Partagez | 
 

 Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun   Dim 30 Mar - 7:57













Lily L. Potter and Kenneth A. Shaun


L
e moral dans les chaussettes et des plans à étudier, Lily se dirigea vers le seul endroit où peut de personne ne viendrait la chercher. La bibliothèque. D'un pas sur, on pouvait la voir déambulé sereine dans ces couloirs où à chaque instant un mangemort pouvait apparaitre et pour le simple plaisir de s'amuser lancer un ou deux Doloris. Bien que Lily n'eût rien à se reprocher puisqu'elle n'avait pas cours à cet instant précis, elle restait tout de même sur ses gardes, tenant fermement ses livres ainsi que se baguette. Quand elle arriva dans la bibliothèque, elle put constater que celle-ci était en maintenance après une blague peu amusante d'un élève qui aurait fait apparaitre une espèce de marécage du moins c'est ce qu'elle put voir lorsqu'elle avait ouvert la porte.

" Désolée Miss Potter, mais malheureusement, nous avons dû condamné la bibliothèque pour la journée. " Se désola Mme Pince junior, la fille de la célèbre Mme Pince du temps des parents de Lily.


Celle-ci ayant été présente peu de temps avant que Voldemort décide de mettre à la tête des cours uniquement des mangemorts. Il avait gardé la vieille femme, mais avait bien sur un accès total sur la lecture des élèves, et pour obtenir un livre qui selon lui est interdit à leur usage, il fallait à ces jeunes une dérogation d'un professeur et signé par Voldemort lui-même. Fort heureusement, il arriva d'enfreindre cette règle, mais tout en faisant grandement attention de bien cacher le livre en question pour éviter des sévices, ainsi qu'à Mme Pince.
Lily sourit à la bibliothécaire et pris le chemin du deuxième endroit sur sa liste espérant qu'elle n'est pas à devoir s'isoler dans la salle désaffectée au risque de voir débouler des jeunes en manque.
Par chance, peu de personnes se trouvait dans la salle aux coussins, drôle de nom, mais un véritable havre de paix si l'on peut dire pour les lecteurs en herbes.
Isolée au fond de cette salle, Lily put entamer, son livre sur lequel un sort avait été lancé, le passant pour un livre de contes les plus aimés d'Ecosse, au lieu des plan d'un passage secret et diverse annotations pour permettre aux résistants de sortir afin de récupérer certaines données, ou accessoires en dehors de Poudlard. Cela faisait partie du job de Lily et souvent, elle se demandait comment James faisait pour tout gérer.
En tournant la page, afin de faire croire qu'elle lisait bien que le plan était toujours le même, elle trouvait une photo de sa famille, qu'elle avait dû placer dans le livre lors de l'année précédente. Cette photo les représentait avant l'entrée de James à Poudlard, à l'époque où Lily pouvait encore demander en toute innocence des histoires sur le passé de ses parents, et sur Dumbledore. Son père aimait ces histoires la et la jeune fille aussi, puisqu'elle riait à chaques frasques de cet ancien directeur tant aimé de ces élèves. Les larmes vinrent lui obscurcirent la vue et elle dut faire un effort surdimensionné pour ne pas se laisser aller. Elle savait que mine de rien, ici ou ailleurs, chacun était surveillé et depuis l'incident en Défence contre les forces du Bien, leur professeur  veillait à apparaitre à chaque fois qu'elle se permettait quelques larmes. D'un revers de main, elle essuya ses yeux afin de reprendre sa lecture quand elle vit sur son livre une fleur apparaître. D'instinct, elle sourit connaissant l'auteur du sort. Et lorsqu'elle leva les yeux, elle vit Kenneth.

" Tu as un radar quand j'ai une baisse de moral pour apparaitre comme par magie" lui dis-je avec une voix légèrement enrouée dû aux larmes, qui avaient menacées de couler chez la jeune fille.

Il sourit et Lily fut plongée d'instinct dans ses pensées, se remémorant ses merveilleux moments avec le jeune homme. Kenneth et Lily avaient passé toute la cinquième année de celle-ci sous le signe de l'amour. Sortant ensemble Kenneth donnait à Lily la force de voir un bonheur futur dans la vie obscure qu'ils menaient. Mais lorsque celle-ci perdit son père, elle ne voyait plus rien d'heureux, et bien qu'elle aimait Kenneth, elle ne pouvait pas supporter l'idée de le perdre, préférant mettre fin à une année de bonheur pour le protéger. La jeune Potter pensait en effet que d'être prêt d'elle constituait un danger supplémentaire, dû à son nom et à ses glorieux parents.

