Partagez | 
 

 Fred ♗ Une vie qui cherche sa vie n'est pas une vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/08/2011
► parchemins : 2765


MessageSujet: Fred ♗ Une vie qui cherche sa vie n'est pas une vie   Sam 2 Aoû - 20:02



Fred Weasley


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/08/2011
► parchemins : 2765


MessageSujet: Re: Fred ♗ Une vie qui cherche sa vie n'est pas une vie   Sam 2 Aoû - 20:16



La famille, c'est sacrée




Roxanne H. Weasley
7è année ✗ Obscure
Nul ami de vaut une sœur, nul ennemi ne vaut une sœur. Jamais cette phrase n’aura été aussi  vraie pour quelqu’un. Entre eux deux, c’est la guerre. Fred a tout fait pour la faire revenir du bon coté, mais c’était perdu d’avance. Il aurait dû comprendre bien avant d’arriver à Poudlard qu’elle n’était pas comme lui, qu’elle était plus malsaine, que ce n’était pas des blagues qu’elle lui faisait. Mais malgré tout, elle reste sa sœur, il ne pourrait pas lui faire de mal, il l’aime malgré tout trop pour ça, bien trop.

Dès tout petit, Roxanne était manipulatrice, mesquine. Comment son frère n’a-t-il pas pu le remarquer. Elle lui faisait toujours porter le chapeau. Et il se laissait faire, il l’aimait trop pour dire la vérité. Et puis, après tout, il faisait plus de bêtises qu’elle d’habitude, c’était normal que ses parents ne le croient pas. Il ne cherchait même plus à se justifier. Roxanne avait trouvé la faille et elle l’exploitait.

« Maman, Fred il a cassé ma poupée ! » La voix de ta petite sœur vient de surgir en direction de la cuisine. Tu n’as pourtant rien fait. C’est elle qui a fait tomber sa poupée. C’était trop bien quand vous étiez à deux en train de jouer. « Fred ! » La voix de ta mère est juste devant la chambre. Elle arrive mais tu ne dis rien. Tu ne te justifies pas, tu ne te justifies plus. Ca ne sert à rien, elle ne te croira pas. Et puis, tu en fais souvent des bêtises, aujourd’hui ce n’est pas toi mais ça aurait pu l’être une autre fois.

Ca continua comme ça, jour après jour. Fred ne disait rien, il n’avait pas envie que sa petite sœur soit punie. Il l’adorait même si elle le faisait toujours passer pour le méchant. Il croyait que c’était un de ses jeux, que c’était juste un jeu pour elle. Il ne comprenait pas qu’il s’agissait de sa nature véritable, il était trop jeune pour ça.

« Au revoir Roxie, tu vas me manquer ! » Tu pris le Poudlard Express pour la première fois. Tu te souviens de ce jour comme si c’était hier. Il y avait l’excitation et la tristesse. Jamais tu n’aurais pu croire que tu serais le dernier membre de ta famille à rentrer dans ce train, qu’il disparaitrait après votre voyage. Jamais tu n’aurais pu croire non plus que tout changerait entre ta sœur et toi lors de votre prochaine rencontre. Tu étais triste de dire au revoir à ta famille, tu savais qu’ils te manqueraient, jamais tu n’avais été séparé d’eux aussi longtemps. Tu leur fis de grands signes jusqu’à qu’ils ne soient plus que des légers points au loin. Roxanne te souriait. Jamais tu n’oublierais ce jour-là, ce sourire vraiment sincère. - Septembre 2015

Tu me manques Roxie. Papa et maman aussi mais toi c’est différent. C’était avec toi que je jouais, avec toi que je m’amusais. C’était toi que j’embêtais quand je m’ennuyais. C’est pas pareil sans toi. J’espère qu’on pourra se revoir très vite. Mais je crois pas que ce sera possible. Ils ont dit qu’il n’y allait plus avoir de sortie pendant les vacances, que ce serait restreint. On n’aura jamais le droit de se revoir avant ton arrivée dans un peu plus d’un an. Je t’aime de tout mon cœur, tu me manques sœurette adorée. - Avril 2016

