Partagez
 

 FILONA ✖ Friendship never end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
Anonymous


personal informations



FILONA ✖ Friendship never end Empty
MessageSujet: FILONA ✖ Friendship never end   FILONA ✖ Friendship never end EmptyJeu 9 Aoû - 13:33




Friendship never end

« Le nom d'ami est courant, mais l'ami fidèle est chose rare. » ► Phèdre
Aujourd'hui, le cors enseignants avait enfin consenti à accorder aux alèves une sortie à Poudlard. Bien évidemment, celle-ci serait étroitement surveillée en vue des récents évènements, mais cela n'en demeurait pas moins excitant pour autant. Filippine et Alona devaient se retrouver sur place. Profiter de cette journée hors du château serait alors leurs seules inquiétudes du moment. Outre la différence de maison, les deux quatrième années essayaient de passé la majeure partie de leur temps ensemble. U bonnet sur la tête, une écharpe et une veste d'un cuir brun clair, elle dévalait les escaliers des dortoirs. Elle n'avait pas envie d'être en retard. Voilà des jours que la sortie à pré au Lard avait été annoncée et plus cette sortie approchait, plus les esprits s'échauffaient. Filippine n'était pas bien différente des autres et ce malgré son tempérament plutôt calme et réservé. Fil, attend. A peine était-elle arrivée dans la salle commune de sa maison qu'une main se referma sur son poignet, l'obligeant ainsi a stopper sa course et à tourner les talons. Elle se trouva nez à nez avec Wes. Perplexe la belle souleva les sourcils, se défaisant doucement de l'étreinte de chair. Ca te dit qu'on aille à Pré au Lard ensemble? Elle pinça ses lèvres l'une contre l'autre. Sa relation avec Wes était étrange. Il n'y a pas si longtemps, elle aurait tout donné pour qu'il ne lui propose de passer l'après midi ensemble. Elle aurait probablement été capable d'envoyer balader Ellio et Alona pour ses beaux yeux. Aujorud'hui, elle avait ouvert les yeux et connaissait ses priorités. L'amitié avant l'amour... Si l'on pouvait appeler cela de l'amour. Elle n'était plus certaine d'éprouver quoi que ce soit à l'égard du beau brun. Certes, il était magnifique, mais... un physique avantageux ne faisait pas tout. Elle s'était pourtant promis de lui laisser une chance de prouver qu'il était plus qu'un beau garçon. D'une certaine façon, Wes était en période probatoire. Puis, il fallait bien l'avouer, Wes était passé au second plan. Étrangement, ce n'est qu'à cet instant qu'il s'était décidé à lui accorder l'attention qu'elle lui réclamait depuis près de quatre ans. Elle lui aurait probablement sauter au cou si elle ne craignait pas qu'il ne se lasse à l'instant même où il l'aurait à nouveau à ses pieds. Désolée, Wes, j'ai d'autre projet. Ce sera pour une autre fois, d'accord? Un sourire contrit. Même s'il lui en avait fait voir de toute les couleurs, elle n'était pas à l'aise à l'idée de l'envoyer balader. Elle lui adressa un signe de la main et reprit sa route vers la sortie. Elle n'eut le temps que de faire quelques pas qu'il venait s'interposée entre elle et la sortie. Elle se stoppa à nouveau laissant échapper un soupire. J'suis plus assez bien pour toi, c'est ça? Elle fronça les sourcils, sans comprendre qu'il parlait de Kenneth, avec lequel elle avait danser au bal. Elle secoua sa frimousse à la négative. ne soit pas ridicule. Allez, Wes, Alona va se demander où je suis passée si je la fais attendre. Le fait qu'elle mentionne Alona le fit prendre du recule pour la laisser passer. Il n'avait rien à craindre de la rouquine.

