Partagez | 
 

 Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Lun 7 Avr - 6:46

Lily L. Potter ∞ Ainsley Blackwood

S Le samedi se termina bien vite pour les élèves, et malheureusement les devoirs s'accumulaient déjà. Fort heureusement Lily en bonne élève avait terminé les siens afin de mettre à exécution son plan envers Ainsley. L'idée lui était venue en regardant Natalya faire, elle devait l'isoler dans la salle sur demande, et faire en sorte qu'elle ne se réouvre que lorsque la rouquine le déciderait. Elle aurait pu abandonner après le soir où celui-ci l'ait quitté dans la salle désafectée, la laissant seule avec sa tristesse, le cœur fendu, et les joues striée d'eau salée reflétant son sentiment d'échec et de rejet. Mais la Serdaigle ne devait pas laisser tomber, pas cette fois, elle avit bien remarqué que le jeune homme éprouvait toujours des sentiments pour elle, son baiser l'avait prouver, ses yeux lui criaient qu'il l'aimait, mais elle ne pouvait mettre un nom sur ce qu'elle avait vu d'autre. De la peur ? Ou de la douleur ? Elle n'en savait guère et comptait bien le découvrir. Cela faisait quelques minutes qu'elle avait fini son entraînement avec son professeur de métamorphose, qui lui avait appris le sort "Obscuro" et "Sectusempra ". Deux sorts qui auraient du être appris en fin d'année et que les Obscurs adoraient faire. Elle avait essayer le sort Obscuro sur un élève dans un des couloirs, ce nigaud ayant tenter une approche peu conventionnelle aux yeux de la rouquine.


FLASH BACK

Lily sortait de sa retenue, qui avait été donnée par la professeur de défense contre les forces du bien, encore. Elle prenait la direction du septième étage quand elle croisa un Serpentard, obscur d'après les renseignements qu'elle avait sur lui. Celui-ci en voyant la rouquine, se transforma presque en loup affamé. Métaphoriquement parlant bien sur, car en vrai cela faisait plus penser à une grimace. Il vint lui couper la route et la regarda de haut en bas en se léchant les lèvres.
" Mais c'est la petite Potter qui est là. Tu sais que les couloirs sont interdits après le couvre-feu" lui dit-il en posant ses sales doigts sur l'épaule de la demoiselle.
" Oh mince moi qui croyais qu'ils fallaient y aller pour avoir le droit à des points bonus, je suis déçue" dit-elle sarcastique, en ôtant par la même occasion la main baladeuse.
"Qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de toi, tu es bien rouler pour une résistante, je vais peut-être m'amuser, après tout Blackwood est déjà passé sur toi, c'est que tu dois être bonne." dit-il en s'approchant doucement de la jeune fille qui le repoussa sans ménagement.
Malheureusement pour elle, ce ne fut pas ce geste qui arrêta le jeune homme qui s'aventura à dessiner de ses doigts les forme de la Serdaigle. Celle-ci agacée de devoir lui ôter la main à plusieurs reprises, attrapa sa baguette et tout haut, elle laissa sortir le sort de sa bouche.
" Obscuro"
Ecoeurée voilà le mot qu'elle éprouvait lorsqu'elle voyait ce mec, mais elle pouvait se satisfaire aussi, en voyant le jeune homme se débattre cherchant une quelconque aide pour retrouver le sens de sa vue. Mais lorsqu'il toucha la personne en face de lui, celle-ci n'étant autre que Lily, elle en profita pour lui donner un coup de genou dans les partie intimes du Serpentard, qui tomba à genou sur le sol.
" Réflechit à deux fois avant de croire que je suis une petite nature" lui murmura-t-elle tout bas et partit avec le sourire en mettant fin au sortilège quelques mètres plus loin. D'où elle l'entendait gémir de douleur. Ce qui au fond la fit encore plus jubiler.

FIN FLASH BACK


Elle se disait que certains sorts n'étaient pas si mauvais en fin de compte. Celui-ci lui plaisait, et elle trouvait qu'il pouvait être fort utile parfois. Arrivé dans la salle sur demande, elle envoya un hibou à Ainsley se faisant passé pour Emily lui disant de le rejoindre urgemment dans la salle sur demande. Elle savait que Sin ne résisterait pas à la tentation de rejoindre l'ennemi de la rouquine. Elle attendit patiemment dans la salle dont elle connaissait tous les secrets, et qui par chance ne fut pas détruite quand le feu-deymon avait été enclenché vingt ans en arrière. Elle ne dut pas attendre fort longtemps puisqu'elle entendit la porte s'ouvrir, et se refermer doucement. Le jeune homme cependant ne s'attendait pas à ce que la porte disparaisse et que ce soit Lily qui soit présente dans la pièce ne portant qu'une simple robe emprunter à Natalya qui s’arrêtait mi-cuisse et ne tenait qu'avec de fines bretelles. Le séduire voila ce qu'elle devait faire.

code by Silver Lungs


Dernière édition par Lily L. Potter le Mar 8 Avr - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Mar 8 Avr - 6:42

TOC TOC TOC. Le bruit sourd incommoda les Gryffons sagement reclus dans leur salle commune par son intensité et sa récurrence lassante. Quelques soupirs pour tout concert de la part des uns, quand d'autres s'avérèrent relativement intrigués ; Ainsley quant à lui ne délogea pas son nez de son livre de potions, imprimant méticuleusement les compositions des mixtures les plus ardues. Aussi et à l'entente de son prénom scandé avec entrain, le jeune homme claqua sa langue contre le palais pour toute réponse mais ne daigna pas lever ses yeux sur l'abruti l'ayant interpellé. « Sin, je viens d'ouvrir la porte... » « Heureux d'entendre que tu aies enfin acquis un peu de motricité... » pesta le brun ténébreux d'un mépris patenté, ce qui néanmoins n'offusqua pas son comparse. « Non mais c'était un hibou qui cognait dessus. Et il avait du courrier pour toi. » L'intéressé leva alors un sourcil comme il daigna enfin reposer son bouquin et darder celui qui lui tendit la missive. Quelque peu intrigué de recevoir du courrier si tard, le rouge et or arbora pourtant un sourire en coin, comme pressentant une invitation scabreuse de la part d'une de ses conquêtes. Et quelle ne fut pas sa jubilation de voir que ladite lettre avait été signée de la main d'Emily, le sommant de la rejoindre aux abords de la salle sur demande. Sans un mot pour son camarade lui ayant docilement remis le mot – un geste impoli qui lui valut d'ailleurs d'essuyer un regard courroucé – Sin se leva du fauteuil et abandonna là sa lecture consciencieuse, préférant bien sûr la lubricité au potassage de cours.

