Partagez | 
 

 SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.   Mer 15 Jan - 12:03



Je n’ai pas besoin de me donner bonne conscience, j’en ai pas.


Dernière heure. Probablement l'heure la plus longue de a journée. Les minutes traînent. Les minutes passent. Les minutes s'enchaînent et se ressemblent. Elle n'a pas grand chose à faire, à cette heure tardive, il ne reste que des ivrognes, affalés au comptoir, réclamant une énième dernière tournée. Elle lâche un grognement, poussant la porte de service pour rejoindre le bar. Elle se défait de son tablier. A cette heure, il n'y aura personne pour s'en formalisé. Elle se glisse derrière le bar, rejoignant Shane. Ce soir, ce n'est qu'eux. Eux et cette bande de pochtrons qui boivent à s'en remplir la panse. Elle vient se hisser sur le comptoir. Non, vraiment, à une heure pareille, aucun effort ne sera de mise. Autour d'elle, on a tendance à la prendre pour une ratée, une imbécile qui reste, qui encaisse les coups alors qu'elle pourrait partir, se planquer quelques pars et avoir une vie digne de ce nom. Seulement, d'une vie comme ça, elle n'en veut pas. Pourquoi fuirait-elle? Elle n'a rien se reprocher, même si les Mangemorts voudraient lui faire croire le contraire. Ce n'est sont que des lobotomisés. Conditionnés à être de parfait petits soldats depuis des générations. Ils ne savent pas penser par eux même. Ils ne savent pas penser tout court. Ils se gavent de parole toute faite, préférant porter un doigt accusateur sur d'autre, parce qu'ils n'assument pas leur propre vie. Elle sait comment cela fonctionne pour eux, elle a grandit au milieu de ce monde, elle a été l'une de ses enfants que l'on bombarde de haine. Mais Scarlett, elle a toujours refusé de se laisser goinfrer d'idioties dans ce genre. Elle a toujours voulu penser par elle même. Elle a toujours voulu se faire une opinion seule. Alors, à ceux qui disent qu'elle s'est planté sur toute la ligne, elle a juste envie de leur répondre qu'ils n'ont rien compris, rien compris du tout. Elle n'a pas choisit la facilité. Elle a choisit la loyauté. Elle a choisit le courage. Elle a choisit de se battre, sans jamais plier. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayer. A croire que Scarlett dérange, par le simple fait qu'elle existe. Foutue petite traître à son sang. Elle ne comprend pas l'importance que les Mangemorts lui donnent. Probablement trop d'importance. Ils veulent peut-être en faire un exemple. Que tout les fugitifs restent bien planqué, parce que vivre au grand jour, c'est vivre avec une menace constante. Elle, elle ne voit pas les choses comme cela. Elle comprend que l'on puisse la voir comme une folle, irresponsable et inconsciente du danger. Ils se plantent. Elle savait ce qu'elle faisait en se confrontant au Dwight, en s'opposant au camp du Mage Noir. Mais elle n'a jamais fléchit. Heureuse de le déranger, parce qu'elle est simplement là, avec une vie pourrie, mais toujours là, sans qu'ils ne puissent réellement l'atteindre.

Et si tu me servais un verre? Un sourire en coin vient s'emparer des lèvres de la jeune fille. Là, elle a juste envie de lâcher prise. De dire merde. Ça n'a jamais fais de mal à personne. Elle a toujours assumé ses choix, cela ne veut pas dire qu'elle raffole de ce métier et qu'elle en avait fait un plan de carrière. Elle ne compte pas finir sa vie, penchée par dessus un évier, les doigts fripés par l'eau de vaisselle sale. Non, elle aspire à bien plus. Mais, pas maintenant... Pas tant que le Mage Noir sera au pouvoir. Pas tant que ses sbires seront là, à épier le moindre de ses faits et gestes. Elle a renoncé à cette vie. Pas définitivement, mais pour un temps certain. Elle lance un vague regard sur les trois derniers clients. Elle aurait presque envie de leur foutre un coup de pied au cul pour qu'elle et Shane puissent enfin fermer boutique... Ou du moins qu'ils puissent profiter de cette fin de nuit. Passer une certaine heure, la fatigue se dissipe et dormir n'est même plus à envisager. Alors, quitte à passer la nuit debout, autant qu'elle la passe avec Shane. Ils se sont à peine croisée. Faut dire qu'il y a eut pas mal de client et qu'ils ont à peine pu se croiser, juste le temps de se balancer les quelques vacheries habituelles aux visages. Une joute verbale des plus amusante. S'en est presque devenu un jeu.  Tu as pas envie de te faire passer pour un de ses hommes virils que l'on voit dans les magasines et de les faire dégager le plancher? Des compliments en veux-tu en voilà. Et un sourire narquois en prime. C'est gratuit, c'est Scarlett. Puis, il faut bien le dire, c'est comme ça qu'ils communiquent. Le jour où ils ne se bouffent pas la gueule, c'est que plus rien ne tourne rond dans ce triste monde. Elle se penche en avant, elle se penche vers lui, non sans garder ce sourire extrêmement agaçant à la commissure des ses lippes. Alors, qu'est ce que tu attends? Je rêverais de voir le beau mâle en puissance qui se planque quelques part. Un rire léger alors qu'elle vient légèrement le pousser en passant une main dans ses cheveux. Doux et distante à la fois. Elle finit par redescendre de son perchoir pour zieuter la salle presque vide. Elle pose ses coudes contre le comptoir et laisse échapper un long soupire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.   Dim 19 Jan - 7:45

