Partagez
 

 Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Emily Spencer

    Angel on the skyΔ Trop belle pour être vraie
Emily Spencer


personal informations

► date d'inscription : 28/02/2012
► parchemins : 1169


Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ Empty
MessageSujet: Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥   Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ EmptyJeu 9 Aoû - 22:48

Lannister Ҩ Spencer
« - Ce quai est strictement interdit aux civils !
- J’en savais rien, je vous demande pardon. Si j’en vois un, je vous en informerai immédiatement. »


Emily était d'une humeur fracassante ce jour-ci. La veille, la jeune Serpentard avait héritée d'une heure de colle en compagnie de sa meilleure amie, Eowyn, pour avoir fait pleurer Mimi Geignarde. Cela n'avait pas la moindre importance pour aucune des deux jeunes filles, le fantôme l'avait bien mérité, elle était trèèèès loin d'être sympathique. Mais il y avait eût un topo : Mimi avait inondé tous les toilettes par leur faute, et l'eau avait littéralement envahit le château. OUPS. A elles deux, les Serpentard étaient deux réels boucans, et ce n'était pas vraiment très joli à voir ensemble. En effet, les deux jeunes filles se connaissaient l'une l'autre sur le bout des doigts, et celui qui leur avait donné cette colle allait bien le regretter, en passant la pire heure de sa vie en leur compagnie. Car Eowyn et Emily réunies, mieux valait ne pas traîner dans les barrages. Après tout, il ne s'agissant que d'un stupide fantôme qui faisait toujours des siennes, on aurait plutôt dû leur remettre une médaille pour service rendue à la communauté. Mais apparemment pas... En se levant, Emily regarda à droite de son lit en baldaquins aux couleurs de sa maison, et y perçut son amie, qui dormait toujours. Un sourire s'étirant sur ses lèvres, la Serpentard se leva finement, en tâchant dignement de ne pas faire le moindre bruit, et elle se posta au bord du lit de son amie. S'approchant délicatement de son oreille, la verte et argent se mit alors à hurler de toutes ses forces « Banzaaaaaaai » et elle sauta littéralement sur le lit de son amie. Dans un grand éclat de rires, Emily déserta instantanément le dortoir féminin des serpents, pour éviter un quelconque déversement de rage de la part de la jeune blonde, et fila, non sans presser le pas - qui sait, Eowyn avait des jambes assez utiles et rapides - en direction de la Grande Salle. Une fois arrivée à destination, et non sans s'être retournée une bonne cinquante de fois afin de vérifier que sa meilleure amie ne la poursuivait pas avec une hache, la jeune brune s'installa à la table de sa maison et se remplit l'estomac. Des pancakes, des muffins, du jus de citrouille, à peu près tous les aliments disposés sur la table de la Grande Salle passèrent dans son ventre, et ce n'était pas sans dire que la belle fut rapidement rassasiée. Sans trop attendre, Emily sentit un regard oppressant se poser sur elle. Relevant le bout de son crâne, la jeune fille fit face à son grand ami Elijah. Devant les reproches qu'il avait faire de lui faire mentalement, Emily - en avalant un dernier pancake pour la route - dit « Oh tais-toi, j'ai la da-lle. » Le jeune homme éclata de rires et Emily leva les yeux au ciel. La pauvre demoiselle mourrait de faim, poor little baby. Entretenant une conversation animée avec celui qu'elle considérait comme son grand frère, Emily, un sourire amusé aux lèvres, vit soudain Eowyn passer la porte de la Grande Salle. Un seul mot lui vint alors automatiquement à l'esprit "fuir". Bien entendu, cela était quelque peu vain car si la jeune fille arrivait à s'échapper, elle avaient une heure de colle à deux heures tapantes, toutes les deux, et elle devrait forcément affronter son amie qui, si cela se trouvait, était plus apte à faire la misère au surveillant qu'à son adorable meilleure amie ? Si, si, elle y croyait, et puis de toute manière, Emily savait qu'à elles deux elle ferait réellement passer une très mauvaise retenue au surveillant qui les avaient collées. « A plus Elib ! » lâcha la verte et argent avant de déserter les lieux.

