Partagez | 
 

 You never beating me. ♥ Kenora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Hit me hard and tell me you don't wanna fight
avatar


personal informations

► date d'inscription : 18/06/2014
► parchemins : 162


MessageSujet: You never beating me. ♥ Kenora    Sam 5 Juil - 0:07

You never beating me.
Et elle danse, chante et tourne dans les couloirs. Sourire étrange aux lèvres, bonne humeur contagieuse, elle subit les regards tantôt interrogateurs, tantôt méprisant des élèves. Grâce, légèreté et.. SBAFF. Un mur. Fait totalement anodin dans la -triste- vie de Pandora Queen. La maladresse étant sa qualité la plus.. Visible ? Poussant un soupir, la jeune femme se frotta le front quelques instants adressant un regard noir aux élèves pouffant de rire. C'était pas drôle, pas du tout même. Et puis ça faisait mal. Genre vraiment. La Serdaigle secoua la tête avant de finalement rejoindre le hall d'entrée ou une horde d'élèves étaient déjà entassé. La raison ? Sortie à Pré au lard ! Pandora adorait pouvoir sortir du château pour fouiner dans le village se situant non loin de là. Elle avait beau connaître les boutiques par coeur, elle continuait à rentrer partout comme si c'était la première fois. Sans trop savoir pourquoi, c'était les rares moments où son insouciance reprenait le dessus. Sourire aux lèvres, la bleu et bronze attendit sagement que l'appel soit terminé avant de suivre le petit groupe vers la sortie du château. Et vous savez ce qui était encore mieux que d'aller à Pré au Lard ? Voir que Rhys n'était pas dans les parages. Imaginer passer une journée sans la présence insupportable du Serpentard était juste totalement magique. Sautillant presque sur place, la jeune femme fredonna pendant tout le trajet l'air d'une chanson à la mode avant de finalement se défaire du groupe pour vaquer à ses occupations. Autrement dit, commencer par son lieu préférée. La librairie. Quoi de mieux que farfouiller entre les livres ? Pandora entra dans la boutique inspirant à plein poumons l'odeur de poussière. Elle adorait ça. Ce n'était pas pour rien que la maison des aigles lui avait ouvert ses portes. Mordu de livre, de connaissance, tout était prétexte à apprendre de nouvelle chose. La jeune femme avait la fâcheuse tendance à s'enfermer dans son monde pendant des heures et des heures ne tenant aucunement compte de ce qui pouvait se passer à l'extérieur. Comme déconnectée du monde réel. Etait-ce ce trait de caractère qui avait donné naissance à son don ? Peut être, difficile à dire. D'ailleurs, la serdaigle ne savait toujours pas quoi penser de ça. Et tu pars dans un monde imaginaire bien à toi ou les guerres n'existent pas. Tes parents sont toujours là et t'es maître de tes choix. Pas de mariage arrangé, pas d'allégeance en particulier, t'es juste toi et ça te va comme ça. Tu souris encore et encore. Tu ris plus que de raison et surtout tu te perd dans un bonheur crée de toute pièce. C'est parfait, tu ne demande pas plus. Un carillon fit sursauter la Serdaigle qui referma précipitemment le livre qu'elle tenait à la main. Le problème avec elle, c'est qu'elle ne voyait jamais le temps passer et au final, voilà presque deux heures qu'elle était là. Poussant un soupir, la jeune femme se dirigea vers la sortie humant l'air frais de la matinée. Parcourant les rues d'un air distrait, elle finit pourtant par s'arrêter devant ce bar qui avait perdu en popularité. Les trois balais. L'envie d'une bieraubeurre se fit ressentir et elle n'attendit pas avant de rentrer à l'intérieur parcourant la salle du regard à la recherche d'un visage connu. Kenneth. Relation difficile à expliquer. Pas un ami, pas un ennemi non plus. Peut être juste un passe temps. Un jeu stupide lancé il y a quelques temps. Cap ou pas cap ?  Une folie, une envie, et vous voilà embarquez dans un truc prenant de plus en plus d'ampleur au fil du temps. Défi osé, défi risqué, Pandora ne comptait plus le nombre d'ennui qu'elle avait faillit s'attirer. Se dirigeant vers lui, elle prit place en face de lui se demandant pourquoi personne n'était en sa compagnie. Pourtant, elle ne posa pas la question. Jamais ils ne s'étaient réellement intéressés l'un à l'autre. C'était pas aujourd'hui que ça allait commencer. « Lance un crache limace au premier Serpentard qui passe par là. » Les dès étaient lancés. Qu'on se le dise, elle n'avait absolument rien contre la maison de Salazar. Mais le fait que Rhys en fasse partit l'incitait à prendre ses occupants en grippe. C'est donc tout naturellement que la moitié de ses défis étaient à l'encontre des verts et argents. « Tu sais, tu peux aussi abandonner hein ? Moi, ça me gêne pas de gagner. » Ouais. Puis fallait dire que la jeune femme sentait que les choses allaient de plus en plus loin, il était peut être temps de mettre un terme à ce jeu. Sauf que fierté oblige, elle ne serait pas la première à abandonner. C'était pas dans son caractère. Elle était une gagnante. Point final.
FLAPPY FLAP




