Partagez | 
 

 La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


    Angel on the skyΔ Trop belle pour être vraie
avatar


personal informations

► date d'inscription : 28/02/2012
► parchemins : 1169


MessageSujet: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Lun 2 Avr - 3:31



« Quel temps magnifique ! » s’écria Andy, en ce petit matin de décembre, réveillant la jeune fille qui se trouvait à ses côtés, sur le lit en baldaquins aux rideaux verts à la droite du sien. Emily ouvrit les yeux, son regard se posa sur les lattes de bois sur lesquelles sa vision donnait. Des rayons de soleil réchauffaient son visage fatigué par une semaine épuisante, et ses lèvres s’étirèrent en un sourire de satisfaction, plaisant à voir. Son amie n’avait pas tord, le ciel était dégagé, le soleil brillait de milles feux, et il y avait mêmes quelques oiseaux qui poussaient la chansonnette, au dehors. Elle adorait les temps comme ceux-ci, ils la mettait de bonne humeur. Qui plus est, elles les adoraient encore plus lorsque, comme aujourd’hui, ils tombaient en plein milieu du week-end, et que les cours ne l’empêchait pas d’en profiter à son aise. La jeune fille s’étira dans son lit, laissant échapper un bâillement et sauta de son lit. Elle n’avait pas une minute à perdre avec un temps comme celui-là. Un rapide coup d’oeil dans un miroir lui fit se rendre compte qu’elle avait une mine réellement abominable. Deux poches de cernes s’étaient invitées sous ses yeux, sans aucun remord, lui rappelant ses folies de la veille. En effet, Emily avait passé toute la nuit en présence du bel Ainsley Blackwood, un griffondor de septième année très populaire qui l’avait introduit discrètement dans la salle commune des rouges. La nuit avait été longue et son visage en payait à présent la facture. Elle demanda à Cheryl Baker de la gifler, c’était le seul moyen de la remettre quelque peu en forme, il n’en fallait pas plus, pas moins. Elle savait que la jeune blonde n’hésiterait pas une seconde, elle ne craignait pas Emily comme les autres, elle la connaissant depuis sa plus tendre enfance et était une de ses plus proches amies. Elle était même, si l’on puis dire, la dernière personne à craindre une quelconque représailles de la part de son amie verte. A la suite de cette action - bizarre, admettons-le - Emily passa un trait de crayon bleu sur ses yeux de biche et peignit ses lèvres d’une substance rose bonbons, avant d’enfiler un débardeur, un pull et un jean, et de se rendre dans la grande salle. Cette dernière était bondée, les élèves s’étaient apparemment tous rués dedans à l’afflux d’un déjeuner consistant, réjouis d’un temps pareil. Elle était décorée d’artifices et de guirlandes en tout genre, les fêtes de Noël approchant. Une vieille légende disait que les moldus avaient pour habitude de décorer eux-même leur maison d’un grand sapin, et Emily trouvait cela assez étrange, elle qui avait toujours décoré son sapin à l’aide d’un sort de son adoré père. Mais Emily n’avait jamais cherché à comprendre les moldus, ils pouvaient être parfois si bizarres, et surtout, elle ne voyait pas la moindre raison de leur accorder un certain intérêt. Emily échangea quelques mots avec certains de ses amis à ce sujet - pas tous, elle n’aimait pas tenir une conversation avec des gens qui n’étaient pas enthousiastes dès le matin, elle qui était pleine d’une joie de vivre à revendre, même fatiguée comme elle l’était. Finalement, elle trouva avec ses amis aux couleurs des verts leur destination pour la journée : les toits du château. Ceux-ci étaient parfaits pour tout ce qu’ils avaient prévu de faire. Prendre le soleil, profiter de cette magnifique journée, admirer la splendide vue des alentours et surtout.. comploter des mauvais coups contre les élèves. Elle espérait que peu de monde ait eut l’idée de s’y rendre également, il est vrai que le nombre d’élèves qui connaissaient le passage “secret” y menant était restreint, mais il était tout de même relativement bien connu.

Lorsque Emily se rendit donc sur les toits après le déjeuner, elle était accompagnée de Demyan et Ilyas, ses grands amis, ainsi que d’Andy. Comme prévu, la vue ainsi que le paysage étaient éternellement extraordinaires. Le grand lac était plat, calme, beau, et les arbres étaient fixes comme des bureaux, il n’y avait pas une once de vent dans l’air. Les toits étaient eux aussi calmes. Il n’y avait personne à l’exception de trois griffondors, et les toits s’avéraient alors être à leur entière disposition. Ils s’assirent sur les banquettes de bois qui constituaient le “sol”, et Emily trouva une place fort accueillante et confortable dans les bras qui étaient ceux de Demyan. Demyan était beau, et même disons vraiment beau. Ensemble, ils étaient les rois de l’univers, personne ne pouvait s’opposer à eux sans risque et péril. Il en était quasiment de même pour Ilyas. Et Andy.. Ah Andy. Son amie de toujours. Une serpentarde définitivement irrécupérable. Amie qui était d’ailleurs en train d’élaborer une stratégie pour faire fuir les rouges du toit. « Je mets ma baguette à couper qu’Emi à elle seule peut les faire fuir. » dit-elle, en gloussant. Un sourire en coin s’étira sur le visage d’ange d’Emily, qui se redressa quelque peu. Elle n’avait jusqu’alors pas prêter la moindre attention aux trois jeunes filles qui étaient assises à leur opposé, mais l'idée d'effrayer des griffondors l'attirait bien. Emily avait un sacré don pour foutre les chocottes, on ne pouvait que le reconnaître. En s'intéressant de plus près aux trois rouges, elle reconnut l'une d'entre elle. Blake Cauldwell, une batteuse pour l'équipe des lions, qui avait d'hors et déjà auparavant attiré l'attention de la verte, par sa beauté fulgurante. Elle connaissait quelque peu Blake par le biais du bouche à oreille, et des renseignements qu'on avait pu lui apporter. Cette fille était réellement magnifique, c'est ce que pensait Emily, vraiment. Alors pourquoi n'avait-elle pas de petit ami, ou de conquête, aventure... autre ? Emily n'avait pas le souvenir de l'avoir déjà vue avec qui que ce soit. Jamais. Pourtant Blake aurait pu être une concurrente hors pair pour Emily. Elle l'aurait sûrement détesté, hait, et le fait qu'elle n'en ait aucune raison l'avait justement intriguée. En creusant un peu plus, et en observant la jeune fille de temps à autre, Emily avait remarqué quelque chose. Découvert, même. Une découverte qui l'avait fort amusée : Blake était amoureuse de son meilleur ami. Vous parlez d'un scoop ! Emily aurait du s'empresser d'aller le répéter à tout le monde, et Blake serait sûrement devenu aussi rouge que le blason de son équipe, elle aurait été humiliée, Emily en aurait jubiler. Amoureuse, sérieusement ? Pauvre fille, Emily ne supportait pas qu'une rouge avec un si gros potentiel charismatique se gâche à ce point. C'est pourquoi elle n'avait pas fait part à tout le monde de tout cela. En fait, une idée avec fait cling dans sa tête, et un objectif tout clair s'était formé dans son esprit : aider la jeune fille. Vous vous dîtes sûrement, Emily Spencer aider qui que ce soit ? Une blague ? Un mauvais sort ? Un intérêt ? Absolument pas. Cette requête était tout ce qu'il y avait de plus sérieux, et apparemment l'heure de la mettre à exécution avait apparemment sonnée. Faire fuir les deux amies de celle-ci était juste un bonus au plan. Elle sourit, « Bien, vous descendez dans le couloir, je fais fuir les deux rouges à gauche et vous leur faîtes la frayeur de leur vie, je m'occupe de celle de droit. » elle se leva et leur fit un clin d'œil. Elle vit ses amis descendre et emprunter l'escalier menant aux couloirs du château, parfait.

Emily remit une mèche brune derrière son oreille, et s'approcha lentement des griffondors. Son sourire ne s'était pas effacé, elle se sentait légère comme l'air, nullement intimidée par le fait de se retrouver seule contre trois. Et puis, elle ne leur voulait pas de mal. Hum, pas à Blake du moins. Il ne fallait pas se méprendre, Emily restait Emily, et la sympathie, elle ne l'accordait vraiment pas à grand monde. Arrivant à leur hauteur elle claqua des doigts. Un claquement bien distinct dans l'air du vent, un claquement sûrement incompris, puisqu'il sortait de nulle part. Les jeunes filles semblèrent d'abord surprises, puis l'une d'entre elle serra entre ses doigts sa baguette magique. Emily sourit, évidemment, elle n'avait pas cherché à les surprendre, et elles l'avaient fort bien vu venir. Après tout, une verte qui venait les voir, à moins d'être fortement malade, et en particulier Emily Spencer, ne pouvait leur vouloir du bien. « Vous deux vous bougez où je vous transforme en limace. » C'était dit, aucune nuance, aucune sympathie, elle avait fait une attaque dans le front. Une limace, c'était quand même une pointe excessif. Mais il ne fallait pas s'attendre à moins. Les rouges échangèrent un regard et les menaces d'Emily firent leur effet, elles se relevèrent d'un bond et partirent en courant, ne sachant trop si elles se devaient d'attendre Blake ou si il valait mieux qu'elle déguerpisse sur le champ. Un rapide coup d'œil vers Emily leur fit comprendre qu'elle n'avait pas le choix et qu'Emily ne plaisait pas le moins du monde. Une fois qu'elle l'est vit descendre l'escalier, quittant le toit, Emily se tourna vers Blake, reprenant son visage d'ange. Elle lui sourit, elle se devait de la rassurer et ne pas risquer que la jeune fille s'effraye et s'enfuit à son tour, sinon tout serait perdu. Son but premier avait été de la mettre en confiance, et elle n'était pas sûre que son approche avait eut cet effet recherché. Bien sûr, avec un visage comme le sien et des yeux bleus ainsi perçants, Emily avait un certain talent pour mettre en confiance les gens quand elle le souhait - c'est à dire, peu souvent. « Je peux m'asseoir ? » Et voilà qu'elle se mettait à être polie, vraiment, personne n'aurait pu y croire. Sans attendre d'approbation, - la rouge était apparemment trop confuse -, elle s'assit à ses côtés, souriant toujours. Elle plaça à nouveau une mèche qui s'était enfuie derrière son oreille, et plongeant son regard dans le sien. « Je me présente, Emily Spencer. »

