Partagez | 
 

 les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


    Sarah-fraîchit quand il fait chaud ♛ ADMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 26/07/2010
► parchemins : 4864


MessageSujet: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Ven 22 Mar - 1:22


Et encore un nouvel entraînement de prévu, toujours plus dur, toujours plus fort. Sarah en avait marre, elle n’avait jamais aimé se donner à fond et finir crever pour pas grand-chose. Parce que bon, elle était maladroite s’était connu, mais elle ne se débrouillait bien en quidditch que durant les matchs et encore. Parfois elle avait un excellent niveau, sans que personne ne connaisse la raison, seulement le reste du temps elle était mauvaise. Surtout les entraînements lui faisaient peur parce que le public, autrement dit le reste de l’équipe, la regardait. Certes pendant les matchs on la regardait mais elle avait un réel but. Elle devait gagner pour son équipe, alors elle jouait du mieux qu’elle pouvait… Et puis même, ses derniers temps, elle était nulle pendant les matchs contre les serdaigle. Par respect pour son amoureux, qu’elle préférait admirer durant tout le match, elle n’osait marquer des points. Et un poursuiveur en moins, quel que soit son niveau, ce n’était pas négligeable.

De toute manière, en ce moment à cause du traitre et de tout ce qu’il se passait dans le château, les entraînements et les matchs étaient suspendu. Plus personne n’allait se retrouver sur le terrain, ce qui enchantait tout particulièrement Sarah… Même si la poufsouffle avait trouvé une nouvelle motivation : sa meilleure amie venait de rejoindre l’équipe ! Et oui, elle n’était plus toute seule face à un tas de gens qui aimaient bien lui rappeler qu’elle n’était pas toujours excellente. Cependant quand Juyne est venue lui annoncer que Lucy organisait un entraînement en cachette … Sarah n’a rien compris. Pourquoi alors qu’elle était tranquille, cette dernière a voulu recommencer ? Certes, sûrement pour être prête au moment où les matchs recommenceront et pour ne pas perdre la forme mais tout de même ! Sarah pesta, promit de n’en parler à personne et retourna manger.

L’après-midi se passa presque tranquillement puisque la jeune fille avait déjà oublié qu’un entraînement aurait lieu ce soir. Elle souriait jusqu’à ce que Janet le lui rappelle. Sa meilleure amie, elle, était heureuse de retourner s’entraîner. Pour une fois qu’elles n’avaient pas les mêmes goûts !

L’horloge du château sonna, c’était la fin. Sarah se dirigeait vers une mort certaine et le pire était qu’elle ne mesurait pas la portée de ses pensées, qui iraient bien plus loin que tout ce qu’elle pouvait imaginer. La démarche lente et lourde, elle était loin derrière Janet qui volait presque de bonheur. Soudain, alors qu’elles arrivaient devant les vestiaires, la jeune fille tiqua. Les balais étaient confisqués et les balles aussi, comment allaient-ils voler ? Heureuse de cette nouvelle, Sarah avança le cœur plus léger.

Les deux cinquièmes années étaient les dernières, toute l’équipe était déjà rassemblée dans les vestiaires. Alors que Lucy se retint une remarque méprisante, Fred se lâcha. « L’avantage c’est que ce n’est pas toujours les mêmes qu’on attend … » Janet ouvrit la bouche pour s’énerver mais elle n’avait rien à dire alors elle la referma pendant que Sarah rougissait. « Bon tout le monde est là. On va pouvoir commencer l’entraînement. Quelques petites règles » et le capitaine expliqua qu’on ne devait pas voler trop haut pour ne pas se faire voir, qu’on ne devait pas parler trop fort pour ne pas être entendu, et toute sorte d’autres choses. A la fin elle demanda si quelque avait des questions et Sarah leva timidement la main. « Comment on fait pour voler sans balais ? » Fred et Hermès explosèrent de rire. Lucy les fit taire d’un signe de la main. « Arrêtez, vous savez bien qu’on ne l’avait pas emmené exprès pour pas se faire choper. » Les deux s’arrêtèrent, pendant que Sarah et Janet échangèrent un regard d’incompréhension. Juyne lui lança une œillade désolée. Lucy lui expliqua qu’ils étaient allés, sans elles deux, voler trois balais qui n’étaient presque plus sous contrôle permanant, ainsi que les balles et les battes. Sarah perdit son sourire. Et merde ils allaient voler pour de bon.

La capitaine reparti les équipes, ils allaient voler trois par trois pendant que les quatre autres s’entraîneraient au sol. Soit en courant autour du terrain, soit en se lançant des balles. Lucy, Juyne et Louis prendraient les balais les premiers. Sarah fut heureuse de garder Janet avec elle. Ils commencèrent à courir, sous les autres de Fred à qui Lucy avait confié la bonne marche de l’entraînement pour l’instant. Evidemment les deux garçons étaient loin devant. Au bout de vingt minutes, les groupes s’échangèrent et Sarah prit un balai avec les deux garçons pendant que Janet restait au sol. Olala. Ils partirent dans les airs, cela se passait correctement jusqu’à ce que Fred lance un « Tiens Sarah, évite ! » En lui lançant un cognard dans la gueule. C’était le principe de l’exercice, éviter les cognards. C’était facile normalement, sauf que Sarah, paniqué à l’idée de se prendre la balle ferma les yeux. Le choc fut violent et elle prit peur. Tout était noir autour d’elle et la jeune fille ne sentait plus rien. Elle était sûrement en train de glisser de son balais, sûrement en train de tomber au sol, dont elle n’était pas vraiment loin, sûrement en train de perdre connaissance, mais là elle n’y pouvait rien. « PUTAIN SARAH réveille-toi, le balle t’a à peine effleuré. » C’était faux, la balle lui était bel et bien rentrée dedans. Et lui avait sûrement cassé le bras. C’était évidemment le même bras que le cynospèctre lui avait bouffé il n’y avait même pas une semaine. La douleur était cuisante, atroce. Elle rouvrit les yeux. Elle était allongée au sol, abasourdie par la douleur. Fred soupira, Juyne et Janet étaient à ses côtés terrifiée. Lucy … Lucy était Lucy. Hermès et Louis semblèrent soulagés mais ne voulurent pas trop s’approcher de la jeune fille non plus. « J’ai mal au bras. » murmura la jeune fille avec douleur. La capitaine lança un ordre et Sarah se sentit souleva, elle paniqua quand elle comprit que Fred rattrapait sa bêtise et transportait Sarah. Abandonnant là toute ses affaires, la jeune fille traversa le château jusqu’à l’infirmerie. Victoire la vit arriver et s’exclama. « Oh ma petite, qu’est-ce que tu as fait encore ? Viens-là, Fred, mets-là dans ce lit. » Sarah tomba délicatement sur le lit moelleux et laissa Lucy expliquer. Même s’ils n’étaient pas méchants comme les mangemorts, elle préférait que ce soit la jeune fille qui explique parce qu’elle était incapable de mentir. « Et le même bras que la dernière fois, évidement. » Elle commença à le soigner et à s’en occuper. « Vous n’êtes pas obligés de rester là. » Fred s’en alla alors que Lucy restait. « J’ai quelques petites choses à lui dire. » expliqua-t-elle, très calme. Seulement Sarah comprit que cela ne sentait pas bon du tout pour elle. Elle se mordit la lèvre. Peut être que si elle semblait mourante cela irait mieux et l’irascible Lucy ne l’engueulerait pas trop ? C’est vrai quoi, à la base elles étaient amies toutes les deux, Sarah adorait Lucy même. Et voilà qu’elle avait changé de camp et que cela n’avait pas du tout plu à Lucy. Pourtant Sarah lui avait organisé son anniversaire surprise, avec amour et tout. Elle avait même gagné un sourire, mais c’était tout. Après Lucy avait changé de camp, et là la gamine avait repris bon espoir de récupérer son ancienne amie… mais apparemment non. Lucy ne l’appréciait plus. Et d’après les dires de nombre gens, elle n’appréciait plus grand monde.