Durant la matinée qui suivit, Emily erra quelque peu à tous les endroits vides du château. Elle n'avait point cours ce matin-là, et elle se dit qu'il valait mieux qu'elle reste loin des salles de toute manière. Prenant donc la direction des terrains de Quidditch, la jeune brune enfila rapidement sa tenue de sport, et alla chercher dans les vestiaires féminins son formidable balai. Le terrain était littéralement vide, et Emily en profita pour voler quelque peu dans tous les sens, pour faire des tornades dans les airs - ce qui était strictement interdit lorsque d'autres joueurs étaient présents, cela était un point du règlement, à ce qu'elle avait entendu dire - et elle s'entraîna également à lancer l'un souaffle et à voler afin de le rattraper. Puisqu'elle était seule, il fallait bien qu'elle se fasse des passes à elle-même. En venant même jusqu'à jouer le rôle de défenseuse des anneaux, Emily se dit qu'elle serait plutôt bonne en temps que gardienne. Mais sa place de poursuiveuse lui convenait parfaitement. Épuisée, Emily alla se doucher dans les vestiaires, il faut dire qu'elle était littéralement marron de boue, malgré que le temps soit magnifique, et reprit la direction de la grande salle, pour manger son déjeuner, cette fois-ci. La verte et argent n'y vit pas sa meilleure amie, qui se trouvait sûrement à un autre emplacement de la table, avant de se rendre compte que l'horloge du hall affichait treize heures et quarante-cinq minutes. Oulala, Emily n'était jamais à l'heure nulle part, et il fallait encore qu'elle passe dans les salles de bains pour se brosser les dents, et monter ensuite les six étages qui menaient à la salle de retenue. Autant dire que la jeune fille n'y serait jamais cela aurait été plus rapide.

Emily était fin prête, et il était déjà quatorze heures cinq. Bon, Eowyn la connaissait, peut-être expliquerait-elle la mauvaise habitude de sa meilleure amie au surveillant. Se ruant dans les escaliers, la verte et argent faillit jeter l'éponge au bout du troisième étage. Elle n'avait fait que la moitié et elle ressemblait déjà à une épave qui gisait sur les marches du château. Même les tableaux semblaient se moquer d'elle. « Oh fuck off » lâcha Emily, exténuée, à l'égard des personnages d'un tableau qui riaient. Elles les auraient bien tous sortis de son cadre, mais ceci était de un interdit, et de deux littéralement trop lourd pour elle. YEAH, la vie d'Emily était une big party. Tentant de se remotiver, Emily gravit les marches sans même se rendre compte qu'elle avait atteint le bon étage. Il n'y avait maintenant plus qu'à en redescendre un et la cinquième année arriverait enfin à sa destination voulue. Traînant des pieds, Emily vit la porte de la retenue ouverte et souffla, bon. C'était parti. Tournant à l'angle de la porte, la jeune fille n'accorda pas un seul regard au surveillant et vint immédiatement se placer à côté de sa meilleure amie. Le surveillant n'avait pas l'air du tout contente, mais Emily s'en moquait bien. Un sourire fendant son doux visage, la jeune fille murmura à son amie « Qu'est ce que j'ai raté ? » elles allaient bien s'amuser, Emily le concevait, et Eowyn avait l'air autant d'humeur à l'action qu'elle.
fiche par century sex.