Descendant rapidement les marches pour rejoindre l'extérieur, Filippine réfléchissait encore à ce que Wesley avait bien pu vouloir dire. Elle le trouvait bizarre c'est dernier temps. Elle ne se souvenait d'ailleurs pas qu'il lui ait accordé autant d'attention au cours des quatre année passée ensemble. Et puis qu'avait-il voulu dire? C'était un peu floue dans la tête de la brunette. Elle était à des lieux de penser qu'il puisse jalouser son rapprochement avec Kenneth. Il faut dire qu'elle avait déjà du mal à croire qu'un garçon puisse s’intéresser à elle, alors deux, ce n'était même pas imaginable. Se manque de confiance en elle, elle le devait très certainement à Wes. Il l'avait utiliser comme n'importe quelle fille du château, jamais elle ne s'était sentie particulière à ses yeux, non, elle ne valait pas mieux que les autres, elle ne sortait pas du lot, du moins, pas suffisamment pour attirer l'attention du bellâtre. Même lorsqu'elle avait voulu lui donner sa chance, il s'était toujours arrangé pour la décevoir d'une façon ou d'une autre. Le pire, c'est qu'il la faisait se sentir coupable d'un tel échec. Elle n'était simplement pas à la hauteur. Ressassant ses vieux souvenirs, Filippine traversait le parc en courant pour passer les grilles de l'école. Dans sa course, elle dépassa une flopée d'élèves qui suivaient le sentier menant à Pré au Lard. Au loin, elle reconnu la chevelure on ne peut plus reconnaissable de son amie. Elle accéléra de plus belle, se précipitant vers son amie. Elle termina sa course dans un éclat de rire, encerclant la rouquine de ses bras. Le souffle court, la respiration haletante, Filippine avait les joues en feu. Un sourire illuminait son visage. Il n'y avait qu'Alona pour profiter d'une Filippine comme celle là. Enfin, non, il y avait Ellio, mais avec Ellio, c'était genre différent. J'suis désolée, j'ai été... retenue. Parvint-elle à dire, peinant à retrouver son souffle. L'air froid brûlait les poumons. C'était une sensation douloureuse et pourtant, délicieuse. L'espace d'un instant, elle avait craint que la douleur ne réapparaisse et avec elle, les angoisses qui la rongeait. Mais rien, elle était sauve, pour le moment du moins... Cela lui faisait un bien fout. Oh j'en oublierais presque. Elle cola un baiser sur la joue de la Poufsouffle. Bonjour. De la buée s'extirpa de ses lèvres. Il ne faisait pas un temps à resté dehors et pourtant, la quatrième année avait chaud. terriblement chaud. Bon, la course effrénée dans laquelle elle s'était engagée y était très certainement pour quelques choses. Et finalement un soupire d'aise, alors que sa respiration se calmait, retrouvant peu à peu sa régularité. Hm.. Alors dis moi, quel est le programme? Tant qu'elles faisaient un arrêt dans le magasin de fourniture magique pour voir si de nouevaux livres étaient sortis, cela irait très bien à Filippine. De toute façon, peut importe l'endroit, elle était avec Alona, elle ne pouvait donc pas s'ennuyer une seule seconde.


Filona

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Anonymous


personal informations



FILONA ✖ Friendship never end Empty
MessageSujet: Re: FILONA ✖ Friendship never end   FILONA ✖ Friendship never end EmptyVen 17 Aoû - 22:43

Filona
« Les vrais amis t'aiment pour ce que tu es et non pour ce qu'ils veulent que tu sois. »