Ainsi le jeune homme passa-t-il le seuil de la salle commune d'un pas prompt, une main passée dans ses cheveux pour toute remise en beauté (admettons que le tombeur de ces dames mettait de toutes façons un point d'honneur à être présentable, même à l'heure des devoirs. Aussi un simple coup de main dans la tignasse eut suffi) puis darda d'un œil appréhensif les couloirs alentours. Le tout était de parvenir jusqu'à la salle sur demande tout en évitant de se faire prendre, puisque le couvre-feu étant établi trop tôt ne l'autorisait pas à vadrouiller dans le château. Qu'importait après tout, Ainsley était bien prêt à prendre ce risque pour un peu de plaisir auprès de sa Serpentarde préférée.

Et il arriva sans encombres sur les lieux du rendez-vous, rictus satisfait en coin de lippe tandis qu'un éclair vorace balayait ses beaux yeux bruns. Etonné néanmoins de voir la porte s'ouvrir sans qu'il n'ait à faire les cent pas devant cette dernière, Ainsley s'engouffra dans la salle, laquelle refermait déjà ses portes lourdes derrière lui dans un grincement austère.

Le cœur du libertin loupa néanmoins un battement du fait d'un étonnement certain lorsqu'il posa ses yeux sur... Lily. D'abord muet, il tenta de replacer les pièces du puzzle tout en se demandant s'il eut bien lu l'heure et le lieu du rendez-vous, avant de noter du coin de l'oeil la tenue légère de la Serdaigle. Un code vestimentaire qui n'était pas elle, trop habituée à être sage et candide, préférant porter pulls et gilets bien chauds. Alors l'esprit du jeune homme vint se saisir d'une étrange idée : peut-être était-ce Emily ayant bu du polynectar ? Il s'approcha donc de la demoiselle de quelques pas avant de se stopper, croiser ses bras dans une attitude suspecte, et comme il la toisa de son œil intrigué daigna enfin entrouvrir les lèvres : « D'accord... Le polynectar, c'est plutôt une bonne idée mais là, tout de suite, c'est pas trop ma came. Je suis peut-être vicieux, mais pas au point de baiser une illusion qui ressemble à mon ex. » Sin pesta un instant, reluquant néanmoins la silhouette affriolante de celle qu'il prenait pour Emily. Léger pincement au cœur néanmoins tandis qu'il trouva l'idée de mauvais goût... ou particulièrement excitante. Quelque part entre les deux, malgré son regard glaçant et glacé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Mar 8 Avr - 7:53

Lily L. Potter ∞ Ainsley Blackwood

S La jeune Potter ne dut pas faire beaucoup d'effort pour quémander une tenue plus sexy à son mentor Natalya bien qu'il cependant difficile de lui cacher la personne pour qui elle mettait cette tenue. Elle lui donna tout de même une robe, mais bien entendu Lily n'irait pas dire à qui elle appartenait. Sa sœur de cœur Blake l'avait beaucoup aidé à changer d'apparence en quelques sortes, lui montrant comment se mettre en valeur, sans pour autant être dépravée. Cela avait beaucoup aidé la rouquine, qui prit plus d'assurance, et de confiance. Elle n'était pas superficielle loin de la mais elle lui avait montré comment être elle même. Elles avaient fait les boutiques ensemble sur à Pré-au-Lard, seul endroit où elles pouvaient aller le temps de leur scolarité. Tout y passa, des robes, des jupes, des shorts, des tops, et même de la lingerie. Lily avait entièrement refait sa garde-robe. Elle devait beaucoup à la jeune brune, qui l'avait aidé à se sentir à l'aise avec son côté féminin et à ne plus paraître comme une intello coincée. Bien qu'il fallût beaucoup de persuasions de la part de la brune pour faire comprendre à la jeune Potter que ce qu'elle avait acheté lui irait comme un gant, aujourd'hui Lily ne pouvait que la remercier. Certes, la tenue qu'elle avait prévue pour ce soir n'était pas à elle, mais elle avait souhaité une robe plus sexy que celle qu'elle possédait. Elle voulait marquer le coup.
Elle avait tout fourré dans son sac, et après sa retenue comptait bien enfilé le vêtement et réussir à séduire Sin. Elle n'arrivait pas à oublier leur dernière entrevue, ou il l'avait quitté après un simple baiser sur le front. Elle savait qu'ils avaient tout contre eux, mais la vie ne vaudrait pas la peine si personne ne prendrait de risque. Le Mage Noir contrôlait tout et tout le monde ou presque, alors qu'à Poudlard, il avait encore un petit peu de libertés, et elle ne voulait pas gâcher ses envies en les laissant se faire submerger par la peur ou l'idée que telles ou telles personnes n'appréciraient pas. Elle pensa à Albus qui avait très mal réagi en apprenant, non par elle, mais par sa meilleure amie qu'elle avait une relation avec Ainsley, cela s'était très mal passé, et il en était presque venu à renier totalement sa sœur. Bien que pour Lily se fut le cas puisqu'il ne lui adressait plus la parole allant même jusqu'à l'ignorer. Elle se demandait même s'i n'avait pas osé écrire à leur mère ou encore à James pour qu'il tente de me convaincre de tout arrêter. Ayant reçu une lettre de sa mère Lily était venue à se poser la question.
La retenue cependant fut un calvaire pour la Sedaigle, le professeur qu'elle maudissait en passant, lui avait donner la corvée de nettoyer chaque table de sa salle et comme ce stupide mangemort était ennuyeux en cours, elle ne fut pas surprise de découvrir un nombre impressionnant de chewing-gum et de petits mots écrit sur les tables. Mais malgré l'ennui qu'il procurait aux élèves, il était aussi très inattentif, car il ne fit pas attention que Lily lui avait refilé une fausse baguette vendue il y a fort longtemps par ses oncles, afin de garder la sienne et de pouvoir y ôter avec la magie. Elle remercia Merlin qu'il ne la surveille pas trop écœuré de devoir rester avec une Potter. Deux heures après quand il revint enfin, il fut surpris et agacé de voir que la jeune rousse avait termine. Il lui rendit de mauvaise grâce sa baguette et la somma de rentrer dans son dortoir. Quand enfin la rouquine fut sûre que personne ne la suivait, elle partit dans la salle sur demande et se changea rapidement après avoir envoyé une note se faisant passé pour Emily, son ennemie, mais néanmoins coucherie d'Ainsley. Bien sur elle avait fait en sorte qu' Emily soit occupé pour qu'il ne la croise pas dans les couloirs ou au dortoir des Serpentard si l'idée d'aller vérifier les dires de la lettre lui venait à l'esprit. Sa robe épousait parfaitement ses forme et la couleur verte faisait ressortir les long cheveux roux de la jeune fille, qu'elle avait laissé détachés. Elle ne portait pas de chaussures, mais cela n'était pas dérangeant pour elle. Heureuse de voir son plan fonctionné quand elle entendit la porte de la salle sur demande s'ouvrir, elle pensa fort au fait que la porte ne devait pas se ré-ouvrir sauf si elle le désirait. Cette simple pensée eut pour conséquence de faire disparaître la porte. Ainsley se retourna face à elle et la regarda surpris à en juger par les traits de son visage. Il s'avança près d'elle et d'un air suspicieux la regardait de haut en bas. La tenue cependant avait l'air de lui plaire, mais la voir sur Lily était étonnant. Il ne l'avait jamais vu ainsi, et même lorsqu'il était en couple. Mais les temps avaient changé, il fallait se battre pour avoir ce que l'on désirait.
« D'accord... Le polynectar, c'est plutôt une bonne idée mais là, tout de suite, c'est pas trop ma came. Je suis peut-être vicieux, mais pas au point de baiser une illusion qui ressemble à mon ex. » Dit-il ce qui eut le don de faire sourire Lily, qui s'était attendu à ce genre de réponse. Elle connaissait assez Sin pour se douter, qu'il n'irait pas imaginer que ce soit elle dans cette tenue et ayant manigancer un plan de ce genre. Il la pensait toujours aussi sage et prude. Mais la mort de son père avait tout changé, et l'avait endurcie et cela n'était pas plus mal, de plus parfois il faut savoir jouer de ses charmes pour obtenir ce que l'on veut, d'après les dires de son mentor. Et aujourd'hui, Lily allait prouver à Ainsley qu'elle ne renoncerait pas aussi facilement malgré la tête de mule qu'était le jeune homme.
" Emily serait si perverse que cela, ou alors sait-elle qu'elle n'est pas trop ton type au point de se faire passer pour moi." Répondit la rousse, en s'avançant vers lui comblant l'espace entre eux. Elle se mit sur la pointe des pieds, étant plus petite que le Griffondor et murmura doucement près de son oreille.
" À moins que ce soit ton fantasme personnel."  Elle ancra son regard dans le sien et elle sut qu'il ne pouvait point se tromper. Il l'avait reconnu, il n'y avait aucun doute, lui seul pouvait lire dans ses yeux et personne n'avait le même regard que la rouquine envers lui.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Mar 8 Avr - 9:42