__________
 BROKEN HEART
C'est drôle, je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer...
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Anonymous


personal informations



Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ Empty
MessageSujet: Re: Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥   Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ EmptySam 18 Aoû - 11:57




We've got a problem

« Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises. » ► J.K.R.
Banzaaaaaaai Un hurlement l'arracha de ses songes avec tant de violence qu'Eowyn fut bien incapable de se souvenir de ce dont elle était en train de rêver. Les sens en alerte, le coeur battant la chamade, la respiration haletante, elle se redressa sur son lit, trop rapidement sans doute parce qu'elle eut à peine le temps de voir Emily disparaître dans un éclat de rire. Sa vision se teinta de poussière lumineuse. Dans un soupire, elle se laissa mollement retomber contre son oreiller. Par Merlin ce qu'elle pouvait détester Emily. Peu importe la fatigue et les cernes qui soulignaient joliment ses yeux, la demoiselle de Serpentard ne pu retrouver les bras de Morphée. Elle maudit ainsi sa meilleure amie et finit par s'extraire de son lit, se débattant furieusement contre sa couverture qu'elle abandonna contre le sol. Faisant quelques pas dans le dortoir des sixièmes années, elle laissa échapper un bâillement disgracieux tout en s'étirant de tout son long. Son bras se posa par dessus son crane alors que, d'une moue boudeuse, elle allait se planter face à la malle qui contenait ses vêtements. A la place d'une pile impeccablement rangée, elle se trouva nez à nez avec un véritable capharnaüm indescriptible. Emily? Qui d'autre? Elle grimaça, tout exécutant des cercles pour détendre ses muscles encore endoloris. Elle s'abaissa et s'installa face à la malle, commençant à extraire ses vêtements de la malle pour pouvoir ensuite les plier et les y remettre correctement. Tout en faisant le tris de ses vêtements, la blonde prépara sa tenue pour la journée à venir. Une magnifique journée. Aha. Douce ironie. Elle avait écopée de deux heures de retenues en compagnie d'Emily pour avoir pousser à bout la lamentable Mimi Geignarde. Enfin, ce n'était pas tant le fait qu'elles aient fait pleurer le fantôme larmoyant, non, à vraie dire, tout le monde se foutait pas mal de jérémiade de l'esprit. Le problème, c'est que cette crise de larme avait transformé tout l'étage en vulgaire barboteuse. Était-ce de la faute des demoiselles si Mimi Geignarde ne pouvait pas gérer ses émotions et affronter la réalité en face? Apparemment. C'était ridicule. Tout simplement ridicule. mais elle avait d'autre goule à fouetter et n'allait pas perdre son temps à rouspéter et contredire les punitions des mangemorts. Faut dire que la demoiselle Lannister avait déjà fait bien assez de vague ces derniers temps. Une fois sa malle complètement vidée, elle se traîna vers la salle de bain et n'en ressortit qu'une trentaine de minutes plus tard, lavée, maquillée et coiffée. Elle passa près de sa table de nuit pour enfiler quelques bijoux, dont son inséparable pendentif hérité de la famille Lannister. Elle s'empara de quelques bouquins et parchemin qu'elle fourra dans sa sac et sortit. Direction? La bibliothèque.