Elle est là, dans la file de tous les arrivants à Poudlard. Tu l’as voit, tu es si heureux, bientôt vous allez être réunis comme avant. Avec un nom comme le vôtre, ça met un bout de temps avant d’être son tour. Elle est la toute dernière après Albus, Louis, Lucy et Rose. Deux d’entres eux rejoigne ta maison en plus de Louise Londubat. Et puis, tu entends son nom. Va-t-elle te rejoindre ? D’un coté, tu aimerais bien mais tu en doutes. Elle n’a pas le même caractère que toi. Le nom de la maison est un coup de poignard planté au plus profond de ton cœur. Il résonne dans la grande salle. Tu ne veux pas y croire, tu ne peux pas y croire. Pourtant, c’est bien réel. Ta sœur vient de rejoindre la seule maison qui n’a jamais accueillie de Weasley, elle vient de rejoindre les rangs des fourbes, des fils de mangemorts. C’est une Serpentard. - Septembre 2017

Comment est-ce possible ? Toi, ma sœur, une serpentarde ? Pourquoi toi et pas n’importe quel autre membre de la famille. Je suis si déçu. Je ne sais pas quoi dire. Je ne sais plus quoi te dire. Je sais que tu viens d’arriver ici, mais c’est trop dur à accepter pour moi. Désolée petite sœur. Il y a des choses que je ne peux accepter et ça en fait partie. Qu’un Weasley soit Serpentard aurait déjà été un coup dur, mais toi Roxanne. Pourquoi ?

Et maintenant tu rejoins les obscurs. Je pensais que serpentard n’était qu’une erreur faite par le Choixpeau, mais tu suis sans te battre pour nous ta famille. Roxanne, reviens vers nous, parle-moi. Je ne peux pas accepter de te voir comme ça. Ce n’est pas ce que tu es. Je t’en supplie, écoute ce que j’ai à te dire et rejoins-nous. Les résistants ont besoin de toi. Tu n’es pas une obscure, tu es une Weasley. Comment peux-tu aller à l’encontre de notre famille, tu oublies ce qu’ils ont fait à notre oncle ?

Et il comprit qu’elle était vraiment comme ça, que c’était pour cette raison qu’elle s’était retrouvée chez les vipères, qu’elle allait chez les obscurs. Il n’arrivait plus à lui parler. Et elle ne voulait plus lui parler. Il avait comme disparu de sa vie, comme s’il n’avait jamais été son frère. Mais jamais il ne désespérait de réussir à la faire revenir du bon coté un jour ou l’autre. Elle était sa sœur, il avait besoin d’elle à ses cotés.

Et elle disparut. Roxanne venait de partir de l’esprit de Fred en même temps que la traitre se cachant au château. Une erreur de sortilège non voulue et c’était deux personnes qui étaient effacées de la mémoire de Fred. – Avril 2023

Tu croises cette inconnue. Ou elle vient vers toi, elle veut te parler. Une Serpentarde, depuis quand parles-tu à des Serpentards ? Tu sais que tu parles à certains d’entre eux mais vraiment à peu, et celle là, tu ne la connais pas. Mais elle semble te connaitre. Elle te parle de ta famille de ta mère. Tu l’envoies bouler, de quoi se mêle-t-elle. Dans ses mots on dirait qu’elle est plus proche de toi que tu ne le penses. Que vous êtes proches, bien plus proches qu’elle n’aimerait l’être avec toi. – Août 2023
Soeur détestée et oubliée



James S. Potter
Fuyard ✗ Phénix
Blablablablalbal
Cousin adoré



Lucy M. Weasley
7è année ✗ Obscure
Lucy, la cousine préférée de Fred. Ils ne sont pas aussi proches qu’elle peut l’être avec Louis, mais c’est celle qui compte le plus pour Fred. Si quelqu’un doit lui faire une remarque c’est elle. Ils sont semblables dans leurs idéaux. Il est son mentor, celui à qui elle peut parler de tout, lui poser toutes les questions qu’elle veut. Il sera toujours là pour elle quoi qu’elle fasse comme choix.

Lucy, au départ quand on était jeune, je ne lui parlais pas tellement. A vrai dire, elle était tout le temps avec Louis et puis, elle était plus jeune. Je n’avais pas de cousins ou cousines préférés à l’époque, je m’amusais avec tous. Ca a changé lorsqu’elle est arrivée à Poudlard. Elle était chez les Poufsouffles, comme moi, alors je l’ai pris son mon aile. Elle était mon élève et j’étais son mentor, ça allait du quidditch au repérage dans les couloirs. Je lui donnais des conseils et elle en redemandait. Elle devait être contente. On s’est vraiment rapproché. Elle pensait comme moi pour plein de choses. Surtout pour la résistance, se battre comptait pour elle autant que ça pouvait compter pour moi.