j'suis abandonné de Dieu
scarlane
Le regard absent, Shane nettoya un verre pour la troisième fois en l’espace de dix minutes. Son chiffon passa et repassa sur le verre poli dans un geste purement mécanique alors que ses yeux fixaient un point inexistant sur la surface collante du bar en bois. Ses pensées vagabondaient ici et là mais en particulier vers une certaine rouquine qui partageait aujourd’hui sa vie. Il ne pouvait empêcher cette boule de se former dans sa gorge, ce poids lourd appuyant sur son estomac. Depuis quelques temps il sentait qu’elle lui échappait. L’ancienne Gryffondor passait plus de temps à ses entrainements, elle rentrait tard le soir, partait tôt le matin et malheureusement Shane travaillant de nuit c’est à peine s’il arrivait encore à croiser sa petite amie. Tous ces petits changements ne lui avaient pas échappé mais il n’avait jamais su gérer ce genre de chose avant, déjà être en couple était pour lui quelque chose d’inédit alors gérer une crise de couple n’en parlons même pas. Un soupire traversa les lèvres du brun qui reprit contact avec la réalité quand une présence à ses côtés l’interpella. Son regard rencontra alors les deux orbes bleus de son amie, Scarlett, qui avait quitté la salle pour venir le rejoindre. C’est à peine si l’ancien poufsouffle avait remarqué qu’il était si tard et qu’il fallait donc fermer boutique, le gérant ayant comme à son habitude laissé les clés à Loan. Etonnamment ce nouveau job lui réussissait plutôt bien, il se sentait dans son élément au milieu de ces débris de poivrots, il savait comment les gérer, leur parler, les sortir, pour être un également même si lui son péché restait surtout la drogue. Il avait en quelques mois déjà gravit pas mal d’échelon puisque le gérant lui faisait maintenant une totale confiance, même si lui-même n’était pas sûr de la mériter. Le brun adressa un sourire à sa jolie collègue avant de tourner la tête vers les trois rescapés du bar qui parlaient plus fort que nécessaire. C’était couru à dix milles qu’il allait devoir les sortir sinon ils étaient bons pour passer le reste de la nuit ici et autant dire que Shane ne voulait pas perdre le peu de temps qu’il avait ici alors qu’il avait plus urgent à régler chez lui. « Et si tu me servais un verre? » le jeune homme haussa un sourcil avant de reporter son attention sur la brune, son sourire en coin devenant alors communicatif. Il adorait cette fille. Ils se connaissaient depuis peu mais une véritable relation s’était installée entre eux. « Pour que tu finisses encore à gerber sur mes pompes ? Même pas en rêve princesse. » Le sourire du brun s’agrandit au fur et à mesure qu’il parla, des propos cousus de fil blanc mais il aimait la charrier dès que l’occasion se présentait et autant dire que là elle lui avait tendu la perche. Posant le verre bien trop propre parmi les autres, Shane alla coincer l’extrémité de son torchon dans sa poche arrière de pantalon, le laissant pendre mollement dans le vide avant de soulever le bac contenant les verres propres afin de les ranger. « Tu n’as pas envie de te faire passer pour un de ses hommes virils que l'on voit dans les magazines et de les faire dégager le plancher? » Loan stoppa son geste, sa main en suspens au-dessus des verres qu’il commençait à ranger. Doucement il tourna la tête pour voir Scarlett maintenant perchée sur le comptoir, malgré lui son regard glissa une fraction de seconde sur ses fines jambes croisées offerte à la vue de tous à cause de sa jupe bien trop courte avant qu’il ne détourne de nouveau le regard pour finir sa tâche, un sourire planté sur ses lèvres. « Tu sais que tu en es presque vexante ? Je vaux milles fois mieux que ces bodybuildés sans neurones sur lesquels tu mouilles ta petite culotte dans les magazines… » Posant le dernier verre sur l’étagère, Shane revient alors près du bar face à sa collègue, se penchant légèrement vers elle avec un sourire en coin trahissant déjà ses pensées. « Et je suis un bien meilleur coup. » son sourire s’accentua avant qu’il n’éclate de rire, se reculant totalement de la demoiselle pour jeter un regard aux trois ivrognes en fond de salle. Malheureusement elle avait raison, il allait devoir les dégager à coup de pieds dans le cul et pas sûr qu’il avait vraiment la carrure pour cela, il se demandait même par moment si Pálina n’y arriverait pas mieux que lui. Un soupire traversa les lèvres du brun quand la rousse s'ancra de nouveau dans ses pensées et il attrapa son torchon dans sa poche arrière pour essuyer ses mains rugueuses.