Bien sûr, Emily n'avait pas trouvé meilleure approche, Blake avait sûrement du déjà entendre parler d'elle, une obscure active comme elle, ça ne se loupait pas. Il fallait maintenant qu'Emily explique sa présence, elle ne pouvait pas laisser les minutes s'écouler ainsi sans donner une explication. « Blake Caudwell, si je ne m'abuse ? Écoute, je ne te veux pas de mal. Je ne vais pas passer, par quatre chemins, tu es très jolie. » Elle attendit une seconde avant de reprendre « Vraiment très jolie. Tu as peut-être entendue parler de ma réputation. Enfin, de ma facilité à faire craquer les garçons. » Elle marqua une nouvelle pause, un temps suffisant pour laisser Blake avaler ses paroles. Elle se devait d'être franche mais ni trop brute, ni trop pressante. Pinçant ses lèvres, elle étira à nouveau ses lèvres en un adorable sourire. « Alors j'aimerais t'aider. Car un battement de tes cils, crois-moi, ça ne peut que déclencher une émeute. » Tout était dit. Elle savait Blake résistante, mais elle espérait qu'elle ait réussit à la convaincre. A présent, elle attendait.
Spoiler:
 

__________
 BROKEN HEART
C'est drôle, je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer...
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Blake et non Black : groupies s'abstenir. + MODO
avatar


personal informations

► date d'inscription : 07/08/2011
► parchemins : 3374


MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Lun 2 Avr - 8:57


« Blake, eh oh, Blake debout ! Oh et puis zut laisse tomber. » La jeune fille émergea de son sommeil au moment où ses camarades quittaient le dortoir en fermant la porte bruyamment, dans l'espoir que ce dernier geste parviendrait à réveiller la belle endormie. Enfin belle..Elle cligna des yeux pour se réveiller surprise d'apercevoir un beau rayon de soleil transperçant les rideaux écarlates de son lit. Surprise, mais surtout ravie, un grand sourire s'afficha sur son visage et elle s'étira rapidement, pressée de sortir de son lit. Blake avait toujours beaucoup de mal à se lever le matin, tout particulièrement les jours des cours car la motivation manquait et les week-ends aussi parce qu'elle savait qu'elle avait tout son temps pour dormir et...et tout le temps en fait. Elle aimait son lit autant que Pete en fait. Voire plus. Glissant ses pieds dans ses chaussons rouges, elle fila sous la douche pour aider son corps à se désengourdir aussi vite que son esprit l'avait fait à la vue de la lumière. Elle ne perdit pas trop de temps à se prélasser sous l'eau chaude, trop pressée de pouvoir profiter de la belle journée qui se profilait. On avait beau être en décembre, le ciel britannique pouvait toujours nous surprendre, la preuve. Elle ne se volait néanmoins pas la face, ce n'était pas ce jour-là qu'elle irait vraiment faire bronzette, mais au moins elle pourrait sortir le bout de son nez dehors sans risquer de rentrer trempée jusqu'à l'os. Elle enfila rapidement une robe d'hiver en coton et un gilet en plus de sa cape qu'elle prit sous le bras. Se disant qu'elle risquait très fortement d'aller à l'extérieur elle opta pour des bottes avant de quitter son dortoir pour rejoindre la salle commune. Voyons...que lui avait dit Albus déjà. Ah oui ! Que ce jour-là il devait retrouver Nara. Un sourire moqueur naquit sur les lèvres de la brunette. Si c'était pour ça, ça ne l'embêtait pas de ne pas avoir son meilleur ami pour elle, pour la journée. Elle n'avait rien contre Nara, et elle avait une idée bien précise de ce qui avait l'air de se tramer entre elle et le Potter. Elle regarda autour d'elle, pas l'ombre d'un Pete à l'horizon. Lui aussi était pris ce jour-là, il avait une ronde à faire elle s'en souvenait maintenant, il le lui avait dit la veille, c'était pour remplacer un préfet dont elle avait déjà oublié l'identité. Décidément c'était vraiment pas de chance. Elle ne pourrait pas passer une si belle journée avec les deux hommes de sa vie.

Mais Blake n'était pas franchement du genre à se morfondre sur son sort. Elle retrouverait Pete un peu plus tard, en attendant autant qu'elle s'amuse un peu. Elle repéra un groupe de deux filles de son année qui lui faisaient de petits signes pour qu'elle les rejoigne, ce qu'elle s'empressa de faire. Elle s'assit près d'elle sur les fauteuils non loin du feu. « Tiens t'es réveillée finalement. On a déjà déjeuner et on pensait à aller faire un tour. Tu veux venir avec nous, ou manger avant ? » Elle haussa les épaules, elle n'avait pas l'habitude de beaucoup manger le matin de toute manière et elle avait hâte de sortir. « Vous pensiez à un endroit particulier ? » Les jeunes filles secouèrent la tête de manière négative. Bien sûr y avait toujours le parc, un classique et le truc qui venait le plus directement à l'esprit quand on pensait à aller dehors. Mais la brunette n'était pas très tentée par un lieu si fréquenté. Non elle avait une idée qui lui semblait meilleure. « Les toits, ça vous tente ? » Faut dire que c'était déjà plus original et en plus il y avait pas mal de chance pour qu'elles l'aient à elles seules. Pour unique réponse, elle reçu un sourire de ses camarades qui se levèrent en vitesse. Elles quittèrent la salle commune ensemble. L'accès au toit n'était pas très loin de là et pour cause leur salle commune se trouvait au septième étage donc à celui le plus haut du château en dehors des tours. Ignorant si ses amies connaissaient ou non le chemin, elle se mit en tête de ligne. C'est vrai que c'était quand même pas un secret très bien gardé de l'école, mais elle partait du principe qu'après tout on pouvait toujours avoir des surprises et ses copines avaient beau être en sixième année ça voulait pas automatiquement dire qu'elles connaissaient aussi bien qu'elle le château. « C'est encore loin ? » Bas tiens ! La preuve qu'elle avait eut raison de se méfier. Elle hocha la tête pour signifier que non et toutes les trois finirent bientôt par accéder au toit. La vue était magnifique. C'était pas pour rien que Blake avait choisit cet endroit et pas un autre. Elle se sentait toujours bien là haut, surtout bien entourée. Là c'est vrai qu'elle aurait pu faire mieux, mais bon elle se contenterait bien des ses camarades que sans adorer elle était loin de détester. Les Gryffondors s'installèrent plutôt confortablement à plusieurs mètres de l'entrée. L'une d'elle, une rouquine aux jolies tâches de rousseurs et aux yeux d'un bleu perçant, sortit de sa poche un paquet de cigarette déjà ouvert. Elle en porta une à sa bouche et Blake grimaça. Depuis quelques temps elle faisait des efforts pour arrêter et bien que ce fut tentant elle ne céda pas, préférant regarder à l'horizon. L'autre jeune fille commença à leur parler de ses peines de cœur. Blake ne l'écouta qu'à moitié tandis que chaque millimètre de ciel ou de feuillage d'arbre de la Forêt Interdite faisait l'objet de son attention. Des bruits de paroles qui différaient du ton monotone de sa camarade la réveillèrent. L'heure était déjà un peu plus avancée, même s'il était encore tôt dans l'après-midi. Elle détailla les nouveaux arrivants du regard. Deux Gryffondors et deux Serpentards un mélange qui quelques années plus tôt aurait paru explosif. Mais désormais il y avait quelque chose de plus fort que la maison pour diriger les affinités des gens : les clans. Et autant qu'elle le sache ces quatre-là étaient des Obscurs, techniquement ses ennemis naturels donc. Après avoir déduit cela, son attention se reporta sur ses amies. Tant que les autres ne les dérangeaient pas, elle ne voyait pas pourquoi partager le toit devrait être un problème. Ses camarades parurent en penser autant qu'elle. La rouquine alluma une nouvelle cigarette et cette fois cependant les yeux de Blake se posèrent sur elle avec envie. « T'es sûre que t'as pas faim ? T'as rien mangé du coup. » Belle déduction ! Intérieurement la jeune fille roulait des yeux. Oui à priori, si elle n'avait pas petit-déjeuné vu qu'elle dormait, ni déjeuné il y avait peu de chance pour qu'elle ai avalé quoique ce soit. Elle haussa les épaules en guise de réponse. Elle pouvait parfois se montrer très gourmande, mais de manière générale ce n'était pas une très grande mangeuse. « Vous deux vous bougez où je vous transforme en limace. » Blake leva les yeux vers la nouvelle venue. Elle faisait partie du groupe qui était arrivé quelques minutes plus tôt. D'un coup d'œil la Gryffondor remarqua que les camarades de la jeune fille avait disparu, mais sur le moment elle n'en fit pas grand cas. Les paroles de la Serpentard étaient bien plus intéressantes. Elle osait virer ses copines, mais pour qui se prenait-elle ? Ses sourcils brun se froncèrent tandis qu'elle toisait l'Obscure. Et d'ailleurs pourquoi seulement elles deux ? Elle sentit ses copines se lever et sa mâchoire se resserra. Mais elles étaient stupides ou quoi ? Elles étaient pas les chiens de cette Serpentard peu importait le regard qu'elle pouvait leur lancer. Elle n'avait aucun droit de les commander. Cependant, lorsqu'elles hésitèrent avant de partir et de les laisser seule, Blake ne les invita pas à rester. Tout d'abord parce qu'elle était curieuse de savoir à quoi elle jouait et ensuite parce qu'elle se disait que si elles n'étaient pas capable alorss qu'elles étaient trois, de vouloir tenir tête à une fille toute seule, eh bien elles n'en valaient pas la peine. La Gryffondor détourna donc le regard et ramena ses jambes vers elle, ignorant parfaitement l'autre jeune fille. Elle ne remarqua pas, par exemple, que celle-ci lui souriait. « Je peux m'asseoir ? » Blake ne leva même pas les yeux. Vu ce que son interlocutrice venait de faire ce n'était certainement pas un refus de sa part qui allait l'empêcher de s'installer à son aise. Comme elle le pensait, elle s'assit sans attendre qu'elle accepte et chercha son regard. Blake la toisa, presque provocante. Après avoir viré ses amis elle ne pouvait décemment pas s'attendre à un accueil très chaleureux. « Je me présente, Emily Spencer. » Ok. Et alors ? La résistante n'était pas convaincue par ce petit numéro. Ca rimait à quoi tout ça ? Cette Emily était franchement étrange et que lui voulait-elle d'abord ? L'intimider ? Elle perdait son temps, Blake n'était pas ce genre de fille-là. Pour bien lui signifier que son nom lui était égal, elle haussa les sourcils d'un air totalement désintéressé. En fait, la seule raison pour laquelle elle était encore là, c'était pour lui montrer que contrairement aux filles avec qui elle était, on ne pouvait pas lui dire quoi faire aussi facilement. En quelque sortes elle ne voulait pas abandonner son territoire qui lui appartenait autant à elle qu'à la Serpentard.« Blake Caudwell, si je ne m'abuse ? Écoute, je ne te veux pas de mal. » Si Blake fut surprise qu'elle connaisse son prénom alors qu'elle-même ignorait le sien, cela fut vite balayé par la suite de son discours. Elle ne lui voulait pas de mal ? Alors ça vraiment ça la rassurait, c'est vrai qu'elle avait super peur de cette frêle jeune fille, qui, si elle en se trompait pas, était même plus jeune qu'elle. Elle du se retenir de pouffer, soucieuse de ne pas heurter les sentiments de la Serpentard du moins pas avant que celle-ci ne lui ai expliqué ce pourquoi elle lui adressait subitement la parole. « Je ne vais pas passer, par quatre chemins, tu es très jolie. » La Gryffondor haussa un sourcil. Ca c'était pas quelque chose qu'elle entendait tous les jours. Et surtout pas venant d'une fille qu'elle ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam. D'une fille tout court en fait. Elle la draguait, ou bien ? « Vraiment très jolie. Tu as peut-être entendue parler de ma réputation. Enfin, de ma facilité à faire craquer les garçons. » Dans l'esprit de Blake ça voulait surtout dire que c'était une fille facile. Elle se demanda si Emily le prendrait mal si elle admettait n'avoir pas entendu parler d'elle. Parce qu'à dire vrai si c'était le cas, elle ne s'en souvenait pas, à croire que ça ne l'avait pas marqué. En même temps ce genre de filles lui adressaient rarement la parole et Blake avait un mauvais à priori sur elles. En même temps c'était un peu le genre des copines de Pete avant qu'il ne se se case plus ou moins avec elle. Est-ce qu'il avait déjà craqué pour Emily ? Faut dire qu'elle était vraiment jolie, avec ses yeux bleus étincelants, ses cheveux soyeux, son joli minois et sa bouche charnue. Rien à voir avec elle en somme. Le fait qu'elle parte sur un sujet pareil intriguait de plus en plus Blake qui avait beau chercher, ne voyait vraiment pas où elle voulait en venir. « Alors j'aimerais t'aider. Car un battement de tes cils, crois-moi, ça ne peut que déclencher une émeute. » Blake éclata de rire à ces mots. Un rire franc déclenché dès que la Serpentard eu finit sa phrase. C'était une blague n'est-ce pas ? Elle n'était pas sérieuse ? On ne venait pas comme ça aborder les gens - après avoir fait fuir ses amis au passage - pour leur proposer quelque chose comme ça. Quelle offre étrange de toute manière. Non ça ne pouvait relever que d'une farce, rien de plus. Quoi d'autre aurait pu pousser la Serpentard à lui offrir de l'aider...de l'aider à quoi au juste ? Séduire ? Non vraiment c'était ridicule, même elle ne proposerait pas ce genre de choses à des amies, c'est donc dire d'une inconnue ! Mais un regard à son interlocutrice, lui indiqua qu'elle ne se fendait pas la poire. « Tu es sérieuse ? » Blake se tut un instant. « Alors toi t'es vraiment spéciale comme nana. T'arrive comme une fleur tu jartes mes amies comme si c'était des chiennes et après tu me proposes un truc qui sent le mauvais coup à deux kilomètres à la ronde. » Était-ce un espèce de pari ? Peut-être que les Serpentards avaient décidé de se moquer d'elle. Était-ce un moyen de la rabaisser ? Lui montrer que malgré ses seize ans elle était loin d'arborer autant de conquêtes à son arbre de chasse que les autres filles ? En réalité elle n'avait absolument aucune conquête à afficher. Enfin sauf Pete, mais ça personne ou presque n'était au courant et certainement pas Emily. « Qu'est-ce que tu me veux au juste ? »