Tu es malade, mal de tête, boutons. C’est direction l’infirmerie directement. Qui aurait cru que tu tomberais sur ta cousine là-bas ? Au début, c’est vrai tu l’as un peu embêté sur le sujet de Win, mais tu étais sûr qu’il y avait quelque chose entre ces deux là. Tu avais bien vu que ton meilleur ami passait bientôt presque plus de temps avec ta cousine qu’avec toi ces derniers temps. Evidemment ça ne lui a pas plus, tu le savais d’avance, mais avec Lucy, il faut aller jusqu’au bout pour qu’elle lâche quelque chose. Et elle t’aida ensuite à trouver ta voie une fois que tu aurais quitté Poudlard. Le futur, un sujet bien important. Elle veut faire Auror. Tu as essayé de lui faire comprendre que ça ne servait plus à rien. Etre au ministère pour les faire tomber de l’intérieur, d’accord. Mais Auror ? S’attaquer aux Phénix, c’est un coup à se perdre. Elle dit qu’elle en est capable, tu la connais bien, tu sais qu’elle est forte, mais à ce point. Pourrait-elle attraper quelqu’un de sa famille si on lui demandait ? Pas sûr, comme vous dites « Weasley un jour, Weasley toujours ! » - Octobre 2022

Alors il parut naturel qu’elle fasse partie de la plus grande organisation criminelle qui n’ait jamais existé à Poudlard. A cinq, ils formèrent le Code Phénix. Pour Fred, c’était normal qu’elle en fasse partie, elle était de loin l’une des plus convaincue et des plus actives.

Lucy, on y a pensé du départ avec Bubus, c’était normal qu’elle fasse partie du Code Phénix. On savait qu’elle n’hésiterait pas. Elle était aussi radicale que nous, elle participait toujours aux grandes actions, était vraiment convaincue par la résistance. Elle était la troisième Weasley-Potter de la bande, notre présence féminine. C’est vrai qu’on s’est disputé sur plusieurs sujets, on était pas d’accord sur la force des actions. Elle voulait que ce soit plus soft. Mais ce fut uniquement à ce sujet qu’il y a eu mésentente. On a réglé le problème et ça n’a pas affecté notre relation en dehors de l’opération. Elle était parfaite pour son rôle de Lapin, triée sur le volet. – Avril 2023

Tu viens d’apprendre la nouvelle et tu n’en reviens pas. Lucy a rejoint les obscurs. Ce doit être une blague. Après avoir fait partie du Code Phénix, une opération 100% résistante, elle rejoint le camp adverse. Tu voudrais comprendre mais tu n’y arrives pas. Tu veux croire que c’est un plan, mais tu as peur que ce n’en soit pas un. Et s’il avait réussi à la convaincre… Tu veux des explications. D’abord ta sœur, puis elle. C’en est trop ! – Mai 2023

Lucy, je t’en pris, parle-moi. Je sais que tu ne penses pas comme eux. Mais j’ai besoin de te l’entendre dire. Arrête de m’ignorer. En ce moment, tu es une des personnes dont j’ai le plus besoin mais tu n’es pas là. Tu as toujours été si honnête avec moi, pourquoi est-ce que tu arrêtes maintenant. Dis-moi que tu es toujours la même, celle à qui j’ai tant appris et qui est si importante pour moi. Parle-moi, regarde-moi, explique-moi, dis-moi juste que c’est ta protection, notre protection. – Juin 2023
Cousine préférée


Dernière édition par Fred Weasley le Sam 2 Aoû - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/08/2011
► parchemins : 2765


MessageSujet: Re: Fred ♗ Une vie qui cherche sa vie n'est pas une vie   Sam 2 Aoû - 21:56



Ah l'amour...




Alienor Twain
en Australie ✗ Neutre
Ils se connaissaient depuis longtemps, même année, même maison, tous les deux membres de l’équipe de quidditch. Se parlaient-ils énormément ? Non, pas vraiment, Fred était un résistant, elle était impartiale et il passait énormément de temps en compagnie de ses cousins, de ses potes à faire des blagues à tout le monde. Mais ils s’appréciaient et se comprenaient. Et un jour, tout bascula.

