Partagez | 
 

 Ctrl+V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage



living louder, fighting harder
avatar


personal informations

► date d'inscription : 13/06/2010
► parchemins : 1753


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Lun 3 Mar - 13:13

999 689

__________

Tide out, tide in, a flood of blood to the heart and the fear slipstreams ()
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


► Can't get it off my mind
avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/04/2013
► parchemins : 551


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Lun 3 Mar - 13:16

(c) signature : anje ♥

__________

+True friends stab you in the front.+
friendship is not something you learn in school. But if you haven't learned the meaning of friendship, you really haven't learned anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ctrl+V   Jeu 6 Mar - 5:23

Revenir en haut Aller en bas


keeper ✥ drink up baby
avatar


personal informations

► date d'inscription : 15/01/2014
► parchemins : 248


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Jeu 6 Mar - 5:47

Brooklyn.Nine.Nine.S01E02.HDTV.x264-LOL

__________


    i was born with the wrong sign. in the wrong house with the wrong ascendancy. i took the wrong road that led to the wrong tendencies. i was in the wrong place at the wrong time, for the wrong reason and the wrong rhyme, on the wrong day of the wrong week. i used the wrong method with the wrong technique. the wrong theory for the wrong man. the wrong eyes on the wrong prize. the wrong questions with the wrong replies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ctrl+V   Jeu 6 Mar - 9:32