Spoiler:
 

__________
we could be heroes
If this is to end in fire then we should all burn together. watch the flames climb high into the night. calling out father oh, stand by and we will watch the flames burn auburn on the mountain side. and if we should die tonight then we should all die together (⚡️) i see fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Angel on the skyΔ Trop belle pour être vraie
avatar


personal informations

► date d'inscription : 28/02/2012
► parchemins : 1169


MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Mer 4 Avr - 1:14


Le soleil battait son plein, le thermomètre atteignait sûrement des températures jamais atteintes pour un hiver anglais, pour tout dire : il faisait une chaleur de lion. A ce propos, justement, Emily se trouvait toujours en présente de la jolie griffondor qu’était Blake. « Je me présente, Emily Spencer. » Emily avait bien remarqué que Blake se voulait indifférente à ce qu’elle lui voulait. Il semblait en falloir plus pour impressionner la rouge. Chose étrange. D’habitude, Emily intimidait par sa simple présence, mais cela ne semblait pas être le cas avec celle-ci, et ce n’était que du bonus pour elle. Une très belle fille avec du caractère, ça plaisait. Forcément. « Je ne vais pas passer, par quatre chemins, tu es très jolie. Vraiment très jolie. Tu as peut-être entendue parler de ma réputation. Enfin, de ma facilité à faire craquer les garçons. » La jeune fille face à elle semblait perplexe. D’accord, cette approche pouvait paraître étrange, elle l’admettait, mais le fait qu’Emily s’intéresse à elle était plutôt à prendre comme une chance. Des filles tueraient pour n’avoir ne serait-ce qu’un quart de son attention. Du moins, dans le sens positif du terme. Il est vrai qu’Emily avait une sacré réputation avec les garçons. Pas un garçon n’était pas tombé sous sa coupe, ou du moins, sous son charme - il y a des lois de la nature que l’on ne peut dévier -, hormis une ou deux exception comme Benjamin. Qu’Emily fera craquer un jour ou l’autre, qui plus est. Emily connaissait le secret qui unissait Blake à Pete, bien que la rouge elle-même l’ignore. Elles ne se connaissaient pas, après tout. Pete Levingston. Ah, Emily avait un vague souvenir avec lui. Un collectionneur de conquêtes, tout comme elle. Ils avaient eut ensemble une aventure d’un soir, ayant succombé à un désir charnel qui les animaient tous deux. Ils ne s’étaient pas spécialement refréquentés depuis, cette situation leur convenant très bien. Ils se souriaient quelques fois en se voyant, mais rien de plus s’était établit entre eux. Elle se demandait si Blake la voyait comme un danger pour elle et la relation qu’elle souhaitait. Les personnes amoureuses avaient tendance à voir le mal de partout, même quand il n’y était pas. Puisque Blake était amoureuse, Emily n’aurait peut-être pas du lui faire part de son nombre de conquêtes exorbitant, bien qu’il ne fut un secret pour personne. Il n’était pas dans son but ni dans son intérêt d’effrayer la rouge.

Elle lui fit part de sa pensée : Blake pouvait déclencher une émeute à tout moment, avec le charme fou qu’elle possédait. Au rire puissant que cette dernière poussa, elle ne semblait pas être du même avis que la jeune verte. Une question se forma dans l’esprit d’Emily, comment la jeune fille ne pouvait se rendre compte de sa beauté ? A moins qu’elle est rit pour l’offre d’aide à la “séduction” qu’Emily lui avait proposée. Dans les deux cas, Emily était parfaitement sérieuse et ne plaisantait pas. Blake sembla reprendre un peu de sérieux en remplissant ses poumons d’air. Elle lui jeta un regard perplexe avant de lâcher « Tu es sérieuse ? » Si Emily était sérieuse ? Emily, S-p-e-n-c-e-r ? Evidemment qu’elle l’était, Emily ne plaisantait jamais avec ses requêtes. Et elle était un peu vexée que la griffondor ne lui accorde pas plus d’attention et de sérieux. Emily aurait pu la transformer en bouillie sur le champ si le visage d’ange de Blake ne l’avait cloué aux lattes du toit. La jeune fille ouvrit à nouveau la bouche, laissant s’échapper une voix douce « Alors toi t’es vraiment spéciale comme nana. T’arrive comme une fleur tu jartes mes amies comme si c’était des chiennes et après tu me proposes un truc qui sent le mauvais coup à deux kilomètres à la ronde. » D’accord pour le spéciale, pour le reste… Pour qui se prenait-elle ? Cette conversation commençait à prendre une tournure qui déplaisait à la serpentarde. Personne. Personne n’avait le droit de lui parler ainsi, avec un ton pareillement sarcastique. La Cauldwell voulait montrer qu’elle n’était pas intimidée mais elle avait tout de même des limites à respecter, il ne fallait pas oublier qu’elle s’adressait à une obscure prédestinée à être mangemort. Même si elle lui portait un certain intérêt, elle n’apprécierait guère que la verte se retourne contre elle.

Emily se remit à sourire, comme à son habitude. Elle plongea son tendre regard bleu dans les yeux noisettes de la brunette, et annonça le plus sérieusement du monde qu’elle n’avait souhaité paraître malpolie à son égard - une première de sa part -, et qu’elle était tout ce qu’il y avait de plus sérieux sur cette terre. Elle parut lire sur le visage de la jeune fille une expression qu’elle ne comprit pas immédiatement, mais elle rajouta tout de même « Il ne s’agit strictement pas d’un pari. » Au moins, si la rouge s’était, ne serait-ce que pendant un quart de secondes, posé la question, Emily avait été claire. Elle attendait de la part de Blake un peu plus d’enthousiasme, mais elle se satisferait de ce qu’elle avait. La jeune brune posa ses mains sur les lattes de bois et huma l’air. Le temps était vraiment magnifique, et le soleil l’enivrait de satisfaction. Alors que les rayons du soleil se posaient une nouvelle fois sur ses paumettes, elle entendit la griffondor rétorquer « Qu’est-ce que tu me veux au juste ? » Emily remit son crâne en position verticale, et pivota vers Blake en un mouvement. Elle n’allait pas lui dire qu’elle avait remarqué sa situation vis-à-vis de son meilleur ami, elle doutait que ça ait pour effet de la rassurer. Non. Elle allait continuer dans sa lignée. Au moins elle en dirait sur ce qu’elle savait sur les sentiments de Blake pour Pete, au mieux tout le monde se porterait. Car Emily se fichait bien de savoir la jeune fille amoureuse. Ou du moins, l’amour tout juste la dégoûtait. Mais elle voulait que la jeune fille prenne confiance en son charisme - allez savoir pour quoi - et surtout, qu’elle apprenne à séduire. Car si une fille comme elle n’était avec personne, il y avait peu de chances pour que les autres le soit - hormis elle, bien sûr. « Je pensais avoir tout dit. Il s’avérerait que je me sois… trompée. » Ce petit manège commençait à la prendre de court « Ecoute, Blake, - on peut se tutoyer maintenant n’est ce pas ? - tout ce que j’ai dit je le pense. Je sais que tu n’as sûrement pas de temps à accorder à une fille comme moi mais… Laisse moi une chance. » De te montrer qui tu es, voulut-elle rajouter, mais elle s’abstenut. La rouge l’aurait sûrement mal pris, et Emily ne le souhait pas.

Emily rassembla ses cheveux en un chignon, elle laissa tomber une mèche devant ses yeux et sourit. Elle enleva le pull qui commençait à lui tenir chaud et arrangea les plis de son débardeur, soulignant sa forme parfaite. Emily aurait pu se contenter en ce moment même d’user de ce dit corps et de ses charmes pour batifoler ailleurs, mais elle ne l’avait pas fait. Preuve qu’elle ne se moquait strictement pas de Blake. Emily s’assit en tailleur, observant le paysage au loin. Elle attendait une réponse de la rouge, et visait au loin le sublime panorama. Une légère brise s’était levée, ne raffraichissant qu’à peine l’atmosphère. Le ciel était vide de nuages et le soleil était d’un jaune or qui aveuglait, ce n’était pas un temps à détraqueurs. La jeune fille aurait bien enfilé un short au lieu de son jean qui lui collait à la peau. Noel approchait et elle avait comme l’impression d’être en un beau jour de printemps. Elle voyait les fleurs fleurirent, tout en bas, dans le parc. Parc qui, d’ailleurs, était truffé d’élèves. Mais la hauteur des toits du château taisait les piaillements qu’ils auraient sûrement entendus s’ils avaient été à leur côté.