"Qu'est-ce qui t'amène ici ? '' Demanda-t-elle, non pas que sa présence ne lui fasse pas du bien, mais être prêt de lui sans être comme avant était dur pour la jeune fille.

Surtout que Kenneth, était toujours le même, et elle devait rester forte afin de ne pas craquer, il devait resté loin d'elle pour sa protection. Le massacre de l'été avait été cependant une rude période pour Lily et son ex-petit ami, ne l'avait pas laissé à son triste sort, et faisait tout pour lui prouver sa présence. Et cette fleur dans ce livre en était une preuve, un Lys comme Lily les aimait, et parfois même une rose, comme pour lui prouver qu'il l'aimait toujours. La jeune Potter bien que Kenneth l'ignorait avait conservé toutes ses fleurs et avait jeté un sort dessus afin que celles-ci ne meurt jamais et les avait ranger dans un boîte qu'elle jugeait précieuse, fermé par un sort. Les mangemorts en avait après les Potter et les Weasley et Lily refusait qu'il soit considéré comme complice si jamais il venait à ce passé quoique ce soit. Faisant parfois pression sur la rouquine et Albus pour découvrir la cachette de leur frère James, bien que ces deux-là l'ignoraient. Leur frère pouvant se trouver n'importe où. Mais cela n'était que désillusion puisque Lily se doutait que son frère ne ferait pas le tour du monde alors qu'elle et Albus était ici en danger constant. Puis avec Teddy en prison, cet idée paraissait encore plus illusoire, mais Lily aimait faire croire aux mangemorts qu'elle recevait du courrier d'Espagne, ou de l'Italie, ou encore d'autre pays d'Europe, en s'envoyant elle même des lettre sont elle jetait un sort pour faire croire à l'écriture de James et à des plans comme quoi la recherches d'alliés avançaient peu ou progressait. Les mangemorts devenaient fou en lisant mon courrier et quand elle était convoquée, elle jouait parfaitement la comédie de la fille rassurée de savoir son frère dans ces endroits.

Revenir en haut Aller en bas


avatar


personal informations

► date d'inscription : 02/07/2012
► parchemins : 755


MessageSujet: Re: Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun   Ven 4 Avr - 7:11




un moment privilégié avec
toi en toute insouciance

Le réveil du rouge et or n'avait pas sonné ce matin-ci. Ou plutôt, Kenneth ne l'avait pas entendu. En effet, le jeune homme s'était couché tard la veille, révisant ses essentiels pour l'expérience de potions que le professeur leur imposait ce matin, et rien - pas même le boucan qu'avait fait Adrian, son meilleur ami, pour se préparer - n'avait été capable de lui faire ouvrir la paupière. Se levant ainsi précipitamment dix minutes déjà en retard sur le commencement des cours, le lion se précipita vers sa penderie pour attraper une tenue et passa rapidement à la salle de bains pour au moins se coiffer et faire sa toilette. Ayant bouclé cela en cinq minutes généreuses, le jeune homme courut vers sa salle, et prit cependant la peine, par politesse et respect, de taper à la porte avant d'entrer.  « Monsieur Shaun, on ne vous attendait plus. » dit le mangemort d'un ton sarcastique, un grand sourire collé aux lèvres. Le lion peina à reprendre sa respiration. Il avait une nature de sportif, mais dès le réveil il fallait avouer que courir à travers les étages pour gagner les cachots, cela n'était clairement pas top. Le septième année prit une grande inspiration afin de ne pas manquer d'air dans ses excuses, cela pourrait être mal interprété, surtout de la part d'un professeur mangemort. « Excusez-moi, monsieur, mon réveil n'a pas sonné. » lâcha-t-il d'un air désolé et sincère, comme si cela allait changer quoi que ce soit à son sort. « Installez-vous. Vous vous rendrez en colle tous les soirs de la semaine prochaine. Et maintenant au travail. » Et le mangemort lui donna un morceau de parchemin comportant les indications avec le nom de la potion qu'il devait exécuter. La poisse. Être collé tous les soirs d'une semaine, la belle affaire. Mais à présent, il devait se concentrer, ses camarades avaient pris une sacré avance, et il savait bien que son professeur ne le laisserait pas dépassé sur le temps imparti à la classe, même si il n'avait pas eu les deux heures comme les autres élèves pour fabriquer sa potion. Tant pis, il n'avait pas le temps de s'attarder sur cela, le lion se mit au travail, il n'avait pas une seconde à perdre.

