Partagez | 
 

 Sick of tea ? That's like being sick of breathing ! - Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


personal informations

► date d'inscription : 28/12/2013
► parchemins : 52


MessageSujet: Sick of tea ? That's like being sick of breathing ! - Sarah   Jeu 30 Oct - 10:36



« Ah Sarah ! Super t’es venue ... ». Se levant d’un coup, le rouquin avait décidé de sortir le grand jeu. « Laisse. ». Reculant la chaise de son invitée, le Serpentard qui avait mis une chemise pour l’occasion l’invita à s’asseoir, poussant la chaise pile au moment où elle fléchissait les genoux. La classe ultime. Retournant à sa place en face d’elle, le cinquième année attendit qu’elle se mette à l’aise. La pièce était vraiment pas mal. On aurait dit une vraie salle de salon de thé. Mais avec une seule table. Heureusement d’ailleurs sinon ça aurait fait bâtiment abandonné. Non l’endroit était parfait. Il y avait plein de fanfreluches roses et rouges qui pendaient du plafond, encadrant une quincaillerie dorée mise en avant ici et là. Les rideaux et les fauteuils étaient assortis niveau couleur et tissu … un must vraiment, le comble du bon goût. Même la vaisselle avec les têtes de chat dessinées rentrait dans le thème qu’il avait choisi pour décorer l’endroit : la niaiserie totale. Enfin, en vrai, ce n’était pas lui qui avait décoré la pièce mais la Salle sur Demande. Génialissime cet endroit. Il fournissait même la bouffe, le lait, l’eau, la bouilloire, le sucre et surtout la quantité astronomique de parfums pour le thé. Bon il avait un peu imposé son truc afin que sa séance thé d’une demi-heure top chrono ne soit pas consacrée à 90% au choix du breuvage : c’était un gros sachet de thé à la tarte au citron meringuée qui trônait dans la théière. La bouilloire était en route, restait plus qu’à attendre qu’elle chauffe l’eau. « Tu veux un gâteau ? ». Lui tendant l’assiette il ajouta soudainement une petite phrase avec son plus beau sourire. « J’suis vachement content que tu sois venue en tout cas… On s’est jamais vraiment parlé j’crois c’est dommage… Du coup j’me suis dit que ça pouvait être sympa de prendre le thé ensemble tout ça… Comme j’l’ai dit dans le … message que j’t’ai envoyé. Parce que j’t’ai envoyé ça ouais. »

C’était la partie la plus dure. Il fallait qu’il se retienne pour ne pas rire sinon elle risquait de cramer tout d’un coup. Enfin non, elle prendrait sûrement ça pour un élan de gaieté soudain et rirait avec lui. Mais mieux ne valait pas courir le risque. Il devait continuer à sourire et à devenir ami avec elle. Croquant dans un biscuit différent de ceux qu’il avait mangé en l’attendant, il fut surpris par le goût de celui-ci. Mon dieu mais c’était trop trop bon. Il fallait qu’il fasse plus de réunions thé avec ses potes… Ou même tout seul. Cet endroit était trop cool. Tournant la tête discrètement à gauche il fixa les peluches, tentant de discerner où il avait placé la boule de cristal qui permettait d’enregistrer leur petite sauterie. C’était pas si mal cette histoire de défi. Depuis la rentrée avec sa bande d’amis il s’amusait à tourmenter Mandleton de la plus diabolique des façons : l’idée était simple et lui était venue d’un coup alors qu’ils jouaient à action ou vérité. C’était une telle réussite qu’ils en avaient fait un jeu à part entière. Ils comptaient même développer le truc sous forme de tournoi si ça continuait à marcher si bien : le Mandleton. Le principe était simple : chacun leur tour ils devaient approcher la jaune, sympathiser avec elle d’une façon totalement loufoque –plus ça l’était et plus ils gagnaient de points-, puis, le moment venu et le rendez-vous passé, la ridiculiser de la pire des façons devant tout le monde quand elle revenait à la charge toute guillerette pour une prochaine manucure, ou un deuxième cours de pole-dance, souvent en niant et en ajoutant qu’elle devait arrêter de s’inventer une vie. Bien sûr tout le rendez-vous était filmé en douce à chaque fois, de quoi revoir la vidéo tous ensemble un soir de weekend ou de semaine et de noter la prestation sur différents critères à tête reposée… Bon clairement c’était surtout l’occasion de se taper des bonnes barres. Il fallait qu’il se concentre et soit le plus lèche-cul possible. Il jubilait intérieurement. Ça allait être génial !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Sarah-fraîchit quand il fait chaud ♛ ADMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 26/07/2010
► parchemins : 4864