Un mouvement le fit alors tourner de nouveau son visage vers Scarlett qui était penchée vers lui, bien trop proche, il pouvait sentir son souffle caresser son visage et son parfum vanillé chatouiller ses narines mais il ne bougea pas pour autant, son côté joueur prenant le pas sur sa raison. Il avait besoin de lâcher un peu prise, d’arrêter de se prendre la tête alors qu’il n’y avait peut-être aucune raison de le faire. Il était adulte maintenant. Un adulte avec un travail, un appartement, des responsabilités et une vie de couple bancale mais après tout peut être que c'était ça vivre avec quelqu'une. Au moins il y était, il avait survécu à toutes ses conneries mais il était fatigué, fatigué de se battre sans arrêt pour un écran de fumée. Il sentait que la chose la plus importante dans sa vie lui échappait et il n’avait plus envie d’y penser bien que ses limites soient bien ancrées dans son crâne. « Alors, qu'est-ce que tu attends? Je rêverais de voir le beau mâle en puissance qui se planque quelques part. » A son tour Shane afficha un sourire taquin, plantant son regard dans celui de la jeune fille en la défiant de faire quelque chose. Ils étaient comme ça, toujours à se tester. Il la regarda alors se redresser avant de tenter de le pousser, la caresse dans ses cheveux lui donnant presque envie de ronronner. Un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’il lança son torchon sur son épaule en sortant de derrière le bar, s’approchant enfin des trois rescapés du bar. « Messieurs on ferme » les trois concernés arrêtèrent alors de parler pour le regarder comme un seul homme mais Loan ne se démonta pas, des comme eux il en avait tous les soirs, ils étaient tous pareils au bout du compte, seules les raisons de leur alcoolisme différaient. « nnooon o-on a pas terrrminé ». Le brun ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel en soupirant. Putain ça allait être dur encore. Mais heureusement pour lui, à croire que sa bonne étoile était avec lui juste pour ce soir, deux des hommes se levèrent en tenant plus ou moins bien debout, ils aidèrent le troisième à se lever avec difficulté et Shane s’effaça pour les laisser aller vers la sortie. Mais c’était sans compter l’esprit du Neandertal qui refait surface chez l’homme avec l’alcool puisque le plus bourré des trois s’approcha de Scarlett restée accoudé au bar. « Heyyyy toiii ma jo-olie tu veux pas fai-re un piitit bibi à papa ? ». Dans d’autre circonstance Shane aurait certainement éclaté de rire soyons clair, mais là il sentit juste un dégoût profond et une colère sourdre lui brûler les entrailles. Autant il  n’était pas lui-même le plus charmant des hommes, autant il détestait voir un gros beauf manquer de respect à une nana. Comblant en quelques enjambées la distance entre lui et l’ivrogne, le barman s’interposa, repoussant sans aucun ménagement l’alcoolique de service qui tituba en arrière manquant de tomber sans que ses potes de beuverie ne fassent rien pour l’aider. Jolie solidarité. « Je vous conseille de partir messieurs. » Shane vit alors l’ivrogne s’approcher de lui en marmonnant des paroles insensées, il devait essayer de communiquer mais à ce stade seul un autre poivrot pourrait comprendre son langage. Mais l’ancien jaune ne réfléchît pas bien longtemps en voyant le regard sombre de l’homme, sa main le démangeait déjà et son poing s’abattit avec violence sur la pommette de l’homme qui s’effondra pour de bon sur le sol, sonné. Shane se retint de secouer sa main douloureuse, il aimait ça, quelque part ça lui rappelait ses bastons avec Stefan, putain ce que ça lui manquait ça, une bonne bagarre sans queue ni tête juste pour se défouler. Il était presque tenté de démonter l’ivrogne pour retrouver cette sensation mais face à un adversaire aussi défoncé c’était déloyal et surtout pas très drôle. L’homme se releva tant bien que mal avec l’aide de ses petits camarades et marmonna une nouvelle chose à l’encontre de Shane, surement une menace. Loan pensa un instant à sortir sa baguette, de toute façon il le ferait si ça devait vraiment dégénérer mais là il préférait étonnamment la manière moldue, beaucoup plus fun. Faisant craquer les phalanges de sa main douloureuse, le barman jeta un regard derrière lui pour voir si Scarlett allait bien puis en se tournant il vit avec déception que les deux hommes emmenaient leur ivrogne de copain dehors. Zut. « Connard » cette fois ci Shane secoua un peu sa main dans le vide avant de refaire le tour du bar à la recherche de glace pour sa main. « Tu vois c’est ça de s’habiller comme une fille de joie aussi Scar’» un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’il entreprit de mettre de la glace dans un torchon pour sa main meurtrie.