« Alors, t'as réussi ? » questionna Adrian, le meilleur ami du jeune homme. Kenneth sourit, son andouille de meilleur ami qui était dans sa classe et dans son dortoir, n'avait pas eu l'idée de le réveiller ce matin-ci, c'était typiquement du Adrian. Le lion pencha la tête, faisant une petite moue amusée « J'ai pas fait exploser mon chaudron, c'est déjà bien. » Son meilleur ami hocha la tête, et son air lunatique amusa un peu plus le jeune homme Shaun. Les deux amis se rendirent à leur salle commune avant de se séparer : Adrian décida d'aller se recoucher, il n'avait plus cours de la matinée, et Kenneth, lui, décida de prendre un bouquin et d'aller s'installer dans la salle aux coussins, qui devait être déserte à l'heure des cours. Il fallait bien en profiter, elle était souvent occupée par de nombreux couples, et Kenneth n'aimait guère y allait pour subir cette vision, surtout depuis qu'il s'était séparé de Lily. Même si cela n'était pas tout récent, son cœur n'était pas raccommodé, et tous les couples ramenaient ses pensées à elle. Le rouge et or, arrivé à sa destination, s'installa tranquillement sur un canapé, veillant à prendre au moins trois coussins rien que pour lui - ben quoi, plus c'était moelleux, plus c'était agréable -, et rouvrit le livre emprunté qu'il avait acheté à la page qu'il avait marqué. Comment ensorceler son fromage, voilà que Kenneth essayait depuis plusieurs jours, mais sans avoir lu le livre en entier, il n'était pas sûr d'arriver à autre chose qu'à le faire changer de couleur. Feuilletant quelques pages, le jeune homme vit une fille passer dans la pièce, une fille qu'il connaissait bien et même très bien, mais qui ne l'aperçut pas tant il avait prit soin de se dissimuler dans le coin le plus reculé de la salle, celui qui était toujours occupé par les élèves car il était le plus discret et contenait le plus d'oreillers. Refermant précipitamment son livre, le lion se releva sans hésitation. Il était si heureux de voir Lily, il l'était toujours. Restant debout durant quelques minutes, il la regarda s'installer et ne put s'empêcher de profiter de cette vision. Elle était si belle. Non, cela aurait été insultant de la voir ainsi, ce mot était trop faible pour Lily, elle était magnifique. Il l'observa et se mit à sourire, il se souvenait de tous les moments passés ensemble et même si cela provoquait une pression ardente sur son cœur, il ne pouvait oublier tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Il la regarda encore et soudain, il vit son visage s’emplir d'une profonde tristesse. Probablement pour la même raison que Lily avait quitté Kenneth, elle pensait à son père, et le malheur de la jeune fille tuait littéralement le Gryffondor. Sans attendre une seconde de plus, il s'approcha délicatement d'elle et exécuta un sort qu'il avait fort bien manipulé depuis leur année passait ensemble, il fit apparaître une fleur sur le livre de la bleu et argent. Un mince sourire s'étendit sur les lèvres de celle-ci et, relevant doucement la tête vers lui, elle dit « Tu as un radar quand j'ai une baisse de moral pour apparaitre comme par magie. » Le lion sourit. Malgré leur rupture, il restait très proche d'elle, et ses sentiments étaient intacts. Comment aurait-il pu en être autrement ? Et c'était d'autant plus pour cela que la tristesse de sa princesse le désolait si fortement. Décidant d'être le clown qu'il était souvent, faisant rire et sourire les autres car cela le rendait heureux de voir de la joie, le jeune homme décida de vanner Lily, bien qu'il ressente une profonde envie de la serrer dans ses bras. « Je dois avoir un radar à jolie fille alors. » Il sourit avant d'agiter ses mains devant le visage de la Serdaigle. Elle était bien plus qu'une jolie fille, et Kenneth ne matait pas "les" filles comme beaucoup d'autres garçons, il savait que Lily comprendrait son intention de la faire sourire. Puis il rajouta toujours avec ses mains « C'est magique. » et éclata de rires.