La jeune fille ourla ses lèvres d'un sourire de malice à l'entente des marmonnements de Sin, lequel garda ses yeux vissés sur l'usurpatrice. Absolument convaincu que son amante habituelle avait pris le soin d'arborer un autre visage, il se demanda un instant ce qui ne tournait pas rond dans le crâne de la brunette pour ainsi choisir l'une de ses ennemies les plus détestées. Bras toujours croisés, Ainsley assista inquisiteur au ballet d'arrogance dont faisait preuve la soi-disante Lily lorsqu'elle s'avança vers lui d'un pas trop assuré. Aurait-il dû néanmoins se méfier de l'éclat fallacieux balayant les prunelles de la rouquine, car il y avait chez elle quelque chose de singulier qui n'appartenait guère à la Serpentarde. Cette dernière était peut-être trop bonne actrice après tout, aussi Sin resta campé sur sa position même lorsque la jeune fille, à présent trop proche de lui, vint renchérir quelques palabres amusées. " Emily serait si perverse que cela, ou alors sait-elle qu'elle n'est pas trop ton type au point de se faire passer pour moi." Le Gryffondor alors pris au dépourvu reconsidéra son idée première du polynectar, dévisagea la demoiselle comme il l'envisagea, et inconscient décroisa ses bras car rendu trop en proie à l'étonnement. Il lui apparut comme impossible qu'il ne s'agisse là de la Lily qu'elle connaissait : la démarche chaloupée, le regard aussi vif qu'assuré, un sourire affamé dessiné sur des lèvres tentatrices.  Que dire encore de cette robe si légère qu'elle dévoila les cuisses blanches et délicieuses de la demoiselle, habits émoustillants ne faisant pas habituellement partie de sa garde-robe. « Lily ? » Ecarquillant les yeux de surprise, Ainsley peinait encore à croire à l'entourloupe mais la jeune fille malicieuse vint corroborer à son oreille la thèse qu'il pensait pourtant improbable : il s'agissait bien d'elle et non d'une usurpation. " À moins que ce soit ton fantasme personnel."  « Fantasme ? » Le jeune homme tiqua alors non sans étouffer un bref rire teinté d'une complicité railleuse. « C'est bien l'un de tes mots tabous avec 'orgasme' et tout ce qui a trait de près ou de loin à la copulation. Alors je ne sais pas qui vous êtes, mais rendez-moi la vraie Lily. » Timbre amusé qui ne dura qu'un temps, car bien qu'il eut reconnut la demoiselle physiquement, il ne put en dire autant de son mental ayant radicalement changé. « Bon sérieusement... » Le Gryffondor reprit ses traits durs et moins adoucis tandis qu'il toisait la jeune Potter de ses yeux fauves. Quelque peu irrité de se retrouver à nouveau en tête-à-tête avec elle, alors qu'il lui fut si difficile de se décider à sortir de sa vie. De fait, Sin ne mâcha pas ses mots lorsqu'il put s'agir de lui léguer le fond de sa pensée. « Le hibou, c'était de toi ? C'est quoi ton délire, attirer les mâles dans une salle confinée et leur lancer des Obscuro tout en montrant tes belles gambettes ? » Son ire monta de concert avec sa voix toujours aussi suave mais qui gagna un intensité courroucée. Croisant finalement de nouveau les bras comme il fronça les sourcils d'insatisfaction, Sin ne se stoppa guère dans sa lancée. « Ouais je sais ce que tu as fait à Dwight Stanford, le petit con de Serpentard. » Réprimant un sourire goguenard quant à la pensée de la correction bien sentie que ce dernier avait mérité, Ainsley n'approuvait pourtant pas la magie sombre pratiquée par Lily. Décidément il ne reconnaissait plus la rouquine et commença vaguement à s'en inquiéter. « Je ne dis pas qu'il ne le méritait pas, mais ça ne te ressemble pas. »