Spoiler:
 
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.   Dim 26 Jan - 13:06

« Pour que tu finisses encore à gerber sur mes pompes ? Même pas en rêve princesse. » Scar' roule des yeux. Non mais franchement. Ce n'était arrivé qu'une seule fois. Une seule toute petite fois. Et pourtant, le jeune homme se faisait une joie de lui remémorer cet instant d'égarement. Enfin, elle ne s'en souvenait pas. C'était ce que Shane lui avait dis lorsqu'elle l'avait retrouvé le lendemain. Ne pouvait pas contredire les dires du jeune homme -elle ne se rappelait pratiquement rien de cette soirée là-, elle s'était contentée de le croire et de subir ses moqueries. Oh, elle ne lui en voulait pas. Si la situation avait été inversée, elle l'aurait sans doute tiré à son avantage.  « T-t-t-t. Tu ne peux jouer cette carte là. Puis, j'ai parlé d'un verre. Un malheureux petit verre. Je ne te demande pas qu'on se bourre la gueule. » Même si c'était plutôt tentant. Oublier toutes ces conneries, l'espace d'une nuit seulement. Scarlett avait beau prétendre être forte et intouchable, elle était humaine. Elle était usée de devoir se battre à chaque instant. Mais l'usure ne semblait pas être suffisante pour la faire plier. Son combat était bien plus important que cette fatigue. Elle faisait abstraction du reste. C'était une battante. C'était une survivante.« Tu sais que tu en es presque vexante ? Je vaux milles fois mieux que ces bodybuildés sans neurones sur lesquels tu mouilles ta petite culotte dans les magazines… » Ce n'était pas son intention. A moins que... Ils étaient comme chien et chat. Les vacheries qu'ils se balançaient quotidiennement ne signifiait pas grand chose. Des taquineries. Rien de bien méchant. Elle ne voulait pas le blesser. Loin de là. Il était ce qui se rapprochait le plus d'un ami. En choisissant d'afficher ses idéaux pro-Phénix, la belle s'était aperçue qu'elle n'avait pas autant d'ami qu'elle l'avait cru. Un à un ils lui avaient tournés le dos. Pire, certains d'entre eux c'était retourné contre elle. Puis elle était tombé sur lui. Elle ne s'attendait plus à rien. Et pourtant, ils étaient devenu amis. Parfois, elle n'était pas certaine que ce soit réelle. Elle avait tellement perdu. Mais elle ne voulait pas être blasée. Elle ne voulait pas faire d'un cas une généralité. Elle préfèrait croire qu'elle avait grandit dans un nid d'un vipère et qu'elle en sortait enfin. En dehors de ce nid, certaine personne en valait la peine. Il en valait la peine. Elle n'osait pas le dire à haute voix. Elle masquait toute son affection pour lui derrière des mesquineries doucereuses. Elle se protégeait comme elle le pouvait.« Et je suis un bien meilleur coup. » Un rire vint fendre les lèvres de la demoiselle. Accompagné d'un haussement de sourcil plutôt entendu. « Fais gaffe, je pourrais te demander des preuves de ce que tu avances. » Allumeuse? Peut-être un peu. Mais c'est lui qui avait affirmé être un bien meilleur coup. Ce n'était même pas le genre de mec qui l’intéressait. Certes, ils étaient plutôt agréables à regarder, mais dés qu'ils ouvraient la bouche, leur capital séduction s’effondrait en force. Très peu pour Scarlett. Il s'était approché puis presque aussitôt, il s'était reculé. Elle, elle n'avait pas bougé, elle se contentait de le suivre du regard.

