Partagez | 
 

 Interviews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


what's meant to be will always find a way
avatar


personal informations

► date d'inscription : 21/12/2009
► parchemins : 2294


MessageSujet: Interviews   Jeu 9 Fév - 10:24

LES INTERVIEWS LOUFOQUES ☞ mais très sérieuses.
L’amour Glacé ? Vous avez une idée en quoi cela peut-il consister ? Eh bien nous non plus, mais nous avons bien une petite idée tout de même. Cela parle certainement de relations, que des personnes premièrement ne veulent pas montrer au premier venu et deuxièmement le fait que les gens ne se l’avouent pas à soi-même. Oui quand quelqu’un nous intéresse, il peut y avoir des réactions tellement différentes et le dicton ne dit-il pas : "les contraires s’attirent" ? Vous voulez connaître les différentes réactions ? D’accord, un tout petit peu alors, on peut penser premièrement à la timidité bien entendu, la haine oui c’est possible pour attirer l’attention, la maladresse également et il y a tellement d’autres choses de toute manière.

En ce mois de février, nous sommes ravis de vous présenter l’une des fêtes que les jeunes femmes aiment le plus la bien nommée Saint-Valentin. Alors jeunes hommes, n’oubliez pas le 14 de choisir votre Valentine et lui acheter des chocolats, mais vous-mêmes faites attention qu’ils ne soient pas imbibés de philtre d’amour tout de même.



Winthrop Dawning ☞ l'homme aux chaussettes.
Tout le monde connais le non moins célèbre Winthrop Dawning, oui oui vous savez c’est un ancien poufsouffle au nombre de chaussettes impressionnant. Il vient d’intégrer un travail au Ministère, dans la commission des sortilèges expérimentaux. Néanmoins tout le monde sait qu’il a réussi ses Aspics en Sortilèges et Métamorphose avec un Optimal, donc travailler dans cette partie ne devrait point le déranger. Nous lui avons demandé si l’insertion professionnelle était facile ou non, mais nous nous taisons et vous laissons voir par vous-mêmes.

☞ Alors, vous avez quitté Poudlard ? Pourriez-vous nous dire la première chose que vous avez faite ?
« Faire les magasins dans le Londres moldu. Y a pas à dire, la mode moldue, c’est la meilleure ! Les robes de sorciers, ça va bien cinq minutes, the best of the best c’est les baskets vert pomme et les sweat-shirts jaunes. Et puis j’ai trouvé un truc GE-NIAL ! C’est un canard en plastique, quand tu lui appuies sur le ventre, ça fait de la lumière. Et la lumière elle change de couleur ! Et sans magie ! Bon, j’étais un peu déçu de voir que ça ne fonctionnait pas dans mon service au Ministère, à cause des interférences magiques, mais je le fais fonctionner tous les soirs en rentrant chez moi… Violet, Bleu, Vert, Jaune, Rouge, Violet, Bleu, Vert… »
☞ L'école ne vous manque-t-elle pas ? Et vos amis ?
« Roh la la, si ! Trop ! Trop ! Attendez, maintenant quand je veux un petit déj', je dois me le faire ! Et croyez-moi, faire de la cuisine au saut du lit, c’est pas terrible. A chaque fois, je fais cramer mes toasts ! Du coup j’ai abandonné l’idée du petit déj' parce qu’un petit déj' sans toasts, c’est pas un petit déj'… Mais ce qui me manque le plus, ce sont mes amis. Mon meilleur ami me manque affreusement, lui envoyer des hiboux ça suffit pas. Mais bon, dans un an il sortira de Poudlard et on pourra se voir tout le temps et un an ça passe vite ! Quand il sortira, je lui ferai un groooooos câlin. Et puis j’ai quelques amis, dont ma meilleure amie, qui sont sortis de Poudlard eux-aussi. Je les vois de temps en temps, plutôt régulièrement même pour certains parce qu’ils sont au Ministère. J’ai même fait une petite fête, à leur demande, pour fêter l’acquisition de mon premier appart'. J’ai dû l’agrandir magiquement parce que plus de monde que prévu est venu. Je sais pas, on m’a dit que j’avais une réputation. J’ai pas tout compris. Je me suis bien amusé en tout cas et j’avais mis mes nouvelles chaussures pour l’occasion ! »
☞ Cela fait quoi d'être enfin rentré dans le monde des adultes ?
« Pas grand-chose en fait. Au lieu de se faire enguirlander pas des profs jamais contents et franchement antipathiques, on se fait enguirlander par ses supérieurs jamais contents et franchement antipathiques… J’aurais préféré rester à Poudlard cela dit. L’ambiance y était bien meilleure ! Surtout à Poufsouffle… ALLEZ LES JAUNES ! REMPORTEZ-MOI CETTE COUPE, NOM D’UNE CITROUILLE EN TUTU ! »
☞ Vous pouvez nous parler de la différence entre vos journées de travail et vos journées d'étudiant ?
« Bah. C’est reposant je crois. On a plus à se coltiner le prof de Potions ni celui Métamorphose. En fait, on a plus à se coltiner aucun prof. Par contre on a toujours des trucs à faire pour tel ou tel jour. Et on se casse la tête sur des trucs débiles. Le chef arrive avec un sujet pour la semaine comme « Comment décoller des objets collés avec un sortilège de Glue perpétuelle ? ». Celui-là il était marrant, on s’est bien amusé dans le service. Parce qu’un gars du service juridique avait collé des affichettes pour vendre des chatons un peu partout dans le ministère… On a pris notre temps pour trouver un moyen de les enlever. »
☞ Le monde du travail est-il aussi tordu que ce que l'on en dit ?
« Une fois qu’on a compris comment marche l’ascenseur et comment éviter les notes de services qui en sortent, je dirais que ça va. »
☞ On pourrait savoir ce à quoi les futurs élèves qui devront quitter l'école devront le plus se méfier ?
« Heu... Moi j’ai eu un problème avec certaines portes. Elles voulaient pas s’ouvrir. J’ai compris après qu’il fallait poser sa baguette dessus. Mais pendant près d’un mois, j’attendais que quelqu’un ouvre la porte pour passer avec lui. Et prétexter de faire son lacet pendant une demi-heure pour pas avoir l’air bête à attendre à côté de la porte a quelque chose de désagréable, ça fait mal au dos et aux genoux. »