Loin d'être un rat de bibliothèque, Eowyn s'était pourtant trouvée contrainte à passer la majeure partie de son temps dans les rayons et les tables de cette fameuse bibliothèque. Et pour cause, la Serpentard avait pas mal de retard à rattrapper, que ce soit dans n'importe quel matière. Elle avait certes Louis pour l'épauler, mais il fallait se rendre à l'évidence, c'était Louis, Louis Weasley. Moins elle le voyait, mieux elle se portait. Il s'était pourtant montrer très utiles et lui fournissait des notes de cours plus que complète, des notes qu'elle même n'aurais jamais prise. Le problème n'était pas là. Louis demeurait Louis et sa simple présence l'agaçait. Il représentait tellement de contradiction pour Eowyn, trop de contradiction pour qu'elle ne puisse le gérer. Elle passa en revue les notes du Poufsouffle et s'en aida pour rédiger ses propres notes, changeant la formulation pour retenir plus facilement la matière. Elle passa une majeure partie de la journée à cette tâche, allant même jusqu'à poursuivre pendant l'heure du dîner. Ce n'est que lorsque l'heure de sa retenue vint qu'elle s'autorisa à ranger ses affaires. La salle de retenue se trouvait deux étages plus bas et elle ne supportait pas l'idée d'être en retard. En arrivant sur les lieux, elle fut forcer de constater qu'Emily n'était pas encore présente. Elle ne fut pas réellement étonnée. Elle laissa échapper un soupir et secoua vivement la frimousse à la négative. Le professeur chargé de leur heure de colle entra alors qu'elle prenait place sur l'un des bancs disponibles. Emily arrive... Elle devait parler à un professeur, mais je ne saurais dire lequel. Une grimace faussement ennuyée, elle haussa les épaules, se jouant une fois de plus des apparences. Où pouvait-elle bien être celle là? Le professeur vaquait à ses occupations alors qu'Eowyn scrutait nerveusement la porte, attendant avec impatience que la cinquième année ne vienne la sauver de sa solitude. Emily finit par faire une entrée triomphale, après plus de cinq minutes d'absence. Qu'est ce que j'ai raté ? Eowyn roula des yeux, laissant son regard se poser sur sa meilleure amie. On s'est furieusement envoyé en l'air sur son bureau. C'était to-rride. Un sourire et ses paupières qui papillonnent. Sarcastique et Ironique, la française dans toute sa splendeur. Oh elle pouvait-être une véritable garce, mais ça, c'était pas son genre. Enfin... Non, non, ce n'était définitivement pas son genre. Elle n'avait pas céder à McClary ou Cartwright, ils étaient beaux gosses, mais le dégoûts l'avait emporté sur le reste. Finalement, Eowyn n'était qu'une allumeuse, avec trop de classe et d'éducation pour s'abandonner aussi facilement. Elle ouvrait finalement de grand yeux, un regard aux mangemorts installée sur l'estrade et elle administre quelques claques - deux pour être exacte - à l'arrière du crane d'Emily. Une pour ce matin et l'autre pour m'avoir fait attendre. T'étais où saletée? HEIN? Tsss. J'ai bien cru que tu allais me fausser compagnie. J'te jure c'est à mourir d'ennuie. Bon, qu'est ce que tu racontes? Oui parce que bon, elle n'avait nullement envie de pourrir sur place. Le mangemort avait l'air tout aussi enthousiaste que ses deux prisonnières. Parce oui, des prisonnières, c'est exactement ce qu'elles étaient. En espérant qu'Emily alimente la conversation d'histoire croustillante ou d'idées machiavéliques.


Emily & Eowyn

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas

Emily Spencer

    Angel on the skyΔ Trop belle pour être vraie
Emily Spencer


personal informations

► date d'inscription : 28/02/2012
► parchemins : 1169


Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ Empty
MessageSujet: Re: Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥   Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ EmptyLun 27 Aoû - 22:52

Lannister Ҩ Spencer
« C’est à une demi-heure d’ici. J’y suis dans dix minutes. »