« Messieurs on ferme » Bien essayé. Mais est-ce que ce serait suffisant pour faire dégerpir cette bande de soûlard éméché? Peu probable. Mais si elle avait appris une chose, c'était bien de ne jamais s'arrêter au première impression. « nnooon o-on a pas terrrminé » Ben tient. Il fallait sans douter. Heureusement, deux d'entre eux semblaient encore un peu lucide. Par Merlin, peut-être qu'ils allaient avoir de la chance. Ou pas. Voilà que le plus plein de la bande s'approchait d'elle. « Heyyyy toiii ma jo-olie tu veux pas fai-re un piitit bibi à papa ? ». Elle haussait un sourcil, franchement perplexe. « Charmant. » Elle s’apprêtait déjà à contourner le bar quand le poing de Shane vint s'écraser sur le visage du vieux troll. Elle écarquillait les yeux. Si elle s'était attendue à une telle réaction. Elle n'était pas franchement habituée à se faire sauver de la sorte. Bien au contraire. Dans ce genre de situation, elle ne comptait généralement que sur elle même.« Je vous conseille de partir messieurs. » « Connard » Il revenait vers elle. Ou plutôt vers le bar. Elle était pétrifiée. Pas qu'elle soit effrayée par ce genre d'altercation, non, mais peu habituée à ce qu'on lui vienne en aide. Elle le toisait d'une manière étrange. Elle mis un certain temps avant de lui préparer une poche à glaçon. Une poche à glaçon qu'elle finit par lui balancer en plein visage lorsqu'il lacha le plus simplement du monde : « Tu vois c’est ça de s’habiller comme une fille de joie aussi Scar’» Elle aurait sincèrement pu se vexer, si cela ne venait pas de Shane. Mais voilà, ça venait de lui et ça en devenait presque un compliment. Elle souriait. Loin de le prendre pour une insulte. Elle jouait même dans le jeu du barman. « Les filles de joies, on les paye. Moi, je ne réclame pas le moindre gallion .» Un sourire entendu. Oui, oui, il avait très bien entendu. Enfin, pour en revenir à son accoutrement, ce genre de tenue parvenait parfois à distraire le regard des brutes qui s'en prenait à elle. A commencé par Demyan qui ne pouvait pas s'empêcher de laisser promener son regard sur ses courbes féminines. Il avait beau hurlé au dégoût, ce n'était qu'un homme comme les autres. « Et franchement, mon beau salop, tu es plutôt mal placé pour blâmer ce pauvre gars. Tu crois que je ne t'ai pas vu me reluquer tout à l'heure.» Elle ne cessait de sourire. Comme à son habitude. Elle se posait à nouveau contre le bar, désinvolte. « Hm. Sinon, c'est plutôt mignon de te voir jouer les chevaliers servant.» Elle aurait pu lui dire simplement merci, mais justement, c'était beaucoup trop simple. Autrement dis, franchement pas le genre de Scarlett. Puisqu'il lui avait refusé un verre, elle entreprit elle même de se servir. Un verre de wisky pur feu pour elle. Et un pour Shane. Par radine quand il s'agit de dépenser le fric des Trois Balais. Elle poussa le verre vers le jeune homme.


Dernière édition par Scarlett S. Dwight le Lun 26 Mai - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.   Mar 15 Avr - 3:23