Revenir en haut Aller en bas


Guerra, caza, y amores, por un placer, mil dolores Modo
avatar


personal informations

► date d'inscription : 25/06/2012
► parchemins : 3968


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Jeu 6 Mar - 9:39

n une seconde Cheryl sortit sa baguette magique de sa poche, la pointant d'un air menaçant vers Dalia. En une seconde donc, celle-ci regretta ce qu'elle avait dit à la blondasse qu'elle haïssait tant. Autant elle se sentait parfaitement à l'aise à combattre à main nue contre la vipère, autant elle fut comme pétrifiée lorsque le bout de bois fuit pointé en sa direction. Au bout de quelques secondes durant lesquelles la Gryffondor se contenta de loucher sur le morceau de bois, Cheryl sembla s'impatienter. « Bah ALORS TU LA SORS TA BAGUETTE PUTAIN ? OH non j'y crois pas, une petite gryffondor qui a peur de se battre en duel NON MAIS JE RÊVE LA ! » Dalia sentit le rouge lui monter aux joues. Elle aurait aimé pouvoir répliquer, mais le problème c'était qu'elle avait parfaitement raison. Elle avait peur de se battre en duel, parce qu'elle savait pertinemment que cela signifiait qu'elle allait perdre et probablement de façon écrasante. Malgré ses récents efforts, elle ne connaissait, et surtout ne maîtrisait pas suffisamment de sorts pour que le combat soit équitable, mais en même temps elle ne pouvait pas juste l'avouer à Cheryl. Celle-ci se moquerait d'elle c'était certain. Bref elle était cuite. « NE MENS PAS ! Marcus m'a tout dit ! FAIS PAS GENRE AVEC MOI OK ? Et alors, hein, Ellio, il sait que tu t'es tapée son meilleur ami ? FAIS PAS TA SAINTE NITOUCHE, OK ? Fais pas comme si t'étais une petite sainte, on sait très bien toutes les deux que c'est totalement faux ! » Hein quoi pardon? C'était quoi cette histoire encore? Putain mais ce qu'elle allait inventer comme mensonges celle-là. Elle allait vraiment loin. Ok il y avait eu une rumeur selon laquelle elle avait embrassé Marcus, mais Dalia pensait sincèrement que c'était bon, que les gens étaient passés à autre chose. Elle-même avait fait comprendre à Ellio que c'était parfaitement faux. Et puis, depuis quand l'histoire s'était transformée pour inclure le fait qu'elle s'était désormais "tapée" Marcus? Qu'est-ce qu'il ne fallait pas inventer.. Interloquée, la brunette ne su pas que répondre et quelque chose sembla débloquer Cherly car celle-ci décida brusquement de faire agir la baguette qu'elle tenait jusque-là bêtement dans sa main. Dalia fut incapable d'éviter la portée du sort sous le coup de la surprise. « Dentesaugmento ! » Putain. Les dents de la lionne se mirent brusquement à augmenter, de plus en plus vite jusqu'à-ce que qu'effectivement ce soit elle qui ait les dents s'apparentant le plus à des dents de cheval. Elle ne connaissait pas le sortilège utilisé, mais elle se rendit rapidement compte de son effet. Portant les mains à sa bouche tâtant ses canines désormais immenses, la jeune fille du étouffer un sanglot. Les rires hystériques de son ennemie ne l'aidèrent pas à calmer la colère qui commençait à pousser en elle face à l'humiliation qu'elle lui faisait subir. Ses yeux se mirent à la piquer ce qui était également très mauvais signe. Son seul - mince - réconfort fut que la blonde finit carrément par tomber au sol dans son fou rire. Si elle n'avait pas été dans une telle position, Dalia se serait d'ailleurs volontiers moqué de la Serpentard. « Alors ? Qui de nous deux à des dents de cheval, grosse vache ? » Là c'était la goutte de trop. Poussant un cri de rage Dalia ne réfléchit même pas en sautant sur son ennemie attrapant le premier bout de chair qui passait par là - en l'occurrence son avant bras - avant de planter ses grandes dents dedans. Alors ça la faisait autant rire quand elle se les prenait dans la peau ses dents de cheval? Elle serra de toute ses forces, indifférente au fait que l'autre se débattait avec frénésie, jusqu'à ce qu'un goût métallique s'empare de sa bouche. « FUTAIN » gueula la brune en lâchant prise crachant par terre pour débarrasser du sang de la blonde. Elle jeta ensuite un regard noir à son ennemie, en se rendant compte qu'elle ne pouvait même pas parler correctement. « Fends moi mes dents. » siffla-t-elle. Elle asséna une claque à Cheryl sur laquelle elle était plus ou moins assise avant de s'éloigner pour lui laisser la place de se relever comme si elle s'attendait à ce que la blonde lui obéisse. On pouvait toujours rêver. « FENDS MOI MES DENTS TOUT DE SUITE. » hurla-t-elle bien qu'elle ait du mal à se faire comprendre. Puis plissant les yeux elle croisa le regard de Cheryl et eut un brusque éclair de génie. Choquée, elle recula d'un pas. « Attends. » Mais en fait sa crise ce n'était même pas vraiment pour Ellio qu'elle la lui piquait? C'était pour.. Marcus? « Attends. Tout ça f'est pour Mafcus? T'es séfieuse? » Elle haussa les sourcils sincèrement surprise. Un peu agacée aussi. Non, mais c'est vrai Marcus c'était du passé pour Cheryl, pourquoi elle ne pouvait pas l'oublier? Après tout elle était avec Eugène maintenant alors qu'elle vienne pas la saouler parce qu'elle supportait pas qu'elle parle au rouquin. Marcus n'était pas sa propriété non plus et ils avaient le droit d'être amis. « Fe fais pas poufquoi tu dis qu'on a couffé enfemble, f'est pas ffais… » Fit-elle en secouant la tête l'air exaspérée. Non mais franchement ce qu'il fallait pas entendre. Cheryl inventait de ces trucs pour se rendre intéressante, c'était du jamais vu. Si l'appellation de sainte-nitouche n'allait pas réellement à Dalia, celle-ci n'appréciait pas qu'on l'insulte pour rien. Elle n'était pas la fille la plus innocente qui soit certes, mais, et ça la ferait chier de l'avouer à Cheryl, elle était vierge. Elle n'avait pas écarté les jambes pour Ellio alors qu'elle était folle de lui - après tout ils étaient jeunes - alors c'était pas pour Marcus avec qui elle ne sortait même pas qu'elle allait le faire à tout juste quinze ans. Elle avait plus de valeurs que ça. Mais ça bien sûr Cheryl ne pouvait pas le savoir. De toute façon c'était forcément une invention de la vipère donc elle se fichait probablement de la vérité. Parce que, GENRE Marcus lui aurait dit ça. Elle ne voyait vraiment pas pourquoi il irait lui raconter un mensonge pareil. Il n'y avait aucun intérêt. « Mais t'es ffaiment tofdue. » marmonna-t-elle plus pour elle-même qu'autre chose.