Vous pouvez nous parler de la Saint Valentin et de ce que cela vous inspire ?
« Hum... Bah… Heu… Rien, rien… Rien du tout… Pourquoiçadevrait ? »
☞ Vous aurez une Valentine ? On peut savoir qui cela sera ?
« Yapersonne… Pasvalentinedutout… Hum, Enfinsiyapeutêtrelucymaisenfincestdifficileàdire… Onpasseàautrechose ? »
☞ Et vos chaussettes se portent-elles toujours aussi bien ?
« Pourquoi, par les lunettes d’un gnome myope, se porteraient-elles mal ? JE VOUS INTERDIS DE SOUS-ENTENDRE QUE J’EN PRENDS PAS SOIN. Non mais… Mes chaussettes vont toujours très bien. »
☞ Vous portez lesquelles aujourd'hui ?
« Les rouges à rayures vertes. C’est des nouvelles ! Elles sont belles, hein ?! »




Emrys Mayfair ☞ La nouvelle élève.
Louis Weasley ☞ le petit français.
Leur relation nous intrigue. Les regards qu'ils s'échangent quand ils se croissent dans un couloir, le petit sourire en coin quand la voix de l'un résonne en cours, les petits mots qu'ils s'échangent en cours et les repas partagés ensemble à Pré-Au-Lard, …, Oui, ce couple est intriguant ! Vous savez, chers lecteurs, les rumeurs fusent rapidement dans le château et tous les petits secrets sont vite dévoilés. Dans ce nouveau numéro, vos interviewers préférés ont décidé d'éclaircir LA relation du moment qui intrigue les élèves : Louis & Emrys. Alors nous nous sommes retroussés les manches et avons creusé au plus profond de notre cerveau pour poser les questions presque parfaites. Doit-on vous inviter à bien lire entre les lignes pour mieux comprendre leur réponse ?