Tu t’en souviendras toute ta vie de ce jour-là. Vous vous étiez croisé à coté du lac. C’était le début de la nouvelle année et il faisait beau. Un dimanche, jour de la famille selon les moldus et ton grand-père. Tu errais perdu avec des souvenirs de tes parents qui remontaient. Ils te manquaient, ta sœur te manquait, tu n’avais pas envie d’être encore avec ta famille. Elle se baignait dans le lac et tu la rejoins. Vous parlèrent de vous et de vos familles. Elle était à la recherche de ses parents et toi, tu étais triste. Pourquoi avec elle montras-tu tes véritables sentiments, pourquoi tu ne fis pas semblant comme avec tous les autres ? Tu réussis à la faire pleurer. Elle te comprenait, elle t’écoutait. Elle était une véritable amie même si elle ne savait pas quoi dire. Ce fut la première fois que vous vous embrassèrent. Le début de ta plus belle et longue histoire d’amour. Presque deux ans. - Septembre 2021

Tu ne sais pas combien je peux t’aimer Alie. Tu es géniale, tu me comprends, tu m’aimes, tu partages mes passions, mes amis. Sans toi, je ne serais rien, rien du tout. Avec les autres, ce n’a jamais été comme ça peut être avec toi. Avec toi c’est vrai, on se connait, on connait nos peurs et nos joies, nos projets futurs et notre passé. C’est la première fois que je me projette à ce point avec quelqu’un. Oui, j’ai presque envie de passer ma vie à tes cotés parce que tu es géniale. - Avril 2022

Et il y eut le changement d’année. Alienor quitta Poudlard pour devenir joueuse de quidditch professionnelle pour les Chimères, Fred redoubla. Ce fut le vide, le creux au fond du cœur du rouquin. Ils s’aimaient mais ne pouvaient se voir. Ils s’aimaient mais étaient séparés.

Tu reçois une lettre. Elle est d’Alienor. Ton cœur fait un bond dans ta poitrine tellement tu es heureux d’avoir de ses nouvelles. C’est le seul moyen pour vous de communiquer maintenant qu’elle est dehors et que toi, débile que tu es, tu as redoublé. Elle te manque mais les lettres te font du bien. Elles vous permettent de parler de tout ce que vous voulez. De nombreux sujets passent, cela va du futur au passé, de la famille aux amis, de la résistance aux cours. Vous projetez de vous voir, il y a des idées, tous les moyens sont bons pour que vous réussissiez à vous voir. Toutes ses lettres, tu les gardes avec toi. Tu t’empresses de répondre même si en échange tu écoperas d’une sanction pour ne pas avoir effectué ton devoir. Tu l’aimes et c’est le seul moyen pour toi de vivre cet amour en ce moment. - Octobre 2022

Je t’aime Alie, tu ne peux même pas imaginer à quel point. Mais tu me manques tellement. Je relis tes lettres en continu. Tu me manques. J’ai l’impression qu’il me manque quelque chose et c’est toi. J’essaie de me focaliser sur d’autre chose mais mes pensées divaguent à l’extérieur, à Londres là où l’on sera bientôt réuni. J’ai tellement hâte que cette année se finisse. J’ai besoin de toi. Et puis, à deux la vie sera formidable. J’ai hâte d’avoir une permission de sortie pour te voir à Pré-au-Lard ou en match. C’est moche de ne pas pouvoir vivre son amour ainsi. Tu me manques tu sais. - Novembre 2022

Et là, au beau milieu des vacances de Noël, tu reçus ton plus beau cadeau. Celle que tu aimais tant, celle qui te manquait tant venait te rendre visite. Elle était comme dans tes souvenirs, magnifique, parfaite. Autant le dire, lorsque Mr De Sade t’avait convoqué, tu avais eu peur. Et pourtant, il te faisait une magnifique surprise. Elle t’avait fait en plus de superbes cadeaux. Des habits de quidditch, des cadeaux provenant de tes parents. Tu l’aimais. Ce fut une magnifique après-midi de janvier. Vous deux, sur le terrain de quidditch, parlant, vous embrassant. Et avec des projets pour le futur. – Janvier 2023

J’étais tellement heureux de te voir hier Alie. Je t’aime, mais tu l’auras compris. J’ai hâte d’être l’an prochain. Toi et moi dans le même appart, à deux, ca sera le bonheur. Londres, la campagne, je m’en fiche, je te laisse choisir. C’est toi que je choisis. Peut n’importe le lui tant que je suis en ta compagnie. Tu me verras tellement que tu n’en pourras plus. En plus si je me lance dans le quidditch on pourra s’entrainer à deux. Ca sera trop bien ! Vivement la fin de l’année qu’on soit vraiment réuni, hier m’a rappelait à quel point c’était génial avec toi. J’ai envie que ce soit comme ça tous les jours.