Le toit commençait à se remplir un peu plus que jusqu’alors. Un groupe de poufsouffles et de serdaigles s’étaient installés, loin de eux. Les élèves se plaçaient toujours généralement loin d’Emily, bien qu’elle soit de dos à ce même instant. Cette dernière commençait d’ailleurs à s’ennuyer quelque peu, elle aurait aimé avoir une conversation très animée avec Blake, commencer à lui apprendre des petits trucs qu’elle prendrait pour atouts dans ses requêtes, la voir boire ses paroles. Mais Emily ne se décourageait pas, elle se tourna vers Blake et se releva d’un bond. Elle plongea ses yeux profondément dans ceux de celle-ci, les pupilles de Blake la fixait également. Emily laissa un nouveau sourire s’étirer encore une fois sur ses jolies lèvres rosies, tout en soutenant le regard de la jeune fille, et avança sa main devant elle, la tendant très clairement à la griffondor. Elle espérait de toutes ses forces qu’elle la prendrait. « Tu es partante ? » lâcha-t-elle. Si la réponse était oui, Emily ne pourrait s’empêcher de laisser échapper un petit gémissement, ou un bond de bonheur. C’était bête, mais elle accordait de l’importance à la décision de Blake. Le visage de Blake était illuminé par les rayons du soleil, et elle paraissait encore plus à son avantage que d’habitude. La main toujours tendue en direction de celle qu’elle voulait comme amie Emily attendit.

__________
 BROKEN HEART
C'est drôle, je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer...
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Blake et non Black : groupies s'abstenir. + MODO
avatar


personal informations

► date d'inscription : 07/08/2011
► parchemins : 3374


MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Jeu 5 Avr - 6:32


« Il ne s’agit strictement pas d’un pari. » Blake haussa les sourcils l'air de dire que c'était pas une simple affirmation qui changerait son avis. Elle ne prenait pas réellement part à la guerre des maisons mais c'est par expérience qu'elle avait apprit à se méfier des Serpentards, ou du moins de certains d'entre eux et Emily en faisait partie. Elle ne la connaissait pas mais avait cru deviner le genre de personne que c'était, celle qui pense pouvoir contrôler son petit monde, surprise de découvrir que tous n'étaient pas forcément prêts à assouvir le moindre de ses désirs. Et Blake faisait partie de ces gens-là. Elle se fichait pas mal de la réputation de la brune et si jamais elle décidait de s'y fier ça l'amènerait encore moins à vouloir l'écouter. La jeune fille détourna la tête, comme pour mieux recevoir les rayons du soleil. La Gryffondor voulait en venir au vif du sujet et maintenant, il n'y avait pas d'intérêt à rester avec elle sinon. Aussi elle lui demanda de manière directe ce qu'elle voulait réellement. Sa question lui ramena l'attention complète de la Verte et argent. Blake espérait qu'elle ai une vraie réponse à lui donner, qu'elle soit honnête si elle en était capable. Parce que si elle continuait à se moquer d'elle de cette manière elle quitterait très certainement les lieux. « Je pensais avoir tout dit. Il s’avérerait que je me sois… trompée. Ecoute, Blake, - on peut se tutoyer maintenant n’est ce pas ? - tout ce que j’ai dit je le pense. Je sais que tu n’as sûrement pas de temps à accorder à une fille comme moi mais… Laisse moi une chance. » Blake roula des yeux. La verte n'en démordait pas et paraissait sincère. Se pourrait-elle qu'elle pense vraiment ses propos ? Qu'elle veuille réellement l'aider ? Si c'était le cas c'était....gentil. Vraiment, une autre l'aurait mal pris mais pas Blake. Son manque de conquête n'était pas un secret, elle ne s'en était jamais cachée. Mais elle n'avait plus besoin d'aide sur ce terrain là. Quelques mois plus tôt elle aurait été ravie de cette proposition, même si elle se serait tout autant méfié. Elle l'aurait accepté, pas pour séduire les garçons en général, juste un en particulier. Aurait-elle osé avouer son nom à Emily ? Sûrement pas. Du moins pas au début, elle ne l'avait avoué à personne ce n'était pas pour le confier à une parfaite inconnue aussi serviable soit elle. Quoiqu'il en soit ce jour-là Blake n'avait plus besoin d'aide en matière de séduction. Elle était casée et vu la personne avec qui elle était, elle pouvait espérer que ce soit pour de bon. Pete l'aimait, elle l'aimait et n'avait eut à user d'aucun moyen de séduction elle avait juste eu....eh bien à être elle-même. Cela dit personne, à quelques exceptions près, n'était au courant du fait qu'elle soit en couple et il était important que cela reste ainsi. Ce n'était pas son choix à elle tout particulièrement, mais plutôt celui de Pete, enfin non que ce fut quelque chose qu'il soit ravi de faire. Ils étaient juste forcés de faire profil bas s'ils voulaient être ensemble car Pete devait encore se débarrasser d'un léger encombrement : sa fiancée. Bref, aussi bizarre que leur relation soit, s'en était pas moins une et elle n'avait donc pas besoin de garçon. Elle n'avait jamais eu besoin d'un autre et celui qu'elle voulait elle l'avait enfin.

Elle s'apprêta donc à refuser poliment la proposition d'Emily. Poliment parce qu'elle avait finit par croire plus ou moins à ses propos. Parce qu'elle s'était quand même sentie flattée par les compliments - à ses yeux infondés - qu'elle lui avait fait. Cependant une idée germa dans son esprit au moment où elle ouvrait la bouche. Personne ne devait savoir pour elle et Pete. Mais dans cette idée là, cela ne paraîtrait-il pas étrange qu'à seize ans ce soit une éternelle célibataire ? Surtout dans un pensionnat mixte où les élèves ne se privaient de pas grand chose lorsqu'il s'agissait des relations amoureuses. Ne risquait-elle pas de s'attirer quelques soupçons ? Et puis si elle refusait tout en admettant qu'elle croyait la Serpentard sincère, quelle excuse pourrait-elle lui donner ? Elle n'en avait aucune et son cerveau avait beau être réveillé, elle n'avait toujours pas d'idée. Et puis elle voulait éviter de mentir encore et encore. Elle n'était pas comme ça. Elle se mordit donc l'intérieur de la joue tandis qu'elle réfléchissait, pesant le pour et le contre de son idée. Celle-ci consistait en l'acceptation de la proposition de sa camarade, de manière à lui faire plaisir tout en évitant que d'autres se posent trop de questions. En dehors de ce qui semblait évident, un des points forts de cette solution était qu'en approuvant l'idée d'Emily et en suivant donc les espèces de leçons qu'elle lui proposait, elle pourrait ainsi apprendre quelques trucs qui pouvait toujours lui servir. Ne vous méprenez pas, cela concernait toujours Pete. Elle avait toujours été jalouse de ses conquêtes, certaines étant presque des reines de beauté, des filles aussi qui savaient comment s'y prendre avec les garçons sans faux pas. Elle, elle agissait toujours tout en maladresse lorsqu'il s'agissait d'être seule avec lui. Tout lui était nouveau, elle n'y connaissait rien et avait peur que son manque d'expérience joue en sa défaveur aux yeux de son petit-ami. Aussi finalement elle pourrait toujours tirer un enseignement de ce que lui dirait Emily, même si ce ne serait pas forcément aux mêmes fins. Sans oublier qu'une partie d'elle se disait que les rendez-vous qui auraient ainsi lieu entre les deux jeunes filles pourraient aussi être source de beaucoup d'éclats de rire. Alors si Emily était sincère, Blake n'était pas si contre que ça.

La Serpentard, se leva alors d'un geste brusque qui attira le regard de Blake. Elle leva les yeux pour fixer son regard dans les prunelles bleues de la jeune fille. Celle-ci tendit une main vers elle, dans un signe remplit de sens. Comme pour le ponctuer, Emily lui demanda si elle était partante. Le regard de la Gryffondor passa plusieurs fois du visage de son interlocutrice à sa main tendue, hésitant et tentant de lire dans les yeux de la cinquième année si elle ne se jouait pas d'elle. Un léger sourire se forma finalement sur ses lèvres rosées et elle attrapa la main qui était à hauteur des yeux avant de se relever, détestant être en position d'infériorité. « Je suis partante. » dit-elle solennellement. Elle s'attendait à une réponse assez marquée de la Serpentard, qui serait sûrement ravie de cette réponse. Le fait qu'elle veuille l'aider, restait un mystère pour Blake, mystère qui apparemment ne serait pas résolu. Emily avait beau dire ce qu'elle voulait, Blake ne pouvait tout simplement pas comprendre ses raisons. Déjà parce qu'elle ne voyait pas cette beauté que l'Obscure voyait en elle et puis parce que l'idée restait quand même bien bizarre. D'ailleurs, elle sentit qu'il était nécessaire qu'elle précise à la Serpentard qu'elle n'avait pas non plus sa confiance totale et absolue. « Ca a intérêt à ne pas être une blague. Mais sinon, oui d'accord, ça marche. Tu vas devoir me dire ce en quoi tu veux que ça consiste exactement par contre, parce que j'en ai aucune idée. » Elle détailla Emily de haut en bas. Elle était belle, mais au delà de sa beauté indéniable, elle savait se mettre en valeur. Pendant que Blake réfléchissait elle s'était attachée les cheveux et la queue de cheval qu'elle s'était faite lui donnait un air de petite fille qui lui allait très bien. Sa tenue avait très bien été choisie pour laisser voir ses formes, sans être trop vulgaire. Inutile de dire que les garçons devaient adorer cette fille. Personne d'autre que Pete ne lui avait jamais fait de déclaration à elle, personne n'avait même voulu lui tenir la main. Ou si c'était le cas, elle ne s'en était absolument pas rendue compte. C'était peut-être ça son problème finalement. Sauf qu'à ses yeux il était plus simple de se dire qu'elle n'avait tout simplement rien de spécial, rien qui pouvait attirer les autres. Et puis si vous ajoutiez à sa son caractère qui n'était pas des plus facile, forcément beaucoup avaient dû fuir. Elle n'était pas parfaite, cependant elle n'était pas sûre de vouloir changer. Elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait faire au niveau des vêtements, parce que les robes qu'elle mettait souvent était quand même jolie, du moins à ses yeux et dévoilaient parfois joliment ses formes, elle ne se voyait pas faire plus. Quant à son comportement...« Par contre je te préviens, si c'est pour me faire devenir une de ces poufs anorexiques qui sautent sur tout ce qui bouge, ça va pas le faire. » Ca au moins c'était dit. Elle détestait les glousseuses et les filles superficielles qui composaient en grandes majorité le tableau de chasse de Pete. Des filles qu'il avait certainement choisit pour leur facilité et leur frivolité. Elles ne cherchaient jamais quelque chose de sérieux. C'était dur de se dire que son petit-ami était un beau salaud, mais c'était la stricte vérité. En tous cas, elle ne voulait pas devenir comme elles, jamais.