Victoire avait fini les soins et elle s’en alla. Laissant les deux jeunes filles seules, personne d’autre n’était malade. Une chance pour Lucy, une malchance pour Sarah. « Avant que tu ne dises quoique ça soit, s’il te plait, excuse-moi. Je sais que je ne suis pas très douée, que je ne suis pas la meilleure poursuiveuse, que je suis maladroite. Ne m’en veux pas, s’il te plait. » Elle lui offrait ses yeux les plus doux. Elle espérait que cela allait passer, elle ne tenait pas à mourir sur place. Or l’air de la brune ne lui donnait que très peu d’espoir…

__________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


victory needs sacrifice ∞ ∆DMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 18/04/2010
► parchemins : 5756


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Ven 22 Mar - 8:39


« salu ∞ stop the crap »

► [url=http://]play me[/url]


Un entraînement de Quidditch, quoi de plus banal ? Et bien pas si banal que ça, surtout quand le Quidditch était actuellement interdit et que Lucy était plus ou moins fâchée avec la moitié de l'équipe voir l'équipe au grand complet et elle en était la capitaine. Mais le Quidditch était le Quidditch, tout ce qui concernait l'extérieur n'avait pas sa place aux entraînements. Ils étaient une équipe et ça devait rester ainsi. Lucy n'avait pas prévu de quitter l'équipe ou de céder sa place de capitaine – plutôt crever – et ses joueurs étaient bons, c'était tout ce qui comptait. C'est donc pourquoi, Lucy avait prévenu les joueurs ou fait passer le passage. Tout le monde avait accepté et ça lui avait permis une certaine complicité avec Fred, Hermès, Louis. Ce n'était qu'éphémère, elle le savait, elle ne pouvait pas se permettre plus mais c'était déjà ça. Lucy ne voulait pas que son équipe souffre d'un manque de préparation physique quand les matchs reprendraient. Non, même si c'était interdit ou quoi, ils s’engraineraient. Que pouvaient-ils lui faire de plus, de toute manière ? Elle était punie jusqu'à sa sortie de Poudlard. Elle n'avait plus peur de rien... ou presque. Enfin bon l'entraînement étant fixé, Lucy était contente et elle penserait autre chose jusqu'à l'heure de l'entraînement. Néanmoins ses pensées se reportèrent sur son équipe. Son équipe était bonne, une personne lui posait cependant de sérieux problèmes... Sarah. Ça n'allait plus entre elles mais le pire c'est que Lucy n'avait plus la patience d'être gentille avec elle, ça devenait physique, Sarah l'énervait et son comportement en match n'améliorait pas les choses. Le pire avait été contre le match contre les Serdaigles qui avait une catastrophe aux yeux de Lucy par rapport à Sarah. La cinquième année avait été tout simplement absente, inutile même. Elle n'avait rien fait à part baver sur son petit ami qui était le pire rival de Lucy concernant le Quidditch. Du coup elles s'étaient retrouvées à deux poursuiveuses avec Janet, la meilleure amie de Sarah au passage. Janet était pas mal douée mais il lui manquait énormément d'expérience. Ah Lucy regrettait vraiment Alienor, au moins elle, elle savait jouer à la perfection au Quidditch. Du coup les jaunes s'étaient retrouvés sans attaque efficace, heureusement que Fred avait compensé mais Lucy l'avait encore au travers de la gorge. Le fait que Sarah soit aussi maladroite à l'extrême insupportait Lucy. Cet entraînement était décisif, Sarah avait intérêt à le réussir haut la main si elle voulait que son avenir dans l'équipe soit au beau fixe. Lucy n'hésiterait pas à sévir si c'était le seul moyen d'être à l’abri de complications... Participer c'était bien mais gagner c'était mieux. Lucy voulait que son équipe gagne, elle voulait qu'on retienne d'elle une capitaine à la hauteur de son prédécesseur. Tant pis pour l'amitié, de toute manière pouvait-on considérer que les deux filles étaient amies ? Plus tellement du côté de Lucy, enfin c'était compliqué.

L'entraînement se passait bien jusqu'à ce qu'un drame arriva et devinez qui, il concernait... Sarah ! Cette fois-ci s'en était trop. Un cognard l'avait frôlé, elle était blessée, il fallait l'emmener à l'infirmerie. Elle voulait qu'ils se fassent prendre ou quoi ? Une idée de son débile de copain ? Lucy en avait assez. Certes, elle était blessée, ou pas, Lucy avait même un doute que c'était simulé. La colère vous fait imaginer bien des choses, heureusement que les infirmiers étaient de sa famille ou sur le point de le devenir. C'était Fred qui portait Sarah. « Oh ma petite, qu’est-ce que tu as fait encore ? Viens-là, Fred, mets-là dans ce lit. » Lucy était un peu en retrait mais restait près de la souffrante. Elle expliqua alors la situation à Victoire. « Un cognard l'a frôlée au niveau du bras. » Victoire commenta que c'était le même que la dernière fois, bah évidemment pourquoi changer ? « Vous n’êtes pas obligés de rester là. » Il était hors de question que Lucy parte, non elle avait quelque chose à faire d'abord. Et elle ferait mieux de le faire seule à seule avec Sarah, la situation ne pouvait plus continuer. C'est tout calmement qu'elle dit alors : « J’ai quelques petites choses à lui dire. » Victoire finit ses soins et laissa les deux filles seules.

Lucy ne savait pas vraiment commencer. Elle avait des choses à dire à Sarah mais elle ne souhaitait pas pour autant était un monstre, faire pleurer Sarah ou ce genre de choses. Elles étaient peut-être en froid mais elles avaient été longuement amies. « Avant que tu ne dises quoique ça soit, s’il te plait, excuse-moi. Je sais que je ne suis pas très douée, que je ne suis pas la meilleure poursuiveuse, que je suis maladroite. Ne m’en veux pas, s’il te plait. » Lucy ne se ferait pas avoir par des supplications ou ce genre de choses, c'était ça aussi d'être capitaine : être impartiale. Elle ne pouvait pas la favoriser parce qu'elles avaient été amies, ça serait n'importe qui elle le virerait de l'équipe sans ménagement. « Ça ne peut pas continuer Sarah. Pas comme ça, tu as eu tout le temps pour faire tes preuves et prendre confiance en toi mais ça n'a pas suffit et malheureusement, on n'a pas tout notre temps. » Lucy fit une pause avant de reprendre, autant tout dire tout de suite, elles n'avaient pas de temps à perdre. « Désolé si mes mots vont te paraître crus, je ne te souhaite pas te faire souffrir mais tu es un frein à l'équipe Sarah ! On forme une bonne équipe, il y a beaucoup de niveau, tout le monde est motivé mais on est obligé de te rattraper tes conneries et tes maladresses ! Que ça soit moi, Fred ou n'importe qui. On a besoin que chacun soit concentré sur son poste, sur le match et ce qu'il doit faire mais au contraire, quelqu'un se sent toujours obligé de veiller sur toi au cas où il t'arriverait quelque chose. » Au fur et à mesure que Lucy parlait, elle se rendait compte qu'elle ne pouvait plus s'arrêter, c'était plus fort qu'elle, elle avait actionné la machine. « Ici c'est ta capitaine qui parle, pas l'amie ou autre. Je dois faire des choix... Les meilleurs choix pour l'équipe, on ne peut pas se permettre d'avoir des freins dans l'équipe. Ton comportement au match contre les Serdaigle par exemple était inacceptable. En conséquence, tu es virée de l'équipe. » Voilà c'était dit, c'était peut-être dur, comment cela ne pourrait pas être dur ? Ce n'était pas une partie de plaisir pour Lucy non plus mais la virer devait être fait. Les autres ne seraient peut-être pas d'accord car ils penseraient cela d'une manière affective mais s'ils étaient objectifs, ils seraient d'accord. Lucy était capitaine, elle prenait les choix difficiles et tant pis si ça ne plaisait pas. Il fallait bien un méchant dans l'histoire et Lucy était hermétique à toute réflexion maintenant, ce n'était plus un problème. Elle se tenait prête au cas où Sarah se mettrait à pleurer, elle hésitait à lui dire qu'elle ne devrait pas hésiter à se présenter aux prochaines sélections, l'année prochaine mais ce n'était peut-être pas la meilleure des idées. Lucy n'avait pas besoin d'enfoncer le couteau dans la plaie.
créée par Matrona


__________
il est l'heure de se battre
même si j'ai fui les miens pour tenter de me fondre chez l'ennemi, il est à présent venu le temps de prendre les armes pour se battre. Je donnerais tout pour voir le bon camp réussir, y compris ma propre vie si cela est écrit ainsi.  @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackholenow.tumblr.com/


    Sarah-fraîchit quand il fait chaud ♛ ADMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 26/07/2010
► parchemins : 4864