Une sortie au pré-au-lard avait été autorisée par les enseignants. Une simple annonce qui eut le don de rendre de bonnes humeurs la plus part des élèves, Alona y comprit. Il était tellement rare qu’il puisse quitter l’enceinte du château que la jeune fille avait annulé tout ce qu’elle avait prévu pour réserver sa journée à Filippine. Elles s’étaient mise d’accord pour un point de rendez-vous. Autant dire qu’elle était impatiente. Les deux jeunes filles essaient de passer un maximum de temps ensemble, mais rien de bien évident quand on est de maisons différentes. Assise à côté de son cousin qui visiblement était absorbé par un devoir, la jeune fille n’arrêtait de bouger et de lancer des regards d’impatience autour d’elle. Il était encore un peu trop tôt pour partir, surtout qu’il faisait assez froid dehors. Elle ne voulait pas poiroter et finir avec un gros rhume à cause de l’air trop frais. Il en était hors de question. Alors quand elle trouva Rory attablé à une table dans la bibliothèque elle le rejoignit dans l’idée de lire un livre sur l’histoire de la magie. En vain. Il était rare de voir Alona déconcentré d’un livre et aussi instable sur son siège, mais autant dire que c’était un jour exceptionnel. Une sortie à Pré-au-Lard ! Ça n’arrivait que les trente-six du mois. Elle s’étonnait que son cousin n’y aille pas. Lui qui pourtant aimait le plein air. Bizarre. « Alona ! Alona, s’il te plait, arrêtes de bouger comme ça. On dirait qu’on a mis des punaises sur ta chaise, tu me stresses. » Se stoppant nette, telle une statue, elle tenait d’une main son bouquin ouvert et d’une autre elle jouait avec une mèche de cheveux. Elle le regarda un long moment. Etait-elle aussi stressante que cela ? Elle se pensait pourtant discrète. « Tu sais qu’il y a une sortie au Pré-au-lard aujourd’hui ? » Le jeune homme acquiesçant d’un « hum » bien audible, mais il ne réagit pas plus que ça. « Tu n’y vas pas ? C’est étonnant. Je suis étonnée. Surprise… Moi j’y vais avec Filippine, j’ai tellement hâte. On sort tellement jamais avec ces armoires à glaces qui servent de pions. Je trouve ça trop dommage. Du coup je vais ne profiter pour aller acheter quelques bricoles et de nouveaux livres, même si je sais que maman devrait m’en envoyer un dans- » Précipitamment, Rory se redressa et un posa un doigt sur les fines lèvres de sa cousine. Il la connaissait par cœur. Quand celle-ci était pressée de quelque chose, elle devenait un vrai moulin à parole. La jeune fille se tue, comprenant qu’elle le dérangeait. Soupirant, elle ferma le gros livre qu’elle avait pris. Il était encore un peu tôt, mais tant pis, elle n’en pouvait plus de rester ici. Se levant, le vieux bouquin sous le bras, elle alla ranger ce dernier avant de déposer un baiser sur la joue de son cousin et de quitter la bibliothèque. En sortant de la pièce, un courant d’air la fit frissonner. Elle prit la décision de repasser par sa salle commune pour s’habiller un peu plus chaudement.

Ayant enfilé un pull en laine beige, noué l’écharpe au couleur de sa maison ainsi qu’un cache oreille, la jeune fille rejoignit l’extérieur du château. Déjà plusieurs élèves empruntaient le chemin qui mena au petit village. Alona décida d’attendre un peu Filippine. Elle était un peu en avance, chose rare pour elle qui se faisait toujours attendre. Le temps filait doucement, trop doucement à son goût. Elle voyait un nombre important d’élèves qui défilaient sous ses yeux. Ne voyant pas son amie arriver, Alona décida de suivre un groupe de camarade. Elle ne marchera pas trop vite pour que Filippine puisse la rattraper le plus vite possible. Le groupe de personne qui l’entourait allait un peu trop vite à son goût « Ne m’attendais pas, j’attends Filippine. » elle sourit tout en les regardant peu à s’éloigner. Réajustant son cache oreille, Alona se demanda un instant ce que pouvait bien faire sa meilleure amie. S’était-elle fait attaquer par un chat-garou ? Avant qu’elle ne puisse s’imaginer d’autre imprévu irréel, un éclat de rire la surpris ainsi que des bras qui l’encercla. Un grand sourire illumina son visage, ça ne pouvait qu’être sa meilleure amie ! « J'suis désolée, j'ai été... retenue. » Retenue ? La poufsouffle arqua un sourcil. Par quoi ou qui avait-elle bien pu être retenue ? Qu’importe ! Elle lui demandera un peu plus tard. La voyant essoufflée, elle la laissa doucement reprendre un rythme de souffle normal. « Oh j'en oublierais presque » Elle dépose aussitôt un baiser sur la joue d’Alona « Bonjour. » Alona se mit à rire tout en prenant la serdaigle par le bras. Elle reprit le chemin vers Pré-au-Lard, mais cette fois ci en très bonne compagnie. Leur journée promettait d’être plus que parfaite ! « Hm.. Alors dis-moi, quel est le programme? » La jeune fille avait oublié le rythme de marche lent qu’elle avant un peu avant pour un rythme un peu plus soutenue et rebondissant. Autant dire que, même si Filippine était à présent avec elle, son impatience était toujours belle et bien présente. Elle savait que cette journée allait être au top ! Elle allait oublier un peu les cours, oublier un peu ce qui pouvait la tracasser et ne ferait pas de liste aujourd’hui. En fait si, elle en avait quand même fait une avant de partir. Que voulez-vous, c’était devenu mécanique pour elle. Sortant un bout de parchemin sur lequel elle avait griffonné quelques mots, elle le montra à la bleu et bronze « J’ai tout prévu ! » Son amie devait savoir qu’Alona n’était pas du genre à faire ou aller quelque part sans n’avoir tout prévu à l’avance. Elle était comme ça, ordonnée et à toujours vouloir avoir le contrôler. Dépliant le bout de parchemin qu’elle connaissait déjà par cœur, elle se mit à réciter « Je pensais qu’on pourrait tout d’abord aller dans le magasin des fournitures. Ils reçoivent souvent de nouveaux livres et faut que je reprenne une plume, la mienne a disparue… » Alona, tête en l’air ? Tellement pas. « Après je me suis dit qu’on pourrait fait un tour chez Zonko, histoire de voir quelle nouvelle farce et attrape pourrait nous attendre dans le château » Elle n’était pas du genre farceuse, mais elle aimait bien voir ce qui pouvait s’inventer pour piéger les autres. Jamais elle n’avait utilisé un objet venant de Zonko et cela ne l’attirait pas du tout, mais outre des farces et attrapes, la boutique pouvait avoir quelques objets utiles. Ne laissant pas le temps à la brune de l’interrompre elle reprit « On pourrait aussi boire une bière-au-beurre aux trois balais, passer chez Honeyduke et se balader. » Toute souriante, elle replia le bout de parchemin qu’elle rangea dans la poche de son jean et regarda son amie, attendant sa réaction. Elle espérait que cela lui plaisait, sinon elle pouvait changer l’ordre ou faire d’autre chose. Tout ce qu’elle voulait, c’était passer une bonne journée avec elle.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Anonymous