Il s'assit aux côtés de Lily, et ne put s'empêcher de continuer de sourire. Il était une personne très joyeuse par nature, un gentil garçon. La rouquine le regarda et il sentit son cœur dérailler, une fois encore. Elle lui dit « Qu'est-ce qui t'amène ici ? » et le lion brandit en l'air son bouquin comme réponse. Il sourit à nouveau et lui montra le titre du livre qu'il tenait entre ses mains. « Ne te moque pas, j'ai vu des gens avoir une conversation avec leur fromage, et je me suis dit, pourquoi pas moi ? » éternel blagueur mais cependant désireux d'arriver à ses fins avec son fromage, le lion plongea ses pupilles dans celles de la jeune fille et déglutit. « Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ? » Il passa un bras autour de ses épaules et sourit allégrement « Non parce que je t'ai déjà dit qu'il n'y a pas meilleur endroit pour broyer du noir que mes bras. » Il sourit et se rendit compte que ses paroles pouvaient être mal interprétées même si les chances étaient minimes. Il s'arrêta précipitamment de sourire et se reprit « Euh... Sans sous-entendu, bien sûr. » Ah oui, très doué Kenneth. Il regarda la jeune fille et étendit légèrement ses lèvres en un sourire, on ne le refaisait pas, n'est-ce pas ?



__________

« boy in the wood »
Et n'arrêtez jamais de croire en vos rêves, car ils peuvent se réaliser. ©️ .bizzle
           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun   Ven 4 Avr - 8:56

Lily L. Potter ∞ Kenneth A. Shaun

Cette salle était magnifique en somme, mais pour certaines personnes, elle était une sorte de reflet de ce qu'elle n'avait plus. Et pour Lily, c'était le cas, sa rupture avec Kenneth étant toute récente, elle avait encore du mal à voir les autres couples se bécoter. Penser à lui cependant la faisait toujours sourire, car eux deux avaient passé des moments très agréables, et cela, rien n'y personne ne pourra lui enlever. Mais aujourd'hui malgré tout le bonheur qu'elle ressentait en pensant au jeune homme, d'autres soucis la troublèrent, comme les obscurs qui ne stoppaient pas les attaques sur les résistants, ou son apprentissage avec Mrs Petrova qui était tout de même assez épuisant. Mais Lily donnait le meilleur d'elle-même sur tous les fronts comme sa mère le faisait avant elle, lors de la première guerre. Enfin la seconde selon la chronologie. Parfois elle se demandait pourquoi cela ne pouvait pas être simple, pourquoi les mangemorts avaient ressenti le besoin de menacer Kenneth, et commandité en quelques sortes leur rupture, bien que cela fut le moment le plus douloureux de sa vie. Surtout en voyant le regard incompris de son jeune amoureux.
Elle jouait avec la fleur la faisant tourner dans ses mains alors que comme toujours le rouge et, or faisait son possible pour faire sourire la Serdaigle. Et comme toujours, il y arrivait. Le simple fait qu'il est une fois encore fait apparaître cette fleur était quelque chose qui la faisait sourire à tous les coups. Beaucoup trouveraient cela idiot mais pas la rouquine.
« Je dois avoir un radar à jolie fille alors. » Dit-il, et elle sentit ses joues ses réchauffés signe qu'elle devait rougir, pourquoi avait-il toujours cet effet-là sur elle ? Pourtant, ce n'était qu'un compliment. « C'est magique. » Ajouta-t-il avant de rire, ce qui fit rire Lily à son tour.