Quel retournement cocasse que voici ; alors que Ainsley s'apprêtait à passer une nuit endiablée auprès de son amante préférée, il eut affaire  à un ersatz de Lily Potter. Quelque chose semblait avoir changé chez la jeune fille ; cette dernière arborait une facette plus manipulatrice et sombre, comme si son cœur avait été broyé par le chagrin qu'elle dut éprouver cet été. Et bien qu'il put admettre que cette passe put être difficile, le jeune homme ne daigna pas rester plus longtemps en sa compagnie. Non pas qu'elle fut désagréable au contraire, mais leur rupture se devait d'être nette sans avoir à la parsemer de retrouvailles éclaboussant ses regrets. « Pourquoi tu m'as fait venir, Lily. Et putain, pourquoi de cette façon. » Souffla-t-il soudain calmé, le timbre suave mais las qui vint trahir sa désapprobation. « Pourquoi cette mise en scène. Pourquoi cette robe. C'est pas toi, tout ça. Et ça m'inquiète de te voir changer autant. » Miracle accompli lorsque l'on connaissait l'insouciance et l'égoïsme patentés de Ainsley, lui qui semblait ne se soucier de nul autre sinon de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Mar 8 Avr - 10:22

Lily L. Potter ∞ Ainsley Blackwood

« F antasme ? C'est bien l'un de tes mots tabous avec 'orgasme' et tout ce qui a trait de près ou de loin à la copulation. Alors je ne sais pas qui vous êtes, mais rendez-moi la vraie Lily. »
Elle sourit davantage en l'entendant dire qu'il voulait la vraie Lily. La jeune fille regarda le Griffondor, et vu un éclair de désapprobation dans son regard. Elle savait qu'il disait vrai, mais n'était-ce pas le genre de fille qu'il aimait à présent ? Le genre provocateur, avec un soupçon de manipulation ? Elle vit les traits de son visage devenir durs, mécontent de la supercherie de la Serdaigle. Il eut du mal à croire que ce fut effectivement la jeune Potter, mais du se faire à l'idée quand il la regarda dans les yeux. La magie pouvait faire changer un corps, mais les yeux eux restaient les mêmes, ils ne pouvaient changer. Et ce fut grâce à cela qu'il reconnut la rousse, mais ce ne fut pas une chose qui lui plaisait. Il venait de comprendre qu'elle l'avait berné avec le Hibou, le message et de ce fait, sa venue ici.
« Le hibou, c'était de toi ? C'est quoi ton délire, attirer les mâles dans une salle confinée et leur lancer des Obscuro, tout en montrant tes belles gambettes ? Ouais, je sais ce que tu as fait à Dwight Stanford, le petit con de Serpentard. »
Au simple mot "osbcuro" Lily fut stupéfaite, personne ne savait pour le sort qu'elle avait formulé sur le Serpentard, elle s'était assuré qu'il ne s'en parlerait pas, mais comment a-t-il pu le savoir ? Certes elle aurait pu utiliser simplement un "expelliarmus" sur le crétin de Serpentard, mais elle voulait qu'il comprenne bien le coup. Depuis ce jour, le jeune idiot avait peur de la rouquine et cela la faisait jubiler un peu quoiqu'elle se disait parfois qu'elle y était allée un peu fort avant de se rétracter chassant cette pensée. Elle le regardait tout en reculant d'un pas. Son regard devint dur, et plus une trace de malice était visible en elle à cet instant.
" Ça ne te regarde pas. Comment l'as-tu su ? Il n'en a parlé à personne, je m'en suis assurée." Demanda-t-elle un peu trop durement peut-être.
Elle ne niait en aucun cas l'avoir fait, et ne regrettait encore moins son geste. De plus, elle ne comprenait pas le ton dur du jeune homme, elle était comme toute celle qu'il mettait dans son lit. Elles aussi était dénuée de bonté, alors pourquoi fallait-il qu'il lui fasse une scène quand elle dérapait.
« Je ne dis pas qu'il ne le méritait pas, mais ça ne te ressemble pas. » Ajouta-t-il, la rouquine leva les yeux et on aurait pu jurer qu'ils lançaient des éclairs, tellement la colère montaient en elle. " Ca ne me ressemble pas, et dit moi pourquoi cela ne me ressemblerait pas ? Tu passes ton temps à m'éviter, tu ne peux pas savoir si cela me ressemble ou non. " Scanda-t-elle déversant par ce fait une partie de sa rancœur qui l'assaillait ces temps-ci.
Plus le temps passait plus elle avait du mal à le voir avec d'autres midinettes, à les entendre glousser en se racontant leurs exploits alors que la Serdaigle n'était pas loin, allant même jusqu'à comparer leurs ébats avec des détails parfois sordides. Elle avait dû prendre sur soi pour ne pas s'énerver face aux groupies gloussantes pour éviter de se faire coller ou pire. Mais cela la blessait plus qu'elle ne l'aurait imaginé.
« Pourquoi tu m'as fait venir, Lily. Et putain, pourquoi de cette façon. Pourquoi cette mise en scène. Pourquoi cette robe. C'est pas toi, tout ça. Et ça m'inquiète de te voir changer autant. » Tant de questions qu'il posa sur un ton lassé, et inquiet. Lorsqu'elle l'entendit prononcer les mots " inquiet de te voir changer " Lily ne put réprimer un rire, mais pas un rire de joie. Elle entendait souvent cette phrase : Lily je m'inquiète pour toi ou encore, Tu as changé Lily, cela m'inquiète. Elle ne voulait pas que l'on s'inquiète pour elle, elle souhaitait être elle-même et non ce que les gens voulaient qu'elle soit. Et si une part d'ombre était bien présente en elle, pourquoi cela inquiétaient-ils autant de personne. Elle reculait laissant un espace entre Ainsley et elle et se tourna pour le regarder.
" Ce n'est pas cela que tu recherches en ce moment ? Des filles manipulatrices, sournoises au décolleté provoquant ? Si je veux pouvoir exister à tes yeux, je dois bien me soumettre à ce que tu préfères non ? " Dit-elle en faisant parfois des gestes brusque montrant sa robe ou simplement des gestes dans l'air. " Et je l'ai fait de cette façon pour être sur que tu viennes, serais-tu venu si j'avais signé Lily ? Si j'avais écrit que j'avais besoin de toi ? " Demanda-t-elle et avant même qu'il puisse répondre, elle reprit de plus belle. " Ne réponds pas, je sais très bien qu'elle aurait été la réponse : NON, tu ne te serais pas déplacé. Tu m'abandonnes comme tous les autres" Dit-elle tout en gardant ses larmes pour elle. Elle ne voulait pas lui montrer que ça la touchait plus qu'elle ne laissait extérieurement paraitre. Elle savait pourquoi ils avaient rompu, mais elle ne pouvait se résoudre à le laisser partir, elle l'aimait, elle le savait et malgré les clans opposés, malgré la guerre cela ne changeait pas. Mais Ainsley s'évertuait à l'éviter, à faire comme si elle n'existait pas brisant le coeur de la rouquine.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Mer 9 Avr - 11:00