Le regard que lui avait lancé Eowyn lorsqu'elle s'était jetée sur elle avant qu'elle ne se réveille avait fait comprendre à Emily qu'elle devait fuir. Très rapidement et très loin. C'était donc ce que la Serpentard s'était occupée à faire durant toute la matinée, esquivant sa meilleure amie du mieux qu'elle le pouvait, afin qu'elle ne trouve pas la mort prématurément de la main de la sixième année. Errant donc dans les couloirs, se rendant dans les vestiaires, se dirigeant sur les terrains de Quidditch, tout prétexte était bon pour se matérialiser à des endroits très différents et éloignés du château, en cette matinée de non-cours. En temps normal, la belle aurait passée sa matinée à faire les quatre cent coups avec sa meilleure amie, mais, de un, elle craignait qu'elle ne lui fasse payer le réveil orchestral du petit matin, et de deux, elles avaient déjà été collées la veille, alors si l'idée de se marrer comme la veille ne dérangeait pas la cinquième année, se faire encore une fois coller, elle, la dérangeait on ne peut plus. Finalement, Emily s’atterra à l'une de ses activités préférées, le sport, et celui avec un balai pour ce coup-ci. Seule sur le terrain, la belle vola plus haut et plus rapidement qu'à son habitude, afin de pouvoir couvrir le rôle à la fois de la poursuiveuse - qui était le sien, donc -, mais également celui de gardienne. Et comme à chaque fois qu'elle jouait au Quidditch, Emily n'avait aucune notion du temps, non vraiment, mais ce n'est pas pour autant qu'elle s'arrêterait de jouer, à ses risques et périls... En retard. Emily était en retard, voilà le résultat. Non seulement pour le déjeuner mais également, voir surtout, pour ses heures de colle, ah la belle affaire. Avec un peu de chance, si elle courait vite, elle n'hériterait pas du double d'heures, vraiment avec un peu de chance. Avalant donc son repas en moins de deux, finissant de se préparer, et montant les marches des escaliers deux à deux, la verte et argent trouva finalement le couloir du sixième étage, et en fut presque soulagée. Presque, car arriver en retard à une heure de colle, ce n'était pas bien vu, ça non, vraiment pas. Emily priait pour que sa meilleure amie ait trouvée une excuse qui tienne la route à son absence, et elle franchit finalement le seuil de la salle de retenue, à bout de souffle, se contentant d'hausser les épaules afin de marquer son entrée, et ne jetant même pas l'once d'un coup d’œil au surveillant, elle vint trouver place confortable auprès d'Eowyn, la tête haute et le visage quelque peu amusé. « Qu'est ce que j'ai raté ? » lança Emily, tout sourire. Ironiquement, évidemment rien n'avait du se passer, mais cela était plus pour la forme que pour le fond, cela annonçait que les heures de retenue allaient avoir le mérite d'être plus qu'amusantes, et Emily savait qu'Eowyn le savait également. Voyant la verte et argent à ses côtés lever les yeux au ciel devant le désespoir du caractère de son amie, Emily sourit de toutes ses dents, avant d'entendre la jeune blonde rétorquer, sur un ton de banalité mais avec un sourire et un regard amusé qui ne trompaient pas « On s'est furieusement envoyé en l'air sur son bureau. C'était to-rride. » Emily éclata instinctivement de rires sans la moindre gêne, croisant le regard réprobateur du surveillant dont elle se fichait bien, et dit à son tour, faussant peinée « HAN et j'ai loupé ça ? T'aurais pu m'attendre sale garce. » un sourire mesquin sur les lèvres de la verte et argent et un nouveau rire qui s'élève dans la salle. Le surveillant ne prend pas la peine de relever le bout de son nez cette fois-ci, et Eowyn et elle-même le fixe durant quelques instants. « Qu'est-ce qu'il est sex. » ajoute Emily, tout en posant toujours son regard sur le vieux crouton qui se trouve face à elles, et menaçant de rire à nouveau, ce à quoi Eowyn intervient sans qu'elle n'ait eût le temps de comprendre par deux tapes sur sa fine chevelure. « eeeh » lâche la cinquième année avant même de ne se rendre compte de la situation. « Une pour ce matin et l'autre pour m'avoir fait attendre. T'étais où saletée? HEIN? Tsss. J'ai bien cru que tu allais me fausser compagnie. J'te jure c'est à mourir d'ennuie. Bon, qu'est ce que tu racontes? » Emily sourit malgré elle, le ton dramatique qu'à l'habitude d'employer sa meilleure amie a toujours le ton de la faire rire, et elle scrute Eowyn, en proie à une explosion de rires. D'humeur à plaisanter, la jeune brune lâche Une pour ce matin et l'autre pour m'avoir fait attendre. « Bah en fait, je m'envoyais en l'air avec un professeur, tu m'en veux pas hein ? » Mensonge, mais la vue durant un quart de secondes de la grimace de sa meilleure amie les valait tous. Remuant finalement la tête en signe de négation afin de faire comprendre que non, ce n'était absolument pas ce qu'elle avait fait, bien que la sixième année l'aurait sûrement compris d'elle-même, Emily entreprit de lancer la conversation. Il fallait bien s'amuser un peu, tout de même, dans cette salle cramoisie.