" Dans ce cas, j'ai beaucoup de chance que ton radar clignote en ma présence." Dit-elle simplement. Elle savait que Kenneth, n'avait jamais été le dragueur invétéré comparé à Sin son ex, et c'était un fait qui lui avait tant plu chez lui. Elle sortit sa baguette et ensorcela la fleur pour la conserver comme toutes les autres, pendant que le Gryffondor prenait place à ses côtés. Le savoir à quelques centimètres d'elle fit faire un bond énorme à son cœur, accélérant le rythme de celui-ci. Mais malgré le rythme incessant de son cœur, elle était heureuse, comme à chaque fois qu'elle le voyait. Elle n'oubliait pas la raison de leur rupture même si elle ne s'était jamais vraiment expliquée avec le jeune homme, mais celui-ci était tout de même toujours là alors que d'autre aurait fui, ou aurait couper tout contact. Elle se rendait compte que le rouge et, or avait peut-être des sentiments plus forts qu'elle aurait imaginés.
« Ne te moque pas, j'ai vu des gens avoir une conversation avec leur fromage, et je me suis dit, pourquoi pas moi ? » Lui expliqua-t-il en lui désignant le livre, et elle ne put s''empêcher de rire, en imaginant la scène.
Kenneth parlant avec du gruyère, cela était tellement inhabituel, quoiqu'ils vivaient dans un monde inhabituel, mais de là à parler avec son fromage cela était le summum. Kenneth avait ce pouvoir-là sur Lily, il arrivait en quelques secondes à lui faire oublier ses soucis. Quand elle était près de lui, elle se sentait comme ailleurs, oubliant guerre, et rébellion. Elle était simplement Lily, sans autres attributs.
" Promet de me présenter Mr Brie et Mr Bresse-bleu, si jamais tu leur parles, j'ai toujours rêvé de leur demander ce que ça leur faisait d'être fabriquer à partir de moisissure" dit-elle taquine. Il redevint sérieux en fixant les yeux de la rouquine, et celle-ci se sentit déphasée, mais ne baissa pas le regard, pour autant.  
« Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ? Non parce que je t'ai déjà dit qu'il n'y a pas meilleur endroit pour broyer du noir que mes bras. » Énonça-t-il, en la prenant dans ses bras, enroulant un de ceux-ci autour de ses épaules. Elle souffla de bien-être qui ne dut pas passer inaperçu aux oreilles de son ancien amour. Se laissant bercer par le rythme régulier de son cœur, elle l'entendit ajouter précipitamment.  « Euh... Sans sous-entendu, bien sûr. »
Comme pour éviter que la jeune rousse, prenne ses paroles pour ce qu'elles n'étaient pas, même si cela n'était pas le cas. Kenneth n'avait jamais été le genre à profiter de la situation, alors qu'il aurait pu, mais il avait toujours eu le respect de ne pas le faire et intérieurement, Lily l'en remerciait.
" Tu as raison les soucis paraissent moins noirs ainsi" lâcha-t-elle, même si elle se mordit la langue de se laisser aller alors que ces derniers temps, elle songeait que pour elle le bonheur lui était refusé.
Les mangemorts étaient de plus en plus vicieux avec le temps, et cela se reportait sur les élèves, ce qui ne facilitaient pas la Résistance. C'était pourquoi elle avait besoin de se laisser du répit, c'était pour cela qu'elle était venue dans cette salle. "Pour répondre à ta question, j'avais besoin de m'éloigner du dortoir, tu connais certaines filles, genre pimbêches, qui ne connaissent pas les termes ""parler à voix basse" et qui rient telles des hyènes." Dit-elle en finissant sa phrase dans un rire, imaginant la scène. " Et je devais revoir certaines choses pour Albus, rien de bien grandiose. " Ajouta-t-elle.
Elle se décala de lui, et ressentit instinctivement un manque, mais ne le montrait pas. "Tu as passé une bonne matinée" demanda-t-elle. " Super Lily, autant parler du soleil et de la pluie pendant que tu y es " se maudissa-t-elle intérieurement
.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