La colère écrivait les traits de la jeune fille, empourprant même ses joues pastel lorsque l'ancien amant lui évoqua les sorts trop sombres dont elle avait été l'instigatrice. Et plus la Serdaigle se raidissait par la froideur et l'amertume agressive, moins Ainsley ne semblait la reconnaître. Les yeux habituellement si doux de Lily le fustigeaient à présent sur place, sans qu'il ne puisse vraiment piper mot tant le jeune homme ne comprit pas ce qu'elle put lui reprocher ni même lui quémander. Leur histoire à présent terminée, Lily ne souhaitait visiblement pas faire leur deuil quand bien même Sin lui avait vanté les mérites de leur rupture... Certes, il avait fallu sacrifier leurs cœurs sur l'autel de la sûreté, mais ce n'était qu'en s'éloignant qu'il put la préserver au maximum. Son ego avait également fortement entaché sa décision de sortir de la vie de Lily lorsqu'elle lui avait avoué en aimer un autre, fait improbable pour le Gryffondor qui ne comprenait pas. Lui qui partageait à outrance débauche et luxure avec trop de quidam, n'aspirait seulement qu'à se sentir unique lorsqu'il put s'agir d'amour... Chose que Lily ne lui offrait plus, et qui de ce fait étiolait le cœur de Sin ne désirant plus d'histoire avec la Serdaigle. Qu'elle rejoigne son Kenneth et qu'elle s'en porte bien, mais qu'elle ne s'essaie pas à monter de toutes pièces un harem car Ainsley refusait d'en faire partie. Alors certes, il ne la reconnaissait plus. Ni dans ses faits et gestes, ses paroles et son regard. Si dur qu'il lui transperça la cornée de son ire à peine jugulée. Par ailleurs le brun ténébreux ne se gêna guère pour le lui faire remarquer au détour de ses incompréhensions, réprimande que Lily souleva par d'autres explications qu'il comprit moins encore. " Ce n'est pas cela que tu recherches en ce moment ? Des filles manipulatrices, sournoises au décolleté provoquant ? Si je veux pouvoir exister à tes yeux, je dois bien me soumettre à ce que tu préfères non ? " « C'est ridicule. » Mine placide et mâchoire crispée, Sin ne laissa pas même à la rouquine le temps de terminer sa phrase, empiétant sur ses mots acrimonieux. « Ce genre de filles, c'est juste pour m'amuser. Si tu me connaissais autant que tu le prétends tu devrais savoir que je n'ai jamais craché sur un peu de candeur lorsqu'il s'agissait d'histoires plus sérieuses. » Leur idylle en était la preuve la plus féroce, puisque Ainsley était avant tout tombé amoureux de la pureté de la jeune Potter. En dépit de l'abstinence dont il dut faire preuve fort longtemps avant que la jeune fille ne daigne se donner à lui, il ne ressentit jamais plus forte émotions que celles respirées dans les bras de sa dulcinée. Les yeux bruns du garçon s'étaient farouchement perdus sur les murs alentours, éclair furtif mais bien glaçant balayant ses prunelles tandis que son inquisitrice reprenait parole. " Et je l'ai fait de cette façon pour être sur que tu viennes, serais-tu venu si j'avais signé Lily ? Si j'avais écrit que j'avais besoin de toi ? " Le Rouge et Or tiqua de nouveau, coula ses prunelles accusant les griefs de la demoiselle sur cette dernière, et comme il entrouvrit les lèvres fut coupé par le zèle de Lily." Ne réponds pas, je sais très bien qu'elle aurait été la réponse : NON, tu ne te serais pas déplacé. Tu m'abandonnes comme tous les autres" « Je t'ab... Mais tu te rends compte des conneries que tu débites ? » Qu'elle l'accuse d'être amorphe face à sa souffrance put passer encore – quoi que Ainsley accusa le coup tout en maugréant intérieurement qu'elle ne devait guère le connaître pour penser ainsi qu'il put lui tourner le dos lorsqu'elle put avoir besoin de lui – mais qu'elle remette en question le soutien qu'il avait été pour elle lui déplut fortement. « Tu n'es pas TOUTE SEULE dans ce foutu bordel Lily ! On se retrouve tous perdus ou abandonnés, tu n'as pas le monopole de la souffrance ou des doutes, alors reprends-toi ! » Ah quelle ire vénéneuse ronronnait crescendo tout contre son flanc, lorsque Ainsley ne put contenir plus encore sa fureur face aux accusations injustes de la jeune Potter. « Neuf mois que nous avons rompu. Neuf. Et tu reviens, la bouche en cœur, me demandant de te reprendre alors que tu sais pertinemment ce pourquoi je suis parti. Tu as le culot de me dire ça, A MOI, alors que t'es tombée amoureuse de Mr Perfect. Qu'est-ce que tu veux, qu'on rampe à tes pieds, bâtir un harem, c'est ça ? Bien, tu le feras sans moi !  » Sans doute aucun, les griefs égoïstes de Lily envers sa personne avaient fini par le remplir de colère et d'amertume plutôt que de l'acculer. Reculant de quelques pas sans jamais déloger ses yeux d'acier des siens, Sin hocha légèrement la tête non sans continuer, amer. « A quoi bon continuer, tu n'écoutes pas quand je te parle, de toutes façons. » Léger rictus pincé et aigri alors qu'il se remémorait leur tête-à-tête précédent, durant lequel il dut lui faire comprendre combien il lui était ardu de partir. Combien il ne souhaita que la préserver en s'éloignant, et quelle souffrance acide à son cœur était-ce que de la savoir amoureuse d'un autre. Mais Lily face à lui ne semblait ne rien avoir saisi. « C'est fini. Je suis un Blackwood, j'ai rien à foutre dans la résistance. » qu'il dégoisa, un peu ferme, un peu vacillant, déglutissant légèrement tandis qu'il leur donnait le coup de grâce.