personal informations



FILONA ✖ Friendship never end Empty
MessageSujet: Re: FILONA ✖ Friendship never end   FILONA ✖ Friendship never end EmptyMer 29 Aoû - 11:12




Friendship never end

« Le nom d'ami est courant, mais l'ami fidèle est chose rare. » ► Phèdre
La quatrième année lui laissa à peine le temps de reprendre son souffle qu'elle poursuivit son chemin, d'un pas sautillant et rythmée. Filippine suivait, le feu aux joues, bien trop excitée pour râler de l'allure à laquelle elles marchaient. J’ai tout prévu ! La rouquine sortait un bout de parchemin et l'agita sous le nez de Filippine. Avant même qu'elle ne l'ait ouvert pour lire son contenu, la jeune Serdaigle savait déjà de quoi il était question. Une liste. Sa meilleure amie était un fervente utilisatrice des listes en tout genre. D'une certaine façon, c'était une façon de gardé le contrôle et de se rassurer. Je pensais qu’on pourrait tout d’abord aller dans le magasin des fournitures. Ils reçoivent souvent de nouveaux livres et faut que je reprenne une plume, la mienne a disparue… La sienne avait disparue? Filippine ne pu s'empêcher de laisser échapper un rire. Sa plume n'avait probablement pas disparu toute seule, Alona avait sans doute du l'égaré où l'oublié Merlin sait où. Oui, Alona était du genre tête en l'air, c'est ce qui faisait son charme. Heureusement, elle avait ses listes. Et ses listes, elle ne les perdait jamais. Après je me suis dit qu’on pourrait fait un tour chez Zonko, histoire de voir quelle nouvelle farce et attrape pourrait nous attendre dans le château. Un nouveau rire. C'était la façon qu'Alona avait pour introduire la chose. Drôle et pourtant, on ne peut plus réelle. Elles, elles étaient plutôt du genre à tomber dans les pièges des autres plutôt que d'en faire. Heureusement, elle pouvait encore s'en tirer à bon compte en se tenant au courant des dernières nouveautés. On pourrait aussi boire une bière-au-beurre aux trois balais, passer chez Honeyduke et se balader. C'était tout un programme, mais un bon programme. Aujourd'hui, elles n'avaient pas d'autre soucis que celui de s'amuser et de de leur sortie à Pré-au-Lard. Alona replia consciencieusement le bout de parchemin et le fourra à nouveau dans sa poche. Plus enthousiaste que jamais, elle entraînait Filippine avec elle, se faufilant dans les rues du petit village bondé par les élèves du château. On en oubliait presque l'ambiance pesante et oppressante qui régnait sur le château. Il faut dire que depuis qu'un groupe de jeune élève avait mis la bibliothèque sans dessus dessous, ce n'était plus trop la joie. les élèves croulaient sous les règles, toutes plus farfelues les unes que les autres. Quant à la liberté des étudiants de Poudlard, elle avait été considérablement revue à la baisse. Cette sortie, c'était une aubaine. L'avantage d'être des quatrièmes années, c'était qu'elles pouvaient se faufiler plus ou moins partout, surtout qu'il fallait bien l'avouer, l'une et l'autre étaient plutôt des petits gabarie.