avatar


personal informations

► date d'inscription : 02/07/2012
► parchemins : 755


MessageSujet: Re: Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun   Mer 9 Avr - 8:25




un moment privilégié avec
toi en toute insouciance

Lily se trouvait devant lui, et il ne pouvait pas contrôler les tressaillements de son cœur. Elle avait tellement compté pour lui, elle comptait toujours. Mais les choses avaient changées entre eux, c'était un fait. Néanmoins, le lion ne pouvait s'empêcher de ressentir de la peine à chaque fois qu'il voyait la jeune fille triste, et il fallait dire que cela arrivait fréquemment, depuis cet été-ci. Et pour cause, la raison de son chagrin - et quel chagrin - était la même que celle de leur rupture, à quelques détails prêts. Elle avait perdue des proches, et Kenneth le concevait tout à fait, mais la belle avait eût peur que les mangemorts s'en prennent à lui si il restait trop près d'elle. Et près, il l'avait été, filant le parfait amour. Mais ce temps était révolu, et même si cela avait été difficile, le lion avait essayé de se faire une raison. Il respectait le choix de Lily, mais ne pouvait s'empêcher de veiller sur elle. Lui en valoir ? Jamais. Il n'en était tout simplement pas capable. Mais les larmes de sa belle, il ne les supportait pas. Et puis, elle était apparue dans la salle aux coussins sans le voir. Immédiatement, le Gryffondor avait souri. Mais la Serdaigle était à nouveau triste et le lion avait décidé de sortir de la pénombre de la pièce : une fleur avait germé sur le livre que l'aiglon tenait, comme par magie. Kenneth maîtrisait bien ce sort, et il aimait le faire apparaître constamment aux yeux de lui, comme pour lui donner un peu de baume au cœur, si tant est qu'il en soit capable. « Dans ce cas, j'ai beaucoup de chance que ton radar clignote en ma présence. » lui répondit la belle tandis qu'il venait d'apparaître devant elle et qu'elle avait mentionnait l'existence d'un possible radar chez le Gryffondor, afin de se trouver toujours au bon endroit, au moment où ça n'allait pas pour elle. Le lion avait dit qu'il devait probablement avoir un radar à jolie fille, c'était vrai, Lily était une jolie fille, très jolie même. Et puis elle était intelligente, sensée, elle avait les pieds sur terre. Kenneth aimait tout ce qui composait la personnalité de Lily. Elle était également attentive et curieuse. Ainsi, elle demanda à Kenneth ce qu'il faisait ici et le lion lui montra le livre qu'il tenait entre les mains. Il ne pouvait s'empêcher d'être une personne amusante et amusée, il était ainsi, et ensorceler un fromage, cela faisait partie des choses qu'il avait envie d'apprendre, pourquoi pas ? Sans hésitation, Lily entra dans son jeu. « Promet de me présenter Mr Brie et Mr Bresse-bleu, si jamais tu leur parles, j'ai toujours rêvé de leur demander ce que ça leur faisait d'être fabriquer à partir de moisissure. » Intérieurement, le gryffon la remercia de toujours le suivre dans ses délires. A la base, la demoiselle Potter était une personne très sérieuse, mais avec lui, il se lâchait, et il fallait bien dire que pour cause, ils se connaissaient plus que bien. Kenneth aimait cela. Il rit de bon cœur et, en lui faisant un clin d'oeil, lui répondit « Promis. »

Le jeune homme avait ouvert ses bras pour y accueillir la belle Serdaigle, et il lui dit sans détour qu'en cas de tristesse, elle pouvait se réfugier dans ses bras, où il la recevrait volontiers. Kenneth avait toujours été un garçon respectueux, tant avec Louise qu'avec Lily, et qu'avec ses autres petites-amies, et ce avant, pendant et après ses relations. Il n'était pas le genre de personne qui profitait des situations, et encore moins qui profitait du malheur des autres pour en tirer profit et faire son bonheur. Lily pouvait venir le voir en cas de coup dur, et en toute circonstance. Il veillait sur elle, il le ferait toujours, mais jamais au grand jamais il n'abuserait de ses moments de tristesse. La belle