j'suis abandonné de Dieu
scarlane
Shane ne put s'empêcher d'afficher un sourire franc face au comportement de son amie. Elle jouait avec lui, mettant en avant ses atouts féminins plus que désirables, elle répondait du tac au tac à ses attaques n'ayant pas peur du jugement qu'il pourrait poser sur elle. Ils se connaissaient maintenant suffisamment pour connaître la limite à ne pas franchir, mine de rien sous ses apparences de beau parleur le brun restait un garçon fidèle si la personne qui l'accompagnait en valait la peine. Avec Pálina il avait donc fait le choix de se caser même si aujourd'hui les affres de sa vie de couple le menaient forcément à se poser une multitude de questions et à remettre tout cela en question. Il avait abandonné sa vie plaisante de célibataire pour la rousse et c'est un choix qu'il n'avait jamais regretté, tout simplement parce que cette fille était pour le moment la seule qu'il voulait vraiment dans sa vie. Elle lui avait sorti la tête hors de l'eau en prenant le risque de se frotter à la folie de l'ancien jaune, elle en avait payé le prix quand un soir les mains de Loan s'étaient refermées sur sa gorge fine pensant étrangler une gorge plus masculine. Elle ne lui avait pas tourné le dos et aujourd'hui il grandissait et pouvait enfin se considérer adulte avec elle à ses côtés. Mais il n'était pas naïf, il savait que quelque chose se brisait doucement mais surement, que bientôt elle lui échapperait totalement et qu'il n'aurait plus le choix de la laisser partir. C'est une option qu'il avait toujours envisagé et accepté depuis longtemps. Les gens ne restent pas longtemps en sa présence, il est nocif. Sa folie ayant atteint un stade de non-retour tout comme son besoin morbide vers l'autodestruction. Et quelque part, au fond de lui, il ne voulait pas qu'une personne se rattache à lui de peur de la détruire à son tour. Au moins avec Scarlett les choses étaient simples, faciles, sans prise de tête, sans questionnement, il savourait ses moments passés avec elle, il chérissait sa capacité à survoler les problèmes sans s'engluer dedans, elle était une bouffée d’oxygène et lui permettait de faire passer les heures de travail plus vite tout en oubliant les tracas liés à sa vie de couple avec l'ancienne lionne. La soirée touchant à sa fin, Shane ne fut pas surpris de voir encore un groupe d'hommes à moitié ivres dans le bar, il devait toujours en virer deux ou trois à la fin de chaque soirée. Et puis autant être honnête, le brun était un garçon qui aimait la baston. Sous ses airs de gars tranquille, il avait toujours entretenue cette relation malsaine avec un autre élève, Stefan, lui permettant de se défouler quotidiennement, prendre des coups, les rendre, sentir le goût métallique du sang lui exploser en bouche, la chair de son adversaire vibrer sous son poing, il adorait ça. Mais depuis son départ de l'école il devait trouver d'autre façon de se défouler, et d'autant plus avec cette période difficile. Il accumulait tellement de frustration que par moment il avait peur d'exploser, peur des conséquences de ses propres actes. Mais sortir les clients ivres de son bar était un bon compromis et permettait d'extérioriser un minimum. Il ne se fit donc pas prier quand un des hommes manqua de respect à son amie, son poing atterrissant avec une rare violence sur la mâchoire. La douleur qui vibra dans sa main et son bras le fit presque sourire alors que l'homme s'étala sur le sol sous les regards médusés de ses amis et surtout de Scarlett. Il n'avait pas pour habitude de faire ça devant elle, en général elle était déjà partit ou il se contentait de le faire dehors avant de la rejoindre à l'intérieur. Finalement les trois épaves ne se firent pas prier pour sortir, alors que Shane contourna la jolie brune pour passer de nouveau derrière le bar, le sang de sa main pulsant sur ses phalanges à vif. Il y avait été fort cette fois ci il devait l'admettre. Passant sa main sous l'eau pour nettoyer les résidus de sang, il se tourna vers la demoiselle qui commençait à lui préparer une poche de glace dans une serviette, son regard glissant sur elle alors qu'il reporta son attention sur sa main endoloris qui plia et déplia pour vérifier s'il ne s'était pas cassé quelque chose, lui déclenchant une grimace de douleur. Et merde. Malgré tout une phrase assassine à l'encontre de son amie fusa de ses lèvres et il se reçu en toute réponse la fameuse poche de glace derrière la nuque lui arrachant un rire franc malgré la douleur. « Les filles de joies, on les paye. Moi, je ne réclame pas le moindre gallion. »