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Ven 22 Mar - 13:22


Sarah était à l’infirmerie, elle avait mal. Son bras, déjà déchiqueté par le cynosphère qui venait de se rétablir, venait de se prendre un cognard et là voilà dans l’infirmerie, seule avec une Lucy Weasley en colère. « Ça ne peut pas continuer Sarah. » C’était sa première phrase mais elle donnait le ton. Cela indiquait que Sarah était déjà foutue. « Pas comme ça, tu as eu tout le temps pour faire tes preuves et prendre confiance en toi mais ça n'a pas suffit et malheureusement, on n'a pas tout notre temps. » La capitaine s’était arrêtée juste pour prendre sa respiration, mais pour que la poufsouffle comprenne réellement de quoi il s’en retournait, il aurait fallu plus de temps. Elle n’avait pas du tout le temps de tout assimiler. « Désolé si mes mots vont te paraître crus, je ne te souhaite pas te faire souffrir mais tu es un frein à l'équipe Sarah ! » Ses mots lui paraissaient en effet très crus. C’était direct et cruel. Surtout que la demoiselle n’avait pas l’impression d’être un si gros boulet. « On forme une bonne équipe, il y a beaucoup de niveau, tout le monde est motivé mais on est obligé de te rattraper tes conneries et tes maladresses ! Que ça soit moi, Fred ou n'importe qui. » Ah bah apparemment si, des conneries ? Les larmes lui perlaient presque aux yeux. Un mixte entre la douleur de son bras et la douleur qu’elle avait au cœur. « On a besoin que chacun soit concentré sur son poste, sur le match et ce qu'il doit faire mais au contraire, quelqu'un se sent toujours obligé de veiller sur toi au cas où il t'arriverait quelque chose. » Une larme s’écrasa le long de sa joue. Elle n’avait pas besoin d’un protecteur, elle pouvait se suffire à elle-même. Elle allait le prouver, au prochain match, durant le prochain entraînement. C’était décidé, elle allait montrer qu’elle n’était pas si peu douée. « Ici c'est ta capitaine qui parle, pas l'amie ou autre. » Un sourire, très faible car elle avait encore du mal à passer au-dessus des paroles de la brune, s’étala sur son visage. Elle avait dit ‘amie’ ce qui voulait dire que tout n’était pas fini. Qu’il y avait encore un espoir ! Que Lucy pourrait peut-être, sûrement, redevenir son amie ! « Je dois faire des choix... Les meilleurs choix pour l'équipe, on ne peut pas se permettre d'avoir des freins dans l'équipe. » C’était la seconde fois qu’elle parlait de Sarah comme un frein. Comme pour approuver l’idée, comme pour montrer son inintérêt, comme pour montrer le poids qu’elle était. « Ton comportement au match contre les Serdaigle par exemple était inacceptable. » La jeune fille se mordit la lèvre. C’est vrai qu’elle avait été inutile, elle reconnaissait que dans ce cas-là… elle baissa les yeux vers son lit. Peut être qu’elle était réellement un frein. « En conséquence, tu es virée de l'équipe. » La jeune fille hoqueta de surprise et se mit les deux mains sur les lèvres pour se retenir de crier. Cependant elle ne put retenir un cri de douleur à cause de son bras abîmé. Elle souffla puis inspira profondément. Elle ne devait pas pleurer. Il ne fallait pas qu’elle pleure. « Je. » à peine avait-elle ouvrit la bouche, qu’elle se mit à pleurer. Bon sang qu’elle était faible ! Elle tendit sa main droite, autrement dit la seule encore valide, et attrapa le verre d’eau sur sa table. Elle but de longue gorgée pour se calmer. « Désolée. » Elle n’osait regarder sa capitaine, son ex-capitaine même, tant elle avait honte. Se faire virer de l’équipe, est-ce que cela arrivait couramment ? Elle était peut être la première de l’histoire de poudlard, elle serait notée dans les annales, on se moquerait d’elle sur son passage. S’en était fini. Enfin, après maints efforts, elle réussit à respirer calmement. « Je crois que j’aurai fini par partir de moi-même. » marmona-t-elle. Ce qui était vrai, enfin presque, elle n’aurait jamais eu le cran en réalité. Elle se mordit la lèvre et de ses yeux rougit, elle se força à regarder Lucy. « Je suis pitoyable et en plus j’ai mal. J’ai raté ma vie. Je suis un poids lourd pour tout le monde et je n’arrive même pas à garder mes amies. » Elle se lynchait toute seule, mais peut être que c’était ce que Lucy voulait après tout. Sinon elle l’aurait gardée dans l’équipe. Si Louis devenait nul, est-ce que Lucy le virerait ? Sûrement pas, mais ce n’était pas à Sarah de dire quoique ça soit. Elle continua son monologue sanglotant. « Quand tu es venue chez les obscurs, j’ai cru que notre amitié reprendrait son cours, j’ai cru que tu allais arrêter de me haïr. » Elle ne pouvait plus soutenir le regard, c’était trop dur, elle fuyait, comme trop souvent en ce moment. Dans un souffle plus faible qu’un murmure elle reprit. « d’ailleurs je ne comprends même pas pourquoi tu me détestes autant. » Elle soupira et but une nouvelle gorgée d’eau. Elle dû retenir un sanglot tant et si bien que le verre lui tomba dessus. Elle était trempée maintenant et pas uniquement à cause de ses larmes. « Voilà, je te montre même en direct que je suis maladroite comme pas deux. Pourquoi j’suis comme ça, j’aimerai bien être plus douée. » Sarah se parlait presque à elle-seule oubliant la présence de Lucy à ses côtés, la dite Lucy d’ailleurs devait en avoir marre. « Je euh, comment dire, suis désolée pour tout ce que je vous ai fait perdre ses derniers temps. » Elle s’était remise à rougir, jouant avec le verre vide. Voilà, Lucy n’avait plus qu’à l’abandonner là, la laissant pleurer comme une enfant et tout serait terminé. Elle pensa à Xander un instant. Se donnant du courage, elle savait qu’elle pouvait être forte, ce n’était pas impossible non plus, si elle était si nulle, comme un garçon aussi génial que Xander se serait arrêté pour sortir avec elle ? Non, elle pouvait. D’un geste à moitié assuré, elle essuya ses larmes et plongea son regard dans celui de Lucy. Elle ne voulait pas faire une bataille de regards, qu’elle perdrait à coup sûr, mais au moins montrer qu’elle n’était pas l’être si faible qu’elle venait de voir..

__________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


victory needs sacrifice ∞ ∆DMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 18/04/2010
► parchemins : 5756


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Sam 23 Mar - 6:30


« salu ∞ stop the crap »

► [url=http://]play me[/url]


Sarah cria de douleur ou en tout cas quelque chose qui y ressemblait. Et voilà Lucy Weasley allait être considérée comme un monstre mais elle n'en n'était pas un, Sarah était trop fragile. Certes c'était dur de se faire virer de l'équipe de Quidditch mais elle s'en remettrait très vite et elle se blesserait beaucoup moins souvent. Finalement certains pourraient considérer que la demoiselle Weasley lui faisait une fleur. Sarah bredouilla quelques syllabes, des trucs que Lucy ne comprenait pas. Est-ce que ça avait du sens de toute façon ? Sûrement pas. « Désolée. » Euh, d'accord ? Qu'est-ce que Lucy pouvait répondre à cela ? Elle était désolée de son comportement ? Sa maladresse ? Ses fautes ? Tout ça à la fois. Sarah fuyait son regard, ça montrait bien qu'elle se sentait coupables mais de toute manière le mal était fait ! Lucy ne reviendrait pas sur sa décision quoique Sarah pourrait dire. De quoi aurait-elle l'air si elle revenait sur sa décision maintenant ? D'une girouette et pas d'une capitaine qui savait ce qu'elle faisait et qui gérait au mieux son équipe. « Je crois que j’aurai fini par partir de moi-même. » Ah bah, au moins elles étaient sur la même longueur d'onde. Est-ce que Lucy était soulagée ? Peut-être un peu, les choses seraient beaucoup faciles maintenant si Sarah reconnaissait elle-même que le mieux était qu'elle quitte l'équipe. Les yeux rouges, Sarah releva enfin la tête pour regarder Lucy. La fille de Percy Weasley put enfin voir que ça n'allait pas si bien que ça enfin de compte. Sarah devrait se montrer plus convaincante lorsqu'elle ment. « Je suis pitoyable et en plus j’ai mal. J’ai raté ma vie. Je suis un poids lourd pour tout le monde et je n’arrive même pas à garder mes amies. » Voilà de quoi Lucy avait eu peur aussi... Que Sarah exagère les choses. Elle ne le faisait sûrement pas exprès mais quand on lui faisait une critique, elle avait tendance à se victimiser par la suite. En effet, elle en rajoutait des caisses et des caisses, des tonnes et des tonnes et vous donnez l'impression que vous étiez juste une personne horrible. Lucy n'avait jamais dit que Sarah avait raté sa vie surtout que ce n'était pas vrai. Elle s'en remettrait, le Quidditch n'était pas sa vie, elle n'avait pas envisagé une carrière professionnelle tout de même, si ? Non mais parce qu'elle se ferait manger toute crue. Enfin concernant le dernier point, Lucy savait bien qu'elle ne parlait pas du Quidditch mais de leur relation et franchement Lucy n'avait pas envie qu'elles entament ce sujet, surtout quand Sarah était à l'infirmerie suite à une blessure. Il fallait ménager la demoiselle et vu sa tendance à se dénigrer à outrance, ça n'aidait pas ! Mais alors pas du tout ! « Quand tu es venue chez les obscurs, j’ai cru que notre amitié reprendrait son cours, j’ai cru que tu allais arrêter de me haïr. » La haine c'était quand même un grand. Lucy n'avait pas été d'accord avec ses choix et elle continuait à ne pas être d'accord, tout simplement parce que les raisons de Sarah étaient mauvaises ! Certes Lucy était maintenant chez les obscurs mais elle n'avait pas changé d'avis. Lucy ne retournait pas sa veste comme ça juste pour un mec ! Parce que c'est ce qu'avait fait Sarah. Elle avait rejoint les obscurs juste pour Xander et Lucy trouvait ça tellement pathétique ! « d’ailleurs je ne comprends même pas pourquoi tu me détestes autant. » Lucy se mordilla la lèvre inférieure, elle ne voulait pas subir une séance de larmes, de tristesse et compagnie. Non très peu pour elle. Soudain Sarah but une nouvelle gorgée d'eau et renversa son verre. Lucy leva les yeux en l'air mais ne souffla pas, Sarah le fit pour elle et puis bon, elle n'avait pas besoin de s'en prendre d'avantage dans les dents. « Voilà, je te montre même en direct que je suis maladroite comme pas deux. Pourquoi j’suis comme ça, j’aimerai bien être plus douée. » Elle recommençait, il fallait vraiment qu'elle arrête ça. On ne pouvait pas tout le temps la prendre par la main et lui dire que tout allait bien. La materner ne lui faisait pas du bien, non. « Je euh, comment dire, suis désolée pour tout ce que je vous ai fait perdre ses derniers temps. » Cette fois-ci, Lucy ne put s'en empêcher, elle souffla.