__________
we could be heroes
If this is to end in fire then we should all burn together. watch the flames climb high into the night. calling out father oh, stand by and we will watch the flames burn auburn on the mountain side. and if we should die tonight then we should all die together (⚡️) i see fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Angel on the skyΔ Trop belle pour être vraie
avatar


personal informations

► date d'inscription : 28/02/2012
► parchemins : 1169


MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Mar 10 Avr - 6:07


Blake sourit magnifiquement et attrapa la main qui lui était tendue, en réponse à la proposition d’Emily. Cette dernière sourit en entendant les lèvres de la jeune fille prononcer les mots « Je suis partante. ». Ces dernières minutes, la serpentarde s’était longuement demandé si elle n’allait pas devoir faire face à une réponse négative. Dans le quel cas, elle ne s’était absolument pas préparée, peu habituée à ce qu’on lui refuse quoi que ce soit. Bien sûr, dans le cas présent, la décision n’appartenait qu’à Blake, puisqu’il s’agit d’une requête assez spéciale et qu’elle seule pouvait décidée d’accorder un minimum de sa confiance à Emily. Et que la crainte que la verte pouvait aspiré habituellement aux élèves n’y ferait rien. Par ce fait, Emily ne savait plus si elle devait s’attendre à un refus ou à une acceptation. Mais la réponse que fit Blake était au dessus de tout. Certes elle n’avait fait que répondre à la question posée par la serpentarde par les mots précédemment employés, mais cette dernière y voyait un encouragement, de la joie, une prochaine amitié - oui, son cerveau s’emballait quelque peu - cette réponse la visait droit au cœur, vraiment, elle était aux anges. J’AI RÉUSSI, se dit-elle, en son moi intérieur. Elle aurait poussé un cri si elle avait été seule - ce qui n’était pas le cas, bien sûr - l’attente l’ayant finalement rendue plus heureuse qu’elle ne l’aurait du, et qu’elle ne se devait de le montrer - pour ne pas faire de l’ombre à sa réputation. Mais l’immense sourire qui ornait son visage la trahissait, ses yeux pétillaient d’un éclat qu’on avait peu de fois vu dans les yeux de qui que ce soit, et l’envie de danser la prit soudain, mais elle se retint, par principe encore une fois. Elle avait perdu espoir malgré l’assurance qu’elle démontrait toujours. Au lieu d’accomplir le moinde fait que lui dictait son esprit, Emily lança à la ravissante rouge un regard chaleureux qui - elle l’espérait - voulait en dire long sur son contentement, et la serra brièvement dans ses bras. « Je suis ravie, Blake » lui dit-elle, le plus sincèrement du monde. Arrachant un nouveau sourire à son visage d’ange.

Le soleil descendait dans le ciel, indiquant apparemment les alentours de quatre heures - Emily lisait dans le ciel comme on lit une horloge - et les deux jeunes filles se trouvaient face à face, à la même hauteur. Blake se sentit le besoin de lui préciser qu’il ne valait mieux pas qu’il s’agisse d’une blague, et qu’il faudrait, par contre, qu’elle lui explique exactement en quoi ce “plan” consistait. Bien sûr, il n’était pas un secret pour le château que le nombre de conquêtes de Blake ne volait pas bien haut, alors qu’une fille comme Emily arrive comme une fleur et lui propose une aide aussi farfelue, ça valait bien une petite explication. Avant de répondre, Emily observa Blake. Elle ne comprenait éperdument pas les garçons. Comment passer à côté d’une bombe comme celle-là ? Ce n’était pas une bombe au sens vulgaire, et insinuant une fille trop sexy pour son âge. Non. C’était une bombe naturelle, une jeune fille magnifique avec un charme époustouflant, rien de plus impressionnant à fier à ses propres yeux. « Cela aurait été une perte de temps de faire une blague dans le genre. Je suis sérieuse, je te l’assure. Pour le reste du plan… » Emily marqua une pause et sourit grandement. « Je te l’expliquerai au fur et à mesure, ne t’inquiètes pas. Je souhaite juste t’aider à t’introvertir un peu plus, à montrer à ceux qui ne l’ont pas vu - et crois moi, ça m’étonne beaucoup - que tu es une fille extraordinairement époustouflante. » Ouf, sa phrase de trois kilomètres de long se terminait. Elle avait tout dit, elle pensait. Et espérait dans le même temps avoir un peu plus éclairée Blake. Mais les vraies explications viendraient plus tard, avec des conseils et de la pratique.

Tandis qu’Emily jetait un coup d’oeil aux nouveaux arrivants sur le toit - qu’elle reconnut pour la plupart -, Blake rajouta « Par contre je te préviens, si c’est pour me faire devenir une de ces poufs anorexiques qui sautent sur tout ce qui bouge, ça va pas le faire. » Emily sourit, si elle comptait transformer Blake en une pouf superficielle ? Certainement pas. Sinon elle serait allée voir n’importe quelle idiote du château et l’aurait rendue encore plus stupide qu’elle ne l’était déjà. Et puis, il aurait été un gâchis de faire de Blake une fille comme cela - de toute façon, celle-ci ne se serait pas laissée faire. Malgré les apparences, Emily n’était pas le genre de fille qui semblait se reflèter aux yeux de Blake - et peut-être des autres -. Elle était un bourreau des coeurs mais uniquement car elle s’ennuyait dans les relations, elle pensait que rester longtemps avait quelqu’un était une perte de temps. Bien sûr, elle n’avait rien contre les personnes qui étaient comme cela, mais elle ne comprenait juste pas. L’amour, elle avait décrété il y a bien longtemps que ça ne l’intéressait pas. Et puis, les garçons se battaient pour sortir avec elle, elle aurait été bête de ne pas en profiter à son aise. Cependant, elle sentait dans la remarque de Blake comme le besoin de se justifier. De préciser qu’elle n’était pas une pouf anorexique. Bien que, Blake ne l’avait sûrement pas visée, Emily aurait sûrement réagit au quart de tour si il ne s’était pas agit de la rouge. Elle n’en avait pas l’air, mais Emily était une fille un peu casse-coups, qui ne cherchait pas à tout prix à soigner son apparence, qui y prenait juste garde. Elle passait le plus clair de son temps depuis son enfance à jouer les aventurières et à chercher à faire de nouvelles découvertes - comme les galeries souterraines qu’elle avait montré à Xander -, ou à se défier à la nature, lui valant parfois de nombreux dommages dont elle gardait des cicatrices. Emily n’était pas non plus chochotte comme les “poufs”, elle n’avait pratiquement peur de rien, et son courage avait toujours été reconnu par ses proches. Les araignées ? Facile. Bref, fini la biographie, mais Emily n’était définitivement pas le genre de fille en laquelle Blake ne voulait pas être transformée. Ce qui leur faisait un point commun - de plus ?. « Ne t’en fais, je n’en avais pas l’intention. » dit-elle tout sourire, et d’une voix rassurante. La première phase de son plan était d’expliquer à Blake quelques rudiments qu’elle voulait fondamentaux. Elles marchèrent le long du toit et Emily ne pu s’empêcher de se dire qu’une chute du toit serait mortelle. Elle s’en éloigna donc quelque peu avec Blake. La verte expliqua à Blake que le principal chez une fille c’était l’assurance. Il fallait qu’elle montre qu’elle était hors du commun et qu’elle soit sure d’elle. Après ça, tout glisserait tout seul. Elle la fit se redresser quelque peu - pour être droit comme un fil de fer - et marcher sur la pointe des pieds. Oui je sais, c’est ridicule, mais Emily le fit avec elle, si bien qu’elle rirent toutes deux, de voir l’autre ainsi dans cette posture. Blake devait surement s’attendre à autre chose pour un début, mais Emily ne voulait pas la lâcher dans la cage aux lions sans l’avoir préparée et mise en haleine. La tenue de soi, c’était important. « Sur ta tenue il n’y a rien à redire. » lâcha-t-elle. Vraiment, Blake n’avait pas un goût vestimentaire dérangeant, et Emily se dit que si elle finissait par devenir amie, elle pourrait lui emprunter quelques affaires par ci par là. Elle se dit également que Blake pourrait séduire dans n’importe quelle tenue. Mais qu’elle la voyait bien mettre une jolie robe à elle lorsqu’elle devrait passer à l’attaque. Pas tout de suite, donc.

Elle la fit ensuite la regarder droit dans les yeux, sans détourner le regard, l’intimidation était une plaie en matière de séduction. Blake ne réussit pas tout de suite, mais Emily ne cillait pas. Finalement, Emily dit « Whaouh, tu m’impressionnes. » Si, si, la jeune fille apprenait vite. Emily repéra au loin deux poufsouffles qui prenaient le soleil, assis tranquillement. Elle se dit qu’ils seraient parfaits pour une petite mise en bouche. Souriante, elle s’avança assez près des jeunes hommes pour que Blake puisse entendre et lui dit d’observer. « Salut. » lâcha-t-elle au poufsouffle de gauche, s’asseyant à ses côtés. Le garçon balbutia un bonjour interloqué, apparemment il était très surpris de la venue d’Emily qui, il faut l’avouer, avait le don de mettre les garçons parfois mal à l’aise, sa beauté les impressionnant. « Le temps est plutôt ravissant, hein ? » Elle se tourna de nouveau vers lui et lui sourit encore. Le pauvre jeune homme semblait déboussolé, mais il reprit vite de l’assurance, ayant peu envie de manquer une chance comme il l’avait là. Il lui dit qu’effectivement il faisait très beau, et qu’il l’était encore plus lorsqu’Emily se trouvait à ses côtés. Le petit ne perdait pas de temps, ni le fil de son esprit. C’était exactement le genre d’attitude qu’elle attendait de Blake, un savoir faire, mais pas tout de suite, cela n’arriverait que vers la fin de son “apprentissage” et uniquement si Blake voulait tenter une approche du genre - elle n’était pas là pour l’obligé à quoi que ce soit, non plus. Mais pour l’instant, Emily souhaitait juste que Blake émette un battement de cils à un jeune homme et qu’il lui sourit, sous le charme. C’est pourquoi Emily coupa vite court à la discussion avec le poufsouffle, qui sembla déçu, mais à qui elle promit qu’ils se reverraient sûrement, sans lui préciser que ce ne serait uniquement que dans ses rêves. Cette fois, Emily vit bel et bien un spécimen intéressant au loin, elle détourna le regard pour ne pas lui sourire, puisqu’il regardait dans leur direction, c’était à Blake de faire cela. Elle lui expliqua rapidement ce qu’elle attendait d’elle : un regard de sa part dans la direction du jeune homme et qu’elle l’éblouisse assez pour qu’il s’approche lui parler. Sans attendre d’approbation de sa part, Emily lui dit « A toi. » en souriant. Allait-elle réussir ?

