Partagez | 
 

 Balade nocturne - PV (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Balade nocturne - PV (terminé)   Lun 5 Sep - 23:19

Adrian & Lucy

Tout était calme dans les couloirs du château. Pas un seul murmure. Pas un seul insecte pour briser ce moment de silence. Pas même un souffle d’air qui serait passé à travers l’une des grandes fenêtres mal fermées. Rien. Le calme le plus paisible possible. Le soleil venait à peine de se coucher, laissant place à la lune pleine qui étirait doucement ses rayons. Oui, une douce soirée qui s’annonçait dans le château. Douce et silencieuse. Mais tout le monde sait, à Poudlard rien ne dure jamais longtemps. C’est pourquoi ce silence ne dura pas plus. Au loin, un écho percuta les murs froids construits de pierres. Un cri de joie poussé par une voix grave ; sans nul doute celle d’un jeune homme qui devait vivement s’amuser. Cet écho s’arrêta brusquement pour être renouvelé par un bruissement d’air. Comme le bruit d’un objet qui filait à toute vitesse dans les airs. Le silence retomba un instant. Un court instant, car comme sortie de nulle part, apparut deux balais sauvagement chevauchés par deux élèves. L’un des deux était le propriétaire du bruit poussé tantôt. Yeux clairs, brun, assez pâle de peau. Il portait une tenue décontracté que l’on portait généralement pendant les vacances et étrangement était pieds nus. Un fou. Sans aucun doute, car il n’y a que des fous pour voler sur un balai en pleins milieux de la soirée et dans les couloirs de l’école après le couvre feu imposé par les Mangemorts. Traversant à toute vitesse le long couloir, il suivait de très près l’autre folle.

Adrian ne sait plus trop comment cela avait commencé. Il avait glissé dans le sac de Lucy, au cours de la journée, un petit bout de parchemins sur lequel il lui donnait rendez-vous sur le terrain de Quidditch pour un match amical. Ce n’était pas la meilleure des techniques pour donner un rendez-vous à quelqu’un, pour peu que cette personne ne trouve jamais le bout de parchemin ou qu’il le perde, mais Adrian savait que son amie allait le trouver. Il avait toujours fait comme ça, alors pourquoi cela ne fonctionnerait plus ? Bref. A l’heure tapante, le jeune homme se trouva sur le terrain de l’école, l’air complètement décontracter. Poursuiveur dans l’équipe de sa maison, il allait dans les vestiaires des rouges et ors et y prit son balai. Ce n’était pas un tout dernier sorti, mais surement l’un des meilleurs balais qu’il n’ait jamais eu. Il en a fait les frais à son entrer dans l’équipe et depuis, il ne l’a plus jamais quitté. Pas le plus rapide, pas le plus confortable, mais quand on voyait Adrian dessus, on pourrait croire que ce balai est parfait. Tout souriant, le jeune homme enfourcha son balai et avait prit son envole sur le terrain en attendant son amie. Puis la suite se mêlait de délires, de rires et de gages dignes de leur relation. Parce que quand Lucy Weasley et Adrian Tymers se retrouvaient ensemble, s’étaient rarement dans le calme et dans les pleures. Beaucoup de rumeurs circulaient sur eux. Paraitrait-il qu’ils sont ensembles ou qu’Adrian sera un lointain cousin de la jaune. De pures sottises qui les faisaient bien rire. Non sans peur ni honte, il arrivait que les deux élèves fassent vivre ces rumeurs. On s’amuse comme on peut et avec ce régime qui encadrait Poudlard, le brun acceptait tout et n’importe quoi pour faire passer le temps. Les punitions ne lui faisaient plus vraiment peur, bien qu’elles soient toujours assez douloureuses. De toute façon, il ne pensait jamais aux conséquences, profitant du moment même. Fermant un instant ses paupières, il se laissa un instant transporter, ressentant intimement l’air lui caressant le visage. Ce qu’il pouvait aimer ça, volé. Son cœur fit un bon quand il sentit son balai perdre de l’altitude, mais le lion ne paniqua pas. Rouvrant doucement ses paupières, il échangea un regard avec Lucy avant de se pencher un peu plus sur le manche de son balai qui accéléra aussitôt. C’était la première fois qu’il faisait le tour de Poudlard en volant et c’était plutôt agréable « Sympas la ballade, non ? » dit-il à l’intention de la jeune fille qui volait près de lui. Ballade n’était surement pas le bon mot à employé. Tous les deux savaient que c’était plus une course qu’une ballade, mais lequel allait l’avouer ? Arrivant dans un énième couloir, Adrian prit alors vers la droite, laissant son amie partir dans une toute autre direction. Cela ne pouvait que rendre le jeu plus amusant. Se retrouvant ainsi seul, le brun se redressa un instant, bâillant. Il n’était pas vraiment fatigué, du moins, c’est ce qu’il pensait, mais son corps n’avait pas l’air d’être du même avis que lui. Ayant réduit sa vitesse, il jetait des regards autour de lui, espérant ne pas tomber né à né avec un mangemort en patrouille ou encore le préfet des serpentard. Mais les couloirs étaient calmes et le seul son qu’il entendait était le bruit de l’air qui percutait son visage.

Après plusieurs minutes de balade en solitaire, Adrian retrouva la jeune fille au détour d’un couloir. Echangeant un sourire avec elle, il ne put s’empêcher quelques figures simple avec son balais. Prenant un peu d’avance, il pointa les escaliers du doigt, signe qu’il voulait qu’elle le suive. Ce n’était pas vraiment la bonne solution pour ne pas se faire remarquer, car il allait surement y avoir quelqu’un en patrouille par ici, mais ce n’est qu’après avoir entendu le cri d’un homme qu’Adrian prit conscience de ça. « Oups » lança-t-il à Lucy tout en regardant vers le bas. C’était un Mangemort. Celui-ci était bien trop loin pour voir leurs visages, mais assez proche pour discerner deux silhouettes dans les airs. Criant d’arrêter, l’homme ne se priva pas de lancer un sort vers eux. Sort qu’Adrian esquiva de justesse. Il était alors devenu important de déguerpir au plus vite. Se couchant un peu plus sur son manche, il fit signe à la jaune de le suivre. Il ne savait pas trop où il allait, mais il devait trouver assez vite. L’alarme était donnée et ce n’était plus qu’une question de minute avant qu’ils ne se fassent choper. Rejoignant le deuxième étage, c’est sans trop réfléchir que le brun fixait les portes devant lesquelles il passait. La seule qui fut entre ouverte, fut celle des toilettes de mini geignarde.. C’était mieux que rien. Se redressant, il fit un signe de la main vers la droite. Ouvrant la porte d’un coup de pied, il entra dans les toilettes suivies par la demoiselle. Piquant vers le sol, il descendit de son balai et ferma la porte à toute vitesse. Il resta un moment là, contre cette porte, la respira saccadé à écouter les bruits du couloir avant de se mettre à rire « Trop fort ! T’as vu comment il était surpris ? » Au son de sa voix, on comprenait qu’il se lançait des fleurs. Il était fier d’eux, enfin de lui surtout. Posant son balai contre l’un des murs, il regarda un instant ses pieds dénudés en haussant les épaules. « Je pense qu’on va en avoir pour un moment.. » Il alla s’assoir sur l’un des éviers mal nettoyés.


Dernière édition par Adrian P. Tymers le Mer 19 Sep - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


victory needs sacrifice ∞ ∆DMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 18/04/2010
► parchemins : 5756


MessageSujet: Re: Balade nocturne - PV (terminé)   Jeu 22 Sep - 8:50