Maintenant que faire ? La rassurer en lui disant que ce n'était pas elle ? Sûrement pas, ça serait en grande partie mentir et ça ne servirait pas la demoiselle Mandleton. Non Lucy n'agirait pas de la sorte. Partir et la laisser seule ? C'était un peu cruel et Lucy n'était pas cruelle. Certes elle était considérée comme une personne méchante maintenant mais elle n'était pas pour autant cruelle. Lucy décida donc de garder sa stratégie initiale : la franchise. Après la tout la miss était connue pour ça, pour sa franchise légendaire. Le fait qu'elle ait changé de camp ne changerait pas ça, jamais ! De toute manière, elle n'était plus là pour se faire des amis donc ça plaisait, tant mieux, ça ne plaisait pas, tant pis ! « Arrête Sarah ! Je n'ai pas dit que tu es si mauvaise que ça ou que tu étais une plaie ambulante. J'ai juste dit que ce n'était plus possible que tu restes dans l'équipe à cause de tes maladresses et ton comportement. Ta vie n'est pas finie, loin de là ! Tu peux toujours te présenter aux prochains recrutements et d'ici là travailler durement. » Voilà au moins elle rectifiait un peu la vérité et espérait que Sarah arrête encore une fois de se rabaisser d'avantage alors que ça n'avait pas lieu d'être. En plus cette attitude exaspérait plus que tout Lucy ! Non mais voilà c'est comme si Sarah ne faisait que se plaindre. Son existence n'était pas si mauvaise que ça, il ne fallait pas exagérer ou pousser mémé dans les orties ! « Concernant notre relation, parler de haine est exagéré. Et en quoi le fait que j'ai rejoins les obscurs change mon opinion sur ton changement de camp ? J'ai mes raisons personnelles, je l'ai fait pour moi, toi tu as fait ça seulement pour McClary ! C'est ridicule, Sarah, tu sais ce que ça fait de toi ? Une girouette. Si tu rencontres un autre garçon résistant, tu reviendras chez les résistants ? » Non mais c'est vrai qu'on pouvait se poser la question. Lucy avait dit ses paroles sans aucune animosité. Elle se contentait d'être honnête. « Donne moi de bonnes raisons qui t'ont poussé de rejoindre les obscurs et ne me dit pas que c'est pour quelqu'un d'autre. Non des raisons qui te concernent et peut-être que je changerais mon opinion. » Lucy pouvait se montrer dur et c'était le cas pour ce qui concernait le changement de camp de Sarah.
créée par Matrona


__________
il est l'heure de se battre
même si j'ai fui les miens pour tenter de me fondre chez l'ennemi, il est à présent venu le temps de prendre les armes pour se battre. Je donnerais tout pour voir le bon camp réussir, y compris ma propre vie si cela est écrit ainsi.  @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackholenow.tumblr.com/


    Sarah-fraîchit quand il fait chaud ♛ ADMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 26/07/2010
► parchemins : 4864


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Lun 25 Mar - 6:22


La vie était dure pour la jeune fille en ce moment. Déjà elle était martyrisée par les résistants qui n'approuvaient pas son changement. Ensuite les obscurs ne l'accueillaient pas et voilà qu'elle se faisait virer de l’équipe. Comment pouvait-elle se consoler ? Oui, elle avait Xander. Elle avait des amis encore, des vrais. Elle tenta de sourire, au moment où Lucy souffla. Mauvais signe. « Arrête Sarah ! Je n'ai pas dit que tu es si mauvaise que ça ou que tu étais une plaie ambulante. » Si elle pouvait se permettre … si elle l’avait dit. Et après des mots bien pire, elle avait dit que Sarah était un frein et qu’elle ne faisait que des conneries. La poufsouffle ne s’en remettrait peut être jamais, qui sait. « J'ai juste dit que ce n'était plus possible que tu restes dans l'équipe à cause de tes maladresses et ton comportement. » Voilà, elle venait de le redire avec des mots plus gentils, si elle avait dit ceux-là en premier peut être que Sarah ne serait pas marquée à vie dans son petit cœur, mais c’était trop tard, elle était touchée. « Ta vie n'est pas finie, loin de là ! » Oui, c’était vrai, elle devait garder espoir, ce n’était pas la fin du monde, juste la fin d’une histoire, une grosse page qui se tournait. Elle allait juste sentir les regards moqueurs des autres élèves sur son passage. Elle avait juste avoir un énorme pincement au cœur en s’asseyant sur les gradins alors que les autres de l’équipe qu’elle avait côtoyés pendant quelques années seraient sur le terrain, sur leur balai. D’ailleurs son balai à quoi il lui servirait maintenant ? Bon, certes, il était confisqué mais… « Tu peux toujours te présenter aux prochains recrutements et d'ici là travailler durement. » Se présenter aux recrutements ? Un instant, un fol espoir la traversa, elle pourrait peut être. Elle s’entraînerait à fond et … et elle ne serait pas prise. D’autres, meilleurs qu’elles seraient là et lui passerait devant. Une place vacante chez les poufsouffle ne l’était jamais longtemps. Elle essuya d’une main tremblante une fine larme.

« Concernant notre relation, parler de haine est exagéré. » Exagéré, ce n’était pas ‘mensonge’ mais c’était déjà mieux que rien ! Elle se permit un nouvel espoir. « Et en quoi le fait que j'ai rejoins les obscurs change mon opinion sur ton changement de camp ? J'ai mes raisons personnelles, je l'ai fait pour moi, toi tu as fait ça seulement pour McClary ! C'est ridicule, Sarah, tu sais ce que ça fait de toi ? Une girouette. Si tu rencontres un autre garçon résistant, tu reviendras chez les résistants ? » La jeune fille accusait tout coup. C’était dur de se prendre tout cela dans la tête sans rien dire, mais elle ne pouvait rien dire, d’un côté la jeune fille n’avait pas tort. Elle n’avait fait cela que pour Xander, mais pourquoi tant de haine. Et qu’elles étaient les raisons de Lucy d’abord ? elle était d’une famille de résistants profonds, pourquoi un gros revirement. Elle avait beau dire, Sarah était sûre qu’elle n’avait pas tant d’argument que cela. « Donne moi de bonnes raisons qui t'ont poussé de rejoindre les obscurs et ne me dit pas que c'est pour quelqu'un d'autre. Non des raisons qui te concernent et peut-être que je changerais mon opinion. » La jeune fille avala difficilement sa salive, bon ok, c’était fini, autant l’achever tout de suite. Si, dans un monde imaginaire chanceux, Sarah trouvait un ou deux arguments autres que Xander, peut être que la jeune fille redeviendrait son amie. Il y avait trop de choses pour que cela marche vraiment. Elle était finie. Elle hésita, peut être devrait-elle chercher tout de même, sait-on jamais.