Et tout changea. Ce fut brutal au moment où Fred avait le plus besoin d’elle. Le Code Phénix venait d’être découvert et sa famille commençait à être petit à petit décimée.

Tes yeux parcourent la lettre qui vient d’arriver ce matin. Tu pensais que ce serait ton moment de bonheur de la journée et elle vient de l’achever. Elle te laisse tomber. Elle dit t’aimer alors pourquoi fait-elle ça ? Ca fait un an que vous parlez par lettres, vous auriez pu continuer pendant encore un petit peu de temps, ça n’aurait pas été grave. Tes yeux se brouillent de larme alors que tu réalises ce qu’il se passe vraiment. Tu es seul, elle ne t’aime pas assez pour faire face à ses parents et à toi. Tu lui avais pourtant dit, j’irais où tu voudras aller. – Mai 2023

Je te déteste. Comment as-tu pu ? Tu savais que j’étais des plus mals. De tous les moments de ma vie, c’est pendant celui-ci que tu m’as laissé tombé. Est-ce que tu sais que mon oncle est mort ? Que j’ai été torturé par Voldemort en personne ? Ca te fait quelque chose au moins ? Je t’aimais tellement, tu m’as détruit, non, tu m’as achevé. Tu as fait de cette tasse ébréchée que j’étais mille morceaux. Comment peux-tu me demander de refaire ma vie ? Tu crois que c’est simple de tomber amoureux ? Tu étais toute ma vie, mon futur. Il faut croire que je n’étais pas le tien, tu as préféré rejoindre ton passé. Je suis content que tu es retrouvé tes parents mais je les déteste, ceux sont eux qui nous sépare. Accompagne moi en Australie, tu aurais pu me proposer, en plus tu sais ce que je t’aurais répondu. J’aurais tout fait pour être avec toi. Je t’aime et même si tu m’as détruit. Jamais je ne pourrais t’oublier.

Ce fut la fin, un Fred détruit par l’amour de sa vie.
Ex de sa vie



Anjelica M. d'Alvarez
Classe prépa ✗ Obscure
Le premier amour, il est dit qu’on ne l’oublie jamais. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Fred en garde un terrible souvenir. Anjelica où comment se faire envoyer paitre en cinq secondes de la pire des manières.

Qu’est-ce qu’elle est belle Anjelica, en plus elle a l’air trop sympa. Bon, je sais que c’est une serpentarde mais il faut relativiser, elle est peut-être quand même bien. Quand je la vois, je suis trop content. J’avoue que j’essaie de tout faire pour la croiser dans les couloirs. C’est dommage qu’elle ait un an de moins parce qu’on aurait pu être en cours ensemble de temps en temps et comme ça on aurait peut-être pu plus se rencontrer que ce n’est le cas en ce moment. Bon ok, je suis tombé amoureux d’elle, je suis complètement sous son charme. Charme espagnol.

Et tu lui posas la question. Celle que tu n’aurais peut-être pas dû poser. « Anjelica, ça te dirais de venir à Pré-au-Lard avec moi ? » Tu l’invitais à sortir avec toi. Tu étais comme sûr de sa réponse, peut-être un peu trop sûr. Ce fut la chute. Tu tombas de très, très haut. La douche froide te tomba sur la tête et elle était glaciale. « Tu m’as vu, jamais je trainerais avec un gars comme toi, t’es qu’un gamin, tu me fais pitié. » Tu n’étais pas un gamin. Tu ne dis rien et partit. Première blessure du cœur.

Comment a-t-elle pu me parler sur ce ton ? Je ne suis pas un gamin, je ne serais jamais qu’un gamin. Elle m’a prit de haut. Oui, je suis déçu, plus que déçu. Ce serait mentir que de dire qu’elle ne m’a pas brisé le cœur. Pourquoi elle ? Ce n’est pas vraiment ainsi que j’imaginais la première fois que j’aurais tenté de me rapprocher d’une fille… Ce qui est sûr c’est que je lui adresserai plus jamais la parole. Je pensais pas qu’elle était comme ça.