__________
 
Ne pas faire l'impasse sur la douleur
Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ctrl+V   Jeu 6 Mar - 9:41

Ne me raconte plus que tu es innocent parce que c’est une insulte à mon intelligence et ça me rend de mauvaise humeur.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/10/2012
► parchemins : 3316


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Ven 7 Mar - 3:47

Personnages ne sont pas similaires.
II. L'environnement et la peste
Dans l'état de siège, l'action se situe à Cadix, ville d'Espagne. A cette époque, l'espagne est encore sous le régime franquiste, résime totalitaire auquel Camus s'oppose. Dans La peste, l'action se place à Oran, ville algérienne et donc encore une colonie française à l'époque. La peste se situe donc en territoire français, alors que l'état de siège se place dans un autre pays qui est alors sous le joug d'un dictateur. On peut y voir une différence dans le sens où La peste semble plus critiquer l'état de la France durant le seconde guerre mondiale et donc se fait historien d'une époque révolue et sombre de l'Histoire. L'état de siège au contraire, se fait chroniqueur d'un fait encore d'actualité et s'attaque au régime en place tout en y injectant des critiques par rapport à la seconde guerre mondiale. La Peste et l'Etat de Siège semblent avoir deux buts distincts déjà par rapport au lieu dans lequel l'action se déroule : l'un va établir un constat de faits passés, l'autre va critiquer un régime actuel.
Cependant, les deux villes se rejoignent assez rapidement dans leur formation. Ce sont deux petites villes marchandes, situées toutes les deux sur le littoral et dont l'économie principale se base sur le commerce fluvial. La mer tient en effet un rôle important dans les deux œuvres, et dans toute l'oeuvre de Camus en général. Lorsque la ville se ferme, dans les deux livres, la population regrette cette mer qu'ils chérissent et qui appartient à leur quotidien.
Les deux villes sont aussi des villes en apparence tranquille où rien ne se passe réellement et où « on s'y ennuie et on s'y applique à prendre des habitudes ». Rien ne bouge, la ville est un endroit où les habitants évoluent sans réellement d'autre but que de « s'enreichir » et où ils ne veulent rien changer car leurs habitudes leur conviennent totalement. Dans L'Etat de Siège, cette vision de la ville est notamment incarné par le Gouverneur qui veut que rien ne change car tout est bien si rien ne change. Dans les deux cas, la population ferme en quelque sorte les yeux sur les modifications qui viennent chambouler leur quotidien tranquille. Dans le cas de l'Etat de Siège, la comète provoque un certain affolement et succite les conversations, mais le calme revient bientôt dès lors que le gouverneur s'emploie à faire interdire le mot « comète » des conversations. Et personne ne semble s'outrager parce que tout le monde veut que les habitudes restent inchangés, et aucun habitant ne semble penser que le malheur peut les atteindre. Ils ferment les yeux pour préserver leur petit confort personnel même si cela doit passer par des mesures absudres comme la censure. Dans la Peste, la réaction est la même. La peste est en effet annoncée par les mouvements des rats qui sortent, d'abord de manière unique puis en groupe, dans les rues et y meurent. Les rats représentent le début du fléau qui va toucher la population mais personne ne veut voir la vérité en face et cet incident insolite est juste un sujet de conversation comme les autres. La figure du concierge du docteur Rieux incarne cette idée : il n'admet pas que des rats puissent venir mourir dans son immeuble car cela ne s'est jamais vu et il finit par enlever les cadavres, en se souciant plus de la réputation de son immeuble que du signe que cette vague de mort peut annoncer. Le directeur de l'hôtel est un autre exemple de cet aveuglement. Dans la Peste encore, l'administration convoque les médecins de la ville après que l'un des docteurs ait posé un nom sur la maladie. Mais personne, hormis le docteur Richard et le Rieux, ne veut accepter cette maladie, en disant que ce n'était pas possible. On voit donc un refus de l'insolite, un refus de la maladie malgré les preuves indéniables qu'il y a. Dans les deux villes donc, la population est ancrée dans une habitude, une routine, dont elle ne veut pas se séparer. Camus critique les régimes amorphes, qui ne prennent pas parti pour conserver un idéal de vie et le confort qu'il possède.
Lorsque l'état de siège est déclaré et que la ville est fermée, la population fait comme si tout allait bien au début, comme s'il ne s'agissait que d'un état momentané et que tout allait revenir à la normale dans quelques temps. Dans l'état de siège, de par la personnification de la maladie ainsi que par les morts beaucoup plus rapides chronologiquement et aux yeux de tous, les habitants se plient au régime et savent que la ville est prise. En effet, la fermeture de la ville se fait progessivement des pages 78 à 88 alors que dans la Peste la fermeture des portes se fait d'un seul coup, dans la nuit. La forme théâtrale permet de montrer les réactions durant la fermetures des portes et cela permet aussi aux habitants de se rendre compte que c'est vrai. Dans la Peste, le fait que les gens meurent chez eux, que personne ne tienne un cahier en rayant les noms ou que la fermture des portes se fasse comme s'il s'agissait d'une banalité ne permet pas à la population de se rendre réellement compte que le fléau s'est abbatu sur la ville.