Et enfin tourna-t-il les talons afin de s'extirper de la pièce, se retrouvant néanmoins perplexe devant une porte qui refusait de s'ouvrir. Etrangeté que voilà, car Sin en fier habitué des lieux n'avait jamais été retenu prisonnier dans cette salle qui n'était pas tant capricieuse. « On est coincés ? » Ainsley marqua un temps de réflexion avant de se tourner vers la Serdaigle, l'air suspicieux. Si tout ceci était son œuvre, alors la jeune fille avait bien plus gagné en sournoiserie qu'il ne se l'imaginait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Mer 9 Avr - 12:05

Lily L. Potter ∞ Ainsley Blackwood

« C « e genre de filles, c'est juste pour m'amuser. Si tu me connaissais autant que tu le prétends, tu devrais savoir que je n'ai jamais craché sur un peu de candeurs lorsqu'il s'agissait d'histoires plus sérieuses. » Lily put se rendre compte à quel point elle avait été idiote de s'imaginer ces dernières paroles alors qu'elles connaissaient le jeune homme pour l'aimer et savoir qu'il l'avait aimé pour elle. Elle qui était une fille simple comparée à toutes les autres avec lesquelles il s'aventurait à passé du bon temps. Elle le savait et se rendit compte qu'elle avait dû le blesser en lui montrant qu'elle pensait cela de lui. La douleur qui l'emprisonnait ces derniers temps lui voilèrent la face, elle refusait instinctivement de faire le deuil de sa famille et se focalisait sur ses regrets. Elle regrettait d'avoir perdu Sin et elle prise par les flots de folies qui traversaient son cœur, elle en était arrivée là ou elle en était aujourd'hui. Ce qui lui fit dire des paroles qu'elles ne pensaient pas, qui blessa le jeune homme avant de l'énerver par des stupidités qu'il entendait de la bouche de son ancienne amante. Il ne put faire autrement que la secouer en lui déversant sa colère face à la situation.
« Tu n'es pas TOUTE SEULE dans ce foutu bordel Lily ! On se retrouve tous perdus ou abandonnés, tu n'as pas le monopole de la souffrance ou des doutes, alors, reprends-toi ! Neuf mois que nous avons rompus. Neuf. Et tu reviens, la bouche en cœur, me demandant de te reprendre alors que tu sais pertinemment ce pourquoi je suis parti. Tu as le culot de me dire ça, A MOI, alors que t'es tombée amoureuse de Mr Perfect. Qu'est-ce que tu veux, qu'on rampe à tes pieds, bâtir un harem, c'est ça ? Bien, tu le feras sans moi ! »
La rousse, encaissa la colère justifiée de son ancien amant, les sentiments qui la traversèrent en entendant ce débit de paroles furent comme si on la transperçait d'une flèche en plein cœur. Ces mots lui furent douloureux et elle ne put se retenir de verser des larmes de chagrin, ainsi que la tristesse. Elle ne voulait pas qu'il la voit ainsi et lui tourna le dos afin de lui cacher qu'il avait réussi à la toucher plus que de raison.
« À quoi bon continuer, tu n'écoutes pas quand je te parle, de toutes façons. C'est fini. Je suis un Blackwood, j'ai rien à foutre dans la résistance. »
Elle se retourna face lui, lui dévoilant son visage ravagé par les larmes, dévoilant de nouveau la Lily d'antant qui laissait ses sentiments faire surface, elle le voyait se parer à sortir et elle l'entendit dire qu'il était coincé. Oui, il l'était, dans son accès de folie, elle en avait fait la demande. Se savoir en froid avec le jeune homme lui brisait un peu plus le cœur, ayant l'impression qu'on le lui avait arraché et piétiner avant de lui rendre pour qu'elle souffre toujours davantage. Tout ce qu'elle s'était évertuée à tenter de laisser de côté, d'oublier lui revint en tête.
" Je suis désolée... Ne pars pas." Commença-t-elle à mi-voix." Je connais le bon en toi, je l'ai vu, tu me la démontré de mille et une manières, je sais que tu n'es pas seulement un Blackwood comme tu viens de l'énoncer, je t'en prie redeviens celui que j'aime. Je sens au fond de toi que tu n'es pas aussi froid que tu veux le laisser paraître, tu dis me connaitre par cœur, mais dois-je te rappeler que je te connais aussi. Tu es plus fort que tu veux le croire, tu n'es pas obscur, au contraire, tu es ma lumière et tu le sais. J'ai fait des erreurs, je le sais, mais tu ne m'as pas retenue quand on s'est quitté, j'attendais que tu te battes pour moi que tu me dises que nous deux, c'était plus fort que tout. J'y croyais, je le crois toujours. On est au-delà des préjugés, au delà des camps opposés. Alors oui, je suis tombé dans les bras de Kenneth, mais en partie parce que je pensais que pour toi, je n'existais plus, je ne valais pas la peine de te battre."
Elle laissait parler son cœur, voulant expliquer son geste à Ainsley, bien que ce n'était pas pardonnable à ses yeux, elle pouvait se rendre compte qu'elle était allée trop loin, et en regardant simplement sa tenue qui était plus que déshabillée à son goût elle ne pouvait que s'en rendre compte. Elle était gênée de se trouver dans cet accoutrement qui ne lui ressemblait pas, gênée de ne pas avoir su s'arrêter plutôt. Pleurant de toutes les larmes que son corps contenait, réalisant la stupidité de ses actes envers le rouge et or. Elle aurait dû le laisser partir au lieu d'être égoïste comme elle l'avait été. Le fait d'avoir perdu la moitié de sa famille l'avait rendu fou en quelques sortes lui faisant perdre tout ses repères. La rouquine s'était laissée submergé par les sentiments noirs qu'elle éprouvait face à ces malheurs et avait fait ressortir du mauvais en elle, si bien qu'elle avait agi en une personne qui n'était pas elle. Elle leva les yeux larmoyant sur la silhouette floue du Griffondor.
" Sin pardonne moi, je suis tellement désolée, je ne sais pas ce qui m'arrive, je ne voulais pas te perdre, je ne l'ai jamais voulue, j'ai été faible la première fois et je voulais te montrer que j'étais forte, mais je m'y suis pris comme un hippogriffe. Tu me manques tellement. Je suis navré de t'avoir fait croire que je pensais que tu te rabaissais à aimer des filles provocatrices, alors que je sais que ce n'est pas le cas."
Sa voix tremblante ne cachait en rien sa détresse, elle ne tenait plus sur ses jambes et se laissa glisser sur le sol. Elle s'arrêta, tentant de reprendre son souffle qui fut mis à rude épreuve tant la jeune fille s'entêtait à vouloir parler alors que les larmes la terrassaient. Ne pouvant parler davantage, prise d'une crise de larme elle n'arrivait même pas à penser ce qui fit qu'elle ne put faire apparaître la porte, bien qu'elle tenta de le faire. Recroquevillée sur elle même elle se débattait avec les remords, la tristesse, et la culpabilité de ses actes, ainsi que son égoïsme face au Lion.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Ven 11 Avr - 8:43