« Bon, pour dire vrai, je me suis faite mordre par l'aide-bibliothécaire. » ça, par contre, c'était loin d'être un mensonge, et seul Eowyn était au courant de la liaison qu'Emily entretenait avec Oli, aussi étrange et interdite qu'elle soit. « Oh et puis Elijah se fout de moi parce que j'ai mangé pour quatre ce matin. NON MAIS T'AS VU CE CORPS DE RÊVE ? Je peux trop me le permettre. » cela aussi été vrai, Emily était sublime, et ce quoi qu'elle fasse. Mais Eowyn était parfaite elle aussi, et la verte et argent sourit en se disant qu'elles faisaient vraiment un duo de belles gosses. Ce faisant de l'air avec sa main, la cinquième année jeta un regard vers le surveillant, et demanda à son tour « Et toi qu'est ce que tu racontes ? » la cinquième année scruta son amie, attendant de connaître tout ce que celle-ci n'avait pas encore eût l'occasion de lui dire. Car Emily savait tout sur sa meilleure amie, et elle comptait bien restée à la page du jour. Secouant sa main d'avant en arrière pour se faire de l'air, la jeune fille ne put s'empêcher de ruminer sous la chaleur épouvantable de cette salle atroce. Emily avait chaud, trop chaud, et cela était peut-être dû au fait qu'elle s'était tant activée pour arriver ici, et donc, en l'occurrence, cela était de la faute du surveillant. Il fallait bien évidemment le lui faire payer, et quoi de mieux que de commencer par une petite mise en bouche ? Rien de bien méchant, ceci soit dit, ahem. « On peut ouvrir la fenêtre ? » lâcha-t-elle, de sa voix élevée et exigeante. Le surveillant sembla comprendre que la jeune fille s'adressait à lui et il releva alors doucement son visage vers les deux Serpentard, se questionnant intérieurement pour savoir d'où venait la voix. Il tourna donc la tête successivement face aux deux élèves, afin de deviner laquelle des deux lui avait adressé la parole, et le grand sourire narquois de la Spencer lui fit immédiatement comprendre de qui il s'agissait. Lâcha brutalement son livre sur son bureau, un air qui aurait put être menaçant si Emily avait craint qui que ce soit, mais qui ne l'était certainement pas, l'homme rétorqua agressivement « Il n'en est pas question. » la verte et argent sourit, amusée par ce semblant d'autorité qui n'en était pas une, et lâcha « merci. » avant d'exécuter un geste sec en direction de la fenêtre à l'aide de sa baguette magique et de l'ouvrir à l'aide d'un sort parfaitement maîtrisé. Se tournant vers sa meilleure amie tout sourire, Emily baissa le ton et lui adressa un clin d’œil, avant de scruter Eowyn et de dire « Que la fête commence. », lançant ainsi le point d'effet de l'amusement de cette heure de retenue. Car Eowyn avait l'air autant partante qu'elle pour venger leur heure de colle, et il n'y avait pas à dire, elles n'auraient pas été des Serpentard si elle avait craint les représailles.
fiche par century sex.

__________
 BROKEN HEART
C'est drôle, je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer...
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Anonymous


personal informations



Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ Empty
MessageSujet: Re: Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥   Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ EmptyJeu 30 Aoû - 4:08