__________
 BROKEN HEART
C'est drôle, je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer...
© ZIGGY STARDUST.


Dernière édition par Emily Spencer le Dim 15 Avr - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Blake et non Black : groupies s'abstenir. + MODO
avatar


personal informations

► date d'inscription : 07/08/2011
► parchemins : 3374


MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Sam 14 Avr - 11:19


« Je suis ravie, Blake » Elle parut sincère ce qui conforta Blake dans son idée, qu'elle avait certainement fait le bon choix en acceptant la proposition de sa camarade. Pour lui montrer qu'elle n'avait tout de même pas sa confiance totale elle la menaça néanmoins lui rappelant qu'il ne valait mieux pas que la Serpentard se paye sa tête. Puis elle se prit plus au jeu, entrant dans le vif du sujet en lui expliquant qu'elle aurait besoin de beaucoup d'encadrement, parce qu'elle n'y connaissait absolument rien. Peut-être qu'elle se rabaissait trop en insinuant cela, mais puisque ce n'était que la stricte vérité elle n'y voyait pas d'inconvénient. Emily, la rassura aussitôt. « Cela aurait été une perte de temps de faire une blague dans le genre. Je suis sérieuse, je te l’assure. » La gryffondor hocha vaguement la tête l'air de dire que c'était bon, qu'on pouvait passer à autre chose. Elles auraient pu passer des heures à discuter du fait que ce soit une blague ou non. Blake n'étant franchement pas très encline à croire Emily, qu'elle ne connaissait pas, sur parole. Qu'elle nie ou non ça ne changeait strictement rien, autant donc passer à la suite puisque de toute façon elle lui faisait suffisamment confiance pour avoir accepté. « Pour le reste du plan… Je te l’expliquerai au fur et à mesure, ne t’inquiètes pas. Je souhaite juste t’aider à t’extravertir un peu plus, à montrer à ceux qui ne l’ont pas vu - et crois moi, ça m’étonne beaucoup - que tu es une fille extraordinairement époustouflante. » Un coin de la lèvre de Blake se releva dans un rictus d'incompréhension. Ca ressemblait un peu à ce qu'elle-même avait dit à Lily durant le premier de ses cours. À part la partie « extraordinairement époustouflante. » bien sûr, parce que ça n'avait pas lieu d'être dans le type de leçon qu'elle donnait. La Gryffondor cherchait simplement à faire en sorte que la Serdaigle assume plus son côté fou et amusant, la beauté n'avait rien à voir dedans. Il était étonnant pour Blake qu'on lui demande une chose pareil. Elle était quand même une des filles les plus extravertie qu'elle connaissait. La preuve elle devait l'enseigner à d'autre. Elle rirait fort et parlait trop. Non vraiment on ne pouvait pas lui qu'il fallait qu'elle se lâche parce que c'était loin d'être quelqu'un de coincé. C'était tellement faux que n'importe qui aurait pu le dire. Elle n'était même pas timide le moins du monde ! Ce qu'Emily voulait dire, c'était peut-être qu'elle n'allait pas assez vers les garçons, ou qu'elle ne s'y intéressait pas suffisamment. Ce qui était peut-être vrai. Quoique..elle s'approchait des gens c'était sûr, mais filles ou garçons pour elle c'était la même chose. Elle ne montrait pas la moindre différence dans son comportement. Même en voyant un beau jeune homme l'idée de flirter ne lui traversait même pas l'esprit. C'était peut-être ça au fond le problème. Elle s'en fichait trop et ne montrait pas assez aux garçons qu'ils pouvaient l'intéresser. En un sens c'était normal parce qu'ils ne l'intéressaient tout simplement pas, mais d'un autre côté forcément pour le résultat qu'escomptait Emily c'était très mauvais cette attitude. Elle faillit éclater de rire face au ridicule de l'insinuation de sa camarade, mais se retint justement avec l'idée que celle-ci pensait sûrement à la faire plus aller vers les individus du sexe opposé. Et plus qu'aller vers eux, les draguer et se mettre en avant aussi. Oui voilà c'était ça qu'elle voulait dire. Aussi Blake ne répliqua pour une fois pas. Cependant avant qu'Emily ne poursuive, Blake insista sur le fait qu'il ne fallait pas trop compter sur le fait de pouvoir la changer, parce qu'elle était tout simplement contre. Cela eut pour effet de faire sourire la Serpentard qui se voulut rassurante lorsqu'elle lui répondit « Ne t’en fais, je n’en avais pas l’intention. ». Blake hocha la tête plusieurs fois de haut en bas en marmonnant de vagues « Bien..bien..» En fait elle essayait surtout d'assimiler ce dans quoi elle s'était embarqué. Parce que plus ça allait et moins elle y comprenait quelque chose. Les réponses d'Emily, plutôt que de l'éclairer, au contraire embrouillaient un peu plus son esprit. Ca devenait de moins en moins concret et en plus elle n'avait toujours pas complètement digéré le fait qu'elle lui ait fait comprendre qu'elle n'était pas suffisamment extravertie. Non parce que ça c'était se moquer du monde !

Et puis Emily commença à lui parler d'assurance et de confiance en soi. La Gryffondor n'écouta que d'une oreille, parce qu'elle n'avait pas l'impression que ce fut quelque chose qui manquait chez elle. Bien sûr ce n'était que son impression parce qu'en réalité il suffisait qu'elle pense à Pete pour que, comme par magie, toute son assurance disparaisse. Ensuite elle passa directement à la pratique lui demandant de marcher sur la pointe des pieds, la tête haute, le dos bien droit. Blake du se mordre la lèvre pour ne pas éclater de rire ce qui aurait sûrement vexé sa nouvelle copine. Pourtant Emily finit par le faire avec elle et le fou rire les gagna bientôt toutes deux. Elles étaient ridicules, mais au moins elles étaient deux. « Sur ta tenue il n’y a rien à redire. » dit Emily une fois qu'elles eurent terminé. La jeune fille sourit sincèrement flattée et baissa les yeux pour mieux se voir. Disons que comparé à la Serpentard, elle y pensait certainement beaucoup moins. Elle avait un style qui lui semblait plutôt naturel. Elle mettait ce qu'elle avait envie de mettre sans trop y réfléchir, elle n'était donc pas à l'abri d'une grosse erreur. En revanche Emily savait parfaitement se mettre en valeur. Puis celle-ci, lui demanda de la regarder dans les yeux, sans détourner le regard. Ce n'était pas quelque chose qui l'effrayait, non pas du tout. Elle n'était pas du genre à être facilement intimidée - sauf par quelques rares personnes. Mais le fait qu'on le lui demande, la déstabilisait grandement, c'est pourquoi elle ne réussit pas tout de suite à tenir et baissa d'abord les yeux en riant. Rapidement cependant elle reprit son sérieux et soutint le regard de la cinquième année. « Whaouh, tu m’impressionnes. » Un sourire en coin orna les lèvres de Blake, amusée par ces exercices assez spéciaux. Et puis Emily parut se rendre compte de la présence de nouveaux venus sur le toit, que Blake avait remarqué sans s'y intéresser plus que ça. La Serpentard partit cependant à leur rencontre et les aborda tandis que Blake l'observait, un peu confuse de ce départ précipité. Elle devina cependant que c'était un exemple que cherchait à lui donner Emily, exemple que sans doute elle lui demanderait d'imiter. Elle préféra ne pas penser à ce moment-là. Effectivement elle s'était douté qu'Emily chercherait à lui faire faire quelques essais de flirt qu'elle pourrait ensuite juger, mais premièrement elle ne s'imaginait pas que ce serait dès le premier jour et deuxièmement, en fait elle avait tout fait pour ne pas y penser. Oui parce qu'elle n'avait pas accepté la proposition pour draguer d'autres hommes. Non, simplement pour protéger son couple, éventuellement comprendre deux ou trois choses qui l'aideraient à être plus désirable aux yeux de Pete et puis aussi pour s'amuser. Elle n'était absolument pas prête à tenter de faire craquer un quelconque autre garçon de Poudlard. Et puis c'était pas comme si elle s'en sentait capable. Emily finit par revenir vers elle et rapidement Blake comprit qu'elle avait vu juste. En effet la jeune fille lui demanda, après lui avoir fait remarqué un beau jeune homme un peu plus loin, de réussir en un regard et un sourire à le faire venir jusqu'à elle. À mesure que la Serpentard lui expliquait ce qu'elle voulait, le visage de Blake perdit de ses couleurs. Décidément ça c'était une très mauvaise idée. Elle n'avait pas envie de lui parler et surtout pas qu'on lui fasse la cour. Et en plus elle savait qu'elle n'avait aucune chance de réussir. Un rapide coup d'œil derrière son épaule lui en avait fait voir suffisamment pour qu'elle comprenne, que c'était le genre qui avait sûrement des tas de filles à ses pieds. Des filles qui étaient beaucoup, beaucoup plus désirables qu'elle. Mais sa camarade ne lui laissa pas le temps de répliquer, ou de trouver des arguments pour refuser gentiment mais fermement. Elle lui sourit avant de simplement l'encourager en deux mots. « A toi. »

Il était clairement visible sur le visage de Blake qu'elle n'était pas à l'aise. Mais alors vraiment pas. Elle n'avait pas envie de faire ce qu'on lui demandait – car elle sentait qu'un en sens c'était trahir Pete – et avait peur de se ridiculiser si jamais elle acceptait. Elle n'avait pourtant pas envie que ça s'arrête là, aussi elle prit sur elle, fit un effort et inspira une grande bouffée d'air. Elle baissa les yeux pour réfléchir. Il fallait réussir à l'attirer d'un seul regard. Comment ? Pourquoi diable aurait-il la moindre envie de s'approcher, juste parce qu'elle aurait posé ses yeux sur lui ? C'était stupide, mais Emily avait l'air convaincue de la possibilité de la chose. Qu'est-ce qui pourrait lui donner envie de venir lui parler ? Il fallait qu'elle soit éblouissante, sauf qu'elle ignorait comment faire. C'était pas comme si elle pouvait simplement appuyer sur un bouton et soudainement avoir l'air sublime. Pourtant c'est clair que ça aurait simplifié beaucoup de choses. Blake finit par se retourner, toujours sans avoir décidé de ce qu'elle allait faire. Et puis alors qu'elle allait relever la tête pour lancer un regard au jeune homme, elle pensa à Pete. Que ferait-elle si c'était lui qu'elle voyait à cet instant là ? Ce fut comme un déclic. Son visage s'éclaira, une espèce de flamme s'alluma dans le fond de ses prunelles et un magnifique sourire se peignit sur ses lèvres découvrant ses dents. C'est à ce moment là que son regard croisa celui de la cible désignée par Emily. Le contact visuel ne dura pas longtemps et Blake se tourna ensuite pour faire à nouveau face à sa camarade. Elle n'osa pas la regarder dans les yeux, gênée par ce qu'elle venait de faire. C'était sûrement nul, il avait dû la prendre pour la première des imbéciles à le regarder à a lui sourire de cette manière. Elle s'était ridiculisée et en beauté, c'était certain. Timidement elle releva les yeux vers la jeune fille pour chercher son jugement de sa prestation. « Alors ? » Mais elle n'eut pas besoin de la réponse de la Serpentard, parce qu'elle sentit parfaitement une présence dans son dos et que ce n'était pas difficile de deviner de qui il s'agissait. D'ailleurs le regard fixé par dessus sa propre épaule d'Emily le lui confirma bien. Pourtant, plutôt que d'être contente d'avoir apparemment réussit son coup, son visage se décomposa. Elle n'était absolument pas prête à lui parler, non vraiment pas. D'ailleurs Emily ne lui avait rien dit à ce sujet, elle avait juste dit qu'il fallait qu'elle réussisse à le faire venir, pas qu'ensuite il faudrait qu'elle tienne une conversation à lui faire croire qu'elle s'intéressait à lui. Ses lèvres formèrent donc aussitôt un mot, un simple mot d'une syllabe à l'intention de la brunette en face d'elle. Non. Elle espérait qu'elle comprendrait le message. Oui elle faisait ce qu'on lui demandait, mais il ne fallait pas aller trop vite. Une chose à la fois, elle avait peut-être réussit l'étape du regard, mais elle ne voulait pas tout de suite passer à la suivante. Elle comptait sur Emily pour virer le garçon aussi bien qu'elle avait viré ses amies.

