Partagez | 
 

 Il était une fois la fin | XARAH (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


    Sarah-fraîchit quand il fait chaud ♛ ADMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 26/07/2010
► parchemins : 4864


MessageSujet: Il était une fois la fin | XARAH (solo)   Mer 21 Aoû - 11:33


« XARAH ∞ I bleed it out digging deeper just to throw it away »




Il est partit. Ces trois mots résonnèrent dans les pensées de la gamine. Âgée de seize ans elle avait cru connaître le monde par cœur alors qu’elle n’en avait aperçu qu’une partie : la plus douloureuse. Le cœur brisé elle sanglotait dans la partie sombre du couloir. Cachée entre deux armures elle serrait un bout de papier froissé dans ses mains. Elle le connaissait par cœur depuis une heure mais elle n’arrivait pas à le lâcher. Ce papier signifiait la fin d’une idylle, la fin de son rêve. Elle avait cru, espéré, aimé sans jamais douter. Elle s’était pris une gifle virtuelle monumentale lors du premier refus, mais elle n’avait jamais cessé de croire. Elle l’aimait et cet amour était réciproque, elle le sentait, elle le savait. Puis soudain tout avait basculé. Impossible pour la jaune et noire de délimiter cet espace-temps, le moment où leur amour s’était transformé. Amoureuse depuis deux ans, en couple depuis six mois et le cerveau embrouillé depuis trois heures, la jeune fille était perdue. Ses larmes l’empêchaient de voir autour d’elle et ses mains tremblaient. Sarah était au plus mal de sa forme, mais le pire était qu’elle ne comprenait rien. Tout cela n’avait pas de sens. Ces quelques mots ne pouvaient pas être réels.


De grosses larmes empêchaient maintenant la lecture, mais comme la cinquième année connaissait déjà le texte par cœur ce n’était pas grave. Et puis pour son moral il valait mieux qu’elle ne conserve pas son papier ou jamais elle ne s’en remettrait. Le choc était déjà suffisamment dur à accepter pour qu’elle se mette les bâtons dans les roues en relisant ce mot-ci tous les soirs. Elle ferma les yeux et posa son dos contre le mur. Seuls les bruits de ses sanglots trahissaient sa présence, même si personne ne devait la chercher. Seule Janet, Eden et Mirka s’inquiéteraient sûrement de son absence, les autres ne devaient pas être très touchés par sa disparition. Beaucoup n’hésiteraient pas à lui lancer le fameux « je t’avais bien dit » qui ne feraient que retourner le couteau dans la plaie. La blessure était trop récente pour la jeune fille et même si nombreuses étaient celles qui avait connu cette souffrance rares seraient celles qui épauleraient Sarah. Trop de gens l’avaient prévenu, trop de gens avaient été déçu de son retournement de situation, de son changement de camp, rares étaient les personnes qui la portaient dans son cœur. Ses larmes coulaient maintenant au sol, bientôt elle pourrait concurrencer Mimi Geinarde. Bientôt hein, il ne faut pas trop en demander non plus.

La main tendue, un sourire aux lèvres, Sarah courait vers son bel Apollon. Elle était loin de se douter de ce qu’il allait se passer. L’air grave et triste, Xander avait ouvert la bouche pour parler. Sa belle voix grave embellissait la situation et pourtant rien n’était joyaux dans ce qu’il disait. Fascinée par la pureté des yeux du serdaigle, la jeune fille ne se concentrait pas réellement sur les mots. « Euh Sarah, tu m’écoutes ? » Il se serait mis à danser la carioca devant elle, que la jaune et noire aurait trouvé cela charmant. Aucune demi-mesure avec la jeune fille. Le blond posa sa main sur l’épaule de la cinquième année qui frissonna à se contact et se mit à rougir. Elle plongea ses beaux yeux dans ceux de son amoureux et soudain, elle sentit que quelque chose n’allait pas. Qu’il y avait une explication à sa ténébreuse émotion du jour. Elle sourit faiblement, comme prise de doute et attendit qu’il parle à nouveau. « Je suis désolé. » Trois mots et douze lettres. Trois mots finaux. Il lâcha l’épaule d’une Sarah qui n’y comprenait rien. Déposa un papier dans la main de la blondinette et tourna les talons. Ecarquillés par la soudaine peur de perdre l’être aimé, les yeux de Sarah regardèrent le septième année s’éloigner. Etait-ce un sortilège ? Ou alors la jeune fille était tétanisée sans raison ? Dans tous les cas, l’élève ne put avancer d’un seul pas. Elle regarda le second des McClary partir loin d’elle sans même jeter un regard en arrière. Ces trois mots résonnaient dans sa tête et elle évidemment elle n’en saisissait pas le sens. De quoi s’excusait-il au juste ? De partir en la laissant bloquée au milieu du couloir ? Bientôt la forme du jeune homme disparu dans l’obscurité et les ténèbres se renfermèrent sur Xander. Sarah venait de voir l’amour de sa vie pour la dernière fois et elle n’en avait pas encore conscience.

Cela ferait bientôt cinq heures que la gamine avait pris connaissance de la rupture, cinq heures qu’elle pleurait toutes les larmes de son corps, de ses yeux et de son cœur, cinq heures qu’elle se lamentait sur son sort. Aussi étrange que cela paraisse, c’était la première fois qu’elle saisissait du premier coup tout l’enjeu. Il ne reviendrait pas. Elle en était convaincue au plus profond d’elle-même. Seulement entre le savoir et l’admettre il y avait un grand pas. Et ce pas là, la jeune fille n’était pas encore prête à le franchir. Telle une combattante, la poufsouffle se mit debout. Et d’une main tremblante elle sécha ses larmes. Il lui faudrait un bon bout de temps pour faire face, mais aujourd’hui elle avait décidé de grandir. Xander était parti, ce n’était qu’une illusion. Il allait revenir, pour elle. Malgré tout ce qu’il avait pu lui dire, malgré tout ce qu’il avait pensé, malgré tout ce qu’il avait fait. Sarah ne demeurerait optimiste et inconsolable mais elle ne pleurerait plus. Elle assumerait ses choix et resterait obscure sans toutefois devenir méchante. Elle ne serait plus l’innocente Sarah que tout le monde a connue, cette épreuve l’aura fait grandir. Seulement, elle continuerait à nier cet événement de son passé. Si au début elle refuserait d’admettre la rupture, petit à petit elle se mettrait totalement à nier son existence. La blessure de son cœur est trop profonde pour qu’elle se remette à vivre en riant à chaque heure. Petit à petit, la paranoïa va prendre une place importante dans sa vie. Elle verra Xander à chaque coin de couloir, croisera son regard, sentira son parfum avant de se rendre compte que ce n’est que le fruit de son imagination. La peur prendra le dessus et Sarah va changer du tout au tout.

Pour une gamine faible et naïve comme elle l’était, le danger de sa nouvelle personnalité ne sera que plus grand pour ceux qui s’attaqueront à la petite fille qui a bien grandit depuis son arrivée dans le château. Prenez garde.
créée par Matrona




Spoiler:
 

__________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il était une fois la fin | XARAH (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: POU DU LARD DU POUDLARD :: « COULOIRS »-