We've got a problem

« Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises. » ► J.K.R.
Le rire d'Emily envahissait alors la salle, attirant ainsi l'attention du surveillant. Les deux Serpentard ne s'en formalisèrent pas pour autant et continuèrent leur petite discussion comme si de rien n'était. HAN et j'ai loupé ça ? T'aurais pu m'attendre sale garce. Les insultes fusaient, mais Eowyn ne se vexait pas le moins du monde, faut dire qu'elle savait de qui cela provenait et une insulte d'Emily valait toute les déclaration d'amour du monde. C'était comme ça entre elle, un amour vache. Qu'est-ce qu'il est sex. Elle roulait des yeux pour porter toute son attention sur le pseudo Don Juan. Dans le genre "je suis carrément moche" on ne faisait pas mieux. Il paraît qu'il en fallait pour tout les goûts, mais pour la peine, Eowyn doutait franchement que cet homme puisse plaire à une femme un jour, même en utilisant tout le sexe appeal de son être, en imaginant seulement qu'il y ait du sexe appeal en lui. Détournant son regard avec une moue de dégoût, elle infligea quelques tape sur le crane de son amie, accompagnée de réprimandes bien méritée. Ce à quoi Emily répondit par des petits gémissements plaintifs. Bah en fait, je m'envoyais en l'air avec un professeur, tu m'en veux pas hein ? Haussement de sourcils explicite. Coucher avec un professeur. Elle savait pertinemment qu'Emily répondait avec la même ironie qu'elle ne l'avait fait quelques secondes auparavant, mais l'idée que sa meilleure amie puisse se faire un professeur l'amusa sincèrement. Faut dire que parmi le corps professoral, il y avait quelques spécimens qui mériteraient d'être un peu plus... Expérimentés. Ouai, faut dire que la plupart était plutôt bien conservé pour leurs âges. Bon, pour dire vrai, je me suis faite mordre par l'aide-bibliothécaire. Froncement de sourcils. Elle s'était... fait mordre par l'aide bibliothécaire. O-k. Normal quoi. Eowyn avait toujours su qu'il y avait quelques choses d'ambigu entre eux, mais elle n'avait jamais compris. C'était peut-être le moment de lever le voile sur cette affaire. Mais avant qu'elle n'ait pu poser la moindre question, la brunette poursuivit sur sa lancée. Oh et puis Elijah se fout de moi parce que j'ai mangé pour quatre ce matin. NON MAIS T'AS VU CE CORPS DE RÊVE ? Je peux trop me le permettre. Un rire alors qu'elle secouait la frimousse à la négative en signe de désapprobation. Elle reconnaissait bien Elijah. Bien sûr que tu peux te le permettre, c'est un mec, faut pas faire attention, il y comprend rien. Les mecs n'avait décidément pas le même humour. Le jour où ces stupides mollusques comprendraient qu'on ne plaisantait pas sur le poids et la silhouette d'une femme, il faudrait marqué ce jour d'une pierre blanche. Enfin, c'était des hommes, on ne pouvait pas trop leur en demandé. Erreur typiquement masculine.