__________
we could be heroes
If this is to end in fire then we should all burn together. watch the flames climb high into the night. calling out father oh, stand by and we will watch the flames burn auburn on the mountain side. and if we should die tonight then we should all die together (⚡️) i see fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Angel on the skyΔ Trop belle pour être vraie
avatar


personal informations

► date d'inscription : 28/02/2012
► parchemins : 1169


MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Dim 15 Avr - 2:16


Lorsqu’Emily dit à Blake que c’était à son tour de tenter le coup, elle ne remarqua pas le mal aise de celle-ci. Cependant, elle aurait du y penser, cela allait sûrement être trop rapide, vis à vis de la situation de la jeune fille que - il lui semblait - elle seule connaissait : son amour pour son meilleur ami. Mais la verte et argent n’y avait point songé, et puisqu’elle admirait les couleurs rosées du ciel, elle ne remarqua pas la décomposition de celle qui l’accompagnait. Posant finalement ses yeux sur la jolie brune, Emily vit que son regard était fixé sur ses chaussures, et qu’elle ne daignait lever la tête. Emily se mordit la lèvre. Peut-être avait-elle été trop rapide pour la griffondor, elle lui en demandait trop ? Apparemment, et ce n’était absolument pas le but d’Emily de la faire se rendre mal. Non, vraiment, si d’habitude - et dans certaines situations - elle le souhaitait aux gens, Blake ne faisait pas partie de ceux là. Elle considérait maintenant Blake comme une copine. Pas totalement amie pour le moment, mais pas inconnue non plus. Alors qu’elle allait ouvrir ses lèvres pour lui dire de laissé tomber, et qu’elle tenterait autre chose, elle fut surprise de voir la jeune rouge lever brusquement son visage et de se retourner vers le jeune homme qu’Emily lui avait montré quelques minutes plus tôt. Elle lui adressa un sourire incroyable et un regard à couper le souffle. Whaouh. Blake semblait s’embellir au fil du temps. Minute par minute. Elle se retourna finalement vers elle, et ne put s’empêcher de baisser à nouveau son magnifique visage, évitant apparemment de regarder la verte dans les yeux. Emily la dévisageait, elle était tellement surprise qu’elle ne trouvait pas de mot pour définir son émotion. Blake avait été incroyable, et elle en restait choquée. Bien sûr, elle n’avait pas doutée du pouvoir de séduction de Blake, mais elle ne l’avait jamais vu à l’oeuvre, et elle avait réellement pensé durant les dernières secondes qui s’étaient écoulées qu’elle devrait changer de plan. Elle entendue la voix enrouée de la jeune fille prononcer un timide « Alors ? » à son égard, et la vit se redresser. Mais avant même qu’elle ne put exprimer le fond de sa pensée, une nouvelle présence se fit sentir. Emily jeta un regard par dessus l’épaule de Blake et vit le nouvel arrivant : le jeune homme à qui Blake avait sourit.

Avant que le garçon ne daigne prendre la parole, Emily remarqua - cette fois-ci - l’air paniqué qui prenait place sur le visage de Blake. Son plan avait marché, mais il était clair que Blake n’était absolument pas prête à être abordée et d’ailleurs, Emily le concevait bien, elle n’aimait pas l’amour mais avait eut beaucoup d’amies pour qui cela était une nécessité, et elle savait pertinemment qu’il ne fallait pas bousculer ni effrayer une fille éprise. Emily n'avait de toute évidence pas préparée Blake à une situation de la sorte de toute manière, et elle n'allait pas la rendre mal à l'aise de la sorte. Elle vit les lèvres de la rouge former un Non, et comprit tout de suite qu’elle ne s’était pas trompée. Blake n’était pas prête et Emily, qui était - si l’on peut appeler cela ainsi - sa “tutrice” en matière de séduction, ne comptait pas laisser son élève dans une position embarrassante. Le jeune homme s'approcha un peu plus et s’arracha un « Salut. » tout sourire, qu'Emily prit pour une approche emplie d'assurance et de ce qu'il voulait du charme. Elle passa devant Blake en un quart de mouvement, sans la moindre hésitation. Elle ne souriait pas comme à son habitude, non, elle avait un air terriblement effrayant, un de ceux qu’elle prenait lorsqu'elle souhaitait faire fuir ceux qu’elle n’appréciait guère. « Salut. » lui rétorqua-t-elle à son tour, tandis qu'un calme s'établissait entre eux. Emily le jaugea du regard, de haut en bas, une technique imparable en matière de déstabilisation, et arqua un sourcil. « Désolé mon chou, il y a erreur sur la personne, tu n’es pas celui que mon amie regardait, regarde-toi, tu n’as réellement aucune chance. » Le jeune homme prit un air interloqué, il était certain d’être celui que la griffondor avait observé, il l’avait bien vu, se défendit-il. Emily se réfrena dans l'idée de dégainer sa baguette. Elle comprit de plus, que l'égo du garçon, ainsi que ses amis qui l'observait, ne lui permettait pas de partir maintenant, et puis, il était un grand gaillard, séducteur sans précédent. A présent agacer, il insista de nouveau et une onde de fureur passa sur le visage de la serpentarde. A partit de l'instant même où elle déclinait une acceptation, il n'y avait aucun moyen de revendication. Lorsqu'elle disait non c’était non, et c'était tout. Pas de négociation. Elle emplit ses poumons d'air pour garder son calme, elle ne voulait pas effrayer une deuxième fois Blake, comme elle l'avait fait avec ses amies, et dit au garçon « Écoute bien petit morveux, soit tu files en vitesses, soit c’est moi qui t’expédies. Et crois-moi, tu n’apprécierais pas la deuxième solution. » Elle avait lâché cette phrase d’une voix sanglante, pour qui se prenait-il ? Elle s’était chargée de ne pas laisser le jeune homme approcher Blake pour ne pas la mettre mal à l’aise et il n’allait pas gâcher cela. Le garçon sembla tenter de déchiffrer le visage de la verte durant quelques secondes puis, comprenant à qui il avait à faire et ce qui l’attendait, il déguerpit au plus vite. Bien.

Emily était certes intimidante à l’ordinaire, mais elle paraissant littéralement dangereuse lorsqu’on l’agaçait. Sans plus attendre, elle recouvra son sourire rassurant et son visage d’ange, sans la moindre difficulté. Elle regarda Blake dans les yeux avec un petit hochement de tête, pour lui faire comprendre qu’elle agirait toujours de la sorte si Blake ne se sentait pas prête ou si elle était embêtée. Cette attitude était celle qu’elle s’engageait à avoir vis-à-vis de la jeune fille, et elle lui en faisant la promesse par le bien d’un regard qu’elle voulait chaleureux. Un sourire s’étira sur ses lèvres et elle lâcha « Ah, les risques du métier. » avec une pointe d’ironie. Elle espérait que Blake ne lui en voulait pas de s’être momentanément retrouvée dans une situation inconfortable, et qu’elle avait appréciée la réaction immédiatement d’Emily. Emily, pour lui faire recouvrer le sourire, se lança dans une discussion sans égal : elle lui parla de tous les lourdaux sur qui elle était tombée dans le passé. Et il y avait par moment de quoi rire. Comme ce Jim qui avait cru qu’Emily était folle de lui - sans le moindre fondement - et qui l’avait suivit partout durant trois jours, se croyant irrésistiblement indispensable. C’était à l’époque où Emily n’était pas réellement si forte tête qu’à présent lorsqu’on l’agaçait, et elle avait essayé le plus calmement du monde de lui faire comprendre qu’il n’y avait aucune chance entre eux. Emily eut l’impression que les petites anecdotes qu’elle lui racontait la rendait plus joyeux, mais elle n’aurait su dire. Elle lui proposa finalement de descendre du toit pour se rendre dans la grande salle. Il allait bientôt être l’heure du souper et les élèves devaient sûrement être déjà, pour la plupart, installés. Elles reprirent les couloirs du château et parlèrent de tout et de rien. Emily tenue à lui montrer un sort qu’elle avait appris pour immobiliser sur le champ l’un des escaliers bougeant, et fit un petit saut entre le sol et les escaliers, séparés d’un mètre par le vide. Elle retomba magnifiquement sur ses pieds, en riant. Elle faisait cela si souvent, mais cela l’amusait éternellement. Elle débloqua l’escalier pour Blake et elles attendirent les grandes portes de la grande salle ensemble. Emily avait très certainement l’impression de s’être rapproché de Blake, d’avoir un peu plus gagner sa confiance. Elle lui sourit de toutes ses dents en voyant que pendant qu’elle lui parlait, la rouge ne lâchait pas son regard. Et tandis qu’elles s’apprêtaient toutes les deux à rejoindre la table de leur maison, Emily lui proposa de passer la soirée avec elle et ses amis, si elle le souhaitait. « Ce soir ou bien à un autre moment si tu veux. Nous aurons peut-être l’occasion de continuer notre “apprentissage”. » Elle avait hésité sur le dernier mot, ne savant pas trop si c’était le terme exact que l’on pouvait employer pour la situation. Si la jeune brune acceptait son invitation, elles pourraient continuer d’évoluer dans leur but. Mais Emily avait une nouvelle idée, elle l’expliqua sur le champ à Blake « Mais la prochaine fois que nous nous voyons, c’est toi qui me dit ce que tu penses le plus juste que nous faisions pour continuer dans notre lignée. » *Comme ça je ne risquerais pas de te brusquer, et j’aurais une idée de ce que tu attends de moi par la suite, bien que j’ai un grand nombre d’idées* pensa-t-elle pour finir.