__________
Ravenclaw bitch. Between love and hate there is one step. Aidan and Rhys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


personal informations

► date d'inscription : 02/07/2012
► parchemins : 755


MessageSujet: Re: You never beating me. ♥ Kenora    Sam 5 Juil - 8:47




Kenora ▽ Cap ou pas cap ?

Kenneth s'était réveillé plus ou moins difficilement ce matin-ci. Plutôt plus, tout de même. La veille, il était sorti en douce avec son meilleur ami, Adrian, et ils étaient rentrés à pas d'heure. Ce qu'ils avaient fait ? Et bien ils avaient fait une petite excursion dans la forêt interdite, adorant se faire des frayeurs l'un l'autre mutuellement. Pour sûr, Adrian en avait eu pour son grade, Kenneth lui avait flanqué une de ces peurs, à s'en souvenir jusqu'à la fin de ses jours. Quoi qu'il en soit, ils avaient du éviter les heures où les mangemorts faisaient des rondes pour pouvoir rentrer au château, et résultat des courses : ils étaient tous les deux dans un sale état. Or, le lion ne pouvait guère compter sur son meilleur ami et compagnon de dortoir pour lui rappeler la sortie à Pré-au-Lard de ce jour, étant plus tête en l'air que ce que Naranja pouvait être lunatique. Ainsi, le lion fit augure de réveil, et se fût avec difficulté mais volonté qu'il daigna se préparer avant de rejoindre les autres septièmes années dans le hall d'entrée du château. Ni une, ni deux, à peine arrivé le rouge et or se fit sauter sur le dos par sa meilleure amie. Et lorsque celui-ci se retournant pour lui faire un gros baiser sur les joues, celle-ci ne put s'empêcher, avec la délicatesse d'une d'Alvarez qui était sienne, de s'exclamer « Bah dis donc, cette tête que t'as Kenou ! » Le lion sourit, il ne pouvait pas tenir rigueur des remarques perpétuelles de Naranja, il la connaissait trop bien et puis surtout, il l'aimait beaucoup trop, sa petite espagnole. « Aimable de bon matin, je n'en attendais pas moins de toi Narachou. » La Poufsouffle rougit légèrement avant d'attraper le bras de son compagnon et de commencer à lui raconter toutes les histoires qui lui étaient arrivées depuis la veille - quoi, il y en avait de toute évidence beaucoup -, tandis que les élèves se dirigeaient ensemble en direction de Pré-au-Lard.