semblait fort bien le savoir et elle ne tarda pas à répondre aux paroles du lionceau « Tu as raison les soucis paraissent moins noirs ainsi. » Le lion sourit et déposa un baiser sur le front de la rouquine en toute réponse. Il était là pour elle, il le serait toujours. « Pour répondre à ta question, j'avais besoin de m'éloigner du dortoir, tu connais certaines filles, genre pimbêches, qui ne connaissent pas les termes "parler à voix basse" et qui rient telles des hyènes. » Le lion hocha la tête. Il n'était pas du genre à critiquer les autres, mais il ne pouvait que reconnaître les évidences lorsqu'elles étaient présentes : certaines filles, et même énormément, du château, avaient des tendances à être des pimbêches, comme le disait si bien Lily. Mais pour Kenneth elles n'étaient pas "genre" pimbêches mais des pimbêches tout simplement. Il était cependant un garçon trop bon pour avoir des a priori qui l'empêcherait de bien s'entendre avec certaines de ses filles bien que pour le moment, ce n'était absolument pas le cas. « Et je devais revoir certaines choses pour Albus, rien de bien grandiose. » Quant à Albus, le lion ne savait guère de quoi il s'agissait. Et puis, il n'avait pas à le savoir. Kenneth avait mis en garde Albus lorsque celui-ci avait quitté Naranja, de ne pas tâcher de lui faire du mal. En effet, Naranja était sa meilleure amie, et il ne permettait de personne qu'on la fasse souffrir, même si il appréciait Albus. Quoi qu'il en soit, Albus et lui n'étaient pas en mauvais termes, et Kenneth avait toujours un œil sur son adorée meilleure amie. Lily le ramena à elle en s'éloignant de lui, et le jeune homme sentit son cœur se rétracter dans sa poitrine. Il ne voulait pas qu'elle s'éloigne de lui, il voulait la regarder tout contre lui. Le lion sentit de la mélancolie l'envahir mais tâcha de la dissimuler au mieux. Et puis, Lily parla « Tu as passé une bonne matinée » Le septième année ne s'y attendait tellement pas que sur le coup, il fronça les sourcils. Sa matinée, qué quoi ? Il était resté bloqué sur l'éloignement de Lily et du coup, avait l'impression d'atterrir d'une autre planète. Mais il revint peu à peu à lui, non sans être quelque peu chamboulé. Il marqua son retour à lui-même par un stupide « Oh. » qu'il aurait bien souhaité ne pas avoir exprimé. Le jeune homme, redevenant peu à peu le Kenneth qu'il était, masqua sa mélancolie du mieux qu'il le put et sourit pour répondre à sa Lily. Un Kenneth sans sourire, ce n'était pas un Kenneth. Shaun, n'est-ce pas, il n'avait pas la prétention de connaître tous les Kenneth pour les juger... Ahem. Le jeune homme avait une question sur le feu, et il se mit à sourire en pensant à sa matinée. Il se tourna pour faire face à Lily « Et bien, l'andouille qui me sert de meilleur ami ne m'a pas réveillé pour mon examen de potions, du coup je suis arrivé en retard et je suis collé tous les soirs de la semaine prochaine. » Le lion sourit on ne peut plus au souvenir du visage de son meilleur ami Adrian, béat d'incompréhension face à Kenneth, et ne put s'empêcher de rire un peu. « Enfin, rien de grave en soi, même si j'aurais préféré occuper à autre chose mes soirées. » Bien sûr que le lion ne voulait pas passer ses soirées en compagnie de mangemorts qui feraient joujou avec lui, mais il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même, pour le coup. Il espérait juste ne pas inquiéter Lily, c'était cela qui comptait. Le lion releva son petit minois et s'adressa à la belle « Et toi alors, tu as pu dormir malgré les jacassements dans ton dortoir ? » Le lion esquissa les lèvres en pensant à une Lily sereine plongée dans un sommeil tendre. « Moi qui pensais que les aiglons étaient tellement calmes, me voilà désappointé. » lâcha-t-il avant d'éclater de rires. Oui, il avait le rire facile, voire très facile, mais sa nature joyeuse et son passé lui avait appris qu'il valait mieux rire que pleurer, car le sourire était la meilleure arme qui soit, toujours.