__________
 BROKEN HEART
C'est drôle, je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer...
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    Blake et non Black : groupies s'abstenir. + MODO
avatar


personal informations

► date d'inscription : 07/08/2011
► parchemins : 3374


MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   Mer 18 Avr - 5:19


Heureusement pour Blake, sa camarade parut avoir compris le message car, lorsque le jeune homme les salua avec un grand sourire qu'elle devina plus qu'elle ne vit, Emily prit les devants. Blake n'osa d'abord pas se retourner pour regarder, mais une fois qu'elle entendit la voix étrangement froide de sa nouvelle copine, elle ne tint plus. Il fallait absolument qu'elle observe la situation. En opérant un demi tour sur elle-même pour faire face aux deux jeunes gens, elle pu remarquer l'air effrayant, bien loin de la sympathie qu'elle affichait à son égard, d'Emily. L'un de ses sourcils brun s'arqua tandis qu'elle jaugeait le jeune homme du regard avant de l'envoyer paître sans plus d'hésitation. « Désolé mon chou, il y a erreur sur la personne, tu n’es pas celui que mon amie regardait, regarde-toi, tu n’as réellement aucune chance. » Blake du faire usage de tous ses efforts pour ne pas sourire, ce qui serait plutôt mal vu. Après tout elle l'avait réellement regardé et c'était bien dans le but de le charmer aussi il pouvait paraître méchant de tenter de lui faire croire ainsi qu'il avait rêvé. Et puis lorsqu'elle regardait le jeune homme la Gryffondor avait du mal à se dire que quiconque pouvait croire en ce que disait Emily. Quand bien même on la trouvait belle, elle ne pouvait pas l'être tant que ça pour qu'un jeune homme comme lui ne puisse même pas rêver être à la hauteur. D'ailleurs, ce qui fut pour elle une preuve qu'elle avait raison, il se défendit, disant être sûr d'avoir bien vu. Pour ne pas qu'il la prenne à témoin Blake fit mine d'être intéressée par autre chose, une mouche qui volait ou une dispute qui venait d'éclater un peu plus loin. Le but était simplement de ne pas aggraver les choses, mais en réalité peut-être qu'elle fit plus que ça, car son indifférence affichée face lui, appuyait plus les propos d'Emily qu'autre chose. Au bout de ce qui lui sembla être de très longues minutes, il finit par s'en aller. Que lui avait dit la Serpentard ? Blake n'en avait pas la moindre idée. À force de faire semblant de s'intéresser à deux Poufsouffles elle avait réellement finit par tenter de déchiffrer leur conversation en lisant sur leurs lèvres et s'était donc ainsi tout à fait déconnecté de la dispute. Le départ du jeune homme cependant la rappela à l'ordre. Elle lança un regard à Emily, tandis que les yeux de celle-ci la cherchait. La Gryffondor eut une petite moue gênée. « Désolée, c'est stupide, mais j'étais vraiment pas prête à gérer un truc comme ça. » Elle s'en voulait surtout d'avoir fait une victime malencontreuse de leur petit jeu. Ce garçon qu'elle avait regardé, n'avait après tout rien demandé du tout et il s'était retrouvé prit au piège. Elle ne le connaissait pas et il pouvait tout autant être un merveilleux salaud méritant complètement l'humiliation dont il venait d'être victime comme un jeune homme très sympathique. À le voir elle misait plutôt sur la première solution, mais bon, on ne pouvait jamais être sûr. « Ah, les risques du métier. » Un léger sourire amusé se dessina sur les lèvres de Blake. Bon au moins elle ne lui en voulait pas, c'était déjà ça. Et puis Emily, comme déterminée à détendre l'atmosphère qui s'était indubitablement refroidie, reprit la parole pour lui raconter les mésaventures qu'elle avait connu auparavant avec des garçons très collants. C'est vrai que la Gryffondor n'était pas beaucoup du genre à se moquer gratuitement des autres, mais certaines des histoires de sa camarade lui firent échapper un rire tant, il fallait l'admettre, elles étaient ridicules. Le temps passa et finalement Blake avait l'impression d'être avec une véritable copine, pas tout à fait une amie encore bien sûr, mais une copine à part entière. Ca bien sûr elle ne l'aurait pas deviné à voir Emily débarquer sur le toit quelques heures plus tôt. Et puis, au bout d'un moment quand le ciel finit par s'assombrir un peu Emily proposa de rejoindre la grand salle ensemble. C'est vrai que l'heure du dîner approchait à grand pas et que le chemin depuis le toit serait long. Elle hocha donc la tête et les jeunes filles se mirent en chemin, chacune échangeant des petites anecdotes. Blake n'avait toujours pas entièrement confiance en Emily et elle lui en voulait toujours pour avoir agit comme elle l'avait fait au début. C'était quelqu'un qu'elle pourrait finir par réellement apprécier au bout d'un moment, d'ailleurs elle commençait déjà, mais jamais entièrement car trop de choses les séparaient. Comme leurs connaissances respectives par exemple. Ou l'attitude trop supérieure d'Emily qui était loin de lui plaire.

Elles étaient arrivées devant la grand salle quand Emily lui proposa justement de passer la soirée avec elle et ses amis. Blake lui lança un long regard pour vérifier qu'elle parlait sérieusement. « Euh..non merci, je crois pas que j'ai beaucoup de chose en commun avec eux et puis pour être honnête j'ai déjà des plans pour ce soir. » C'était vrai, après le dîner elle retrouvait Pete et ça personne ne pourrait le lui faire oublier et personne ne pouvait non plus lui faire renoncer à ce rendez-vous. Déjà qu'à part le soir et en cachette, ils ne pouvaient pas souvent se voir seul à seule comme un véritable couple, c'était pas pour aller passer du temps avec des Obscurs qu'elle ne connaissait même pas que Blake allait échanger ça. « Ce soir ou bien à un autre moment si tu veux. Nous aurons peut-être l’occasion de continuer notre “apprentissage”. » Elle hocha la tête et sourit devant l'hésitation d'Emily sur le dernier mot. Effectivement elle non plus ne savait pas trop comment qualifier leur nouvel arrangement. Cela dit apprentissage ne lui paraissait pas être un très mauvais mot. Elle lui répondit donc qu'elle la tiendrait au courant pour une prochaine fois, mais qu'effectivement elle était pour qu'elles ne s'arrêtent pas là. C'est vrai si elle avait passé l'après-midi presque entier avec elle ce n'était pas pour en rester là. « Mais la prochaine fois que nous nous voyons, c’est toi qui me dit ce que tu penses le plus juste que nous faisions pour continuer dans notre lignée. » C'était un peu étrange qu'elle lui demande ça alors que l'idée venait d'elle à la base. Et puis Blake avait bien fait comprendre dès le début qu'elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Pourtant il y avait bien quelque chose qu'elle avait envie de demander à Emily. Ce n'était peut-être pas ce à quoi elle s'attendait, ni ce qu'elle voulait réellement apprendre à Blake, mais pour être honnête s'il y avait bien une chose qui pouvait être utile à la Gryffondor c'était cela. « Eh bien..si tu veux tout savoir, y a un truc que j'aimerais que tu m'expliques. Je sais pas si t'as le temps là tout de suite. Mais...principalement faudrait surtout que je sache comment fonctionnent les hommes. Non parce pour moi c'est tout un mystère en fait. Et toi t'en sais sûrement pas mal...» Elle se mordit la lèvre. Ca la taraudait depuis un moment et elle n'avait jamais eut personne à qui poser la question. En même temps y avait-il vraiment une réponse ? Elle, ce qu'elle voulait tenter de comprendre, c'était comme certains pouvaient vous dire qu'ils vous aiment et ce depuis longtemps et que pourtant dans le même laps de temps - alors qu'ils nous voulaient soit-disant que vous - ils s'amusaient avec pleins d'autres filles. Oui elle pensait à quelqu'un en particulier. Ce raisonnement qui paraissait tellement logique à son meilleur ami, lui échappait tout à fait et elle n'avait jamais osé lui poser la question. Pourquoi ? Parce qu'elle n'avait pas du tout envie de ramener le souvenir de ses exs dans leurs conversations. Déjà qu'elle n'aimait pas y penser tout court alors en parler avec lui, certainement pas. Mais c'était vrai qu'elle par exemple n'aurait jamais pu, tout en sachant qu'elle aimait Pete, aller voir ailleurs. Sincèrement elle avait du mal à comprendre le sens de tout ça. Mais ce n'était pas la seule chose qu'elle voulait savoir, surtout qu'à ça elle doutait qu'Emily ait une réponse. Non il y avait quelque chose d'un peu plus important, de plus concret, qui l'aiderait plus. Même si, là encore Emily aurait peut-être du mal à répondre en une fois. « Et puis...en fait surtout j'aimerais savoir comme tu fais succomber un garçon. Je veux dire vraiment. Qu'il en oublie toutes les autres aussi belles soient elles avec qui il a pu passer du temps. Mais aussi comment tu fais toi pour ne pas sans arrêt te remettre en question. Enfin pas toi, toi tu vois, mais de manière générale. Parce qu'imagine qu'elles aient été vraiment mignonnes les autres forcément tu te dis que tu fais pas le poids à côté. » Peut-être que pour Emily ça avait du sens puisqu'elle ne savait pas que Blake était déjà en couple avec le garçon dont elle parlait. On aurait pu croire qu'elle avait fait exprès de parler ainsi, pour simplement protéger un peu mieux son secret. Mais en réalité malgré le fait qu'elle ai déjà gagné Pete, elle se posait réellement toutes ces questions ne pouvant pas admettre qu'elle surpassait les conquêtes de Pete et ne comprenant toujours pas pourquoi il l'avait choisi - si on pouvait dire ça comme ça - elle. C'était d'ailleurs une des raisons de son blocage, ce qui faisait qu'elle n'arrivait pas à sauter le pas, simplement parce qu'elle avait peur par la suite de ne devenir qu'une parmi les autres. Il lui avait certes dit avoir des sentiments pour elle, mais ça ne la rassurait qu'à moitié, une partie d'elle se plaisant apparemment à tout remettre en question. Et puis il y avait aussi la question de pouvoir supporter le fait qu'il ait eu tant d'expériences alors qu'elle à côté n'avait embrassé que trois malheureux garçons dans sa pauvre vie - dont l'un pendant un jeu et l'autre après avoir trop bu. « Je crois que je pose des questions un peu idiotes, hein ? Y a sûrement rien à faire en réalité c'est juste psychologique...» finit-elle par lâcher avec un petit sourire affligé.

__________
we could be heroes
If this is to end in fire then we should all burn together. watch the flames climb high into the night. calling out father oh, stand by and we will watch the flames burn auburn on the mountain side. and if we should die tonight then we should all die together (⚡️) i see fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



personal informations



MessageSujet: Re: La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D i s s e n d i u m :: POU DU LARD DU POUDLARD :: « TOURS » :: toits-