Elle releva les yeux vers son amie qui la fixait, en fait de compte Lucy attendait vraiment, peut être avait-elle envie de renouer avec Sarah. Une fois de plus elle espéra. « Je crois que c’est foutu en fait. » sa voix n’était qu’un murmure désolé. « Je t’assure que j’aurai aimé de démontrer avec de bons arguments que je me suis senti appelée pour rentrer dans le clan des obscurs. Seulement je suis nulle pour tenir une argumentation alors même si j’avais des choses à dire je m’en sortirais mal. » Elle baissa de nouveau la tête et soupira. Elle essaya tout de même de s’expliquer. « Il y a des élèves qui disent que les obscurs finissent généralement par être des mangemorts, c’est sûrement vrai, mais pour moi je pense que ça ne veut pas dire grand-chose, fin je vais pas changer le monde moi à seize ans. Franchement que je sois chez les obscurs ou chez les résistants tu crois que ça change quelque chose ? » Elle avait progressé depuis sa première année, toujours naïve, mais un peu plus lucide. « Je sais que je ne suis pas la plus intelligente, loin de là, mais je sais bien que je suis plus inutile qu’autre chose. Alors pourquoi ça vous dérange tous que je choisisse mon camp pour l’amour de ma vie ? Parce que oui, je n’imagine même pas avoir un autre amoureux que lui, jamais. » La jeune fille gardait son innocence du premier amour, elle pouvait être déçue comme elle pouvait être heureuse jusqu’à la fin de sa vie. C’était un pari à tenter et elle ne se rendait même pas compte qu’elle le choisissait. « Tu crois que tu vaux beaucoup mieux que moi parce que tu as choisi les obscurs pour des raisons personnelles ? Je ne les connais même pas tes raisons, j’avoue. » Elle aurait bien aimé les connaître mais, tout comme elle n’osait relever la tête, elle n’osait les lui demander. Elle s’arrêta un instant, elle ne savait plus quoi dire de plus. Elle ne voulait pas critiquer son choix, mais elle ne savait plus. Sarah finit par se parler à elle-même. « Franchement je ne sais plus quoi faire. Si je suis rejetée de partout, où devrais-je aller ? » La question elle aurait pu la poser à son miroir ou à un psy, ç’aurait été pareil : personne ne pouvait lui donner une réelle réponse.

__________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


victory needs sacrifice ∞ ∆DMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 18/04/2010
► parchemins : 5756


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Jeu 4 Avr - 12:06


« salu ∞ stop the crap »

► [url=http://]play me[/url]


« Je crois que c’est foutu en fait. » Et voilà, Sarah abandonnait encore une fois. C'était pour cela aussi qu'elle était exaspérante, elle n'avait pas de volonté. Bordel, même à quinze ans, on avait de la personnalité ! Pourtant des fois en écoutant Sarah, on pensait avoir trouver l'exception. N'y avait-il aucun espoir ? « Je t’assure que j’aurai aimé de démontrer avec de bons arguments que je me suis senti appelée pour rentrer dans le clan des obscurs. Seulement je suis nulle pour tenir une argumentation alors même si j’avais des choses à dire je m’en sortirais mal. » Au moins elle avouait enfin ce que tout le monde disait. En plus elle avait dit « même si » ce qui faisait conclure à Lucy qu'elle n'avait aucun argument ! Elle avait changé de camp uniquement pour McClary et ça, ça c'était juste une horreur aux yeux de Lucy. C'était du grand n'importe quoi ! Elle avait qu'à l'épouser tout de suite pendant qu'on y est... Comme si les McClary allaient accepter que Xander épouse une fille de la tranche de Sarah. Ce n'était pas méchant, c'était réaliste. Pour l'instant, Sarah était sur son petit nuage mais quand elle allait en descendre, ça allait faire mal, très mal ! « Il y a des élèves qui disent que les obscurs finissent généralement par être des mangemorts, c’est sûrement vrai, mais pour moi je pense que ça ne veut pas dire grand-chose, fin je vais pas changer le monde moi à seize ans. Franchement que je sois chez les obscurs ou chez les résistants tu crois que ça change quelque chose ? » Oui ça changeait tout Sarah ! Elle ne comprenait pas, elle était encore trop naïve. Elle pensait que changer de camp c'était anodin, pas quand elle sortait avec un McClary ! Si jamais leur histoire se poursuivait en dehors des murs de Poudlard ou en tout cas longtemps – ce que Lucy ne pensait pas – Sarah serait forcée de devenir mangemort. Xander la forcerait, l'obligerait sûrement par des techniques habiles ou la famille de Xander. Elle s'était avancée sur une voie dangereuse mais non pour elle, tout était normal. Xander devait y être pour quelque chose, ça ne faisait aucun doute. Ce n'était pas parce qu'elle était obscure qu'elle était devenue pote avec McClary. « Je sais que je ne suis pas la plus intelligente, loin de là, mais je sais bien que je suis plus inutile qu’autre chose. Alors pourquoi ça vous dérange tous que je choisisse mon camp pour l’amour de ma vie ? Parce que oui, je n’imagine même pas avoir un autre amoureux que lui, jamais. » Que c'était mignon... ça donnait plutôt envie de gerber à Lucy, oui ! Ça puait la guimauve à des kilomètres avec des discours comme ça, c'était dégouttant, sérieusement. Elle se disait inutile, elle recommençait à faire sa victime mais Lucy ne tiqua pas, focalisée sur les autres choses que Sarah avait dit. D'un côté c'était certainement mieux pour Sarah.

« Tu crois que tu vaux beaucoup mieux que moi parce que tu as choisi les obscurs pour des raisons personnelles ? Je ne les connais même pas tes raisons, j’avoue. » Lucy resta quelques instants choquée. C'était bien Sarah qui avait parlé ? Elle n'avait pas ce mordant d'habitude. Et oui Lucy croyait qu'elle valait mieux même si dans le cas de Lucy c'était très relatif. Elle ne voulait pas en parler avec Sarah de toute façon, ce n'était ni l'endroit, ni le moment, ni la personne avec qui elle en voulait en parler. Sans offense pour Sarah mais elles n'étaient pas assez proches pour aborder un tel sujet. « Franchement je ne sais plus quoi faire. Si je suis rejetée de partout, où devrais-je aller ? » Elle osait poser la question ? Mais elle ne se posait pas voyons. Elle ne devait pas réfléchir par rapport aux autres, elle devait penser par rapport à elle. Mais voilà où était le problème : Sarah était incapable de faire ses propres choix, elle les faisait toujours par rapport à quelqu'un d'autre. C'était triste d'un côté, jamais ne serait-elle totalement indépendante ? Dire que l'indépendance était une valeur chère aux yeux de Lucy, l'autonomie aussi qui allait de pair avec l'indépendance. C'était sûrement pourquoi ça l'a révolté autant, le comportement de Sarah. « Sarah, tu fais par rapport à toi ! Tu choisis le camp que tu veux, pour toi et pour personne d'autres. Si ça plaît pas aux autres tant pis ! Ça leur plaît,tant mieux. Arrête de toujours penser aux autres, pense à toi. » Au moins c'était dit, Lucy ne pouvait pas garder ça pour elle plus longtemps. Cependant la fille de Percy Weasley voulait revenir sur un détail : l'importance ou non de son camp par rapport aux McClary. Pourquoi voulait-elle le faire ? Parce que Sarah ne semblait pas comprendre l'enjeu de tout ça, la pression qu'il y avait autour. « Tu crois que ça n'a pas d'importance, ton camp Sarah ? Évidemment que ça en a et tu sais pourquoi ? Parce que tu sors avec un McClary et si vous restez ensemble toute votre vie comme tu dis et l'espères, ça pèsera plus que tu ne le penses sur ta vie. » Elle fit une rapide pause avant de continuer. « Que crois-tu que Xander va devenir après Poudlard, Sarah ? Un mangemort, tu peux être sûr que dès qu'il aura un pied en dehors de ce château, il ira se faire inscrire la marque. Tu crois que sa copine ou sa future femme peut ne pas être mangemort ? Non, elle devra automatiquement en être une aussi. Et soyons honnête Sarah, tu n'es qu'une sang-mêlé, aux yeux de toute sa famille, tu auras un handicap. » Lucy savait parfaitement qu'elle était dure mais Sarah avait besoin de l'entendre, il fallait bien quelqu'un lui ouvre les yeux. Xander devait sûrement la rassurer, la bercer d'illusions, peut-être qu'il y croyait aussi, Lucy n'en savait rien mais elle savait que ce n'était pas lui qui allait lui dire aussi clairement ces choses-là. « Oh oui ils ne toléreront jamais que tu n'en fasses pas partie et ça sera déjà du pain sur la planche pour Xander qu'il te fasse accepter, si bien sûr vous êtes toujours ensemble et que vous en arriviez à cette étape-là. Être obscure c'est la première étape Sarah. Tu penses que tu as le choix, que ça n'a pas d'importance mais sans t'en rendre compte tu t'es engouffré dans une machine qu'il te sera difficile d'arrêter par la suite. Réfléchis bien Sarah, qu'est-ce que tu veux ? Tu veux suivre l'amour de ta vie ? Bien contente toi de suivre sans réfléchir mais dans quelques temps, mois ou années ne vient pas dire qu'on ne t'avait pas prévenue. » La délicatesse de Lucy... légendaire ! « Je dis ça pour ton bien Sarah même si à l'heure actuelle tu dois penser que je suis à monstre qui ne veut pas que tu vives ta belle et tendre histoire d'amour. »
créée par Matrona


__________
il est l'heure de se battre
même si j'ai fui les miens pour tenter de me fondre chez l'ennemi, il est à présent venu le temps de prendre les armes pour se battre. Je donnerais tout pour voir le bon camp réussir, y compris ma propre vie si cela est écrit ainsi.  @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackholenow.tumblr.com/