Et toi qu'est ce que tu racontes ? Boarf. Ce qu'elle racontait? Rien de très intêressant. Enfin, il y avait bien les révélation de Kazran au sujet de Demyan. Emily avait beau être sa meilleure amie, elle ne pouvait pas se permettre de le lui dire, tout simplement parce qu'elle n'était pas la principale concernée. Elle devait encore trouvé la façon dont elle allait l'annoncer à Demyan. Rien que d'y penser, elle en avait une boule au ventre. Qu'est ce qu'il y avait de si terrible? Demyan serrait incontrôlable et voudrait probablement démonter Kazran... Malgré elle, Eowyn ne voulait pas que cela se passe ainsi. Ses sentiments à l'égard de l’héritier des Cartwright étaient encore ambigu et paradoxale. Elle avait, elle même, beaucoup de mal à mettre des mots sur ce qu'elle ressentait. J'croyais que Kaz' allait être furieux. Enfin, ça aurait été normal, tu vois? Mais depuis que l'on s'est engueulé à mon retour, il m'évite. Ca m'saoul. Ca devrait pas me faire chier. Emily comprendrait. Elle connaissait Eowyn, elle savait que sa vengeance commençait à être pénible pour son amie, parce que justement, ses sentiments à l'égard de son pseudo fiancé était en train de se mêler et de modifier sa vision des choses. Puis, il y a Louis. Un soupire s'extirpa des lèvres de la blonde alors qu'elle posait un coude contre le bureau pour accueillir son menton. On me l'a foutu dans les pattes. Pour que, je cite, "je puisse me remettre à jour". Elle roule des yeux. Oui, elle avait bel et bien besoin que l'on la remette à jour, mais elle n'avait certainement pas besoin qu'on lui inflige la présence de Louis Wealsey. Comme si sa vie n'était pas suffisamment compliquée comme cela. J'lui ai dis que je l'aimais. J'sais que ça change rien, mais j'lui ai dis. Elle pinçait ses lèvres l'une contre l'autre. Elle ne savait plus trop pourquoi elle en était venue à avouer ses sentiments à Louis. Dans le genre complètement ridicule. Bon et si tu me parlais de ta pseudo histoire avec l'aide bibliothécaire. je crois que j'ai jamais réellement compris. Pour, par Merlin, comment il est venu à te mordre? Puis, c'était nettement plus facile de se reporter sur la vie d'Emily plutôt que d'affronter ses propres problèmes. D'une certaine façon, elle craignait les vérité qu'Emily pourrait lui dire, oui, même si ce n'était pas facile, elle préférait rester dans cette situation, plus confortable. Tout était si confus dans sa tête. Finalement, la seule chose qui restait claire et limpide, c'était cette vengeance. Elle ne l’oubliait pas. Elle ne l'abandonnerait pas. Elle vivait à présent pour elle. Kazran et Louis? tant pi, c'était sa vengeance avant toute autre chose. Emily, elle, elle le comprenait. Elle était eut-être la seule, avec Demyan. Elle finissait par hausser vaguement les épaules alors qu'Emily demandait la permission d'ouvrir la fenêtre. Elle essuya un refus de la part du surveillant. Un sourire mauvais se glissa sur ses lèvres de la blonde. Elle se redressait légèrement, croisait les bras sur sa poitrine et laissait reposer son dos contre le dossier de sa chaise. Elle observait l'impertinente Emily n'en faire qu'à sa tête et ouvrir cette maudite fenêtre sous le regard stupéfait du pion. cela risquait d'être amusant.


Emily & Eowyn

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas

Esprit de Poudlard

Esprit de Poudlard


personal informations

► date d'inscription : 07/09/2012
► parchemins : 17


Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ Empty
MessageSujet: Re: Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥   Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ EmptyLun 15 Oct - 9:31


‘‘Obscurs profitez, pour une fois on vous aide’’
C'est beau la liberté




Nouveau lieu, nouveau plan, même personnes. Une nouvelle attaque allait avoir lieu. Les trois personnes chargées de celle-ci étaient au point. Ça allait être parfait, comme la plupart de leurs attaques, il fallait le reconnaître. Ils avaient une fois de plus choisit un endroit stratégique, un endroit qui représentait quelque chose. « On est parti. » Ils se glissèrent lentement dans le couloir du sixième étage. Devant eux se dressait, fermée, la porte de la salle de retenue. Il y avait certainement des élèves dedans. Peu importe leur clan, ils étaient en retenu et ils allaient être libérés.

Deux secondes plus tard, la porte était arrachée de ses gonds. Puis la fenêtre s'ouvrit. Un coup de vent magique retourna toutes les tables en brisant une partie et surtout déchiqueta le bureau. Puis ils écrivirent une inscription sur le mur : « Vous serez toujours libres ! » et le reste du mur fut recouvert de fleurs, de soleil, de choses lumineuses peintes. Au centre de la pièce, devant le surveillant en colère et les deux élèves qui ne comprenaient pas, apparu alors un « CODE PHENIX » étincelant. Profitant de l'instant de battement dû à l'effet de surprise, les trois responsables de ce désastre disparurent.


Shtoum (c)

__________
uc.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



personal informations



Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ Empty
MessageSujet: Re: Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥   Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: DRAGEES SURPRISES DE BERTIE CROCHUE :: RP-