Elle avait les larmes couleur rouille, un peu de sel des souvenirs au coin des yeux striant ses joues pâlies par les regrets. Le Gryffondor demeura néanmoins statique malgré les litanies échappées des lèvres de Lily, abattue par le poids de leur idylle défunte, elle luttait tout autant contre la peine ayant assaillie ses flancs et son cœur depuis le décès de son père. L'ancien amant ne pouvait par ailleurs nier que le poids pesant sur les épaules de la Serdaigle était trop lourd, sans doute aurait-il fini par sombrer lui aussi, rompu par une responsabilité phagocyte. Malgré la compassion qui éclaira ses yeux autant que son myocarde, Ainsley ne put pardonner à la demoiselle ses égarements, pas plus qu'il n'acceptait qu'elle le retienne en otage. Il pensait pourtant avoir été clair en invoquant leur rupture par la force de mots un peu trop bruts, mais Lily semblait vouloir se raccrocher à un passé qui n'existait plus. Alors le jeune homme sentit une irritation patentée claironner contre son cœur meurtri, se pansant pourtant peu à peu puisque bien décidé à tourner la page. " Je suis désolée... Ne pars pas." « Ca va être dur. » siffla le garçon, peu trop sec, la patience émoussée de se savoir prisonnier ici. Sin alors croisa les bras d'un geste involontaire, élan inconscient de se préserver comme de se défaire de leur histoire qu'elle voulait pourtant revoir renaître de ses cendres. Mais en vérité, Ainsley n'aurait su dire s'il souhaita continuer leur histoire lorsqu'il voyait Lily si changée et en proie à des revendications aussi triviales. Il la laissa parler cependant, but chacune de ses paroles ; déglutissant parfois de gêne, durcissant ses prunelles foudroyantes sur d'autres constats, secouant la tête lorsqu'il ne se trouva pas en accord avec son ancienne amante. Ainsi ne comprit-il pas les griefs qu'elle lui reprochait lorsqu'elle évoqua son manque de combativité, interprétant même ces reproches comme de l'ingratitude. C'est que l'amante semblait avoir la mémoire courte... Lui qui avait renié les siens, avait perdu tant d'amis et gagné nombre d'ennemis jusqu'à se sentir exclu de sa propre Maison, abattant ses convictions pour mieux laisser entrer Lily dans sa vie. Alors même qu'ils s'étaient quittés d'un commun accord et qu'ils avaient jugé meilleur pour eux que de se séparer ainsi, voilà qu'elle ressassait leur histoire tout en désignant Sin de fautif.

Cependant galant – une fois n'était pas coutume – Ainsley la laissa continuer sa diatribe sans jamais l'interrompre, se contentant de ponctuer certains de ses agacements par un claquement de langue contre le palais. Oh certes, la voir larmoyante entacha son cœur de bien des peines, mais parce qu'il ne reviendrait pas sur sa décision, le Gryffondor estimait qu'il ne devait plus lui montrer le moindre signe de faiblesse. Se montrer froid et mordant s'il le fallait, mais cesser de faiblir face à la détresse de la Serdaigle qu'il estimait passagère. « Tu pourras t'excuser dix, vingt, ou mille fois, peu importe. C'est terminé. Je ne veux plus de notre histoire. » Coup d'oeil un peu peiné envers la jeune fille, et Sin continua non sans une voix suave et éraillée. « Je suis désolé. Je ne reviendrai pas là-dessus. Tu peux me séquestrer, mettre un décolleté plongeant ou te mettre au pole dance si tu veux... » Référence un peu glaçante quant à l'étrange métamorphose de Lily. « ...ça ne changera rien. » Et le jeune homme de s'avancer avant de s'accroupir face à la demoiselle, tirant de sa poche un mouchoir immaculé qu'il lui tendit. « Je sais que c'est dur pour toi. Pas seulement en ce qui nous concerne, mais pour tout le reste. Mais tu dois te reprendre, t'as la résistance à mener et c'est pas rien. Ils comptent sur toi, tu sais. » Ah et si les Obscurs l'entendaient, sans doute l'auraient-ils qualifié de traître. Le jeune homme avait devant lui l'occasion d'ébranler la Résistance rien qu'en abattant leur figure de proue, mais il se contentait de la redresser plutôt que de la pousser vers l'échafaud. Restes de leur idylle enfouie, probablement, de ceux qui insufflaient encore en lui respect et tendresse pour la jeune Potter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Sam 12 Avr - 0:20