    Sarah-fraîchit quand il fait chaud ♛ ADMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 26/07/2010
► parchemins : 4864


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Ven 5 Avr - 7:17


C’était une question de rhétorique, Sarah était vraiment perdue. Impressionnée par l’audace qu’elle avait eue, Sarah avait changé, peut-être un peu grandit ? Elle restait toujours l’enfant immature et naïve cependant certaines modifications comme sa rencontre avec April, son changement de camp, sa balade dans la forêt avec Eden, le fait de se faire engueuler aussi souvent ses derniers temps alors que c’était très rare avant. Oui, avant elle avait toujours été protégée, secourue, aimée. Et voilà que le monde perdait son attrait quelque peu simpliste. « Sarah, tu fais par rapport à toi ! » La phrase résonna dans son petit cerveau. Par rapport à elle-même oui, ça pourrait être bien, mais … elle était trop indécise pour prendre une décision, pour arrêter son choix. C’était tellement plus simple de suivre le mouvement. « ça plaît pas aux autres tant pis ! Ça leur plaît, tant mieux. Arrête de toujours penser aux autres, pense à toi. » Elle baissa le regard. Ce n’était pas pour plaire aux autres qu’elle faisait ses choix, c’était pour ne pas réfléchir, ne pas se mouiller. C’était de la lâcheté plus qu’un amour altruiste. Elle prit la phrase de son ex-capitaine comme un compliment. « Tu crois que ça n'a pas d'importance, ton camp Sarah ? » Elle en était même sûre, elle ne voulait pas croire qu’un simple camp changeait les vies. « Évidemment que ça en a et tu sais pourquoi ? Parce que tu sors avec un McClary et si vous restez ensemble toute votre vie comme tu dis et l'espères, ça pèsera plus que tu ne le penses sur ta vie. » Les paroles étaient dures, comme souvent lorsque Lucy Weasley parlait ces derniers temps, et Sarah se prenait tout dans la face, sans rien dire. Seulement elle n’était pas d’accord, elle ne voulait PAS être d’accord. C’était trop de demande, trop de chose, trop de complications. Pourquoi ne pouvait-on pas vivre au jour le jour sans réfléchir … ? Peu à peu, Sarah comprenait que ses pensées étaient dénuées de sens. « Que crois-tu que Xander va devenir après Poudlard, Sarah ? » Naïvement, elle osa imaginer un beau Xander, dans une belle maison, libre de tous soucis, à ses côtés. Un homme important dans le ministère peut être. Sarah monta bien haut dans ses pensées, dans le ciel … « Un mangemort» … puis remis les pieds sur terre. Elle avait envie de crier ‘faux’ et de dire ‘on s’en fou’, de se rebeller de dire quelque chose mais rien ne sortit. Un mangemort. Ces deux mots se gravaient dans son cœur. Le pire était qu’elle le savait, Xander le lui avait dit. Mais elle ne voulait pas y croire. « tu peux être sûr que dès qu'il aura un pied en dehors de ce château, il ira se faire inscrire la marque. » Elle pensa à Eros, elle pensa à Oli. Ils avaient la marque et ils étaient gentils. Elle soupira et serra les poings dans un geste encourageant. Ce qui lui provoqua une grimace de douleur. Elle avait failli oublier la raison de sa présence à l’infirmerie. Elle inspira profondément pour ne pas pleurer de nouveau et se reconcentra sur Xander. « Et soyons honnête Sarah aux yeux de toute sa famille, tu auras un handicap. » La poufsouffle se mordit la lèvre pour ne pas pleurer. Cela elle le savait déjà, Xander l’avait prévenu mais pas avec ces mots-là, pas aussi sèchement. Une larme coula le long de sa joue. « Oh oui ils ne toléreront jamais que tu n'en fasses pas partie et ça sera déjà du pain sur la planche pour Xander qu'il te fasse accepter, si bien sûr vous êtes toujours ensemble et que vous en arriviez à cette étape-là. » C’était dur et méchant. Sarah ferma les yeux et voulut se boucher les oreilles. Elle ne souhaitais plus écouter la jeune fille. C’était trop dur, trop cruel. « Être obscure c'est la première étape Sarah. Tu penses que tu as le choix, que ça n'a pas d'importance mais sans t'en rendre compte tu t'es engouffré dans une machine qu'il te sera difficile d'arrêter par la suite. » La première étape et elle s’était si mal passée. Qu’allait-elle devenir ensuite ? Comment allait-elle s’en sortir alors ? Elle était foutue si c’était si dure que cela. Elle ne voulait pas souffrir encore. Elle n’aimait pas ça. « Réfléchis bien Sarah, qu'est-ce que tu veux ? Tu veux suivre l'amour de ta vie ? » Elle acquiesça avec vigueur. C’était cela qu’elle voulait. Suivre, sans se poser trop de questions qui font mal à la tête. « Bien contente toi de suivre sans réfléchir mais dans quelques temps, mois ou années ne vient pas dire qu'on ne t'avait pas prévenue. » Pourquoi dans sa bouche cela sonnait comme quelque chose de mal ? Comme si c’était un reproche que de suivre sans réfléchir. Elle se mordit la lèvre. « Je dis ça pour ton bien Sarah même si à l'heure actuelle tu dois penser que je suis à monstre qui ne veut pas que tu vives ta belle et tendre histoire d'amour. » Une seconde larme s’écoula. Elle était faible, mais cette fois-ci un sourire s’étala sur son visage. « Si tu me le dis comme ça, c’est parce que tu es mon amie alors ? » cette simple phrase était empreinte d’innocence, elle était dite d’une voix douce. Sûrement déplacée et elle n’allait sûrement pas plaire à Lucy mais la jeune fille n’avait pas pu s’en empêcher. Sarah soupira et releva les yeux vers son ancienne amie. « Je le sais tout ça. » Sa voix était un murmure, à peine audible mais la poufsouffle comprenait tout. « Je sais qu’il veut être mangemort, il me l’a dit. J’ai peut être l’air d’une demeurée mais je sais qu’il y a une vie après Poudlard, seulement est-ce si mal qu’il devienne mangemort ? Ils ne sont pas tous cruels comme la surveillante Kensington. » Sarah continua de soutenir le regard de Lucy, pas par défi ou parce qu’elle se jugeait supérieure, mais parce que le soutenir montrait à sa camarade qu’elle n’était pas une larve sans cervelle. « Et quoique tu dises rien ne changera. Pour moi, cela n’a pas d’importance, il y a plein de gens qui sont dans des clans sans raisons et sans ambition de devenir mangemort. Enfin j’espère. » Sarah pensait à Janet en particulier, sa Janet ne deviendrait pas mangemort, ça serait vraiment trop bizarre et pas normal du tout. Soudain le regard de Sarah se fit fuyant. « Et tu n’as pas besoin de me le redire, je sais que je suis un poids, tu crois que je n’ai pas vu Zahara ? Elle me déteste et pas uniquement parce que je suis une poufsouffle. Xander m’a prévenu, je sais tout ça. » Sa voix était chevrotante. Elle n’allait pas tarder à se remettre à pleurer. Pourquoi quand Xander le lui disait, cela semblait possible et leur amour semblait réel alors que lorsque Lucy parlait, les doutes et le pessimisme prenaient toute la place ? « Et qu’est-ce qu’il peut m’arriver ? Ils ne m’accepteront pas comme mangemort et alors ? Xander me protégera. Et tout ira bien. C’est si dur à croire ? Si dur à imaginer ? Pourquoi personne ne me croit ? » les larmes étaient en amas autour de ses cils. Elle ne devait pas pleurer. « Qu’est-ce que toi tu me conseilles de faire là maintenant ? non plutôt, qu’est-ce que tu aurais fait à ma place ? Tu aurais quitté Xander, le clan, et après, tu serais partie de cacher ? J’ai envie d’aimer Xander et c’est tout ce que je ferais, c’est tout ce que je sais faire. » Encore une fois, la voix de Sarah était descendue dans les murmures. Elle avait honte d’être comme ça parfois.