MessageSujet: Re: Sick of tea ? That's like being sick of breathing ! - Sarah   Lun 3 Nov - 11:12



Un hibou hulula à son oreille et Sarah se retourna avec crainte. Il tendit la patte, un papier tombait. Elle sourit et l’attrapa. Alors qu’elle n’avait même pas défait le nœud l’oiseau s’envola. Elle sourit et se rassit. Par terre. Elle aimait bien être assise pour lire les mots en fait. Son sourire s’étira. Une moue d’incompréhension s’installa. Un haussement d’épaule vint suivre. Un éclat de rire termina le tout. Marcus l’invitait à boire un thé. C’était incroyable. Elle mit d’abord quelques secondes à se souvenir de qui était Marcus, mais une fois que c’était fait, elle était heureuse. Elle regarda l’heure, elle avait encore le temps. Elle sourit encore une fois et se mit à courir dans les couloirs. Elle aimait bien courir.

Elle arriva devant la salle et entra après avoir frappé. Marcus lui ouvrit tout de suite la porte avec un grand sourire. Elle se sentit heureuse et touchée. La dernière fois qu’elle était venue ici, c’était avec une autre serpentarde qui lui avait appris à danser sur une barre, ça avait été très drôle ; elles avaient beaucoup rigolé. Elle enleva le gilet qu’elle avait, puis se rendit compte qu’elle n’avait que cela alors elle le remit. « Laisse. » Elle se sortit la tête de ses pensées et vit le serpentard retirer sa chaise. Elle sourit une fois de plus. « Oh c’est gentil. » le remercia-t-elle en rougissent pendant qu’il la faisait se sentir comme une reine. « Tu veux un gâteau ? »  Un immense sourire s’étala sur ses lèvres et elle accepta d’une signe de tête. Le choix était bien trop phénoménal pour qu’elle puisse n’en choisir qu’un seul, mais finalement elle s’arrêta sur une part de gâteau du paradis. Le gâteau à la noix de coco et au chocolat, oui, vraiment le paradis. Elle croqua dedans. « J’suis vachement content que tu sois venue en tout cas… On s’est jamais vraiment parlé j’crois c’est dommage…» « Ah ouish sh’é bête. » Elle rougit en se rendant compte qu’elle avait du gâteau partout dans la bouche et avala. Pour faire passer le gâteau elle regarda la tasse qui se trouvait devant elle et la porta à ses lèvres avant de tout recracher sur Marcus. Elle rit en regardant sa tasse. « Alors ça c’est incroyable. Comme à chaque fois que je me fais du thé, c’est bouillant de chez bouillant ! Alors là comme je voulais boire tout de suite, je me suis préparée à me dire que j’allais me bruler la langue, donc j’ai pris une inspiration et … bah c’était parfaitement bon. Donc j’ai tout recraché parce que c’était bon … OH MERDE JE TE L’AI CRACHE DESSUS DU COUP. Oups. » Rougissante, la jeune fille se mordit la lèvre et se leva vite pour aller aider Marcus qui n’avait pas bougé tant il était perplexe -sûrement. Sauf que dans sa hâte la demoiselle fit tomber la table, elle tenta de tenir la nappe sauf que la tasse qui était sur le bordure s’étala sur le sol. « Oh merde la boulette. » lâcha-t-elle en me mettant une main sur la bouche. Oui, vous l’aviez deviné, la pauvre nappe qu’elle tenait dans les mains avait suivi le reste des aliments. Hum. Elle se grata la tête et lança, comme pour détendre l’atmosphère. « Oui c’est vrai qu’on aurait dû se rencontrer avant et discuter avant, tu auras appris ma maladresse légendaire. Oh lala, je suis désolée. Je peux faire quelque chose pour t’aider à réparer ? Enfin j’suis pas sûre, je crois que la dernière fois que j’ai lancé le sortilège pour laver la vitre je l’ai cassée. » Elle se sentait con, et même temps c’était si normal qu’elle ne s’en rendait même pas compte. Elle voulait aider Marcus mais elle avait peur d’aggraver encore plus la situation. Bref, elle attendit que Marcus prenne les choses en mains, c’était plus sûr.

Code by Silver Lungs

__________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sick of tea ? That's like being sick of breathing ! - Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: POU DU LARD DU POUDLARD :: « ETAGES » :: « SEPTIEME ETAGE » :: salle sur demande-