Shane tourna de nouveau son visage vers la serveuse, lui adressant un sourire entendu alors qu'il finit par se tourner pour ramasser la poche de glace par terre. « Je note » Plaçant doucement la poche sur sa main à vif en grimaçant de douleur, Shane cala son dos contre le bar alors qu'il releva le visage vers Scarlett, un sourire en coin accroché à ses lèvres, un sourire qui se passait de paroles. « Et franchement, mon beau salop, tu es plutôt mal placé pour blâmer ce pauvre gars. Tu crois que je ne t'ai pas vu me reluquer tout à l'heure.» Le sourire du brun s'accentua alors qu'il glissa sans gêne de nouveau son regard sur le corps de la belle avant de revenir vers son visage, haussant les sourcils en toute innocence avant d'éclater de rire, observant les gestes de la brune avec ses bouteilles. « Hm. Sinon, c'est plutôt mignon de te voir jouer les chevaliers servant.» l'ancien jaune ne put s'empêcher de rouler des yeux alors qu'il souleva un peu la poche de glace de sa main pour vérifier l'état de celle-ci. Ce n'était pas beau à voir, elle semblait avoir triplé de volume et la couleur de ses phalanges n'annonçait rien de bon. Ça sentait le petit détour à Sainte-Mangouste. « En même temps je ne suis qu'un homme. Tu viens afficher ton corps devant moi forcément je regarde. J'aime les belles choses. » Relevant le regard, il lui adressa un sourire taquin alors qu'il raffermit la pose de la poche sur sa main, retenant une nouvelle grimace de douleur. Le bruit d'un verre glissant sur une surface le fit dévier le regard, les doigts de Scarlett lui tendant le doux nectar qu'il ne se fit pas prier pour attraper et avaler d'un coup. La brûlure de l'alcool lui permit de détendre un peu ses nerfs à vif mais surtout de calmer pendant quelques secondes la douleur de sa main. Attrapant la bouteille de sa main valide, Shane se resservit un nouveau verre qu'il descendit également cul sec avant de se tourner vers son amie, observant ses jambes nues en secouant doucement la tête un sourire flottant sur sa bouche. «Vous m'en aurez fait faire des conneries vous. » redressant le visage vers la concernée, Shane lui tira la langue dans un geste tout à fait mature avant de s'appuyer sur le bar pour prendre place à son tour sur la surface lisse. Manque de bol à une seule main se hisser sur le dit bar n'était pas chose aisée et l'ancien poufsouffle manqua de tomber avant de finalement garder ses pieds bien sagement ancrés dans le sol, une moue boudeuse affichée sur le visage. « Je te déteste » le rire de son amie fut communicatif alors qu'il pencha la tête en arrière pour observer la brune, attrapant la bouteille pour boire directement au goulot, lui arrachant une légère grimace, savourant les effets de l'alcool qui contaminait petit à petit son sang. Donnant la bouteille à Scarlett, Shane en profita pour retirer la poche de glace de sa main et la jeter dans l'évier, les glaçons s'étant peu à peu transformés en eau, ne servant plus à grand-chose. Le brun observa avec désespoir sa main meurtrie violette trahissant son geste impulsif et qu'il n'allait pas pour pouvoir camoufler en rentrant chez lui, surtout s'il rentrait émécher. « Pálina va me tuer si elle voit ça, je suis condamné à aller à sainte-mangouste à cause de tes jupes trop courtes, merci Scar' » bien sûr il n'en pensait pas un mot, il savait que la jeune femme n'y était pour rien et qu'il s'était lui-même montré trop violent mais il ne manquait jamais une occasion de la charrier. Et la partie avec la batteuse était vraie aussi, il savait que s'il rentrait avec sa main dans cet état ce serait un prétexte de plus pour une nouvelle altercation, surtout s'il disait qu'il avait juste frappé un gars parce qu'il parlait salement à son amie. Soupirant, le brun se retourna pour attraper de nouveau la bouteille, se tournant face au bar pour appuyer ses coudes sur la surface, son menton en équilibre sur le goulot de la bouteille, observant sans détour la jolie serveuse avec un sourire en coin. « Mais ça valait le coup. »


Spoiler:
 
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar


personal informations



MessageSujet: Re: SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.   Lun 26 Mai - 23:32


« En même temps je ne suis qu'un homme. Tu viens afficher ton corps devant moi forcément je regarde. J'aime les belles choses.  » Par Morgane, ce garçon s'en sortait toujours d'une façon ou d'une autre. Ce n'était JAMAIS de sa faute. JAMAIS. Il ne fallait pas chercher, Shane avait toujours une merveilleuse excuse et une mauvaise foie à toute épreuve. D'autre demoiselle se serait probablement vexée comme des vierge effarouchées si l'on s'était adressée à elle de la sorte, mais pas Scarlett. Elle préférait avoir affaire à des garçons comme Shane, qui maniait la franchise sans pour autant paraître indécent que ces espèces de porcs qui bavait littéralement devant elle avec un regard lubrique qui masquait difficilement leurs intentions. Elle but son verre d'une traite, non sans grimacer légèrement. Le premier verre avait toujours plus de mal à passer. Le premier seulement, parce que les suivant passaient avec une facilité déconcertante. « Vous m'en aurez fait faire des conneries vous. » Ses orbes bleues roulaient alors qu'un sourire malicieux se faufilait sur ses lèvres. La jeune femme donnait l'impression d'avoir confiance en elle, mais ce n'était pas le cas. Elle se jouait des apparences, elle s'assumait telle qu'elle était, sans jamais se douter qu'elle puisse plaire à ce point. C'est sans doute pour cela que la situation l'amusait autant. Ce n'était qu'un jeu, elle ne se prenait pas au sérieux et puise, Shane avait déjà quelqu'un dans sa vie. Elle éclata d'un rire franc en le voyant vaciller. « Je te déteste »  Une moue enfantine et boudeuse s'empara de ses traits de porcelaine. De véritables gamins. Et l'alcool n'aidait pas franchement. Les verres avaient finit par être abandonné au profit de la bouteille elle-même. Elle laissait le liquide couler dans sa gorge, lui brûlant les entrailles. Elle fermait les yeux, laissant l'alcool se répandre dans son sang et embrumé son esprit. Elle passait la langue sur ses lèvres, savourant le wisky qui y demeurait. « Pálina va me tuer si elle voit ça, je suis condamné à aller à sainte-mangouste à cause de tes jupes trop courtes, merci Scar' » Le voile de chair s'ouvrait, se posant sur la main enflée du jeune homme. Elle n'avait plus les idées aussi claire qu'auparavant. Elle fronçait les sourcils, avançant sa main pour prendre délicatement celle du jeune homme. Elle effleura du bout des doigts cette main meurtrie qui allait probablement lui attirer plus d'ennuie qu'elle ne l'aurait dû. Elle releva le regard vers lui avec un sourire pour finalement lui faire une pseudo révérence. Il était encore en train de la pointer du doigt pour ne pas avoir à prendre la responsabilité de ses actes. Hm. Très bien, très bien, s'il voulait la jouer comme cela.