__________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


victory needs sacrifice ∞ ∆DMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 18/04/2010
► parchemins : 5756


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Sam 20 Avr - 9:00


« salu ∞ stop the crap »

► [url=http://]play me[/url]


Lucy vit Sarah qui commençait à pleurer. Elle ne voulait pas la faire pleurer, à croire que quoiqu'elle dise ça la faisait pleurer. C'était très compliqué comme situation parce que si Lucy n'était pas un roc, elle pourrait elle aussi se mettre à pleurer mais désolé à tous ceux qui espéraient cela mais ça n'arriverait pas ! Non Lucy ne pleurerait pas parce que ce n'était pas son genre. Non déjà l'ancienne Lucy ne pleurait que rarement mais alors la nouvelle... Je ne vous expliquais même pas ! « Si tu me le dis comme ça, c’est parce que tu es mon amie alors ? » Sarah répondait tellement toujours à côté de la plaque, enfin ce que Lucy voulait dire par là c'est qu'elle ne répondait jamais ce à quoi l'on s'attendait. Lucy lui parlait de sa vie avec Xander et elle, elle lui parlait de leur amitié. Décidément, qui arrivait à suivre et comprendre Sarah ? Pas Lucy en tout cas... Du moins pas pour le moment. Il fut un temps où elles étaient sur la même longueur d'onde mais ce n'était plus le cas. Alors peut-être qu'elles finiraient par se retrouver mais ça ne serait pas dans l'immédiat. « Je le sais tout ça. » Lucy put à peine entendre la phrase de Sarah tellement elle l'avait prononcée si doucement. Elle le savait ? Et bien on le dirait pas ! Non elle n'avait pas l'air de comprendre et ça inquiétait beaucoup Lucy. Ce n'était pas parce qu'il y avait des problèmes entre eux qu'elle ne se souciait plus d'elle. Elle ne voulait pas que Sarah fasse n'importe quoi et qu'elle gâche sa vie. « Je sais qu’il veut être mangemort, il me l’a dit. J’ai peut être l’air d’une demeurée mais je sais qu’il y a une vie après Poudlard, seulement est-ce si mal qu’il devienne mangemort ? Ils ne sont pas tous cruels comme la surveillante Kensington. » Elle était naïve, tellement naïve ! Elle croyait que Xander serait un mangemort tout doux, tout en crème ? Mais elle se berçait vraiment d'illusion. Xander serait comme tous les autres parce qu'il n'aurait sûrement pas le choix mais aussi parce que c'était dans sa nature. Avec Sarah, il devait sûrement être tout gentil, tout en sucre mais avec les autres c'était une pourriture ! Comme toutes les personnes de son espèce. Oui Lucy ne l'appréciait toujours pas. Le fait qu'elle avait changé de camp ne changerait jamais sa haine pour le McClary. Qu'il aille en Enfer ! C'était tout ce qu'elle lui souhaitait. « Et quoique tu dises rien ne changera. Pour moi, cela n’a pas d’importance, il y a plein de gens qui sont dans des clans sans raisons et sans ambition de devenir mangemort. Enfin j’espère. » C'est vrai que beaucoup n'avait pas l'intention de devenir Mangemort... Lucy par exemple. Elle était chez les obscurs mais elle ne deviendrait pas Mangemort sauf si ça devenait une nécessité pour rentrer au Ministère et au poste qu'elle désirait à savoir Auror. Elle n'avait aucune honte à le dire mais si elle devait se faire poser la marque pour devenir Auror, elle le ferait. Rien ne l'arrêterait, rien ne pourrait pas l'éloigner de son rêve. Lucy ne pensait plus qu'à ça : devenir Auror. Il y avait d'autres choses qui venaient après mais chaque chose en son temps.

« Et tu n’as pas besoin de me le redire, je sais que je suis un poids, tu crois que je n’ai pas vu Zahara ? Elle me déteste et pas uniquement parce que je suis une poufsouffle. Xander m’a prévenu, je sais tout ça. » Au moins Xander avait été honnête avec Sarah ce qui était tout à sa gloire mais bon ça ne le ferait pas apprécié par la demoiselle Weasley. Si Sarah était au courant, pourquoi continuait-elle de croire que les choses allaient bien se passer ? Que tout allait continuer comme si de rien n'était ? Bordel, il fallait qu'elle redescende sur Terre et vite, ça pressait ! « Et qu’est-ce qu’il peut m’arriver ? Ils ne m’accepteront pas comme mangemort et alors ? Xander me protégera. Et tout ira bien. C’est si dur à croire ? Si dur à imaginer ? Pourquoi personne ne me croit ? » Mais parce que ce n'était pas possible. Elle vivait trop dans un conte de fée. Les histoires étaient belles mais incompatibles avec la réalité. Soit Sarah changeait et se transformait en une parfaite petite mangemorte et pouvait continuer à être avec Xander soit elle restait comme elle était et elle devait accepter le fait qu'à un moment où un autre, elle devrait se séparer de lui ou alors dans le pire des cas, elle pourrait en perdre la vie. Elle se mettait dans une situation difficile mais elle ne voulait pas le comprendre. Sarah niait la réalité. « Qu’est-ce que toi tu me conseilles de faire là maintenant ? non plutôt, qu’est-ce que tu aurais fait à ma place ? Tu aurais quitté Xander, le clan, et après, tu serais partie de cacher ? J’ai envie d’aimer Xander et c’est tout ce que je ferais, c’est tout ce que je sais faire. » Encore elle lui demandait ce qu'elle ferait. Elle n'avait absolument pas intégré le conseil que Lucy lui avait donné avant : faire en fonction d'elle. On va dire que c'était parce qu'elle avait besoin de temps pour l'intégrer. « Peut-être que Xander voudra te protéger, il le fera peut-être même jusqu'à ce qu'il le pourra mais au bout d'un moment il ne le pourra plus et tu pourrais en perdre la vie... Sarah, je ne voudrais pas que ça finisse comme ça. » Lucy fit une pause, elle était vraiment sincère. Elle voulait vraiment que Sarah ne fasse pas d'erreurs parce qu'elle croit que tout ira bien. Elle voulait que tout se passe bien et qu'elle sache où elle allait. « Je ne suis pas à ta place Sarah mais si je l'étais, si j'avais décidé d'être avec Xander envers et contre tous et bien alors je le ferais à fond, peu importe les sacrifices. Si ça veut dire changer moi aussi et bien je le ferais si ça peut me permettre d'être avec lui si je crois que c'est l'amour de ma vie. » Lucy fit une pause. « Tu veux être au près de Xander parce que tu l'aimes et que c'est l'homme de ta vie ? Bien, assume à fond alors, engage toi à fond et comme ça tu ne regretteras pas de ne pas avoir tout fait pour que cette relation marche. Tu as choisi l'amour par rapport au reste alors fait tout pour que ça marche. Ne rends pas le sacrifice de beaucoup de chose pour ton amour inutile. Voilà mon conseil. »
créée par Matrona


__________
il est l'heure de se battre
même si j'ai fui les miens pour tenter de me fondre chez l'ennemi, il est à présent venu le temps de prendre les armes pour se battre. Je donnerais tout pour voir le bon camp réussir, y compris ma propre vie si cela est écrit ainsi.  @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackholenow.tumblr.com/


    Sarah-fraîchit quand il fait chaud ♛ ADMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 26/07/2010
► parchemins : 4864