« Et là il m'a dit que NON ! T'imagines ? Non ! Oh tiens, on est arrivés. Le temps est passé vite hein ! » Le lion rigola, effectivement, ils étaient bien arrivés à destination. Il rapporta son attention sur la jaune et noir et lâcha avec tendresse et ironie « Ça dépend pour qui. » Sans attendre une seconde de plus, la brune pinça le lion et s'éloigna pour bouder un peu plus loin. Ou du moins, faire semblant. Les élèves avaient du temps devant eux pour aller où bon leur semblait, et il était presque certain que la jeune fille irait faire le tour de tous les marchands. Rapidement, elle revint, ne pouvant faire la gueule à son meilleur ami plus de cinq minutes, et lui dit « Je vais faire un tour dans les magasins qui t'intéressent pas, on se retrouve tout à l'heure. » avant de déposer un baiser sur sa joue et de fuir à toute vitesse avec un groupe de filles qui avaient déjà avancées vers les boutiques convoitées. Le lion sourit tout seul avant de prendre la direction du bar le plus coté de Pré-au-Lard : les trois balais. Étant donné que les élèves avaient très peu de liberté au château, avec les mangemorts qui les surveillaient au doigt et à l’œil, le jeune homme ne pouvait qu'avoir l'envie d'aller boire une bonne bieraubeurre en douce. D'ailleurs, c'était ce que la plupart des septièmes années faisaient, de sorte que lorsque le Shaun entra aux trois balais, les places ne se faisaient pas courir. Minaudant entre les tables, le lion croisa plusieurs visages connus, Kenneth était un gars gentil et drôle, que les gens appréciaient bien, mais il décida de s'installer dans une table plus éloignée au fond du bar. Il avait simplement envie d'attendre Naranja. Pourtant, il était un garçon très enjoué et sociable, mais il savait que sa meilleure amie préférait s'asseoir en compagnie de personnes qu'elle connaissait plutôt que de se retrouver à une table certes avec Kenneth, mais avec une bande d'inconnus à ses côtés. Ainsi, le lion s'installa tranquillement tout en commandant une bierauberre, qu'il se mit à déguster lentement. Le bar était devenu moins populaire ces derniers temps, ce qui avait fait augmenter les prix en flèches, et ils n'avaient pas l'occasion au château de pouvoir garder grand nombre de gallions sur eux. Le gryffon buvait de la sorte tranquillement, observant vaguement les personnes alentour, lorsque la chaise en face de lui se tira. Sortant de ses réflexions qui, au fond, n'en était pas, le jeune homme observa la jeune fille qui s'assit en face de lui. Ni bonjour, ni prise de nouvelles, cela se passait toujours de la sorte avec cette Serdaigle, et cela n'avait jamais gêné ni l'un, ni l'autre. « Lance un crache limace au premier Serpentard qui passe par là. » Pas de commodités entre eux, un jeu tout simplement. Il n'y avait pas besoin de formes et d'artifices, ils s'amusaient, et cela convenait très bien au jeune lion, alias le plus grand joueur et surtout blagueur de la Terre. Le lion sourit avec entrain, enfin il y allait avoir un peu d'action dans ce bar. Surtout que, blague à part, les conversations sur les ASPIC auxquelles Kenneth avait pu assister à distance étaient fort mal venues pour lui qui désirait passer un bon moment et ne pas penser aux cours. Cependant, il fallait bien avouer que, sur ce coup-ci, Pandora était traître. Ce défi ? Il allait clairement lui attirer des ennuis car, étrangement, les Serpentards n'avaient pas le même sens de l'humour que d'autres. Plus encore, ils étaient assez susceptibles et beaucoup rancuniers. Hum. La voix de la jeune fille s'éleva à nouveau « Tu sais, tu peux aussi abandonner hein ? Moi, ça me gêne pas de gagner. » Le lion rit d'une façon qu'il voulait faussement jaune. Il se pencha un peu sur sa table afin d'attraper son verre, but une gorgée et, ayant tout juste déposer son verre sur la table, lâcha, toujours quelque peu penché « Rêve. » Puis, ce fût tout naturellement que le jeune homme sortit sa baguette magique de son jean et que, la planquant, il attendit qu'une vipère montre le bout de son nez. Il dut attendre une bonne dizaine de secondes car, de toute évidence, les Serpentards préféraient se faire servir directement à leur table plutôt que de se déplacer jusqu'au bar. Néanmoins, un jeune vert sembla alors dévoué à la corvée de bar puisque le gérant du bar ne voyait pas la table qui appelait depuis quelques minutes déjà et, fatidique erreur, il passa devant le jeune Shaun qui, immédiatement, lança en chuchotant le sortilège « Crache limaces » Et le sort frappa instantanément le vert et argent qui, sans comprendre pourquoi, se mit à vomir des limaces un peu partout près du bar. Le lion éclata de rires, avant de plonger son regard dans les yeux de la belle, et de lui adresser un clin d’œil. Après tout, elle n'avait pas précisé de le faire à voix haute, c'était joué. Souriant de toutes ses dents, le jeune homme regarda autour de lui pour s'inspirer un défi à lancer à Pandora et, au bout de quelques secondes seulement, cela le frappa. « Change la couleur des cheveux de la fille là-bas. » et de son doigt, il pointa la personne en question. Un sourire noir esquissa les lèvres du garçon. Qui était l'heureuse élue ? Oh, trois fois rien, simplement sa pire ennemie, et probablement la personne qui ferait le plus regretter au monde l'existence de la personne qui oserait s'en prendre à elle : Roxanne Weasley. Il y avait clairement de quoi abandonner, même, c'était obligé, personne jamais n'oserait s'en prendre à LA peste des Weasley, à la pire garce que l'univers ait conçu. Le rouge et or ainsi, regarda à son tour Pandora et, sur le même ton d'amusement que le sien précédemment, dit « Enfin, tu peux toujours abandonner tu sais. J'voudrais pas être responsable d'yeux au beurre noir. » Kenneth avant de gagner, aimait jouer. Oui, il adorait cela. Il était un joueur dans l'âme, et un blagueur, et ça, personne ne pourrait jamais le lui ôter.

__________

« boy in the wood »
Et n'arrêtez jamais de croire en vos rêves, car ils peuvent se réaliser. ©️ .bizzle
           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

You never beating me. ♥ Kenora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: MAGICAL WORLD :: PRE-AU-LARD :: rues principales :: les trois balais-