« C'est avec plaisir. » Elle sourit doucement, venant déposer un baiser sur la main avant de la relâcher pour s'emparer à nouveau de la bouteille. Elle en bu une nouvelle gorgée. « Ce n'est pas de ma faute si ta Pàlina est incapable de reconnaître un type bien quand elle en voit un. Hm... Surtout quand elle en a un à portée de main. Si tu veux mon avis, elle râlera de toute façon. Ta main n'est qu'un prétexte, parce que tu as été un parfait gentleman. Si ce n'est pas pour ta main, ce sera pour autre chose... Peut-être pour la traînée qui te sert de collègue.»  Elle haussait vaguement les épaules. Un sourire vague sur les lèvres. Elle s'amusait des qualificatifs que lui attribuaient le garçon. Oh, elle n'était pas en train de dire que Pàlina était une râleuse, non, mais Pálina était une femme, ce qui faisait inévitablement d'elle une râleuse. Scarlett en savait quelques choses, elle était une femme et elle râlait aussi souvent qu'elle le pouvait. De toute façon, qui était-elle pour juger le couple de Shane? Elle qui n'avait jamais eut de relation sérieuse à proprement parler. Elle ne savait pas ce que c'était de partager sa vie avec quelqu'un .La Dwight lui tendait la bouteille, sans la moindre hésitation. Elle avait déjà suffisamment bu. Du moins pour l'instant. « Puisque tu es un homme condamné à mort, quelles sont tes dernières volontés? » L'ancienne Gryffondor n'était pas du genre à mettre de l'huile sur le feu, mais plus elle s'enivrait, moins elle avait conscience de ce qu'elle faisait et plus elle lâchait prise. Cela ne lui arrivait pas aussi souvent que Shane le laissait entendre. En fait, cela ne lui arrivait que quand elle traînait avec lui. Elle ne lui en voulait pas car outre les gueules de bois magistrales qu'elle subissait le lendemain, c'était plutôt une bonne chose qu'elle parvienne à lâcher prise. Elle s'abandonnait quelques heures, oubliant les soucis qui lui obscurcissaient les pensées pour un temps. Quelques heures de repris qu'elle appréciait grandement. Sa vie était tellement... Compliqué. Compliqué et désastreuse. Scarlett ne parlait pas de ce genre de chose. Non, elle les gardait pour elle, demeurant forte et inflexible alors que son cœur hurlait de douleur. Sa famille lui manquait plus qu'elle ne voulait l'admettre, mais sa famille était trop nocive pour qu'elle ne veille revenir vers eux. C'était ambigu et complexe. Elle éprouvait bien de l'amour pour eux, tellement d'amour, mais tellement de haine.  Elle feignait l'indifférence. Scarlett était torturée. Jour et nuit. Jamais elle n'était tranquille. Jamais elle ne s'abandonnait. Si ce n'est dans ce genre de circonstances. Des circonstances que Shane savait si bine provoquer. Elle laissa échapper un soupire, se laissant glisser du comptoir, ses talons retrouvaient le sol dans un claquement sonore. Elle s'approcha de lui, le sourire toujours ancrée sur ses lèvres. « Alors. Quelle est ta dernière volonté? Hm? Dis moi. promis. Tu n'as qu'un mot à dire et je m'occupe du reste. » Elle soulevait les sourcils, interrogative, elle plantait son regard dans celui du jeune homme. Elle venait délicatement extraire la bouteille de ses mains. Non, mais franchement, qu'il partage. Elle ne comptait pas terminé la soirée ainsi. Pourtant, ils n'auraient eu qu'à ranger le bar et rentrer sagement chez eux. Mais elle n'en avait pas envie. Pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



personal informations



MessageSujet: Re: SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 

SHANE & SCARLETT X Je n'ai pas besoin de me donner bonne conscience, j'en ai pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: DRAGEES SURPRISES DE BERTIE CROCHUE :: RP-