☞ Définissez nous l'amour en trois mots.
Emrys Mayfair « I Love You »
Louis Weasley « Hum... Je dirais... Confiance, don & oubli de soi. »

☞ Emrys, tu préfères être avec un Troll des montagnes ou Louis ?
« Je n'ai jamais eu beaucoup l'occasion de fréquenter un troll des montagnes, il me serait donc difficile de comparer. Mais pour moi, l'un ou l'autre, il n'y a pas vraiment de différence. Le Troll est peut-être moins ingrat physiquement... »
☞ Et toi Louis, Emrys pourrait presque être demi-Vélane, tu trouves pas ?
« Si par là tu veux dire qu'elle est jolie, oui, c'est vrai. Emrys est une très belle fille. »
☞ Imaginons que vous croisez un couple dans un couloir, vous leur lancez des cacahuètes ou vous trouvez ça plutôt mignon ?
« Hm... Je ne suis pas du genre à m'attendrir pour ce genre de choses. L'Amour avec un grand A, celui dont tout le monde ne cesse de parler est... Une vaste blague que l'on a inventé pour donner de l'espoir aux cœurs d'artichaut. Bon, je n'irais pas jusqu'à leur lancer des cacahuètes... Non, je les mangerai, en substitution au popcorn. Parfois, les couples que l'on croise dans les couloirs, c'est plus divertissant que n'importe quel livre à l'eau de rose. C'en est parfaitement ridicule, mais puisque le ridicule ne tue pas, autant profiter de ce spectacle. »
« Tout dépend des activités du couple pour juger si c'est mignon ou pas... Sinon, c'est pas mon truc de lancer des cacahuètes aux autres, personnellement. »

☞ Le prince charmant ou la jolie princesse, existe-t-elle que dans les contes ?
« Il paraît qu'il y a des biscuits moldus qui portent le nom de "prince", mais de là à dire que ces biscuits sont charmants... Aucune idée, je ne mange pas ce genre de sucreries moldues, on ne sait pas ce qu'ils mettent dedans. »
« Oui. »

☞ Louis est-il le prince charmant ? Peut-on comparer Emrys avec une princesse ?
« Vous en venez enfin au fait. Ça vous brulait les lèvres, n'est ce pas? NON, Louis n'est pas le Prince Charmant. Désolée de décevoir la ribambelle d'élèves qui attende avec impatience que le mystère de notre relation soit enfin révélé, mais Louis et moi, ce n'est pas franchement une affaire qui roule. On est amis, tout au plus. Les gens aiment les ragots et particulièrement, ils aiment enjoliver la vérité pour en faire un scoop de première catégorie. S'ils ont de la chance, leur bavardage fait naître l'une ou l'autre romance... Pas pour nous. »
« Non. Ou en tout cas, certainement pas celle des contes. »

☞ Vous préférez embraser votre pire ennemi ou un gobelin ?
« Mon pire ennemi, sans aucune hésitation. Un baiser, ce n'est rien lorsque l'on rêve de vengeance... Vous ne trouvez pas ? »
« Hum… Un gobelin ? »

☞ Vous avez déjà écrit une lettre d'amour ?
« Je ne sais pas si l'on peut qualifier cela de lettre d'amour, mais j'ai essayé de lancer un sortilège d'amour. Je lui avais écrit une lettre dans laquelle j'avais énuméré toutes les caractéristiques que je désirais voir chez un garçon. J'ai brûlé la lettre, avec la certitude qu'un tel homme ne pouvait exister. Les sentiments vous brisent et vous affaiblissent, moi, cela ne m'arrivera pas. »
« Oui. Même plus qu'une, d'ailleurs. »

☞ Vous qualifierez votre relation de douce-romance-qui-voit-le-jour-peu-à-peu ou amour-caché-mais-super-existant ?
« Euh... Ni l'un ni l'autre. Il n'y a rien de romantique dans notre "histoire". Ni rien d’excitant, d'ailleurs. La vérité est ailleurs, courage, vous la trouverez un jour. Peut-être. »
« Emrys et moi sommes amis, tout simplement. »

☞ Et pour finir, si on vous demandait de choisir un Valentin ou une Valentine, vous choisiriez... ?
« Je n'ai pas spécialement d'idée, mais si vous trouvez le garçon que j'ai décris dans cette fameuse lettre, je suis preneuse. »
« Oh, inutile de le dire. La personne se reconnaîtra d'elle-même, et ceux qui me connaissent un minimum sauront à qui je pense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dissendium.org
 

Interviews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: DRAGEES SURPRISES DE BERTIE CROCHUE :: « LA GAZETTE DU SORCIER » :: février 2012-