Je ne comprends toujours pas comment j’ai pu tomber amoureux de toi. C’est vraiment une blague. Moi amoureux de toi. Tu te sers des autres, tu es manipulatrice, t’es une obscure. Je ne sais vraiment pas comment ça a été possible. Tu as bien changé depuis le temps ou peut-être que c’est juste moi qui aie ouvert les yeux. En tout cas, je suis bien content qu’il ne se soit rien passé entre nous. J’ai pas envie d’être associé  à toi.

Aujourd’hui, elle est venue te voir. Te poser des questions sur ton futur. Hier elle faisait semblant de s’intéresser à ta passion, le quidditch. Tu ne la supportes pas. Mais tu lui réponds. Tu sais qu’elle se sert de toi, mais tu retournes le jeu. C’est intéressant de se rapprocher d’une obscure, surtout peu de temps avant de quitter Poudlard. Tu ne l’aimes plus, tu ne l’aimeras jamais mais elle ne peut que t’être utile. Après tout, elle est la protégée de l’assistante personnelle de Voldemort.

Tu me saoules, tu passes ton temps à me suivre. Tu n’as toujours pas compris que jamais je ne te donnerai ce que tu veux. Tu pourrais peut-être se mêler de tes affaires plutôt que de t’amuser avec moi. Tu ne vois pas que ma vie par en lambeaux. Mon oncle a été tué et toi tu t’occupes de ta popularité. Et puis, qu’est-ce que tu ferais avec moi. Moi, celui qui était instaurateur du Code Phénix. Pourquoi voudrais-tu être associé à quelqu’un comme moi ? Je ne suis pas sûr que ce soit ce qui serait le mieux pour ta future carrière au ministère. Tu ferais mieux de te rapprocher de ta sœur si t’as envie de parler à quelqu’un. Toi aimer le quidditch, j’en ris encore. Tout le monde sait que tu as peur d’être sur un balai. Laisse-moi tranquille, c’est trop te demander !

Tu tombes sur elle alors que tu as les yeux rouges de larmes. Elle danse, tu veux juste lire une lettre et surtout la lire seul, tranquille. Qui aurait cru qu’elle t’aiderait plus que quiconque ce jour-là ? Elle a réussi à te mettre en colère. Tu fais sortir toute ta colère, ta tristesse. C’est l’opposition. Les sujets et les émotions valsent au rythme de votre danse. Ce sont des choses personnelles que vous vous dites. Des choses dont tu n’as pas forcément déjà parlées à quelqu’un auparavant. Alors pourquoi à une obscure que tu ne peux supporter, ou que tu ne pouvais supporter. Tu as trouvé une personne qui te comprend mieux que quiconque, qui comprend ce tu ressens et tu la comprends. Si semblables et si opposés. – Août 2023

Je ne peux m’empêcher de repenser à cet après-midi là. Tu m’as tellement apporté. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé entre nous, mais il s’est passé quelque chose. Comment peux-tu aussi bien me comprendre, me faire confiance pour me dire ce que tu m’as dit. Jamais je n’aurais cru que ce serait toi qui m’aiderais. Tu es mon opposée, mais c’est toi qui as fait disparaitre une partie de ma peine. Je ne sais plus quoi penser. Je me suis perdu au milieu. Etait-ce réel ? Je ne peux pas m’empêcher d’avoir envie de te revoir. Voir si tu peux réellement être comme tu étais ce jour-là ou si c’était juste un cas à part. Mais je ne peux qu’avoir envie que ce ne soit pas le cas. Je te dois tellement. Tu m’as troublé, tu m’as touché. On était si proche malgré nos différences. C’était tellement étrange mais tellement parfait. – Août 2023

Il ne la recroisa pas avant la fin de l’année, avant son départ pour Azkaban, son emprisonnement. Y pensa-t-il ? Bien sûr, elle l’avait troublé, il se posait beaucoup de questions. Et s’il ne s’était pas trompé au début, si c’était sa première impression qui avait été la bonne ?

Tu viens de quitter Ste Mangouste. Et qui est la première personne que tu croises ? Anjelica. Rien n’aurait dû vous faire vous rencontrer de nouveau. Rien mis à part un coup de vent soulevant ta capuche et un entretien qui se termina plus tôt au ministère pour elle. – Novembre 2023
Premier amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



personal informations



MessageSujet: Re: Fred ♗ Une vie qui cherche sa vie n'est pas une vie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fred ♗ Une vie qui cherche sa vie n'est pas une vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: VADROUILLES AVEC LES GOULES :: « LE TOURNOI DES TROIS SORCIERS » :: journaux intimes-