Lily L. Potter ∞ Ainsley Blackwood

L ily avait ce défaut quand elle perdait le contrôle, elle faisait n'importe quoi et allait même jusqu'à blesser des gens auxquels elle tenait, involontairement bien entendus. Et à cet instant pendant qu'elle se lançait dans une tirade dont son ex-amant ne coupa pas, elle put voir aux expressions de son visage qu'il y avait certaines paroles qui ne lui plaisait guère. La Serdaigle laissa les larmes sillonnées son visage fatigué et lassé de toute cette vie ou se tramait guerre, complot et mort. Elle saturait et malheureusement, le poids qu'elle avait en plus avec son nom de famille ou encore la résistance, la rendait parfois fébrile. Et même si elle ne supportait pas de craquer devant une autre personne, elle ne put se retenir à cet instant. Elle se raccrochait à ce qui fut son passé, ce même passé où elle était heureuse, où elle voyait un avenir. Mais elle put voir qu'Ainsley ne partageait pas son envie de revivre ce bonheur, et lui reprocha de ne pas s'être battu après leur séparation, de ne pas essayer de renouer avec elle. C'était cependant puérile de sa part, connaissant les raisons premières de leur séparation. Mais au fond n'était-ce pas aussi sa faute, sa jalousie l'ayant surement agacée, qu'il eut préféré des autres jeunes filles frivoles sans avoir besoin de s'attacher. De retourner près des siens dans l'obscurité au lieu de se battre pour rester avec une jeune fille de la lumière. Lily s'était souvent demandé si être avec elle n'était pas trop demandé au jeune homme, et dans un sens, leur séparation était une partie de sa réponse.
« Tu pourras t'excuser dix, vingt, ou mille fois, peu importe. C'est terminé. Je ne veux plus de notre histoire. » Lui dit-il, confirmant ainsi les pensées de la jeune fille, qui se tenait à genou sur le sol. Son coeur qui a cet instant était mal, se brisa d'autant plus qu'elle avait cette impression qu'il était sincère, qu'il ne l'aimait plus. Que c'était la fin, la véritable fin.
« Je suis désolé. Je ne reviendrai pas là-dessus. Tu peux me séquestrer, mettre un décolleté plongeant ou te mettre au pole dance si tu veux ça ne changera rien. » Elle se sentit d'autant plus mal à l'aise envers ce comportement qu'elle avait adopté quelques instants plus tot et qui n'était pas elle. Elle n'avait jamais agi ainsi et ne savait pas ce qui lui avait pris de faire ce numéro ridicule qui était vraiment humiliant pour la rousse.
" Tu dois me détester. Peux-tu au moins me pardonner ce comportement absurde qui a dû te faire penser des choses horribles sur moi ? " Lui demanda-t-elle en levant ses prunelles baignées d'eau vers son ancien amour. Il s'avança vers elle, se mettant accroupie vers la rouquine qui le regardait toujours avant de baisser la tête pour ne pas lui montrer davantage sa faiblesse. Se montrer faible devant lui était un supplice, elle ne supportait pas que quelqu'un s'aperçoit que la Fille du Célèbre Harry Potter, n'était pas aussi digne de son père qu'il n'y paraissait.
« Je sais que c'est dur pour toi. Pas seulement en ce qui nous concerne, mais pour tout le reste. Mais tu dois te reprendre, t'as la résistance à mener et c'est pas rien. Ils comptent sur toi, tu sais. » Compter sur elle, beaucoup comptaient sur elle, mais elle devait avouer qu'à cet instant, elle ne se sentait pas à la hauteur, elle n'y arriverait pas. Elle se sentait faible et ne savait comment remonter cette pente qu'elle avait dévalée sans amortisseur pour la chute qu'elle venait de vivre. Il avait raison, elle le savait, mais néanmoins, la savoir loin d'elle pour toujours était une chose qu'elle avait toujours du mal à envisager. Le savoir mangemort plus tard, elle ne le souhaitait pas. Elle était sans doute égoïste pour cela, mais c'était une de ces choses sur lesquelles on ne pouvait rien.
" Alors c'est la fin, tu ne m'aimes plus. Tu as tiré un trait sur moi. Tu ne veux plus de moi dans ta vie " Dit-elle tout bas, mais la rousse savait qu'il l'avait entendu puisqu'il était tout près d'elle. Ainsi, elle leva ses beaux yeux ambrés et son regard se planta dans celui de Sin.
" Je veux te l'entendre me le dire en me regardant droit dans les yeux. " Annonça-t-elle sachant que Sin ne s'évertuerait jamais à lui mentir, du moins dans le passé, il ne l'avait jamais fait et au fond d'elle la jeune Potter espérait que ce soit toujours le cas. Elle savait qu'elle avait ce côté agaçant, mais c'était aussi ce qui avait plu au Griffondor par le passé. Du moins au début semblait-il.
" Je ne veux pas te voir devenir mangemort, même si nous sommes plus ensemble puisque tu ne désires plus de moi, viens dans la résistance, ou soit un espion mais pitié, je t'en supplie ne devient pas mangemort, ne tue pas d'innocente personne. "
La fille Potter, le suppliait, pourtant cela ne lui plaisait guère d'habitude, mais cette fois-ci, cela comptait pour elle, Ainsley comptait pour elle, et devoir l'imaginer dans le camp adverse lui fendait le cœur, bien plus que leur séparation.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   Mar 15 Avr - 23:27

Le jeune homme ne délogea pas sa pupille du visage mouillé de l'ancienne amante, un cœur au bord de l'apoplexie mais dont l'amère vérité résumait bien ses ressentiments : Ainsley désirait partir. Sans remords ni regrets, fermant là le chapitre de leur histoire avec une pointe d'amertume mais aussi de résolution. Le libertin ne pouvait que se rendre à l'évidence : son amour pour Lily s'était étiolé. Peut-être parce qu'elle avait trop changé, ou parce que lui désira continuer seul sur son propre chemin. Il lui fallait se trouver afin de se construire une identité propre, loin du carcan des Blackwood (oh du moins le pensait-il, car au final le Gryffondor ne faisait que suivre encore et toujours les desiderata des siens), retailler sa vie quitte à emprunter des chemins sinueux et psychotiques. Ainsi face à Lily, si Ainsley eut le cœur serré de la voir pleurer, il ne ressentit, hélas, aucun battement à l'encontre d'une idylle perdue. " Je veux te l'entendre me le dire en me regardant droit dans les yeux. "  « Je tire un trait sur toi. » souffla-t-il avec le sérieux qu'on ne lui connaissait que peu, pupilles brunes vissées dans les siennes et suintant une sincérité inébranlable. Et parce que Sin ne souhaita pas que la Serdaigle ressasse une nouvelle fois sa décision, il réitéra sa tirade : « Je t'ai aimée comme un dingue tu sais. » Léger sourire poli à la tendresse de leurs souvenirs, comme il reprit avec un peu plus de douceur. « Mais y a plus d'étincelles, plus rien. Je suppose que trop de choses ont changé entre temps. C'est ainsi. Ca ne veut pas dire que je regrette d'avoir construit une histoire avec toi. » La désolation perlait sur le galbe de ses lèvres et pourtant il parla avec la résolution d'un homme sagace. Sin se leva alors, et comme il tendit la main à la jeune fille ne put que lui souffler quelques mots réconfortants. « Et tu n'es pas toute seule, il y aura toujours des gens autour de toi. Met toi ça dans le crâne. »

Malgré la bienséance de ses propos, la Serdaigle semblait demeurer lucide. Si elle essuya quelques larmes asséchées sur ses joues pâles, elle ne put balayer d'un revers de main toute l'angoisse qu'elle ressentait alors pour son ancien amant. " Je ne veux pas te voir devenir mangemort, même si nous sommes plus ensemble puisque tu ne désires plus de moi, viens dans la résistance, ou soit un espion mais pitié, je t'en supplie ne devient pas mangemort, ne tue pas d'innocente personne. " « Qui t'a dit que j'allais devenir mangemort. » Froncement de sourcils quelque peu irrité avant de se reprendre. Sans doute était-il un peu trop sur les nerfs, pensa-t-il alors qu'il jugea sa réaction un peu trop virulente. Il était après tout fort probable que Lily ne s'essayait qu'à la déduction. Si les Blackwood n'étaient pas des mangemorts à proprement parler – du fait d'un père trop lâche, probablement – ils demeuraient leurs plus fidèles suiveurs. De fait il n'était pas impossible qu'Ainsley ne suive les  voies ténébreuses de ces tyrans des temps modernes. « Je ne te promettrai rien, c'est ma vie et j'en fais ce que je veux. » Conscient que derrière cet élan faisant sus à l'oppression il n'en avait été que trop sec, Sin reprit avec un peu plus de légèreté. « Mais je te promets que quoiqu'il advienne, peu importe si je deviens Auror ou Mangemort, je ne te ferai jamais de mal volontairement. Promis. » Ainsi avança-t-il la main droite, vissant ses yeux chocolat dans le regard satiné de la douce. Et d'une poignée de main de sceller sa promesse qu'il tiendrait jusqu'à son dernier râle expiré.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



personal informations



MessageSujet: Re: Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ici tu ne peux pas m'échapper • Lily L. Potter & Ainsley Blackwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: DRAGEES SURPRISES DE BERTIE CROCHUE :: RP-