Arrivée sur la petite place du village, Filippine plongea la main dans son sac à main pour en sortir un petit boitier noir recourt de papier cartonné. Dans le monde moldus, on appelle cela un appareil photo jetable. Elle le présenta à son amie avec un sourire plutôt satisfait. Les photos sont figées, mais je crois que c'est encore plus que magique que les photos des sorciers. Cela n’engageait que elle, évidemment. Filippine avait eut beau s'extasier des merveilles en matière de technologies sorcières, il lui arrivait tout de même de préférer certains objets moldus. l'appareil photo en faisait partie. Ce n'était malheureusement pas un appareil photo super performant, mais les appareils électriques ne fonctionnaient pas dans l'enceinte de Poudlard. Ma mère me l'a envoyé il y a quelques temps, mais je voulais l'utiliser pour une occasion spéciale. Un sourire, elle haussait les épaules malicieusement. Je ne vois pas meilleure occasion qu'une sortie à Pré-au-Lard en compagnie de ma Lona. Elle fit tourné la roulette de l'appareil photo jetable, se plaça à côté de son amie et, dans un sourire, elle pressa sur le bouton. Il eut un flash et la photo était prise. Filippine laissa échapper un nouveau rire. Bon, on y va? Remettant l'appareil photo dans son sac, elle se saisit de la main de son amie pour l'embarquer vers la boutique de fourniture. Elle aurait voulu s'attarder devant la vitrine, mais elle repaira la silhouette de Wes au loin. Un soupire, elle poussa à la hâte son amie à l'intérieur du magasin. Wesley l'avait déjà mise en retard, elle n'allait pas le laissé gacher sa journée en s'incrustant. Qu'est ce qu'il lui prenait au juste? Il ne lui avait jamais montrer autant d’intérêt depuis... Depuis jamais. Il ne lui avait JAMAIS montrer de l’intérêt. Le jeune Serdaigle était de plus en plus intrusif dans la vie de la demoiselle, à tel point qu'elle se demandait ce qu'elle avait bien pu lui trouver. Désolée, j'avais pas envie que Wes nous voit, il allait plus nous lâché. Elle roulait des yeux et haussait vaguement les épaules. Filippine qui fuyait Wes. Wes qui poursuivait Filippine. C'était carrément le monde à l'envers. A croire que ces deux là ne savaient pas ce qu'ils voulaient. Ils se cherchaient, se fuyaient et n'étaient jamais d'accord. Quand l'un s'emballait, l'autre s'ennuyait, jusqu'à ce que la situation ne s’inverse. Elle reportait son attention sur la rouquine, tout sourire. Alors, une plume c'est ça? Tu as des préférences? J'pense qu'ils ont sortit un tout nouveau modèle correcteur d'orthographe... Mais je n'ai pas trop confiance. Non. C'était un peu comme les plumes tricheuses. Elle ne leur faisait pas confiance. Absolument pas confiance. De toute façon, Filippine était incapable d'utiliser ce genre de plume. Que ce soit pour son orthographe ou pour tricher. Elle était bien trop droite. Puis, même si l'envie lui prenait d'en user une, elle serait tellement gênée que le rouge lui monterait aux joues dans la seconde. Attendant la réponse de son amie, elle se perdit dans la contemplation des vingtaines de plume qui étaient présentée sur les étagères. Il y en avait de toute sorte. Elle en prit une entre ses doigts et vint chatouiller le visage d'Alona.


Filona

CODE BY ANARCHY
A
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



personal informations



FILONA ✖ Friendship never end Empty
MessageSujet: Re: FILONA ✖ Friendship never end   FILONA ✖ Friendship never end Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

FILONA ✖ Friendship never end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: DRAGEES SURPRISES DE BERTIE CROCHUE :: RP-