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Mer 1 Mai - 5:27


Sarah était vraiment faible. Peut être que son bras qui la faisait souffrir était pour quelque chose, mais en réalité c’était bien plus profond que cela. Elle avait toujours été une petite enfant, quelqu’un à protéger voilà pourquoi elle s’était si bien entendue avec Mirka alors que rien ne semblait les relier. Et voilà qu’aujourd’hui à peine, elle venait de comprendre qu’elle était réellement un poids sur la route de certaines personnes. Sarah baissa la tête et retint ses larmes, elle ne savait que faire, elle avait toujours fait en fonction des autres, elle s’était calquée sur leur mode, car tout ce qu’elle faisait d’elle-même inspirait le rejet. L’exemple le plus clair qui pouvait montrer cela était le fait qu’elle avait choisis Xander. Combien de personnes approuvaient ? Quatre au maximum. Alors essayez de lui expliquer qu’elle devait penser seule maintenant, c’est comme lui demander d’expliquer pourquoi deux et deux font quatre. Dans sa tête c’est comme ça, c’est tout. « Peut-être que Xander voudra te protéger, il le fera peut-être même jusqu'à ce qu'il le pourra mais au bout d'un moment il ne le pourra plus et tu pourrais en perdre la vie... Sarah, je ne voudrais pas que ça finisse comme ça. » En perdre la vie ? Cela allait donc si loin ? Mais pourquoi les gens voulaient toujours aller jusqu’au bout des choses, était-ce si important d’envisager même la fin ? Pour Sarah les choses étaient plus simples car elle ne regardait le temps qui passe qu’au jour le jour, certes si jamais elle obtenait le mariage, elle devrait penser à tout cela, mais qui parlait de mariage et d’enfant sérieusement à quinze ans ? Pas Sarah en tout cas. Pour elle le monde était encore rose et bleu. La jeune fille se redressa et regarda Lucy dans les yeux, ce n’était pas une manière rebelle de soutenir son regard, mais le but était de comprendre. « Je ne suis pas à ta place Sarah mais si je l'étais. » Ce n’était qu’une simple phrase, mais pour la poufsouffle cela voulait tout dire. Lucy voulait bien l’aider car Lucy ne la haïssait pas -ou plus- c’était donc merveilleux. Elle s’agrippa au lit pour attendre patiemment la suite. Qu’aurait-elle fait elle dans son cas ? « si j'avais décidé d'être avec Xander envers et contre tous et bien alors je le ferais à fond, peu importe les sacrifices. Si ça veut dire changer moi aussi et bien je le ferais si ça peut me permettre d'être avec lui si je crois que c'est l'amour de ma vie. » Les yeux de la cinquième année brillaient. Oui, Lucy la comprenait au final. Elle mettait des mots plus beaux sur ce qu’elle ressentait mais c’était exactement ça ! « Tu veux être au près de Xander parce que tu l'aimes et que c'est l'homme de ta vie ? Bien, assume à fond alors, engage toi à fond et comme ça tu ne regretteras pas de ne pas avoir tout fait pour que cette relation marche. Tu as choisi l'amour par rapport au reste alors fait tout pour que ça marche. Ne rends pas le sacrifice de beaucoup de chose pour ton amour inutile. Voilà mon conseil. » Sarah ne savait plus quoi dire. Une unique larme de bonheur perlait sur le côté droit de son visage. La blondinette l’essuya bien vite, il ne fallait pas que Lucy la remarque et lui dise encore que ce n’est pas la bonne attitude. Le visage de la cinquième année brillait de reconnaissance, elle avait retrouvé son amie, quoique Lucy dise. Elle prit une profonde inspiration et lâcha doucement les draps. « Merci. » murmura-t-elle. Elle leva le visage vers le haut de la salle et regarda le plafond quelques instants, pour se donner du courage. Surtout pour trouver quoi dire, parce qu’évidemment Sarah avait adoré mais elle n’avait rien à répondre. « Merci. Parce que tu me comprends, j’ai cru que tu n’approuvais pas, mais en fait tu t’en fous, tu es une vraie amie. J’ai mal agi, mais je vais agir mieux maintenant. Promis je ferais des efforts sur le terrain. » son souffle se coupa un instant quand elle vit le regard de Lucy. Merde, elle avait déjà réussis à oublier pourquoi elle était là. Elle se racla la gorge et offrit un grand sourire. « Lalala. On a rien entendu, c’est fou ce que les machines font comme bruit. » Un silence de mort régnait dans la salle, le seul bruit qui avait pu se faire entendre c’était le flot continue de paroles de la demoiselle Mandleton. Sarah avait rougit en parlant, c’était dur de s’être fait virée de l’équipe de quidditch, en réalité la gamine était heureuse d’être libérée des entraînements qui la crevait mais c’était des tas d’habitudes à perdre. Elle avait tellement d’automatisme, une chose était sûre, la demoiselle risquerait sûrement de se rendre sur le terrain de temps en temps. Enfin en ce moment ils étaient tranquilles puisque c’était interdit. Sarah se mordit la lèvre. « C’est pas de ta faute hein, c’est moi qui suis nulle. T’en veux pas de m’avoir virée, c’était ce qu’il fallait faire. » Pourquoi est-ce qu’elle s’excusait-elle et reparlait-elle du sujet qu’elles avaient déjà abordé ? Sûrement parce qu’elle ne savait plus quoi dire. « Je. » Elle avait ouvert la bouche et une fois de plus elle se retrouvait à gober les mouches. Elle chercha du soutiens dans les lits voisins, mais tout était vide et sans aide. Que faire alors ? « Je crois qu’il faut que je dorme un peu. Mais promis je prends tes conseils et je les applique. Je vais faire ça par amour parce que c’est la meilleure chose que je sais faire. » Sarah lui sourit doucement et tourne la tête vers la porte. Elle ne congédiait pas Lucy, la poufsouffle était assez grande pour prendre des décisions toute seule, mais elle lui offrait la possibilité de partir sans être forcée de rester à côté de la pleurnicharde Sarah. Bien sur si elle voulait rester, ce n'était pas Sarah qui allait le lui empêcher...

Spoiler:
 

__________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


victory needs sacrifice ∞ ∆DMIN
avatar


personal informations

► date d'inscription : 18/04/2010
► parchemins : 5756


MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   Jeu 16 Mai - 2:07


« salu ∞ stop the crap »

► [url=http://]play me[/url]


Voilà Lucy avait encore conseillé. Peut-être qu'elle devrait monter une petite affaire, un petit business comme on disait : conseils en tout genre... En fait, non elle ne pourrait pas. Elle n'était pas quelqu'un qui avait l'âme d'une assistante sociale, en tout cas plus maintenant. Elle finirait par étriper quelqu'un et ça ne serait pas cool franchement. Il fallait mieux éviter les problèmes. Lucy allait continuer de rester de son côté, la meilleure des choses à faire et qui lui convenait le mieux d'ailleurs. Sarah versa encore une larme ce qui exaspérait très sincèrement et franchement Lucy mais bon, elle n'allait pas le faire remarquer. Elle pouvait le supporter. « Merci. » C'était gentil, c'est vrai. Lucy ne pouvait vraiment qu'apprécier. « Merci. Parce que tu me comprends, j’ai cru que tu n’approuvais pas, mais en fait tu t’en fous, tu es une vraie amie. J’ai mal agi, mais je vais agir mieux maintenant. Promis je ferais des efforts sur le terrain. » Et voilà que tout repartait de travers. Putain Sarah, plus dur d'oreille tu meurs là. Qu'allait-elle pouvoir encore faire de pire ? Lucy avait essayé la gentillesse, la finesse mais là elle avait limite de lui en coller une ou de la secouer un bon coup pour qu'elle comprenne. De un, elle était virée de l'équipe, de deux, elles étaient plus trop amies mais bon ce n'était qu'un détail ce dernier point. Elles ne se parlaient plus donc bon, Sarah le comprenait mais elle n'arrivait pas encore à l'exprimer. Ça ne voulait rien dire... Lucy essayait aussi de se convaincre mais il fallait bien admettre que c'était une tâche vraiment difficile en ce moment. Sarah était légèrement insupportable en réalité. « Lalala. On a rien entendu, c’est fou ce que les machines font comme bruit. » Mouais tout ce qu'elle réussit à avoir de la part de Lucy fut un regard très perplexe. Non parce que la demoiselle Weasley avait la désagréable impression que Sarah allait se pointer aux prochains entraînements de Quidditch et elle devrait encore la virer cette fois-ci devant le reste du groupe. Forcément les autres n'allaient sûrement pas être d'accord puisqu'ils étaient amis et Lucy allait sûrement devoir se prendre la tête avec les autres. Est-ce qu'elle voulait ce genre d'incidents, non ? Alors Sarah avait meilleur intérêt de comprendre tout de suite, une bonne fois pour toute. Bordel, elle l'avait dit, y avait pas cent cinquante façons de dire ça.

Non mais c'est vrai, des fois elle avait l'impression qu'elle ne pouvait pas décider par elle-même. Il fallait toujours se concerter ou des fois elle ne se sentait pas légitime. Il faut dire que dans l'équipe elle avait déjà deux membres de sa famille : Fred et Louis. Louis avait toujours été sa paire dans la vie, elle lui demandait énormément conseil et tout. Fred avait l'habitude d'être son mentor et il lui semblait toujours plus légitime qu'elle mais là elle décidait. C'était elle qui était capitaine de l'équipe et personne d'autres, elle n'avait pas pris la décision à la légère donc elle était valable et puis de toute façon elle n'avait de compte à rendre à personnes. Tout ce qui comptait était la victoire, oui qu'ils gagnent cette foutue coupe. « C’est pas de ta faute hein, c’est moi qui suis nulle. T’en veux pas de m’avoir virée, c’était ce qu’il fallait faire. » Même Sarah s'y mettait, en disant ce genre de choses, elle la faisait culpabiliser. Ce n'était pas possible autrement. Lucy avait un cœur, elle n'était pas insensible. « Je crois qu’il faut que je dorme un peu. Mais promis je prends tes conseils et je les applique. Je vais faire ça par amour parce que c’est la meilleure chose que je sais faire. » Parfait une échappatoire, une issue de secours c'est absolument ce dont elle avait besoin. Sarah ne devait sûrement pas se rendre compte qu'elle offrait une occasion en or à Lucy mais qui s'en soucie ? Lucy se détendit donc et répondit. « Toute façon, je dois y aller. Tu sais pas mal de choses à faire, les cours, tout ça. Je vais te laisser te reposer. » Lucy commença à se retourner pour marcher vers la sortie mais elle regarda une dernière fois Sarah pour lui dire. « Remet-toi bien Sarah. » Puis elle partie aussi vite qu'elle est arrivée.

RP TERMINE

créée par Matrona


__________
il est l'heure de se battre
même si j'ai fui les miens pour tenter de me fondre chez l'ennemi, il est à présent venu le temps de prendre les armes pour se battre. Je donnerais tout pour voir le bon camp réussir, y compris ma propre vie si cela est écrit ainsi.  @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackholenow.tumblr.com/

Contenu sponsorisé



personal informations



MessageSujet: Re: les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

les choses changent quand le monde évolue | salu (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: POU DU LARD DU POUDLARD :: « ETAGES » :: « PREMIER ETAGE » :: infirmerie-