__________


    I don't wanna break these chains. your cruel device, your blood like ice. one look could kill, my pain, your thrill. your mouth, so hot your web, I'm caught your skin, so wet black lace on sweat I wanna love you, but I better not touch I wanna hold you, but my senses tell me to stop I wanna kiss you, but I want it too much I wanna taste you, but your lips are venomous poison you're poison runnin' through my vein you're poison, I don't wanna break these chains

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fille de joie n'a pas d'états d'âme
avatar


personal informations

► date d'inscription : 03/11/2013
► parchemins : 411


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Ven 7 Mar - 7:27


__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ctrl+V   Sam 8 Mar - 1:47

999 674

Revenir en haut Aller en bas


deadly ➵ the devil was once an angel
avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/05/2013
► parchemins : 1035


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Sam 8 Mar - 4:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


personal informations

► date d'inscription : 17/04/2013
► parchemins : 996


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Sam 8 Mar - 6:32

numéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


deadly ➵ the devil was once an angel
avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/05/2013
► parchemins : 1035


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Sam 8 Mar - 9:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


personal informations

► date d'inscription : 17/04/2013
► parchemins : 996


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Sam 8 Mar - 12:31

►[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 2:03

Revenir en haut Aller en bas


if i had a heart i could love you
avatar


personal informations

► date d'inscription : 15/03/2013
► parchemins : 1553


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 6:03

Jeu 6 Mar - 12:43

__________

 
+ vous les copains je ne vous oublierai jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



living louder, fighting harder
avatar


personal informations

► date d'inscription : 13/06/2010
► parchemins : 1753


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 6:24

Tout comme on l’a fait avec la dalle, intermédiaire, on met ainsi du polystyrène avant de couler le béton. On a aussi calé des attentes dans les murs principaux et il faudra donc revenir dessus en cassant certaines zones pour les récupérer et les relier au nouveau mur. D’où l’utilité d’utiliser du polystyrène : ce sera moins difficile à casser.

/béton = histoire de ma life/

__________

Tide out, tide in, a flood of blood to the heart and the fear slipstreams ()
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ϟ knight in suit
avatar


personal informations

► date d'inscription : 08/10/2010
► parchemins : 1422


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 6:27


__________

+ Tu es celle que je n'attendais pas, la lumière dans ma vie. Tu es cette petite étincelle qui me fait croire que tout est possible, tout est réalisable. LEWELL ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


deadly ➵ the devil was once an angel
avatar


personal informations

► date d'inscription : 24/05/2013
► parchemins : 1035


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 10:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


personal informations

► date d'inscription : 17/04/2013
► parchemins : 996


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 11:22

« Tu apprendras rapidement à reconnaître les nôtres et les humains. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sexy baker i'll put my buns in ur oven
avatar


personal informations

► date d'inscription : 08/02/2012
► parchemins : 1099


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 11:35


__________
 

+ Comme à tes genoux au premier rendez vous, je veux ce feu qui nous dévore et cette douleur que j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Blake et non Black : groupies s'abstenir. + MODO
avatar


personal informations

► date d'inscription : 07/08/2011
► parchemins : 3374


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 11:41


__________
we could be heroes
If this is to end in fire then we should all burn together. watch the flames climb high into the night. calling out father oh, stand by and we will watch the flames burn auburn on the mountain side. and if we should die tonight then we should all die together (⚡️) i see fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


personal informations

► date d'inscription : 17/04/2013
► parchemins : 996


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Dim 9 Mar - 12:18

► PARTICULARITÉ : est roux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Blake et non Black : groupies s'abstenir. + MODO
avatar


personal informations

► date d'inscription : 07/08/2011
► parchemins : 3374


MessageSujet: Re: Ctrl+V   Lun 10 Mar - 11:09


__________
we could be heroes
If this is to end in fire then we should all burn together. watch the flames climb high into the night. calling out father oh, stand by and we will watch the flames burn auburn on the mountain side. and if we should die tonight then we should all die together (⚡️) i see fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: Ctrl+V   Lun 10 Mar - 12:47

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



personal informations



MessageSujet: Re: Ctrl+V   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ctrl+V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: PROMENADES AVEC LES LOUPS-GAROUS :: JEUX/FLOOD-