__________

« boy in the wood »
Et n'arrêtez jamais de croire en vos rêves, car ils peuvent se réaliser. ©️ .bizzle
           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun   Jeu 10 Avr - 6:59

Lily L. Potter ∞ Kenneth A. Shaun

"Tu as passé une bonne matinée" demanda la rouquine. Avant de se rendre compte que ce fut la phrase la plus débile que Lily n'eut jamais prononcée, mais ne voulant pas que leur tendresse la rende nostalgique, elle n'avait trouvé que cela à dire. Elle put voir les sourcils froncés de Kenneth qui ne s'y attendait pas du tout, et la jeune fille eut envie de se terrer dans un trou de souris tellement la situation était idiote. Mais il eut la gentillesse de lui répondre tout de même faisant comme si de rien était. Elle adorait ce côté de lui, et elle ne fit pas attention à sa marque de surprise, faisant comme si elle ne l'avait pas entendu. Après tout elle aussi aurait été surprise elle aussi dans la situation inverse. Mais ce fut tout de même avec l'éternel sourire qui ne quittait jamais le jeune homme, qu'il lui répondit. « Et bien, l'andouille qui me sert de meilleur ami ne m'a pas réveillé pour mon examen de potions, du coup je suis arrivé en retard et je suis collé tous les soirs de la semaine prochaine. Enfin, rien de grave en soi, même si j'aurais préféré occuper à autre chose mes soirées.»
L'incident de son ex petit-ami, amusa la rouquine, qui ne put s'empecher de rire en imaginant Kenneth arrivé en retard au cours donné par un mangemorts. Et ne fut pas étonné de sa sanction, bien qu'elle priât intérieurement pour qu'il n'est pas le droit aux punitions corporelles. Les mangemorts adorant se défouler sur les élèves qui n'était pas de leur camp, utilisait souvent ce type de colle envers eux. Bien que cela faisait rager la plupart des élèves, ils ne pouvaient néanmoins rien faire, sous peine de souffrir davantage voir pire connaissant la noirceur des professeurs et de le non-sentimentalisme de leur stupide Mage Noir.
" Mais dîtes moi Mr Shaun, n'êtes-vous pas assez vieux pour avoir un réveil magique comme tous les élèves ?" Demanda-t-elle avec de l'amusement visible au son de sa voix. Elle souria cependant quand elle l'entendit assurer qu'il aurait préféré faire autre chose de ses soirées, ce qui en sommes était compréhensif, personne n'aimait être collé. Surtout en présence de ces hommes et femmes sans âmes qui torturent pour le plaisir. Elle ne put cependant réussir à cacher son inquiétude face à la semaine qui allait arriver, et à l'idée que le jeune homme se retrouve avec un de ces partisans sans scrupules. Elle tenta de ne rien faire paraître, mais le jeune la connaissait et à son regard, elle ne put qu'exprimer ses craintes.
" J'espère qu'ils resteront un minimum simpliste dans leur colle comme juste te donner du nettoyage et non des coups de doloris ou autre" dit-elle en le regardant, le regard soumis à l'inquiétude pour le rouge et or, auquel elle tenait. Elle, elle avait une part de chance dira-t-on lors de ses colles puisque la plupart se faisaient avec Natalya, qui était un peu comme une protectrice envers la rousse, bien qu'elle soit à la fois une mangemort et une langue-de-plomb. Mais le reste du corps professoral vouait une haine envers la Potter, puisqu'elle était la digne fille de leur ennemi juré tombé lors du mois précédent les vacances scolaires. Mais qui avait réussi à liguer de nombreuses personnes contre le camp ennemi qui comprenait le Mage Noir et ces chiens-chiens. De ce fait dès que l'Ordre du Phoenix emportait une petite victoire, Lily, Albus et les Weasley de la résistance, devaient subir leur humeur massacrante, et avaient souvent le droit à des colles non justifiées. Malgré cela, l'aigle tenait bon, et ne se démontait pas, continuant de montrer qu'elle était digne du nom qu'elle portait. Digne d'être une Potter, de se battre pour les idées auxquelles elle croyait bien qu'elle avait eu un passage à vide lui ayant fait faire n'importe quoi.
« Et toi alors, tu as pu dormir malgré les jacassements dans ton dortoir ? » Lui demanda-t-il la sortant de ses pensées qui n'étaient pas des plus lumineuses, et avant qu'elle ne pût répondre, il ajouta « Moi qui pensais que les Aiglons étaient tellement calmes, me voilà désappointé. ». Il se mit à rire à la suite de sa réflexion et ayant un rire communicatif, la rousse ne put s'empêcher de le suivre. Se sentant libérée du poids noir des derniers temps l'espace de quelques instants. Kenneth avait toujours eu l'air joyeux, faisant en sorte que le bonheur et l'amusement soit un passage comme obligatoire dans la journée. Il réussissait toujours à faire oublier les soucis de la Serdaigle alors qu'elle-même n'y arrivait pas. Il lui permettait sans le savoir à l'aider à faire le vide en elle, à puiser l'énergie de Kenneth pour remonter la pente. " Oh tu sais je suis une pro du sortilège " Silencio" depuis que je l'ai appris et grace à Merlin, je dors comme un bébé si j'ose dire" commença-t-elle amusée, " Et tu sais les aiglons femelles si on peut leur donner ce titre, ne sont pas différentes des lionnes ou des vicieuses serpents. Des ados hystériques et bourrés d'hormones." Dit-elle, sachant très bien qu'elle était comprise dans le lot bien qu'elle soit différente de la plupart des filles à sa connaissance.
"Je me demande parfois pourquoi le choixpeau m'as envoyé à Serdaigle, je me sens tellement différente de ces filles, comme si la maison ne me correspondait pas. " Dit-elle, faisant part ainsi au rouge et or, ses questions qui la tenaillaient. Souvent, elle avait cette impression de ne pas être à sa place parmi ces filles. Même si elle avait Molly cela était tout de même présent en elle. Lors de son envoi dans la maison bleu et argent, elle avait été déçue de ne pas avoir été envoyée dans la maison de ses parents et de ses frères : Griffondor. Et bien que James l'ai rassuré en lui affirmant que Serdaigle gagnait un très bon élément, elle avait toujours eu cette petite déception en elle.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



personal informations



MessageSujet: Re: Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un moment privilégié avec toi en toute insoucience • Lily L. Potter ft Kenneth A. Shaun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: DRAGEES SURPRISES DE BERTIE CROCHUE :: RP-